De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Aujourd’hui samedi 25 mai j’ai nagé 1250m à la piscine Roger Le Gall

Pour arriver dans les parages de *Roger-Le-Gall*,  je n’ai pas pris les boulevards, mais le passage secret : Tout d’abord, je flane dans la rue du Niger, où habite une ancienne copine,  rencontrée à Le Gall, justement, une fille assez étrange (qui a le même prénom que moi,  et le même 2ème prénom que moi, dont le père a le même prénom que le mien, et qui est née le même jour que moi, mais pas la même année…Troublant…:-) ), avec un joli visage rappelant les madones italiennes ( type Monica Belluci ), et des tendances à se bourrer de crème de marron, alors que moi j’ai un corps plutôt mince et une tête à claques de marrons : Nous nagions souvent le soir ensemble, (je la grillais toujours de quelques secondes, elle rageait intérieurement), et je la raccompagnais après jusqu’à sa porte…Alors qu’elle n’a jamais fait l’effort de me raccompagner jusqu’au métro…Maintenant nous ne nous parlons plus, je ne sais plus où elle nage, mais je m’en vais parfois le long de la rue du Niger, (qui se casse le nez brusquement, en cul de sac, devant le mur de la petite ceinture, et reprend comme si de rien n’était de l’autre coté , il faut contourner)…Nous sommes dans les confins du 12ème…Le « passage secret », qu’elle m’avait fait découvrir, est dans le prolongement,  ça commence allée du Bel Air, un coté avenant, bordé de villas d’un ou deux étages,  et l’autre coté, plus brut, le long du mur de  la petite ceinture, bien tagué par de réels artistes (ils ont pris leur temps, tout est paisible par là), et, tout au bout, virage en épingle à gauche toute, c’est le SENTIER DE LA LIEUTENANCE,  trés étroit, qui débouche en plein sur le bd extérieur et son vacarme.

Je le traverse prestement, comme un renard voleur de poules en territoire inconnu, et file vers Le Gall en laissant derrière moi le tramway, les bornes Autolib, l’arrêt de l’autobus 29 et les bornes Vélib…  Et la Coulée Verte,  en contrebas, avec une pensée pour le gars qu’on voyait souvent à la belle saison, surgir des fourrés au passage des belles (et des moins belles) en agitant des trucs qu’on ne distinguait pas dans les feuillages… »Ah, lui… » disaient les gardiens de la Coulée Verte, dans leur ronde, « Il n’est pas dangereux »…  Il doit se les cailler actuellement,  je pense en arrivant à la piscine.
Pas trop de monde, les MNS plaisantent…je caresse un moment l’idée de boire un coup à la cafète, mais avec le gérant, ce n’est jamais ni le jour ni l’heure…Là, il était sur le point de fermer, ou plutôt il AURAIT DÛ fermer il y a déjà 1/4 d’heure…Il est célèbre, vous savez…Rares sont ceux qui ont réussi à prendre un verre à la cafète…Le mieux, c’est les jours de Jeux Olympiques épreuves natation…Là tout le monde est rivé sur la télé et on a le temps de siroter…

Je salue plein de gens, j’ai l’impression de revenir « At home »…Malgré toutes mes infidélités à Le Gall, cette piscine, c’est chez moi…Je voudrais coller le corps de HERMANT sur la tête de LE GALL…J’aime tout à Le Gall, sauf les goulottes du bassin, et le fait qu’il n’y ait que 6 couloirs au lieu des 8 de Hermant…Bon, c’est vrai, il y a le 25m en plus, mais il était occupé ce soir par l’aquabike (avec 1 (UN, ONE),  Mr au milieu des madames )…Comme ils n’ont pas assez de vélos, il y a en permanence un roulement d’adeptes qui fait des trucs genre aquagym molle à coté des bikeurs…Le MNS leur fait faire des mouvements de bras aussi, comme s’ils ramaient (notez qu’il y avait 10 nanas et 1 mec, mais que je suis obligée de tout accorder  au masculin ! ) : Je persiste et signe, je ne vois toujours pas l’avantage d’un truc pareil par rapport à une bonne séance de natation, sinon du point de vue de ceux qui ramassent la monnaie 🙂 ..Pour me distraire j’ai admiré les carreaux des vestiaires et douches coté CNP : Le sol est trés beau, carrelé de gris foncé, l’eau ne stagne pas car c’est vraiment bombé, bien plus que dans les autres piscines, vers les évacuations. Et,  après,  un jeu de couleurs en verticale, noir, blanc, bleu canard, bleu vert, rouge, et les murs jaunes au dessus des carreaux…Pareil pour les portes des cabines…Si, si, c’est joli…Il y a aussi une essoreuse à maillots, planquée dans un coin . Et toujours ces bancs minuscules dans les cabines, d’où tous les vêtements et sacs tombent, à chaque fois ça me met en rage…                                                                                                                   Avec une grande peinture murale sur le fond du bassin de 25m, qui a plutôt bien vieilli, depuis 10 ans qu’elle est là…

Voila, c’est tout pour aujourd’hui…Tout ça s’étoffera peu à peu…

Pap

3 Thoughts on “Aujourd’hui samedi 25 mai j’ai nagé 1250m à la piscine Roger Le Gall

  1. Grouchy on 26 mai 2013 at 12 h 07 min said:

    Commentaire court et futile pour dire à miss Papillon que 1) je lis tous les jours ses posts et avec plaisir 2) j’ai moi aussi un point commun avec l’ex copine aux etranges coïncidences de la rue du Niger : je me bourre de crème de marrons (et j’adore ça !). À plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation