De Paris en piscine Le blog de Papillonista

1er mai et après

Photo Jean Mascolo 

La mort de l’actrice Anémone m’ a transportée dans une région désolée: je ne la connaissais pas, mais je la trouvais sympathique. Une fois, je l’avais vue dans le métro : elle avait tellement peur d’être reconnue qu’elle était assise dans le fond, le dos tourné au wagon, et la tête baissée. Je n’ai pas compris comment elle pouvait avoir son visage des deniers temps, presqu’un visage de vieil homme, alors qu’elle était si jolie dans ses premiers films. (il y a une séquence d’interview filmée où elle prend un fou rire avec Thierry Lhermitte , et elle est vraiment très belle, en train de rire aux éclats. 

Il parait qu’elle disait qu’elle était seule (j’ai lu ça dans un article paru ces jours-ci)…je te rassure, ma chérie, nous le sommes tous … 🙂 célèbres ou inconnus, nous sommes seuls comme des chiens … 🙂 c’est comme ça… même entourés, même mariés, nous sommes seuls … elle disait aussi qu’elle n’aurait pas voulu avoir d’enfants, ce qui était un peu idiot, parce qu’elle en avait eu deux… ce n’est pas rien, quand même … 🙂 —on n’en entend jamais parler… jusqu’ici ils nous ont évité, ces enfants, la séquence habituelle des enfants de stars, qui commencent le même métier à un âge trés tendre et qui finissent par réussir à se mettre dans le fromage à grands coups de piston, et Anémone nous a épargné ça, je crois que ses enfants font tout à fait autre chose, et c ‘est bien…je suis sure qu’on le lui doit;  et une fois, dans une interview, elle avait dit qu’on croyait que c’était les meilleurs qui arrivaient « au sommet » , dans le monde du cinéma, mais que c’était faux, c’étaient d’après elle les plus pourris , ceux qui se compromettent le plus (de sorte qu’il ne reste pas grand chose quand ils arrivent enfin tout en haut) qui arrivaient au sommet, et que les autres, les gentils, les désintéressés, les purs, etc… échouent lamentablement, et il ne peut en être autrement, dans un monde inversé (cette dernière remarque est de mon Cheval)… 🙂

Adios, Anne  (car Anne était son vrai prénom) … 🙂 Anne Bourguignon, au paradis du ciel, dans une succession de chambres couleur de nuages, bleu ciel, jaune coucher de soleil, rose aurore, mauve tombée du jour, et bleu-gris fumée  … 🙂 

C’est donc un peu triste que j’ai décidé d’aller nager en ce premier mai, et il n’y avait guère le choix : j’aurais pu aller à la piscineBaker, qui par extraordinaire, était ouverte —il suffisait de suivre les quais rive gauche, de passer sous le pont d’Austerlitz, et ensuite , contre le skyline du quartier de la gare de Lyon, de l’autre coté du fleuve, de continuer après l’institut de la mode, enfin ce truc en béton orné d’une sorte de flèche verte, et d’arriver enfin près de la piscineBaker, mais l’idée de ce petit endroit trés chaud certainement rempli de bébés avec des couches, ce qui occasionne une fois sur deux un mauvais truc dans les oreilles, le nez ou la gorge,  m’a fait changer d’avis , et j’ai donc décidé d’aller à la piscine Georges Hermant, dont le sous titre est « David d’Angers », et cela faisait longtemps  de toutes façons, que je n’avais pas visité le 19ème .

Je vous passe le bordel sur les quais et tout autour de Notre Dame, j’en parle assez ici : comme si les conneries de la maire de Paris n’étaient pas suffisantes, il a fallu que quelqu’un (ou quelque chose de circonstance) mette le feu à Notre Dame, ce qui a rameuté les touristes en masse, faut croire, et il est quasiment impossible de passer sur la rive droite actuellement, et même en métro, figurez vous qu’en plus des travaux dans les rues de Paris, ces chantiers immondes qui fleurissent partout, le métro lui aussi est en travaux… ainsi, la ligne 11, qui mène à Place des Fêtes ne commence plus à Chatelet : fermée, à Châtelet … il faut la prendre à Hôtel de Ville, le blême étant que pour arriver à Hôtel de ville, depruis chez moi, ce n’est pas simple : tout est barré autour de Notre Dame, et de toutes façons il y a des gens partout, partout, c ‘est terrible, on a envie de leur mettre des claques.

Je suis quand même arrivée à Place des Fêtes, où j’ai vu des panneaux écrits par la Mère, qui a encore un programme pour la place des Fêtes, je vous fais grâce … qu’elle foute la paix à la Place des Fêtes, hein…  Notre Drame de Paris ! et j’ai enquillé les petites rues , avec les petites maisons où il fait bon vivre : le nom des rues, quand on arrive vers la Place du Danube : rue de l’Egalité, rue de la Liberté, rue de la Fraternité… et plus bas , rue de la Solidarité … hihi, tout un programme … la place du Danube, telle qu’en elle-même l’éternité la change, et la piscine Hermant,bien ouverte, aucune catastrophe ne s’était passée entre le moment où j’avais appelé et ma venue : OUF ! fit mon Cheval ! 

Et bien sur, j’ai rencontré des copains : un gars qui fait des spectacles et qui vient de temps en temps à Berlioux, et un gars de mon ancien club … un excellent nageur , que je vois maintenant à chaque fois que je vais à Hermant : il y a quelques années, il entrainait son fils , qui était un gamin, et le fils, un beau jeune homme,  s’était inscrit après aux Mouettes (le club d’Hermant) : il parait qu’il a maintenant abandonné : au bout de plusieurs années d’entrainement, à l’adolescence, surtout quand les parents les ont poussés, les gosses en ont marre, ils ont envie de vivre autre chose que des entrainements . Mais j’ai rassuré le père : je lui ai dit qu’un jour son fils reprendrait la natation, c’était certain …il parait qu’il a pris 10 kgs, comme cela arrive aux nageurs … 🙂 et là, c’était sa fille (10 ans) qu’il entrainait … 🙂 lui même ne nage plus beaucoup, m’a-t-il dit… c’est dommage, il nageait vraiment très bien, classe … championnats de France et tout et tout … 🙂 

Je n’ai jamais eu aussi froid qu’à Hermant : les 2 portes à chaque bout du bassin étaient ouvertes, et l’eau n’était pas trés chaude . Sinon, c’était bien… la vue sur le béton aussi …ce que je ne comprends pas, c’est que les MNS  laissent patauger des gens dans les couloirs lignés, alors qu’il y a une partie du bassin qui est dévolue aux gens qui s’amusent… je crois que les MNS s’en fichent, ce n’est pas comme à Berlioux, c’est moins rigoureux, mais bon il ne fallait pas se plaindre, car c’était ligné avec des brise-vagues et il n’y avait pas d’entrainements… A la sortie, la boulangerie en face était ouverte . Elle est marrante, cette boulangerie, elle porte le nom des patrons « Boulangerie , chez M. et Mme Ahmed  » (je ne sais plus si le nom est « Ahmed » ou un autre nom comme ça), mais j’ai toujours trouvé cette modeste enseigne rigolote  (en fait je nageais à Hermant quand ils ont ouvert la boutique, il y a quelques années) … 🙂 je leur ai acheté une baguette … comme d’habitude … 

j’ai filé vers la rive gauche en prenant un bus, (je teste les nouvelles lignes de bus , qui ont changé …) le premier bus qui passait, et qui m’a laissée je ne sais plus où —il y a beau temps que je ne me perds plus dans Paris, à mon grand dam, et même plus dans le Marais …jusqu’à récemment, (3 ou 4 ans) il m’arrivait de me perdre dans le Marais … vers la rue de Sévigné, par là… je tournais en rond … 🙂 et le même truc m’arrivait aussi dans une sorte de triangle des Bermudes, du coté des Grands magasins, enfin un peu plus à l’Ouest , vers un endroit qui touche aux confins du 9ème, et il m’est arrivé, rentrant vers chez moi, de me retrouver complètement dans l’autre sens, c’est à dire allant vers le nord, alors que je croyais aller vers le sud… j’adorais ça… 🙂 🙂 mais c’est terminé… 🙂 il n’y aurait plus guère qu’en banlieue, que je pourrais me perdre à coup sur … mais la banlieue, maintenant, il faut vraiment calculer son coup pour ne pas se retrouver de nuit dans un mauvais coup… 🙂 je veux dire : à pieds … dans le neuf-trois, par exemple … dans le temps, j’adorais aller à Drancy , pas trés loin du périphérique, et suivre des rues ou avenues crapuleuses de lumières jaunes (spécialité de lumières jaunes brouillardisantes à Drancy, avec crachin froid de février, un vrai délice … ), mais maintenant il vaut mieux y réfléchir à deux fois, hélas … 🙂

Les jours suivants, c’est à dire jeudi et aujourd’hui, j’ai réussi à nager tranquillement, sans me faire repérer, hihi … 🙂 aujourd’hui, c’est encore les vacances de Pâques pour les gosses, et j’ai vu 2 petites filles trés mignonnes, chacune dans un genre différent, une dame qui boitait un peu et qui les accompagnait m’a dit qu’elles étaient cousines : les 2 petites sont restées seules un moment sous les douches, l’une d’elles (peut être 8 ans) était trés brune et fine, trés jolie, avec un coté aristo, et l’autre petite devait avoir 4 ans, et on voyait qu’elle allait être trés jolie aussi, à la manière moderne, avec une grand bouche genre que les photographes vont prendre en photo sans arrêt dans 15 ans, et elle était blonde, et au début, elle regardait un  groupe de 3 ou 4 petites filles  plus âgées qui s’amusaient avec des bonnets et du savon, et on voyait qu’elle était trés intéressée, c’était marrant de voir comment ça la passionnait , cette chose assez nouvelle …ensuite sa cousine (que je pensais être sa soeur) , lui a frotté le dos, a appuyé sur le bouton de la douche pour elle, etc… et c’était mignon aussi de voir comment elle s’en occupait : j’ai eu l’impression que c’était une petite fille vraiment gentille, un peu comme j’étais moi au début (j’ai pensé… 🙂  quand j’avais 2 ans, je donnais tous mes jouets à un petit garçon que j’aimais… qui m’aimait aussi, mais qui m’avait quittée quand ses copains lui ont fait remarquer que j’étais une fille !  c’est l’histoire de ma vie, ça… la gentillesse ne paie pas… 🙂 …) juste super gentille, cette petite fille mignonne  … une brave fille, quoi … avant que ne se déchainent les démons de l’adversité, hihi … je me demande ce que le sort lui réserve à cette petite fille gentille … peut être deviendra-elle méchante ? ça parait difficile quand même … 

Je vous passe le bordel , encore hier, quand j’ai voulu aller quelque part : je ne sais pas pourquoi, je voulais y aller en bus (peut être parce que en métro, c’est tout le temps la galère aussi, c’est juste bondé à mort) , malgré mon Cheval qui m’a suppliée de renoncer à cette folie … j’ai voulu prendre un bus à Saint Michel, pauvre cinglée ! comme la place Saint Michel et ses abords ne sont qu’un gros bordel à ciel ouvert, avec des chantiers et des gens partout, à cause de Notre Dame, j’ai continué sur le quai, en me disant que j’irais à l’arrêt plus loin  : vers quai des Grands Augustins …pauvre cinglée ! il n’y a plus de quai des Grands Augustins: disparu ! (au coin du Pont Saint Michel et du quai, un chantier qui commence : ils refont le trottoir …plus loin,, à 10 mètres, c’est e nouveau l’horreur…  non seulement il y a des litanies de touristes (des dizaines d’écoliers anglais ou de touristes japonais en file indienne), mais encore il y a un méga chantier (la piste cyclable trottinable de la Conne—pardon de la Gnome de Paris—-), et ce tout du long, je marchais, je marchais, et la pluie se mit à devenir violente …pas d’arrêts de bus, il y a des arrêts provisoires, mais comme ils sont de l’autre coté des palissades, les bus ne s’arrêtent pas … parce qu’on ne peut pas passer… une folie totale, et envie de tuer tout le monde…  donc je marchais, je dépassais le pont des Arts, en me demandant si je ne ferais pas mieux de passer sur la rive droite malgré l’averse, abominable ! finalement, après une demi heure de galère (une bouquiniste m’a dit de rebrousser chemin et de retourner vers Saint Michel… ) 🙁

la loose… finalement, j’ai réussi à trouver un arrêt de bus, à hauteur du Louvre … et dans ce bus, ça n’avançait pas, parce que toute la place devant le Louvre était saturée (avec encore des travaux, tu m’étonnes !) et la Rivoli, ainsi que le reste était archi bouché… à cause des travaux de la piste cyclable de la rue de Rivoli… cette espèce de s… ope veut tout faire en même temps … de manière irréversible on dirait ..;elle aurait pu faire ses travaux avant de fermer les quais bas,  par exemple, non… on dirait qu’elle a pensé aux pistes cyclables assez récemment (elle devait chercher comment emm… encore plus le monde, et dans une conversation illuminatoire avec son copain le stalinien Brossat reluire , le gars qui ressemble comme un frère à Besancenot (avec les oreilles d’éléphant et la tête d’oeuf tous les deux ) , ils ont dû décider, je vois ça d’ici, à l’établissement de grandes pistes cyclables all over Paris : les gens qui ont besoin de trimballer des trucs en voiture, aux chiottes, les vieux obligés de se déplacer en bus, aux chiottes, les utilisateurs de transports en commun, y compris métro de plus en plus bondé, aux chiottes… les utilisateurs de VTC ou de taxis, aux chiottes… les piétons également aux chiottes, sauf s’ils décident de suivre les quais ouest/est et versa, et maintenant , ce qu’il faudrait, ces qu’on les oblige, tous ces c… de l’Hôtel de ville, c’est à se déplacer eux aussi en vélo ou en trottinette … 🙂  qu’on les oblige … quelqu’un pourrait il leur mettre un ultimatum ? terminé, la bagnole pour toi, grosse paresseuse ! se déplace t-elle même seulement, cette grosse chose molle qui s’étale à l’Hôtel de Ville ? à part les voyages en avion pour rencontrer  les maires des autres « grandes capitales » ? ou assister aux « cop 21 », 22, 23, 45, etc… en trottinette, à la cop, allez !  … ? 

Non, mais , Allo, quoi ! qu’est ce qu’elle nous fait, la Tarte  ? on voudrait profiter de Paris avant de mourir, parce qu’il n’y a  aucune raison que les chantiers s’arrêtent …d’abord ils nous ont mis des voies pour les bus et les cyclistes, maintenant  ils défont tout (ça coûte bonbon, elle n’a pas autre chose à faire, la Mère, avec les sous ?) pour mettre une voie spéciale pour les cyclistes et les bus sont relégués avec les bagnoles qui elles mêmes ne peuvent plus circuler… (et on va bien rigoler, sous peu, parce que les cyclistes sont en train de laisser la place aux trottinettes électriques, c’est beaucoup moins fatigant — et c ‘est marrant, mais j’ai lu récemment un bouquin qui se passait à Los Angeles dans les années 90, et tout le monde se déplaçait en trottinette ___ je suis sure qu’on a 30 ans de retard, ici, et que plus personne ne prend sa trottinette à Los Angeles…) et vous savez ce que m’a raconté une autre tarte , la bouquiniste du quai des Grands Augustins, alors que je m’abritais de la pluie : qu’il fallait bien protéger les cyclistes, parce que c’était dangereux pour eux de rouler avec les bus ! à mon avis, la seule manière de protéger les cyclistes, c’est de leur mettre un coup de pied bien placé dans les tibias avec extension dans les rayons de leur bicyclette, pour qu’ils arrêtent de nous faire suer… c’est EUX qui sont dangereux, pour le reste de l’humanité, et notamment pour les piétons…dangereux et mal embouchés, aussi … je ne vois pas pourquoi un cycliste aurait priorité sur les piétons … c’est le piéton, qu’il faut protéger, piéton qui est aussi usager des transports en commun… transports en commun sacrifiés sur l’autel de la « mobilité douce » à l’image de cette tarte doucereuse à claques et à claquettes qui trône à l’Hotel de ville …et que me dit encore cette andouille qui a oublié de réfléchir par elle même et qui vend des bouquins empaquetés dans de la cellophane, quai des Grands Augustins, juste devant la future piste cyclable en chantier ? qu’il « faut bien lutter contrez la pollution » … cette pauvresse ne se rend même pas compte que depuis que la folle a fait fermer les quais bas, toute la pollution s’est déplaée sur les quais hauts, accentuée par les bagnoles qui piétinent les unes derrière  les autres et ainsi créent une pollution noire et qu’on attrape des trucs sans arrêt en fait … (moi, en tous cas, c’est mortel, d’ici peu je vais suivre Anémone dans la tombe, j’ai l’impression) je le lui dis et elle me sors « ah, ben, ça c’est une autre histoire, ça « … ils sont c…, non, les assujettis à l’impôt…  c’est une « autre » histoire ? où va-t-elle chercher ça ? en somme il y aurait la théorie (celle que la Mère de Paris étale complaisamment, qu’ elle prend des mesures contre la pollution,  et bla bla), et plus c’est gros plus ça passe, en somme ..il y aurait la théorie, et le résultat qui est tout à fait autre chose, dans un autre monde… quand tous les imbéciles qui élisent des losers pareils auront compris que le résultat est juste différent de ce qu’on prétend qu’il est,  que le résultat, en l’espèce, c’est juste PLUS DE POLLUTION AUTOMOBILE, et des difficultés(et des dangers)  sans nom pour se déplacer(et sans commune mesure avec AVANT : avant Delanoë 1er et Grosse Andouille Magouille 1ère —il est venu le temps des insultes— ), je pense que ça ira mieux et que les gens, qui présentement sont bêtes à manger du foin, ne se laisseront plus avoir par les discours… et j’aimerais savoir combien e piétons paient ça de leur vie, en fait …j’ai peur pour mes arpions…  et que me dit elle encore, la bouquiniste de mes deux ? elle me cite Londres , (où elle n’a jamais mis les pieds), ou le centre est protégé, me dit-elle ..;en fait il y a un péage à Londres … elle m’énerve tellement (et la pluie encore plus) : —Et ici ON EST à PARIS, et pas à Londres .. arrêtez avec ces comparaissons …les remèdes de Londres ne sont pas ceux de Paris, et basta… surement pas… cette bouquiniste doit s’imaginer qu’avec une piste de vélos électriques et de trottinettes devant son échoppe, elle fera encore plus  d’affaires, c’est tout … ce n’est peut être pas faux, ..;elle m’a dit aussi qu’elle voyait plein e cyclistes sur le trottoir, et qu’elle pensait que comme ça ils allaient rouler sur la voie cyclable…je pense qu’elle se met le doigt dans l’oeil : ce qu’on voit à Paris,c ‘est que ces c… de cyclistes roulent où ça leur chante, y compris sur le trottoir, MÊME quand la piste cyclable est juste à coté … le seul truc serait de leur mettre des amendes , ce qui ne se fait pratiquement jamais , tellement on les chouchoute (ils sont une émanation directe du cerveau embrumé de la Mère… ) en plus, ce sont maintenant  des vélos électriques, et les trottinettes aussi sont électriques, tout le monde file assez vite, en fait… il parait qu’ils sont en train de légiférer sur le sujet, au gouvernement, et chez la Mère… …parce que ces crétins emboutissent tout le monde, sur les trottoirs… il y a des MORTS ! des MORTS ! vous voyez d’ici, les crétins ? bah…  on va bien rigoler, parce que c’est une armée de cons qui sont sur ces engins, allons, disons 80% de cons, les autres sont des naïfs, et qu’ils vont tous se rentrer les uns dans les autres, et certainement pas obéir aux règlements, et à la législation, du moins tant qu’ils ne seront pas repérables, c’est à dire avec véhicules immatriculés …n’en déplaise à la bouquiniste, on est en France, hélas, ici, et pas en Angleterre où les gens respectent un peu plus la législation de la circulation … il y a des années que les anglais respectent les limites de vitesse, par exemple, et que la vitesse (des voitures) est fortement limitée dans la campagne anglaise..;ici, ils font des manifs pour pouvoir se tuer plus rapidement quand on essaie de les mettre à 80 à l’heure… (je suis pour le 80/heure..même si j’ai de la sympathie pour les G.J., je pense qu’il y a plein de trucs à changer chez eux…notamment le refus des 80/h )

Vous verrez, on se prépare de beaux jours, et il n’y a aucune raison pour que cesse le bordel dans les rues à Paris : je rêve du jour où le premier bébé va se faire emboutir par une trottinette  … j’en rêve … 🙂 … 

That-s all, folks ! Papillon dégoûté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation