De Paris en piscine Le blog de Papillonista

3100m ce lundi à Georges Hermant

J’ai dans les mains  « A PARIS », le magazine de la Ville de Paris, qui annonce en première de couverture « L’été en Seine ». On sent qu’il y a un jeu de mots avec « l’été en scène ». Le dessin  d’un aménagement des quais : désolée, je vais encore tout critiquer :  Il semble qu’on ait installé une sorte de longue barge en prolongement du quai en épaisseur   🙂 …Alors on voit un fond de pelouse verdâtre, avec quelques touffes d’arbrisseaux ça et là,  des praticables amovibles en bois latté,  et 3 imbéciles dessinés en premier plan qui font le truc à la mode  – on nous promet du tai-chi… Et la Seine en contrebas…Rien de plus frustrant, s’il fait chaud,  que de contempler l’eau sans pouvoir s’y vautrer…   🙂  Paris Plage…La plage sans l’eau…Le top… LE FLOP !  A l’intérieur du journal,  à chaque page, on voit le mot « gratuit » ,  tout est gratuit, les animations, les entrées, le sport  « encadré par des professionnels » etc…  C’est trés bien tout ça, c’est merveilleux, pour pas un rond…  🙂  Mais dans le même temps, si tu regardes bien,  le vrai truc intéressant  et jouissif  l’été,  L’ENTREE A L’EAU,  est taxé et l’offre se fait rare :  les piscines ferment  avec l’été, pour travaux ou vidange, ou juste pour économiser  (par exemple tous les bassins école qui pourraient avantageusement servir à des sessions de gym aquatique ),  (et le pire c’est que c’est trés mauvais de laisser une piscine sans eau pendant un long temps, ça fissure et compagnie… ), et  les rares pistoches  qui vont rester en service, ABSOLUMENT PAS SUFFISANTES POUR LA DEMANDE,  se voient taxer de prix d’entrée qui n’ont rien à voir avec la gratuité…Même celles, qui, comme LE GALL, voyaient les tarifs se mettre à un niveau normal à partir de 17h l’été, pour permettre aux nageurs de nager tout simplement,  affichent maintenant un tarif élevé  sans  échappatoire… On sent la patte de l’énarque, là…Le Gall : 5,80 eu l’entrée,  Pontoise :10 eu à partir de 20h,  Baker, trés chère aussi,  pour 2 heures maximum, et impossible de nager dedans,  les municipales restantes : fermées pour la plupart en soirée, ne resteront qu’une ou deux piscines ouvertes jusqu’à 19h30, au diable, et les externalisées, donc, HERMANT et VALLEREY,  KELLER, exploitées jusqu’à la trame, avec leur personnel sous-payé…Quelle mentalité !

Mais tout le reste gratuit…C’est déjà trés bien d’avoir des bibliothèques gratuites, et divers autres trucs qui existent depuis longtemps,  les piscines municipales, quand elles sont ouvertes, ne sont pas chères, quel besoin d’en rajouter encore jusqu’à saturation ? J’peux pas dire à quel point ça m’écoeure… 🙂  je ne tire pas sur tout, il y a de bonnes choses, dans la gestion de cette Ville (je cherche, mais ça ne me vient pas d’emblée), par contre trop de trucs anti bon sens, juste pour la com, démagos, sans intérêt, inutiles, ou carrément pas beaux, en ce qui concerne les aménagements…Mais peut-être sommes-nous trop stupides pour voir les choses d’une façon simple, saine, et gratifiante, qui empêcherait qu’on nous colle de force et à nos frais ces imbécilités sophistiquées et coûteuses..;

Cependant il est un endroit pérenne et hors du temps, avec de la beauté immuable, là où personne ne songe à contester ni fermer les lieux, ni coller un aménagement rikiki en plastique mâtiné  de luzerne, où l’on a de la place pour nager, où la vie se baigne de lumière d’été, et c’est à Paris, c’est chez les riches, qui savent vivre, et à qui on ne la fait pas. ..;) C’est au Bois de Boulogne, et c’est au LAGARDERE PARIS RACING, avec ses pelouses, ses grands arbres, ses bassins de natation de 50m sans la foule, mais bien sur le vulgaire  ne peut pas y mettre un orteil…Là, il n’est pas question de coller la concession à CARILIS  à l’UCPA ou à VERT MARINE , le Conseil de Paris ne se permettra pas…Non, ça ne changera pas…Même l’OPEN EDF, qui durait 3 jours pendant lesquels le peuple (des sportifs quand même, des nageurs, et pas n’importe qui)  était canalisé vers les tribunes tandis que les happy few sirotant leur boisson sur la pelouse à coté faisaient semblant de ne pas voir cette déferlante plébeienne, même l’OPEN EDF n’a plus droit de cité au RACING…Que s’est-il passé ?  « Ils veulent rester entre eux, c’est tout » , me souffle mon cheval d’une haleine de pestiféré car il vient de boire un peu d’eau de Seine, « En fait tu n’aimerais rien tant que faire partie du Racing »… »Tu connais cet alexandrin du poète :.  🙂  « Ils sont trop verts, dit-il, et bons pour des goujats »… 🙂 Wwwwwaouououhhh, nager au Racing ! un couloir pour moi toute seule…En plein été … ben non, finalement…  Pas sans mes copains ..

Aujourd’hui je suis allée à HERMANT car j’avais envie de rencontrer des copains, de parler à des gens que je connaissais au moins, de voir des têtes connues, oui, parce qu’une amie à moi a disparu…Alors je nage pour elle…

PAPILLONISTA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation