De Paris en piscine Le blog de Papillonista

lundi, mardi

L’habit couvrant  dans les piscines :

les tartes et les militants pour la religion politique sans intérêt et sans beauté qui veut s’imposer en France et bouffer petit à petit tout ce qui aspire à se dépasser, tout ce qui aspire à une  liberté, une transcendance, tout ce qui aspire à un mieux,  tout  simplement, se  sont   baptisés   « (collectif ?)  Rosa Parks », !  (on avait déjà vu ce nom chez les indigénistes les plus crouteux , je ne sais pas si ce sont les mêmes, là …) . Ils ont bien l’air résolus à arracher des autorisations rien que pour eux, au mépris des lois et usages ici dans le pays… ça devrait être « niet » sans états d’âmes, et basta…NIET et BASTA… circulez…   

Rosa Park, vraiment ? Rosa Parks ? mais ferme ta boite à camembert, petit manifestant, petite manifestante gavée d’allocations, Rosa Parks , c’était autre chose , quelque chose de digne, et ça n’a rien à voir avec toi,  oui, ferme ta boite à camembert, toi,  petite chose  qui n’a jamais lu un bouquin, illettré(e) inculte,  sans imagination ni charisme,  grosse boite à pattes  qui mélange tout, ne comprend rien,  et n’arrive pas à faire l’effort suffisant pour t’élever contre le cercle de fer que des « coutumes » débiles  ont  imprimé sur ton cerveau à la naissance…démunie…  la vie est un effort, il faut dépasser le truc facile, la petite comprenette d’accès immédiat qu’on t’a inculquée  comme une maladie, en tenant tout simplement l’étude et la connaissance à distance, (qui t’a fait ça ? recherche, d’abord… ) —  le monde entier essaie de s’élever au dessus de sa condition, toi tu es collé (e) à ta condition, tes « traditions »,  à ras de terre depuis des générations, et le résultat n’est pas beau à voir…la sottise , avec son gros postérieur pas gracieux, … son air bête…  le résultat est ridicule, tout simplement,… comme un tout petit carré sur lequel ton nez est posé depuis toujours…et ça ne bouge pas… bouger, changer, c’est la VIE, tout simplement… évolue, petite chose ! et cette façon de se cramponner  crée autour de toi une spirale sinistre d’ennui et de mort, dont tu ne te rends même pas compte…il ne faudrait pas te « stigmatiser ? on ne te stigmatisera jamais assez… 🙁   beurk !  … ouvre-toi, pour une fois… évolue, au lieu de suivre comme un mouton… Rosa Parks ! et puis quoi encore ? c’est trop grand pour toi, Rosa Parks, elle t’enquiquine, Rosa Parks… elle ne peut pas te voir en peinture, elle me l’a dit;  petit(e)  raciste bas du front, déguisé(e)  en puceron qui se la raconte , petit moignon balbutiant du bulbe… le « collectif Rosa Parks ! le bras m’en tombent … Rosa Parks qui vient se baigner habillée dans une piscine ! hihi … 🙂 😉 🙂

Rosa Louise McCauley Parks , tu l’as déjà vue en photo, pour commencer ? une beauté , un visage intelligent, du charisme… regarde toi dans la glace, allons ! aucune chance que tu puisses ressembler de près ou de loin à Rosa Parks, avec tes bêtes frusques de piscine… tu comprends rien, il faudrait t’y mettre …   

Voilà donc tous ces gens, qui ne veulent pas comprendre qu’il y a des règlements dans les piscines parce que c’est juste dégoutant de se baigner habillé, essaient de manifester pour qu’on parle d’eux, tellement ils s’enquiquinent dans la famille, le lieu le plus folichon du monde, sans doute… 🙂    la piscine est un lieu clos , pas trés étendu, plein d’eau, où l’on essaie d’éviter les microbes et les bactéries (dans l’intérêt de tout le monde) en traitant l’eau, et en prenant des mesures draconiennes, justement  pour que ce petit rectangle  d’eau  soit accessible au plus grand nombre…plus on est nombreux, dans une piscine, plus on pollue… l’être humain pollue naturellement, à cause de ses sécrétions (et je ne parle même pas de sa mentalité crasse, quelques fois…  🙂  non, c’est uniquement de pollution physique naturelle  dont il est question dans une piscine—vous voulez que je vous raconte ? résidus d’urine, petites matières fécales , trucs qui sortent du nez, des sexes, poils (c’est pour cela qu’on exige des bonnets) , barbes, le truc intelligent c’est de se raser le plus possible quand on fréquente une piscine—voir les poils abondants qui trainent partout, les morves, les trucs non identifiés, est complètement déprimant… l’eau d’une piscine trés fréquentée est dégueulasse, il n’y a pas d’autre mot, alors y faire tremper en plus ses vêtements n’est pas un truc intelligent, mais si les gens étaient intelligents, ça se saurait  … c’est pour cela que l’habillement doit être réduit au minimum… se baigner avec un simple maillot lycra, qui colle bien au corps (à noter que les « moule bites  » sont les seuls maillots permis pour les keums…)  cela signifie MOINS de traitement de l’eau, plus d’hygiène pour tout le monde… de plus on est censé passer à la douche, savonnée,(il faut se savonner la PEAU)  AVANT de se mettre à l’eau…dans toutes les piscines…c’est le règlement … qu’est ce que tu vas savonner, pauvre idiote, si tu te présentes avec un habit couvrant dans la piscine ? tu vas savonner ta fringue ? c’est juste dégoutant, voilà… c’est juste une provocation, de toutes façons, cette initiative de ce « collectif »… une de plus…avec les jérémiades habituelles sur les « discriminations »… si on cède sur un truc, le cran d’après, c’en est un autre, ce sont les cantines, les trucs sur la tête pour bien montrer sa religion dans toutes les administrations, les officines, ensuite ce sera la burka, et pour terminer, ce sera l’obligation, (s’ils y arrivent) pour toutes les nanas de s’habiller , comme ils disent « pudiquement » …quelle connerie … 🙂 j’ai pas mal rigolé, parce qu’il y a un autre collectif à Grenoble qui du coup prétend se baigner à poil totalement,  juste devant les tartes en vêtement couvrant… dans la piscine… oui, on a bien rigolé, mon Cheval et moi… une bonne dizaine de teubeus et de chattes poilues bien ouvertes à  l’horizon bouché de ces dames, quel pied ce serait  d’observer ça… 🙂 « elles vont croire voir le Diable, si ça se trouve », hennit mon Cheval… 🙂

Tout le monde sait que le Diable est dans la piscine, lui réponds-je doctement… » le Diable s’habillerait  en maillot de bain Victoria’s Secret ?  » me fait-il , du tac au tac …  

Donc pas question de te laisser dicter ta loi bête , oh Emburkinabée, contre tous les règlements et usages de ce pays…  😮 … si tu ne peux pas te baigner dans une piscine autrement qu’habillée, rentre chez toi et fais ce pour quoi on te programme depuis la naissance, bien chiant, bien craignos, c’est ton choix… on n’en a rien à faire, tant pis pour toi… dégage.  Et pour me résumer, parce que finalement il n’y a que CA qui m’intéresse, j’en ai MARRE de payer des taxes et des impôts pour des familles qui n’ont rien d’autre à f… que de tester la résistance française à leur c… galopante, tout ça parce qu’ils perçoivent, j’en mettrais ma main au feu, des allocations qui leur permettent de faire tout autre chose que de gagner leur vie… le degré zéro de la vie en communauté… ne participent en rien à cette société qu’ils méprisent… comme ces gens n’ont aucune imagination , ni aucune culture universelle, aucune envie de connaissance et de changement, et ne savent que revendiquer des « droits » qui débouchent fatalement, si on les pousse jusqu’au bout, sur des litiges, de la haine,   la guerre,  la mort et surtout à un ennui de cafards,  ils ne savent que faire pour enquiquiner la société qui par ailleurs les nourrit … alors ils inventent tes trucs comme ça… de plus en plus prégnants… ARRETEZ  DE  SUBVENTIONNER CES GENS, JE  REFUSE de payer pour voir ces trucs se développer dans mon pays. MARRE. Arrêtez de leur refiler des sous, m… ça va pas, la tête ?  qu’ils fassent ce qu’ils veulent de leur coté…je suis pour la partition, na ! et on était là avant. Qu’ils restent dans leurs caissons, à glouglouter entre eux, et pas un rond, surtout : vous voulez mener une vie selon vos critères , vos lois ? ce ne sont pas les notres, donc on ne finance rien… on devrait les parquer plus encore, tiens… dans le ghetto qu’ils se fabriquent eux-mêmes… rien à faire … (et, je précise quand même : aucune atteinte à leur intégrité physique, aucune coercition  sauf si nous sommes attaqués de front, contrairement à ce qu’ils aimeraient instaurer , eux, contre tous ceux qui ne veulent pas suivre le même chemin bouché qu’eux… ) …et piscines interdites aux gens habillés… comme cela a toujours été. 

A Bédarieux, (est-ce Bédarieux ? ), des dizaines de tombes (des centaines peut être) vandalisées (source RTL) : évidemment c’est un petit cimetière français, bien comme il faut, un peu étriqué, avec ses petites tombes et ses petits pots de fleurs, ses pierres gravées…les noms des familles qui sont là depuis peu de temps ou des siècles… des noms « bien français »…  ben ils ont retrouvé les mineurs qui ont fait cela … des gosses de moins de 18 ans… sans doute moins de 15 ans, peut être moins de 13 ans… (pas beaucoup d’infos sur le sujet… ) comme ils sont mineurs, nous dit la radio, ils ne seront pas poursuivis pénalement… on se demande quel genre de discours familial (non, ne me dites pas qu’ils ont eu l’idée tout seuls de s’en prendre à des tombes chrétiennes) on leur entre dans la tête à propos des cimetières et de la religion catholique, à ces enfants…je vois d’ici la mère et le père, allocataires de la CAF évidemment,  aux discours toujours restreints,  en train de blatérer contre ces salopards de blancs colonisateurs (ou autres)  qui mettent leurs vieux dans ces cimetières…avec le nom d’un Dieu qui n’est pas le leur…  du coup les rejetons se sentent des ailes pour vandaliser … mais, ajoute le journaliste (il ne faut pas qu’on s’inquiète, hein …) , eh bien les tombes seront réparées… ET QUI VA PAYER, gars ? ce n’est jamais que le énième cimetière catholique vandalisé, en plus de tout ce qui est vandalisé par ailleurs par un pourcentage des  chérubins issus de l’immigration … pas de langue de bois… moi je dis que quand des mineurs s’en prennent aux biens d’autrui, aux cimetières, aux voitures, aux trottinettes, aux scooters, aux téléphones portables, aux fringues de marque,  à tout ce que vous voulez, et s’ils ne sont pas passibles de quoi que ce soit pénalement, (et je parie qu’on ne peut même pas les traiter de petits m…eux , ce serait mal vu ),eh bien c’est aux parents, qui, sauf erreur de ma part sont responsables pénalement, de payer. C’est du moins ce que j’ai toujours entendu… Suppression des allocations si les gens ne sont pas solvables… VOUS ALLEZ VOUS Y METTRE QUAND ? parce que si de simples mesures de ce genre, frappant au porte-monnaie étaient mises en place, vous verriez toutes ces atteintes-là, oui, celles qui se multiplient actuellement, et une seule dans l’année , ce serait encore trop, s’arrêter COMME PAR MAGIE… on pourrait croire que vous ne VOULEZ PAS la fin d ces vandalismes, de cette délinquance…   il faudrait un collectif qui attaque l’Etat sur ces trucs là… l’Etat ne fait pas ce qu’il faut pour arrêter ce vandalisme, ces atteintes à l’intégrité d’autrui (épidémie de coups de couteaux, vous avez remarqué, tout le monde a son petit cran d ‘arrêt dans la poche), aux biens d’autrui… on attaque bien l’Etat à propos du climat, en ce moment, on pourrait le faire aussi à propos de toutes ces exactions, ces destructions, ces méfaits commis par des « jeunes » , qui ne reçoivent JAMAIS de réponses appropriées… jamais de sanctions…  il y en a trop, vraiment, on ne peut plus ouvrir son journal sans voir un truc, et on n’entend jamais parler de poursuites pénales à ce propos…un silence religieux règne sur tout cela, et ce sont nos impôts qui règlent la note… ça suffit, non ? ne pas faire payer les responsables, ou les parents quand les responsables sont mineurs signifie que le gouvernement est complètement à la ramasse…ou pour le moins qu’il s’en fout… …une bande de ventres mous… on devrait les mettre dehors…non mais, vraiment… ils sont incapables d’assurer la sécurité des biens collectifs et des personnes …nuls. On devrait les attaquer au tribunal, les mettre en cause ,  tiens…les politiques… 

Hier et today, ce fut rafraîchissant, la piscine : hier les gens semblaient pris d’une danse de Saint Guy et today encore plus ! plus il fait chaud dehors, et plus on leur recommande de mettre une sourdine sur le sport, plus ils s’agitent…je me suis trainée jusqu’à la piscine, en prenant un bus sur une partie du trajet, car je n’avais pas le courage de traverser les ponts exposés au soleil, sans ombre du tout… 🙂 les bus ne sont pas climatisés, et vraiment c’est pénible, car il fait encore plus chaud dedans qu’à l’extérieur … le soleil tape sur le toit… le chauffeur m’a dit que pour eux aussi, c’était difficile…  on a pas mal discuté, avec ce chauffeur, un gars sympathique, jeune, issu de la « diversité », et des diversités comme cela, j’aimerais en voir beaucoup… quelque part, ça tranche avec les vieux chauffeurs de bus , vieux parisiens ronchons pour la plupart, d’antan… 🙂 il y a des crétins, parmi les chauffeurs de bus nouveaux, certes, mais il y a aussi des gens vraiment sympathiques… ils ont coupé la barbe qu’on avait essayé de leur mettre dans la caboche, et le résultat est merveilleux…en plus le gars était beau garçon : j’ai vu qu’il me trouvait sympathique, mais il y avait quand même trop de différence d’âge (il était trés jeune, hihi, et moi pas assez… sinon, je l’aurais épousé, j’aurais tout fait pour, voilà !  🙂  je me vois toujours comme une personne trés jeune, jusqu’à ce que mon Cheval  me susurre le chiffre réel de mon âge, et je m’évanouis d’effroi… alors je pense à un truc que l’actrice Anémone avait dit , une fois, lu dans une interview… « en gros elle trouvait terrible l’âge qu’elle avait , et sa tête, assortie à  cet âge-là, mais elle pensait qu’il ne fallait pas trop se plaindre, parce que dans 10 ans, elle la regretterait cette tête-là…   🙂 🙂 😉

Déjà, rentrée dans le forum , après avoir traversé le Marais en marchant à l’ombre, ça allait un poil mieux, et ensuite, dans la piscine, en arrivant sur le bassin, un air FROID merveilleux (ils avaient mis la clim)… presque trop froid, mais on n’allait pas se plaindre… quelqu’un du staff m’a dit que la ville de Paris ouvrait TOUTES les piscines municipales jusqu’à 22h… je ne sais pas si c’est exact, mais ce serait une bonne chose, pour une fois, après toutes ces politiques débiles inaugurées par Delanoë 1er , et poursuivies avec ardeur par Hidalgo II , avec les piscines l’été… Attendez, il faut que je me mette de l’eau sur le corps, je reviens… 

Voilà, je reviens, je ne vous quitte pas : donc j’ai commencé à nager dans la ligne des palmes, en m’habituant à l’eau froide, ça faisait du bien, (il y avait une jeune nana qui nageait bien et qui n’arrêtait pas , et à coté toutes sortes de keums enragés, pour ainsi dire, qui passaient leur temps à se doubler, et ça n’a pas raté, on a échangé des regards avec une autre dame… les femmes comprennent ces trucs là, la manière égoïste dont les mecs se conduisent… on pensait la même chose… il y avait un épileptique particulièrement épileptique, qui regardait sa montre waterproof à chaque longueur…je suppose que c’était un triathlète, mais il nageait vraiment mal. Vite et mal; et de temps en temps je regardais le MNS , dans la ligne d’à coté, où il y avait un cours collectif de perfectionnement : les gens faisaient du papillon, assez bien, même, et j’ai écouté les conseils du MNS, et ensuite n’ai pas résisté, j’ai commencé à faire du papillon, mais vous me connaissez, seulement sur 25m, (avec l’autre 25 m en dos) et j’en ai réussi un pas mal du tout…sauf qu’il fallait attendre que la voie soit un peu dégagée pour faire ça, parce que sinon, on cogne quelqu’un, il y avait tellement de monde à un moment (25 par couloir…) … sur la berge, il y avait, comme souvent , le gars allumé qui fait éternellement des exercices à sec, dérivés de la boxe thaï…personne ne fait plus attention à lui, maintenant, il fait partie intégrante de la piscine… à un moment, il faisait des tractions sur une barre en hauteur, et j’ai vu qu’il avait des poids partout, aux chevilles, à la taille , dans le dos… et il arrivait quand même à se hisser et à se soulever, monter, descendre … il avait des muscles qui avaient poussé, de chaque coté, aussi gros que des oeufs de dinosaures, énormes, quoi, et tout ronds, comme des oeufs… même les autruches n’ont pas des oeufs aussi gros… je me demande ce que c’est la vie de ce gars-là… il est balaise pour les exercices, mais il semble complètement en prison dans son truc… on ne peut pas dire non plus qu’il communique beaucoup avec qui que ce soit…Un prisonnier de plus…le jour où on aura inventé un truc pour refiler à quelqu’un d’autre exactement tout ce qu’on est soi même, sera un jour remarquable …  je me demande : parfois j’ai l’impression qu’on a une barrière, qui est une interface, comme on dit maintenant, qui est juste à la frontière entre soi même et le monde extérieur : c’est notre peau, notre corps, tels que chacun les ressent, vaguement, comme ça, la tête avec le poste de commandement, tous les réceptifs, yeux, oreilles, etc… le corps..;la peau est l’interface, et aussi la conscience immédiate (quand elle me fiche la paix, c’est le nirvana) ensuite, en dehors de cet interface, il y a le monde, d’abord ma chambre, et puis la rue, la ville, le pays, la planète, le ciel, les étoiles, le vide intersidéral, et les milliards de mondes inconnus à des milliards d’années lumières, dont on ne connait et n’appréhende pas le bout…c’est infini, il n’y a pas de bout..;donc ce bout, cet infini sans bout débute juste à l’extérieur de ma peau…et en dedans, ça débute aussi sous ma peau, mon crâne, ma sensation de conscience immédiate, et ça s’en va aussi vers l’intérieur, ou vers un au de la intérieur, en passant par la conscience non immédiate, et là non plus on n’en voit pas le bout…je suis postée juste à l’interface , dans le premier cercle de ma conscience, je ne veux pas regarder trop en deçà, de toutes façons (je recherche une certaine béatitude) , mais ,ce que je veux dire, en fait, c’est que le fin fond de ma conscience, dont je n’ai pas vraiment conscience, la partie qui m’échappe et semble flotter paisiblement comme un banc de brume sans fond dont je perçois seulement le début, est infini, aussi infini que le monde extérieur, après ma peau, peut être infini… je suis donc à l’interface de 2 infinis, l’un extérieur, et l’autre intérieur, si vous voulez, qui ne sont pas tout à fait de même nature ,  qui définissent mon présent et mon être, en fait… l’un des infinis est totalement matériel, et l’autre , plus du ressort de la sensation intime .. c’est cette sensation à l’interface de 2 infinis qui définit mon être ! youpi ! j’ai trouvé un truc, today ! 🙂 j’ai trouvé l’endroit où j’étais postée pour vivre mon présent…  🙂 

That’s all, folks ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation