De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Jeudi 6 juin j’ai nagé 3300m à la piscine Georges Hermant

Ce coup-ci, je ne vais parler que de ma séance…Depuis peu on me prête des palmes, à la piscine…Alors je termine avec ça, quelques battements plan plan, et aussi du pap : Ces palmes sont idéales, juste assez flexibles, pas trop grandes, elles me siéent (je suis en train d’essayer de conjuguer le verbe « séoir », ça me sied, etc…Os court, Klabur, os court, The Dude, os court, Grouchy..  🙂 🙂 😉 😉 😀 😀 😀 :-# :-#  comment qu’on dit ?

Donc je fais du pap en pensant à l’albatros si digne, qui étend ses ailes, et j’arrive au bout des 25m complétement crevée, je me demande si mon coeur ne va pas lacher…A ce moment là j’ai les paroles d’un vieux MNS que je connaissait autrefois qui arrivent dans ma tête, mais c’était à propos des battements soutenus : Il recommandait d’en faire comme quoi ça tapait un peu sur le coeur, mais c’était excellent…Le bon truc, c’est que je récupère assez vite…Donc je fais du pap, en essayant de bien plonger en avant, de donner de l’ampleur au mouvement, évidemment les palmes aident complètement…L’apprentissage du pap, c’est avec les palmes, dans les écoles de nat…Evidemment, à un moment, tu es supposé les lacher…Mais pas moi… 🙂 🙂 🙂

Les gosses des MOUETTES faisaient un exercice que je n’avais pas encore remarqué : Chacun avec un disque en fonte (combien de kilos?), tenu sur le ventre, tu te couches, t’assied et te relèves, et tu enchaines, toujours avec ce poids…Pendant que les 2 autres abonnés à la natation intensive (ils se mettent à l’eau à 17h30, ils doivent préparer une compétition) continuaient à tourner à toute vitesse sur le circuit, pardon, dans le couloir…Avec des 50m en pap qui passaient comme des lettres à la poste…Easy…

L’entraineur des MOUETTES est trés looké, ça a l’air d’être un gars sympa…Au final, pas trop de monde, bonne séance… 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation