De Paris en piscine Le blog de Papillonista

De Lundi à vendredi

La statue de Rimbaud, (sur des semelles de vent) qui a déménagé, elle était auparavant au début du Bd Henri IV, près du métro Sully Morland, là ils l’ont mise sur le Quai Saint Bernard avec les autres statues… Photo P.A.M.  photographiée à l’envers, à cause du soleil… 🙂

 

J’ai nagé tous les jours sauf mercredi. Entre les séances de natation, j’entendais des trucs qui me mettaient hors de moi (mais j’essayais de relativiser) 🙂 et je me disais que je devais écrire ça sur mon blog;.. par exemple, Raymond Barre, qu’on appelait « Babar » à l’époque : personne de plus respectable que Raymond Barre, (mon correcteur d’orthographe écrit « Ramone Barre »  🙂 maintenant qu’on sait qu’il planquait un matelas de sous en Suisse, on peut l’appeler « Ramone » … non ? ne vous y trompez pas, J’adorerais avoir un matelas de sous en Suisse, bien caché dans une banque … 🙂 qu’est ce que je ferais, si je gagnais à la loterie, au loto, etc … ? mais une somme énorme E-NOR-ME ! j’irais vivre ailleurs, je pense… 🙂 quelques fois j’imagine que je gagne une vraiment E-NOR-ME somme au loto : plusieurs centaines de milliards d’euros ! et je calcule ce que je ferais avec chaque sou … 🙂 (ça fait passer le temps, par exemple quand je marche, si je n’ai rien de mieux à penser ) … ce qui m’étonne toujours, c’est que des vieux mecs soient là, avec des montagnes de sous bien cachées dans des paradis fiscaux, on se demande s’ils se croient immortels, ou quoi … 🙂 dans le cas de Raymond Barre , on se demande s’il avait accumulé ça (et comment ? ) pour sa famille , ou quoi … 🙂 vous vous rappelez d’Eve Barre ? sa femme , vous l’avez connue ? ou vue dans les journaux ? plus distinguée, c’était difficile … 🙂 il n’y a guère que Anne-Aymone Giscard d’Estaing qui lui arrivait au niveau … 🙂  ces 2 dames avaient toujours l’air d’avoir avalé des balais  quand elles étaient dans des cérémonies officielles, par contre quand elles étaient photographiées dans des pince fesses mondains où il y avait des représentants  de l’aristocratie française, là, elle changeaient de visage, on aurait dit : plus dans leur élément… 🙂 … entre gens de notre milieu… 🙂   le vieux Babar n’avait même pas l’air d’être un chaud-lapin, comme ils le sont tous plus ou moins , comme ils l’étaient, en ces temps-là, dans la politique. Je crois qu’il a été premier ministre, ou ministre de l’économie : (et je n’en suis même pas sure…il n’a pas été président, quand même, non ?  🙂 candidat, alors ? … 😉 ) pendant qu’il faisait une petite pelote qu’il allait placer en Suisse ; c’est dire à quel point il croyait en la politique du gouvernement français … faites ce que je dis, pas ce que je fais… bof, de l’eau a coulé sous les ponts… j’imagine les enfants, en découvrant ce trésor à la mort du vieux Babar … il parait qu’ils ne l’ont pas rendu tout de suite , le trésor… ils ne l’ont même pas rendu du tout, mais ont fini par payer des pénalités : à leur place, j’aurais partagé (entre soi…) et tout dépensé… je ne leur jette pas la pierre : qui sait ce que nous ferions, n’importe lequel d’entre nous, si nous découvrions subitement un trésor en Suisse, légué par notre père bien-aimé ? 

Je ne pense qu’aux sous , voilà ! il faudra bien que je me l’avoue ! je ne pense qu’aux sous, mais ce qui ne va pas, pas du tout, c’est que je ne suis pas prête à TOUT pour en avoir, ce qui me distingue de pas mal de gens, quand même… 🙂  je ne sais plus qui disait qu’il n’était pas difficile de devenir extrême riche si on ne pensait qu’à ça… je voudrais avoir une 2ème vie, rien que pour ne penser qu’à ça, devenir la femme la plus riche du monde, en espérant ne pas devenir la femme la plus moche du monde … 🙂  (le vieux Jean-Paul Getty , qui fut , à un moment où les GAFA, et les milliardaires jeunes,  n’existaient pas, l’homme le plus riche du monde, était extrêmement laid, et extrêmement avare …mon Cheval se marre parce qu’il pense que Sion veut accumuler des sous, il faut forcément être avare… 

🙂 quand même, c’est bizarre, aussi, cette façon d’accumuler des sous et d’être avare…j’ai une théorie : si vous avez commencé pauvre, trés pauvre, en vous jurant d’être riche, vous ne pouvez le faire qu’en économisant comme un fou, et en dépensant le moins possible : forcément, le pli est pris, et il n’y a rien qui vous semble intéressant à échanger contre votre argent, par la suite… 🙂 le pli est pris… 🙂 je crois que Getty avait inspiré la figure de Picsou, ou alors c’est el contraire : c’est Getty qui lisait des BD quand il était jeune et qui avait flash sur Picsou … 🙂 bof ! 

Je pense aux sous, ou alors à cette expression « les vieux mâles blancs », qui sont si importants dans notre galaxie… 🙂 en  l’occurrence, ce sont 2 vieilles femelles blanches qui sont en train de diriger l’Europe, et si on rajoute Mme Makrel, ça fait au moins 3, ou même 4, si Mme Makrel compte pour deux… En regardant Mme Lagarde sur mes écrans internet, je me dis qu’il n’y a pas vraiment de différence entre elle et un monsieur du même âge… elle ressemble un peu à un type, à force… 🙂  même si elle n’est pas tout à fait habillée pareil… au moins elle a compris (contrairement à Eve Barre), que l’Amour n’existe guère, et que pour ne pas être abandonnée,  et se trouver au centre, il vaut mieux devenir une femme de pouvoir … (avec un vieux Mari quelque part, qui est juste là quand elle rentre à la maison) n’importe quel typa au pouvoir passera plus de temps avec Christine Lagarde qu’avec sa femme, surtout s’il est marié depuis plus de 5 ans… :-).  Christine Lagarde parle de ce qui intéresse les vieux mâles blancs au pouvoir, l’argent, la manière dont il irrigue le monde, etc…  quoi de mieux ? 🙂 …quand on regarde Christine Lagarde, on comprend qu’elle doit continuer à s’entrainer en natation, ça se voit à sa manière de marcher (elle était championne de natation synchronisée, et il faut drôlement être balaise en natation tout court pour faire de la Synchro..;je suis sure qu’elle n’a jamais abandonné… 😉  Christine Lagarde…  🙂

Voilà, je suis votre petite Christine Lagarde, ici, sur mon blog, pour une centaine de personnes à tout casser : 🙂  car moi aussi je continue à m’entrainer : après plusieurs séances à Berlioux et en me disant que j’allais nager ailleurs tellement tout ce qui se passe dans le centre de Paris est impossible et me sort par le nez, quelque part : et ces jeudi et vendredi, j’ai nagé dans une piscine très excentrée, mais sans personne dedans, le plaisir était tel, que du coup je me sentais pleine de léthargie (ne pas avoir à se battre pour le moindre centimètre de flotte ! ne pas recevoir de coups…la semaine dernière, j’ai eu un bleu sur le bras  qui est resté plusieurs jours en changeant de couleur… ) je baillais, je baillais, dans l’eau douce et propre (parce que Berlioux, en ce moment, c’est plus que crade… )

je suis tombée aussi sur les articles que j’ai découpés, (et perdus, dans la foulée… c’est idiot, je trouve des articles qui m’intéressent, je me dis que je vais m’en servir pour ce blog, du coup  je ne les lis pas en entier, je les réserve pour plus tard , et je ne les retrouve plus… d’abord j’ai trouvé un article sur le fait qu’il y avait des expérimentations pour guérir les gens (avec ce terme inventé par Cyrulnik à qui je trouve une tête de crétin—non, ce n’est pas tout à fait un crétin, évidemment, mais il ne me plaisait pas trop, et un jour j’ai lu une petite pique d’un « concurrent » à lui, Michel Serres, qui démontait ce terme idiot de « résilience » et le concept qui va avec …  🙂 ça rappelle un peu les gens qui s’expriment dans les journaux, des fois, et qui viennent de subir de gros dommages, ou la perte d’êtres chers, et le premier truc qu’on entend, (avant même que l’être cher soit enterré, presque, ou même décédé, hein, c’est des exigences pour « qu’on puisse faire notre deuil »… disent-ils — enfin, certains…) , donc je trouve un article sur le fait que des gens ont essayé de mettre au point un processus de guérison par la lecture ! alors là, tu m’étonnes ! ça fait des années, mais des années, que je me guéris moi même par la lecture… 🙂 et ensuite je lis un autre article, je ne sais pas, 6 mois plus tard, sur une association, cette fois, qui allait je ne sais où pour guérir les gens par la lecture… 🙂 certes, tout cela va dans le bon sens… mais quand même, c’est bizarre tout ça… c’est la redécouverte de la lecture… 

Je ne sais plus ce que je voulais dire, en fait… complètement abrutie par la natation, today… 🙂

Oui, voilà : j’ai reçu un coup du sort avec le décès accidentel de quelqu’un que je connaissais, et qu’est ce que j’ai fait ? je me suis plongée dans une suite de bouquins , je les ai avalés les uns après les autres, je me suis évadée… un bon truc, en ce moment, si l’on peut dire, c’est qu’il y a une moitié de la population qui ne lit jamais rien, à part son écran de téléphone, et une autre moitié qui récupère absolument tous les livres , livres qui sont maintenant donnés, ou pas chers ( 1eu ou 0,20 eu le livre chez Boulinier) ou qu’on récupère dans la rue, même … 🙂 les gens les jettent … 🙂

Dans la laverie à coté de chez moi, il y a un rayon livres, par exemple , et n’importe qui peut venir , récupérer des livres, des revues, en laisser, et ce qui est étonnant, c’est que TOUT est récupéré, n’importe quel livre, n’importe quelle brochure , ou même catalogue, finit par partir… j’ai même laissé une partie d’une collection de « natation magazine » (j’ai gardé « Toute la Natation » , le magazine que je préférais ).. j’ai abandonné dans cette laverie toutes mes revues de la Fédération française de natation (qui dataient de plusieurs années) …ce sont les revues qui ont disparu le moins vite, j’ai noté , mais tout a fini par être emporté… et j’ai récupéré là un livre d’un certain Douglas Kennedy , que je connaissais seulement de nom, et j’ai lu un bouquin qui m’a intéressée… aussitôt terminé, je suis allée chez Boulinier, et j’en ai trouvé 2 autres, que j’ai lu dans la foulée ( là j’ai commencé le 3ème), et j’en ai encore 3, récupérés, à lire : je vais tout lire… celui d’avant, c’était « la femme du 5ème » … 🙂 ça se passe dans le 5ème arrondissement de Paris, secteur que je connais bien, et ça flirte avec le fantastique … vers les 2/3 du livre, quand ça commence à virer avec le fantastique, on se pose la question de savoir comment l’auteur (pour qui on a de la sympathie) va s’en tirer … (je veux dire : nous faire avaler le fantastique, car ce qui est fantastique l’est toujours moins que la réalité… en tombant dans le fantastique, on risque de tomber droit dans l’ennui et le conformisme… ) et ma foi, il arrive à s’en tirer plus ou moins … 🙂  et de toutes façons, c’est intéressant, on a envie de tout lire…  le bouquin que je suis en train de lire en ce moment, toujours de Kennedy, se passe tout à fait ailleurs (le premier se passait aux Etats Unis), en Allemagne, à Berlin, dans les années 80, au moment du mur, et c’est trés intéressant… j’ai regardé un peu, du coup, où vivait cet auteur, il se ballade entre Paris, Berlin, l’Europe et les Etats Unis, et bien sur, aux Etats Unis, il habite dans le Maine——- évidemment——- comme Stephen King, et encore d’autres écrivains U.S. trés appréciables…je ne sais pas ce qu’ils ont tous avec le Maine … 🙂 le Maine est sur la côte est, le Vermont n’est pas loin, un peu plus dans les terres, le Maine est proche du Québec, pas loin de Boston, non plus , bien que plus au nord… j’adorerais habiter dans le Maine … comme au Québec… j’ai raté ma vie, en fait, c’est là bas que j’aurais dû vivre, dans une maison pas loin de la côte … dans une autre vie, peut être… 🙂  j’adore la côte atlantique, tout ce qui est au dessus de new-York, le Maine,  le Canada…  🙂 je vais passer une annonce, je crois … 🙂 

Et là, je suis à l’ouest, pour un petit moment …bien sur, c’est encore un peu étriqué , néanmoins, l’air du large est là… bien que tout soit barré partout… (par exemple, ils sont en train de réaliser d’énormes parcs éoliens au large de plusieurs endroits en mer du nord et en atlantique … ce sont des murs … je me demande d’abord comment les bateaux feront pour passer …il y aura peut être des accidents, des catastrophes … et ensuite, cela constitue un mur… un mur pour l’imagination…font ch… avec leurs éoliennes…non, mais quel monde laid ils préparent, actuellement… gens sans poésie, sans imagination… race tarée… 

En fait, c’est de cela que je voulais parler : je n’aime pas vraiment le monde qu’ILS nous préparent, il me semble que je ne vais pas m’adapter, bien que je désire vivre,  plus que n’importe quoi au monde … plus les technologies se développent, on dirait, plus les gens sont éloignés les les uns des autres, on dirait aussi … imaginez un vieux dans sa petite maison , (dans le Maine…et Loir…)  🙂 toute sa famille est décédée, ses enfants ne le voient plus (comme cela arrive souvent)… il veut parler à quelqu’un, ça devient impossible… l’accès direct, dans les administrations, par exemple, est venu impossible : tu dois tout faire par internet, et les rares services où tu pouvais avoir quelqu’un au téléphone, se raréfient de plus en plus…au supermarché (ils font tous faillite, parait-il), les caissières sont remplacées par des machines … l’administration française se dote de guichets dématérialisée, de plus en plus (et il y a eu des tonnes de reportages ces jours ci à propos de la SNCF—il devient impossible d’avoir un billet de train en allant à un guichet— c’est plus que puant…) et ce qui est trés trés étrange, c’est que, en dématérialisant tout, comme cela (même les consultations de médecins commencent à se faire à distance, vous imaginez), en dématérialisant tout, normalement ILS  doivent faire des économies de fous, non ? mais les ponctions de fric sont toujours plus élevées, alors, où passe l’argent ? ou passe-t-il ? « Dans la poche de Raymond Barre », me souffle mon Cheval… 🙂 non, c’est un peu facile… Où passe le blé, l’argent, le fric, les sous, l’oseille ? ou passe-t-il ? où passe le flouze , le grisbi, la monnaie, ? hein ? il parait que les députés, ou je ne sais qui placé au bon endroit, ont refusé de donner le compte de ce qu »ils recevaient en dotation (des enveloppes dont ils se servent comme ils veulent —alors que n’importe où dans les autres pays civilisés, on leur demande les notes de frais…) donc une association s »est constituée, dont la raison d’être est d’examiner où passe l’argent de nos impôts… les députés ont refusé de s’expliquer, l’association s’est adressée  au Conseil d’Etat (ou à une haute instance , genre, excusez-moi, tout ça c’est de mémoire), bref, une instance qui avait le pouvoir de dire aux députés de s’exécuter, mais cette haute instance a dit que non, l’opacité c’était trés bien …mon Cheval pense qu’ils doivent s’en mettre autant dans la poche, à la haute instance…

Pour terminer ce post, il faudrait, je dirais,  que chaque centime dépensé soit retracé, je dis bien chaque centime, de l’argent de nos impôts, retracé, publié sur internet, dans le détail, accessible à tout le monde… lors de l’épisode Gilets jaunes, alors qu’une  des revendications était « que font ils de nos sous ? », le pouvoir a vite publié un beau camembert coloré , partagé en pourcentage, à propos des impôts : tant qui allait à telle chose, et tant à telle autre, petits malins, pour faire croire qu’ils donnaient une réponse … prenez-nous pour des c… ne vous gênez pas … 🙂 évidemment, ce qui nous intéresse, ce n’est pas la répartition théorique de notre argent à nous le peuple qui trime, (encore qu’on ait eu des surprises, auxquelles on s ‘attendait, mais bon : la moitié quasiment , ce sont les dépenses sociales… ce qui serait intéressant, ce serait de connaitre le montant de la fraude aux prestations sociales…)  mais c’est l’emploi concret de nos sous…un Grand Livre (sur internet) où tout serait écrit, le salaire de tout le monde, les avantages, ( de tous les fonctionnaires), et ce ne serait qu’une petite partie du projet, parce qu’on publierait aussi tout sur les travaux, les dotations, les associations, etc… il y a de quoi faire… l’emploi de nos sou, de A jusqu’à Z,  jusqu’au dernier centime … accessible à tout le monde…c’est ça, la démocratie…   

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation