De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Mardi 28 mai : 2 piscines, sinon rien ! 2800m en tout

Mardi 28, j’ai fait un long périple…

J’ai d’abord traversé le  parvis de Notre Dame  où est installé, en cet an de grâce 2013,  un gros baraquement avec  des gradins pour  les festivités  du huit cent cinquantenaire, ce qui bouche un peu la vue,  y ont-ils pensé ?  On ne peut plus contempler sa Majesté la Beauté  de pierre sculptée  de loin, on est obligé de s’installer juste en dessous pour apercevoir  tous les petits personnages alignés (les saints ? les papes?)…  Ils ont reporté  des myriades  de  noms  (de saints ?  de papes ?)  sur  la toile  blanche  du  baraquement    « Bonaventure,   Matthieu,   Séverin,  Gilles, Baudouin,  Anne,  Denys,   Sixtine,  Eudes   (   ça en jette, Eudes, comme prénom… Eudes de Bourgogne…L’histoire de France…Chevaliers et rois d’épée…)  Quelqu’un a inscrit en tag au dessous  « Gargamel »,  ça m’a fait rire.   En fait de prénoms, j’ai une tendresse particulière pour « Brunissende »  qui  était  le  prénom  d’une journaliste de radio, je trouve ça  chicos…:-)

Ensuite,  mes pas  m’ayant portée vers  les Halles,  j’ai fait des « Oh » et des « Ah », comme tout le monde,  en passant au large des palissades, à propos du truc qui est en train de s’élever, une sorte de gigantesque char d’assaut Verdun (avec les boulons),  mâtiné de crapaud…( excuse -moi,  ô toi  crapaud  des mares  et des étangs,  ce n’est pas contre toi…).   Si j’étais l’architecte, je m’inquiéterais de la transparence  promise   ( celle qui  est affichée  sur les dessins ) .        Soit c’est transparent et alors on verra le monstre noir au dessous, soit ça ne l’est pas, et ça ressemblera à un morceau de plastique jaune mat…C’est d’ailleurs à quoi ça fait irrésistiblement penser, cette « canopée » en tous cas sur la projection visuelle, ce qu’on appelle le dessin d’architecte,  oui, ça me frappe à chaque fois, ça fait penser, en plus grand, à ces communes grilles d’aération en plastique que tous les bricoleurs connaissent…Il y en a partout…Elles sont ajourées exactement comme ça…et de la même couleur…

Et la séance ? Elle se passa à la piscine Hermant, où j’arrivai un peu en retard à cause des détours, et je constate qu’il y a de plus en plus de monde, le bruit se répand dans Paris qu’il existe  UNE  piscine  nageable,  alors les gens font des pieds et  des mains,  se font  porter malades  au travail,   prennent  des RTT, changent  leurs habitudes,  rien que  pour s’y baigner… Enfin  ça  reste encore pratiquable à condition d’arriver avant les autres…Mais quoi que je fasse, même si je suis la première à la caisse à l’ouverture, il y a toujours quelqu’un qui se déshabille plus rapidement que moi.

Je  nageai  donc  assez  paisiblement,  en  terminant  par  des  exercices  de « décoordonnés »…J’explique : bras gauche tendu devant, ne bouge pas, ainsi que jambe droite, allongée derrière, ne bouge pas…Mouvements de brasse par contre avec  les 2 autres membres,  bras droit  et jambe gauche,  comme  une brasse normale,  mais par un amputé de guerre…C’est  assez difficile  de bien le faire, d’aller droit surtout…Excellent pour la coordination…J’adore faire des exercices, m’appliquer.  Bien concentrée. 😉

Ensuite, tramway et direct Roger-Le-Gall, où j’avais rendez-vous, ah ah. 🙂 Mais je n’y ai pas nagé…Trop de monde.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation