De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Vendredi, jeudi

La piscine Berlioux ne prend plus que 90 nageurs en simultané. De la sorte, c’était assez agréable de nager today, je pouvais me concentrer sur la bonne technique. Nous étions 2 ou 3 dans le couloir, 4, à un moment, des conditions idéales, des conditions de Corona virus. 

Je suis en train de vivre quelque chose que je n’aurais pas cru possible, moi qui suis née hors période de guerre, et surtout loin de la dernière grande guerre occidentale (et mondiale) où tout était chamboulé, où en un clin d’oeil, les modes de vie, la vie douce, se sont trouvés sens dessous dessus, avec des conséquences terribles, et la Mort qui soudain fait un gros caprice. On dirait que la Mort, dont on sait cependant qu’elle est inéluctable (on le SAIT intellectuellement, mais on ne le ressent pas plus que ça, quand on est en bonne santé) on dirait que la Mort, qui en général , en occident, pour pas mal de gens, laisse les choses s’écouler tranquillement jusqu’à la fin, et sait se faire oublier , on dirait que la Mort se met à piquer une grosse colère, fait un gros gros caprice, de peur qu’on ne l’oublie sans doute, qu’on ne la redoute plus. De fait, les gens l’oublient de plus en plus, c’est ce que je retiens de cette épidémie… on nous bassine avec l’épidémie de grippe espagnole, qui s’était imposée en 1917/18, et qui a tué Guillaume Appollinaire, en plus d’une cinquantaine de millions de personnes dans le monde, mais bon, on n’était pas là, ni mon Cheval ni moi, ni même en pensée…on n’existait qu’à l’état de possibilité sans doute dans les gênes de nos ancêtres et personne n’aurait pu prédire qu’on allait naitre… finalement, me dit mon Cheval, philosophe, les nazis ont travaillé pour la Mort de façon appuyée, plus que ça même, et ensuite, tout de suite après, on a eu encore plus de morts avec le communisme et Staline (je viens de lire un truc sur le Goulag) , mais la plus forte, c’est la Nature, 50 millions de morts avec la Grippe espagnole, franchement, qui dit mieux ? et puis, aussi, depuis que les hommes sont descendus du poisson (ou alors, montés, depuis le poisson, et avant ça l’amibe amphibie,  jusque à l’état de singe et d’hominidé, combien y a t il eu de morts , EN TOUT ? combien de milliards ? les petits humains, à commencer par le petit méchant qui trucide sa femme, la femme qui trucide son petit méchant, et les petits méchants qui se trucident entre eux pour installer le Royaume de Dieu, personne, personne n’est à la hauteur de ce concept terriblement présent en personne, la Mort ! à un moment tu y es, là, et le moment d’après tu n’y es plus… ou alors à un moment tu n’y es pas du tout, là, et puis te voilà, qui tend tes petits poings dans un ventre, et quelques jours avant, quelques heures avant que ça ne commence, tu n’y étais pas… tu ne pensais même pas y être, personne ne le voyait pour toi , tu n’existais pas…

Dans une émission à la gloire de Claude François,  un chanteur décédé d’un coup parce qu’il avait mis la main (il était perfectionniste) sur une applique murale de salle de bain qui vacillait , alors qu’il était nu dans son bain et tout mouillé, dans une émission, des milliers d’années après cette mort qui avait endeuillé toutes sortes de nanas, une des « Claudettes » de Claude, avait commenté cette mort tellement idiote, imprévue, surprise , qui avait pris tout le monde de court : cette danseuse avait dit que c’était tellement étrange, parce que Claude François lui racontait souvent qu’il voyait souvent une forme, un personnage, au pied de son lit, immobile, qui le contemplait, la nuit (ou avant l’aube), et que c’était la Mort, mais il ne comprenait pas… bien sur, quand il racontait ça, personne ne le prenait au sérieux, parce qu’il avait, je ne sais pas, 28 ans, ou 30 ans, et une énorme carrière devant lui… et moi je connaissais quelqu’un  qui m’était trés proche et qui m’avait raconté la même histoire : cette personne m’avait dit que une fois, ou peut être 2 fois, elle était dans son lit, (il y avait un peu de lumière venant de la nuit et de la ville car les volets n’étaient pas fermés, et il y avait un balcon pas loin, mais un balcon qu’on ne pouvait atteindre depuis l’extérieur, à moins d’être un fameux acrobate, et encore, et de toutes façons la porte fenêtre était fermée) et donc cette personne avait vu un personnage, un monsieur, qui était au pied de son lit et qui la regardait, et c’était glaçant. et c’était la Mort, d’après cette personne. Je lui ai dit  » mais tu ne crois pas que tu as fait une erreur…ce n’est pas possible…quand on est à moitié endormi , on voit toutes sortes de choses qui n’existent pas » mais la personne, qui n’avait par ailleurs, aucune propension à imaginer des trucs extra réels, qui ne versait ni dans le spiritisme, ni même dans une « spiritualité « complaisante, m’avait affirmé que si, ce monsieur au pied de son lit était bien réel… La personne qui me racontait ça est morte quelques temps après… et depuis, de temps en temps je regarde au pied de mon lit, en essayant d’imaginer l’effroi de voir comme ça un homme qui personnifierait la Mort, quelqu’un de bien réel, venu du froid Royaume des Grandes Ombres… (que se passe-t-il là-bas, pour que cela semble si effrayant ? quelle mort nous délivrera de la Mort ?)  … Dans mon esprit je l’imagine comme un personnage de Magritte (costume sombre, visage assez impersonnel et belge évidemment … 🙂 …chapeau melon, etc … mais les personnages de Magritte ne font pas peur… je n’ai pas encore vu  de personnage au pied de mon lit me regardant sans rien dire, et sans bouger, messager de la Mort … 🙂 et aucune envie d’en voir pour l’instant, c’est pour ça que je me balade en ville en mettant de temps en temps mon cache nez sur ma bouche…Mon Cheval me répète que nous sommes tout simplement dans un épisode scénario par les Médias, un épisode d’un feuilleton banal sur les Grandes Epidémies… (il y a eu un film comme ça, que j’avais trouvé assez barbant, appelé « Contagion » ) …  hier j’ai réussi à trouver du gel chez un pharmacien, près du jardin des Halles : tout seul dans sa pharmacie, c’était un monsieur aux yeux asiatiques, mais c’était tout ce qu’on apercevait de lui, parce qu’un énorme masque blanc lui couvrait tout le visage… 🙂 on se parlait à une distance respectueuse… je ne comprenais pas grand chose de ce qu’il disait, bien que son discours ait été trés cohérent, (diplômé en pharmacie, hein… 🙂  ) je ne sais plus ce qu’il m’a raconté, mais c’était intéressant, une petite pierre de plus sur la préhension (l’appréhension ) de cette histoire de fous mondiale qu’on nous sert depuis quelques semaines… (j’ajoute un grain de sel donné par un jeune homme chinois de Hong Kong que je connais : son idée est que ce virus ne vient pas du tout de l’espèce de bête qui ressemble à un gros crustacé qu’on nous a montrée au début, ni même de la chauve souris qui a bon dos (cette bête du Diable qui n’est qu’un rat volant … 🙂 …) , mais d’après lui , c’est sorti d’un laboratoire chinois… quelque Docteur Cornélius, en train de faire des essais dans le Wuhan… 🙂  🙂  j’ai entendu à la radio today une info du même genre : la grande grippe espagnole : ils ont retrouvé, parfaitement conservé dans la glace, le corps d’une dame inuit, décédée au début du 20ème siècle, décédée de la grippe espagnole : ils ont réussi à récupérer l’ARN (je crois qu’on dit comme ça) du virus, et la —je ne sais plus si c’est la C.I.A. ou la NASA—je devrais prendre des notes quand j’entends des trucs comme ça—en tous cas les américains, qui se sont mis à cultiver ce virus pour je ne sais quelle raison (à laquelle ils n’ont pas réussi à arriver) dans un laboratoire aux Etats Unis extrêmement bien gardé… cette histoire doit être sur internet, il y a un secret là dessus … )

Et sous les douches de Berlioux, aussi aujourd’hui (j’interroge les demoiselles sur leur vote) : hier c’était une jeune fille qui me déclare qu’elle va voter socialiste. (c’est à dire pour Hidalgo, hélas… ) elle ne savait pas pourquoi, mais elle était socialiste depuis toujours, enfin, sa famille ..;du coup elle se cramponnait…c’est ça le problème avec les jeunes filles : elles n’ont pas connu Paris juste avant Annie Dingo 1er , et même avant Delanoë: quand on pouvait circuler à pieds sans respirer des saletés , quand on pouvait aller vite en bus, et se balader partout dans Paris la nuit, bref cette parenthèse enchantée entre les années où les bagnoles étaient trop nombreuses et les années où elles sont redevenues trop nombreuses avec en plus des vélos et des trottinettes… la parenthèse a duré peut être 15 ans, ou 20 ans, c’était cool… les jeunes filles aux familles socialistes ne savent pas qu’autre chose est possible, et avalent tout raide ce que leur raconte Annie Dingo… Celle à qui je parlais today sous la douche était cardiologue (bien que trés jeune) dans un trés grand hôpital parisien. Elle allait voter « socialiste » elle aussi … c’est à dire pour la Dingo ! devant mon air consterné, elle m’a dit que en fait, il n’y avait personne d’autre pour qui voter … avec le nombre de candidats, elle ne voyait personne …je lui ai dit votez pour n’importe qui, sauf pour Hidalgo..;c’est pourtant pas compliqué… et de lui raconter un Paris idyllique où on pouvait flâner sans se faire emboutir, où Notre Dame était sur ses pieds… où les rats se faisaient discrets, où les poubelles de rue étaient vidées normalement , etc… il n’y a que les plus de 40 ans qui ont connu ça, faut croire… finalement, elle a avancé le nom de Buzyn, et je l’ai encouragée à voter pour Buzyn… le nom de Dati la faisait flipper, alors je n’ai même pas avancé le nom de Féderbusch , elle se serait évanouie d’horreur… c’est pourtant le seul qui veut rouvrir les voies sur berges, (avec Campion) … le seul truc intelligent à faire, le truc de salut public… après ça, on a discuté de la gauche et de la droite , et je lui ai dit que pour moi ça ne voulait rien dire, que je pensais qu’il fallait faire ci ou ça, sans me poser la question est ce de droite ou de gauche. Elle m’a répondu en me citant un philosophe italien (désolée, je n’ai pas saisi le nom, on était chacune sous une douche et on gardait une distance à cause du cornard virus, pardon, Corona Virus, du coup on ne saisissait pas toute que racontait l’autre)un philosophe italien qui avait écrit un bouquin dont le titre était (plus ou moins) « la gauche et la droite ce n’est pas du tout la même chose » . Donc d’après elle, ça n’était pas possible de ne pas avoir une étiquette, en quelque sorte…je lui ai donné des exemples : j’étais d’une famille de gauche pure et dure, mais j’en avais soupé de la « gauche »… il faut dire que ça fait un bon moment que j’ai quitté ma famille …  🙂 mais bon, par exemple, je pense que j’ai des trucs « de droite » et aussi des trucs « de gauche », par exemple je suis complètement pour la légalisation des « Drogues », du shit, etc… comme je disais  ces mots , elle a poussé un cri d’horreur (alors qu’elle venait de me dire et de me répéter qu’elle était de gauche et qu’elle ne pourrait jamais, mais jamais, voter pour quelqu’un de droite ), comme quoi elle était complètement contre une quelconque légalisation de la « drogue » … c’est pourtant une position « de gauche », non, s’il en fut … ? 

Ensuite j’ai enchainé avec le fait que j’étais complètement pour l’avortement si une femme le voulait, et là aussi j’ai vu qu’elle n’était pas tellement pour… alors quoi ? une nana « de gauche » en peau de lapin ?  🙂  et puis, pour enfoncer le clou, je lui ai dit que par contre je n’étais pas pour une entrée de tous les migrants en France comme dans un moulin (et même je revendique un égoïsme de ce coté, genre Moi d’abord, et rien que l’idée de vivre dans une ville africaine me fait suer …en fait ma position est une position égoïste, avec un parti pris de ne donner que ce qu’on peut donner pour ne pas mettre notre mode de vie en péril, je tiens beaucoup à ça : même si je déplore l’égoïsme général, parce qu’il ne faut pas se leurrer non plus, même les gens qui professent les meilleures idées « de gauche » sur le partage , sont énormément loin de partager quoi que ce soit avec quiconque, excepté leur famille… ), et là aussi, j’ai vu que ma position ne lui plaisait pas … 🙂 mais ensuite , comme elle est médecin, j’ai discuté du Corona Virus avec elle, et elle m’a un peu fichu les jetons : elle m’a dit qu’elle sortait d’une réunion avec les pontes de l’hôpital , et que leur main problème actuellement, c’est de trouver des lits .Parce que, d’après elle, l’épidémie va s’amplifier. (elle espère que non, mais elle pense que ça va arriver). la distance à respecter, pour elle, exactement, entre 2 personnes, n’est pas 1 m , mais 1,80m et il y a un réel problème avec les surfaces infectées, celles que l’on touche… bref, elle n’était pas franchement optimiste, mais trés gentille… elle pensait qu’elle ne devrait même pas aller à la piscine, à cause des risques de transmission, (par aérosols, en fait) , mais apparemment elle était comme moi, elle ne pouvait s’en empêcher…  🙁 

de quoi vous rendre malade … si vous ne l’êtes pas déjà…une situation idéale pour les suicidaires, me fait mon Cheval… 😉 j’espère arriver à survivre. Vivement que cette épidémie soit over. on suit ça de près. j’ai lu sur Internet que la Campanie, (en Italie), qui déjà est confinée , interdit maintenant aux gens de se promener seuls, même en respectant les distances de 1 m… et dans le supermarché où je suis allée today, ben des rayons entiers vides…ce n’est même pas qu’ils n’ont pas été livrés, non, ce sont les gens qui se sont jetés sur les denrées pour faire des provisions , ça s’est passé de 9 h à midi…  🙂  bah… quand ça sera plein chez eux, sans doute arrêteront-ils … 🙂 je sens que certains vont faire des affaires d’or, pendant cette épidémie… 🙂 je sens qu’on va récupérer des super denrées dans les poubelles, disent les rats … 🙂 

Je ne peux pas m’empêcher d’être curieuse sur la suite des choses: il parait que la Chine est en train d ‘endiguer l’épidémie, du coup ça va suivre ici sans doute… 🙂 dans un mois… est ce que ça servira à quelque chose, cette épidémie  ? est ce qu’on vivra moins connement ?  est ce que les avions arrêteront de faire suer les gens au sol ? j’aimerais bien… mais il se peut que tout le monde recommence comme avant, après cette épidémie (la Chine pollue moins, et il parait que la Toscane aussi … spectaculairement… ça devrait nous faire réfléchir… il n’y a qu’à Paris qu’on continue à se faire ch…, les gens sont les uns contres les autres à se souffler dans la figure, aux terrasses des cafés… le restaurant à coté de chez moi (dont j’adorerais qu’il fasse faillite) est plus bondé que jamais… personne ne croit à ce truc, enfin pas beaucoup de monde…hier il y avait un jeune homme, à Berlioux, avec qui on a l’habitude de se faire la bise, il s’est précipité sur moi, mais j’ai pas voulu (gentiment) il m’a dit « ah oui, c’est vrai » et puis il m’a dit qu’il pensait que c’était trés exagéré de faire attention comme ça. 

En fait, les gens s’imaginent que s(ils sont jeunes, ils vont passer au travers… 🙂 il va y avoir des surprises…  🙁

Je suis passée aujourd’hui aussi devant une librairie ,  rue de Médicis, en face des grilles du Luxembourg, qui est taxée d « extrême droite » … Les antifas (qui sont les nouveaux facistes), ont envoyé des cailloux ou des projectiles sur la devanture , brisant le vitrage qui est recollé au scotch…  🙁 …  du coup, passant devant, et reconnaissant cette librairie dont j’avais entendu parler, je suis entrée et leur ai acheté quelque chose, histoire de les soutenir.  Il se pourrait bien que je ne sois pas d’accord avec tout ce qu’ils vendent, dans cette librairie, au cas où certaines choses ressortiraient de ce que j’appelle la « Droite croûton à moustache »,  mais peu importe. Je suis encore moins d’accord avec les coups, les caillassages, l’intimidation, et tous ces trucs pour empêcher les gens de s’exprimer ou d’avoir des opinions, y compris de droite, dont l' »extrême gauche » est friande, et plus que ça…  (parce que ce qu’on appelle « l’extrême droite » aujourd’hui, ne me semble pas avoir de rapports avec les « extrêmes droites d’autrefois, nazis, etc… par exemple, ce qu’ils appellent « extrême droite » maintenant, c’est le magazine « Causeur », que je soutiens, ou même « Marianne » … etc … tout est affaire de nuances, bien sur, et ce serait bien que les gens de bonne volonté puissent échanger de toutes façons…

Jj’avais un copain dans le temps , qui était « de droite » assumée, et complètement antisémite, ce que je ne suis vraiment pas… on discutait , dans un café, souvent, toujours le même : il était vraiment sympathique, connaissait plein de trucs…  intelligent, marrant, mais antisémite… je ne m’expliquais pas ça, et on en discutait quelques fois … (il m’aimait bien …)  c’était incompréhensible pour moi, ce bloquage qu’il avait contre « les juifs » ça devait venir de sa famille de droite… 🙂 … il était même tellement antisémite qu’il avait fini par épouser une trés jolie nana arabe, (je ne sais pas de quel pays, peut être algérienne)  qui était la seule personne qu’il avait rencontrée aussi antisémite  que lui , aussi remontée contre « les juifs »… 🙂  hihi … 🙂 après ses épousailles, et un enfant qu’il avait eu, une petite fille,  je l’avais perdu de vue, et je l’ai retrouvé quelques années après, on a rediscuté, je l’aimais vraiment bien  : il était divorcé, etc .. et il m’a raconté que sa femme , à qui il ne parlait plus,  lui avait fait des trucs, mais des trucs… des trucs pendables… elle ne lui avait rien épargné… hihi … du coup, il m’a semblé qu’il était un peu moins antisémite…  🙂

Quelle histoire ! 🙂 on a encore la chance de vivre dans un pays à peu près libre . Toutes sortes de gens viennent s’y exprimer, alors qu’ils ne peuvent pas le faire dans leurs pays d’origine …je ne sais pas si c’est être de droite  que de se cramponner (on n’a pas autre chose, même si on comprend qu’il faut laisser le flot couler) à une certaine douceur de vivre nostalgique, (même si on disait pis que pendre de tout ça, fût un temps)  qui vient directement de la petite France que chantait Trenet, avec même ses cotés un peu « square » et son extrême droite d’origine —complètement marginalisée et peu offensive— moi j’aimais bien ce mix… un background de petite bourgeoisie et classes moyennes, un peu de droite, un peu de gauche, des extrêmes marginalisés, tout le monde trés égoïste sauf cas particuliers, et un petit bonhomme de chemin, avec des ingénieurs directement issus des pages « Oncle … « (me rappelle plus du nom, le gars à la pipe)  de Spirou, mais vraiment compétents au niveau international, une bonne médecine, oui, j’aimais bien…  🙂 et une avant-garde qui avançait son chemin, cosmopolite, des philosophes que personne ne comprenait (malheureusement tout le monde les comprend, maintenant… 🙂  … )  etc… j’aurais voulu que ça dure toujours, et moi tracer mon chemin dans la marge de tout cela, car je ne me reconnais dans rien… 🙂  mais peut être que je rêve et que tout cela est toujours en chemin… peut être que, en fait, rien n’a changé, et tout continue comme avant, qui sait … 🙂

Si la crise du « Coronard Virus » pouvait nous brouiller avec cette « mondialisation » effrénée, si c’est encore possible, ce serait bien. Aller un peu moins vite.  la « mondialisation » telle qu’elle est maintenant, c’est aussi l’assèchement de la planète, avec cette manie de tourner de plus en plus vite autour de cette planète …  … de mépriser ses ressources (ça me fait mal, quand je vois de la nourriture par terre, 1000 fois par jour à Paris, par exemple) ) … tout en se la racontant conquête de Mars, quel cynisme…Oh ! ça me fait penser ! j’ai entendu dernièrement que je ne sais qui, genre Elon Musk, ou un autre frappé intelligent de la côte ouest des U.S. avait comme projet d’installer des « data  » en orbite autour de la terre, dans le vide intersidéral …il n’y voyait que des avantages : c’est froid (et les grosses machines sont trés chaudes, il faut donc les rafraîchir), et il y a de la place … 🙂 je me rappelle que j’avais écrit sur mon blog il y a déjà un moment, qu’on aurait intérêt à installer ces « data » (j’appelle ça des « data », mais ce sont les grosses machines qui gardent toutes les données que le monde entier fabrique avec internet etc… actuellement elles sont stockées dans des contrées froides genre Suède, et d’immenses armoires trés bien gardées… ) qu’on aurait intérêt à installer ces « Data » sur la Lune… trés froide, et de la place… ben c’est un peu la même idée, non ? 🙂 peut être qu’on lit mon blog en Californie, ou alors ce serait moi qui aurait vu ça trainer quelque part , qui aurait attrapé l’air du temps, avant que l’idée ne se concrétise et arrive à notre connaissance… 🙂 et il y a autre chose : pourquoi ne penserait on pas à expédier les déchets nucléaires dans l’espace ? l’un des problèmes avec l’électricité produite par la fission nucléaire , qui ne produit pas de gaz à effet de serre et qui est une chose qu’on devrait garder, du moins tant qu’on n’a pas réussi à rendre l’énergie électrique venant du solaire omniprésente , rapide et peu coûteuse, l’un des  photo M. Diallo  heureusement qu’on n’ a pas eu le corona  en même temps que la grève du métro… 

problèmes et pas le moindre, ce sont les déchets…mais qui a dit qu’on devait absolument garder les déchets sur terre ? on devrait au moins étudier cette solution de les expédier ailleurs… bien sur, il y a le « principe de précaution » , etc … mais si on arrive à expédier ces déchets assez loin, il y a peu de chance d’une part pour qu’ils nous retombent sur le pif, et d’autre part pour qu’ils créent, dans l’espace, des conditions qui pourraient nuire à notre planète… peut être que je dis des conneries, mais des fissions nucléaires, il n’y a que ça, dans l’espace… tous les soleils, toutes les étoiles…il parait que notre soleil est une gigantesque explosion atomique… je dis ça, mais peut être que ce n’est pas ça… 🙂 il faudrait que je me renseigne… 🙂 bof… 🙂

Bientôt on sera tous confinés, comme des cons finis , hein… je pourrai écrire toute la journée… 🙂 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation