De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Dimanche 2 juin : 1200m à la piscine NAKACHE, rue des noyés… :-)

« Tu vas  pas en  mourir,  si tu nages pas  aujourd’hui… »    « Hélas…Il se pourrait que j’en meure,allez, mets tes sabots, on va à HEBERT                                                                                                                               C’est la  plus cool                                                                                                            Loin de la foule                                                                                                                      Y a pas la houle                                                                                                                     A bas les moules

« Ca roule », dit ROSSIPHALE (je l’ai baptisé comme cela

Car c’est un mélange                                                                                                              De Rossinante et Bucéphale,                                                                                             Mon Cheval,                                                                                                                          Oui, c’est un ange )

En chemin, je décide d’aller plutôt à NAKACHE suite à plusieurs concours de circonstances têtus sur lesquels je ne m’attarderai pas et qui ont fait que , eh bien, arriver jusqu’à HEBERT s’avérait mission impossible 🙂 ou alors après l’heure de la fermeture…Par contre NAKACHE était là, bien réelle, au bout d’une rue où la fête battait son plein (tablées en plein air, gosses s’exerçant au modelage de terre, toutous se faisant gratter le poil, chanteuse des rues avec orchestre sur un podium en bois, belles filles avec le nombril à l’air et mecs du quartier avec une chopine à la main)…Nous enjambâmes  donc tout cela avec nos bottes de 7 lieues,  et me voila à la piscine qui avait presque l’air tristounette, ma foi, en comparaison de la foire dehors…

Toujours du personnel en surnombre, on se demande…J’imaginais que c’était les gars qui bossent dans les profondeurs et font tourner la machine, à certains moments ils ont besoin de s’extraire des entrailles, et c’est pourquoi ils se retrouvent assis derrière la caissière à raconter les choses que tout le monde raconte à tout le monde quand tout le monde se rencontre…

Des dizaines de cabines en enfilade, et pas une de sèche…Une musique new age, comme toujours, c’est la bonne vieille Nakache…Pourquoi là et pas ailleurs ? Y a-t-il UNE SEULE autre piscine dans Paris où le fond sonore soit une musique new age ? (il semble en plus que ce soit toujours le même disque qui repasse en boucle).  Toujours onze douches et pas de patères, et ce bassin en inox que j’aime bien, parce que, et ça s’est encore avéré aujourd’hui, IL EST RAPIDE…Je vous jure…Je nage plus vite dedans qu’ailleurs…Les nageurs  savent ce que c’est qu’une piscine rapide, on ne nage pas de la même façon dans toutes les piscines…Et NAKACHE est vraiment agréable pour ça. 🙂  😉

De plus, malgré le monde, on arrivait à nager assez commodément dans le couloir rapide, c’était assez respecté (à coté, par contre, c’était brasse lente et compagnie)…A un moment je vois une belle fille qui est nageuse et que je connais…Je lui demande des news de son petit ami (ils ont déménagé, ont acheté un apparte ensemble,  avec projets d’avenir , ils sont nageurs tous les deux, etc…Etc…C’était parti pour une longue vie de félicité conjugale : « Alors, comment va A… « , je lui fais… »Tu lui demanderas », me répond-elle…Sitôt installés, sitôt séparés…La gaffe !!!  je repars en pap, et puis encore du pap et du pap…

Petite satisfaction de voir que la demoiselle avec des petites palmes derrière moi n’arrivait pas à me rattraper…Nous n’étions que 2 filles, le reste c’était du bon bourrin, mais rapide, sauf un nageur qui avait un peu de pratique (bons virages, mouvements réguliers,  etc…).

Papillonista

P.S. : Le logiciel a fait son petit Isidore Isou, et a arrangé le début de cet article exactement comme il l’a voulu, et de façon aléatoire, c’était pas du tout comme ça que j’avais mis en page…Et impossible de rectifier, pas les compétences, alors je laisse…:-)

A propos (d’isidore Isou)… On voit partout la belle gueule de BLAISE CENDRARS aux devantures des librairies, à cause de la parution de ses oeuvres complètes dans la PLEIADE (une photo inédite, en tous cas pour moi)…J’arrive jamais à rien lire dans la Pleiade, et vous ? pour moi c’est juste des livres à collectionner. surtout qu’il y a quantité d’éditions de Cendrars un peu anciennes mais trés agréables pour la lecture.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation