De Paris en piscine Le blog de Papillonista

j’ai nagé 3600m à la piscine Georges Hermant ce mercredi nuageux

Mercredi 12 juin…Passent les jours et passent Les semaines…Ni temps passé ni les amours reviennent…Sous le pont Mirabeau coule la Seine…Pour durer, il faut avoir un coeur de pierre, comme la cathédrale devant laquelle chaque jour je passe dans mon trekking vers la piscine…Un historien m’a dit  qu’autrefois les bâtisseurs de cathédrales n’établissaient pas de plans, ils n’avaient pas de vue d’ensemble au départ, non, ils commençaient par un bout, comme ça, et puis ils rajoutaient des morceaux au fur et à mesure, et c’est pour ça que les cathédrales ne sont pas symétriques…devant le pont qui mène à Notre Dame, il y a des portraitistes pour touristes, qui ont beaucoup de talent, et ils font pareil, à leur mesure : Ils commencent toujours le portrait par un iris, autour duquel ils dessinent l’oeil, ils le peaufinent, cet oeil, avec les cils, la paupière, les sourcils, et voila on a un bel oeil expressif au milieu de la page, tandis que le modèle, une touriste sur des charbons ardents se tient coite sur un petit pliant, et puis un 2ème oeil, et le visage se bâtit autour, une mèche, les cheveux…

Je continue, je passe l’autre pont vers l’Hotel de Ville, des barrières partout sur la place et des camions qui déversent une sorte de terreau de granulé synthétique devant des mecs en bleu de travail…Qu’ekchéktikonvanoufaire encore, demande la parisienne ronchon qui s’approche aux nouvelles…Un jardin éphémère, me répond le mr…les mots sont tout à fait jolis…mais j’suis pas d’accord, évidemment…Il y a 2 ou 3 jours, c’était les biffins qui étaient descendus de la Porte Montmartre pour manifester devant l’Hotel de Ville, on leur fait des misères, on les empêche de travailler, ils veulent un marché reconnu, que la police ne les chasse pas, ils ont même trouvé l’endroit, ont-ils dit, une rue sans personne quelque part dans le 18ème, ils sont les recycleurs, trés utiles en ces temps d’écologie…Qu’on leur fiche la paix, non ? laissez-les ramasser dans nos poubelles et revendre…Peut-être préférez-vous les voir grossir les rangs de la soupe populaire et installer des tentes sur les nouvelles iles sur le fleuve ? Ils n’auront pas besoin, d’ailleurs, des petites maisonnettes en plastique sont prévues, pour d’autres usages, ils les détourneront comme ils font avec les jolies casemates d’autolib…Ou les cabines téléphoniques…Où ils sont obligés de dormir repliés comme l’ennemi personnel du roi Louis XI qui passa si long temps dans sa cage…

« C’est trop politique, tout ça, ça va lasser « , me prévient Vous-savez-qui, « Sinon moi aussi je vais éditer un commentaire sur l’âne de Buridan, ça achèvera la dizaine  de potes qui lit ton blog par charité, parle plutôt de ta séance de natation »…Eh bien…  j’ai rarement vu aussi peu de monde à Hermant, des lignes vides : Dans mon couloir de 50m nous étions 2, une madame qui était grosse et pas terrible, avec un maillot 2 pièces en plus, et qui nageait comme une dératée, sans s’arrêter, et à coté 3 ou 4 personnes à tout casser, toujours les mêmes d’ailleurs, une petite confrérie de mecs accros à la piscine, un barbu sud américain sympa que je voyais tout le temps aux Halles, il a mis 6 mois à repérer HERMANT-la-bonne-planque, mais maintenant il y est tous les jours (il nage pas mal, avec de grosses plaquettes rouges magnifiques),  quelques badauds avec enfants dans le portnawak, on sent que les gens ont eu envie de faire  autre chose ce mercredi, un espoir me prend que peut-être l’effet piscine va s’estomper, et qu’on va retrouver la situation géniale d’il y a 10 ans…

Et puis ils ont monté le mur (le mur est rempli d’eau et quand il se relève, l’eau s’échappe par ses trous de nez, pardon, les orifices sur le coté, comme de petites cataractes…Ca fait « chhhhchhhuuu « , Le mur se relève vite, plus qu’à LE GALL, et j’ai failli me le prendre (je mijotais de passer par dessus en vitesse après avoir fait croire à tout le monde que le seul coté viable était le coté…Il faudrait lui trouver un nom…Le coté moins profond…Et tout le monde s’est retrouvé du coté petit bain, sauf moi, bien sur…Royal…Toute seule…Ils ont mis une ligne…Et j’ai commencé à nager moi aussi comme une dératée en essayant de bien faire les mouvements, d’une manière pro, quoi…Tous les virages…j’en ai jamais fait autant de ma vie,  Ca c’est nouveau…Ca marche bien…Et puis les Mouettes ont commencé à arriver…L’entraineur était en retard, les gosses sont censés faire les exercices en l’attendant…mais ils sont cossards…Ils se sont assis en rang d’oignon comme des oiseaux sur un fil électrique, à discuter…Puis se sont remis à faire des pompes à toute vitesse dès que l’entraineur a passé la porte…La grande nageuse s’est installée dans son couloir particulier et a commencé à tourner (elle tourne en 1-32 /1-33  au 100, vitesse de croisière au démarrage…

Peu à peu des gens, et des gens, et encore des gens, sont arrivés et moi je suis partie… 🙂 🙂 🙂 🙂 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation