De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Piscine Hermant

Je suis contente, parce que je vais nager après 3 jours de grippe : hier soir, avant de me coucher, j’ai cru que j’avais un zona ! étant restée étendue durant 48 heures, sans pratiquement bouger, pour éliminer la grippe, je suis sortie un petit peu, après avoir raconté mon lot de …comment on peut appeler ça… sottises ? (je trouve certains trucs que j’écris assez idiots, parfois) 🙂 et en rentrant, me remettant au lit , voila que soudain je sens que les courbatures se sont logées dans le bas du dos, à l’endroit justement où j’avais reçu un grand choc dans un bus à Toulon il y a 1 ans 1/2 …(pour ceux qui suivent) … Là,  je n’arrive pas à m’en débarrasser , et c’est arrivé tout soudain ! je repasse toutes les hypothèses en revue : est-ce un zona?  je regarde la définition du zona sur internet, c’est tout à fait ça, sauf les marques rouges ..;en fait, ça me gratte ailleurs… 🙂 j’avais connu quelqu’un qui m’avait décrit le zona par le menu, et depuis, je voulais en tâter d’un (mais pas trop longtemps) juste pour voir ce que ça faisait …(le nom est intéressant, aussi, ZONA… 🙂 …)  Je suis intéressée dans les maladies nerveuses, parce que je fabrique  des hypothèses que je veux tout le temps vérifier… pour moi les maladies nerveuses sont juste à la connexion du physique et du mental… mais tout ça, c’est juste des hypothèses alambiquées, et de toutes façons, je déteste être malade…  🙂 je finis par me lever, car je ne peux pas rester dans mon lit sans rien faire, (je me dis que c’est d’être restée 48 h au lit, ça démolit! ) ,  et je me rappelle  ces publicités qui fleurissaient partout il y a quelques mois : quand on a mal au dos, il faut bouger ! je mets de la musique , en demandant à mon Mari, à coté, si ça le gêne, mais non… et je me mets à danser, et j’ai l’impression que ça calme un peu… ensuite, au lit, je regarde la douleur en face, à l’intérieur de moi-même, et je guette les moments où elle semble s’éloigner…je me fixe sur ces moments, et ça marche, je m’endors… ce matin, complètement oublié ! je suis guérie, et j’ai du travail… un peu plus tard, je file à Berlioux, par une journée d’été...il faut se pincer pour se dire qu’on est en février … février est l’équivalant hivernal d’août …c’est comme s’il faisait venteux gris froid et pluvieux au mois d’août… ça arrive..;j’ai déjà attrapé des bronchites au mois d’août, mais un pharmacien m’a sauvée, je vous raconterai un autre jour. Donc je selle le Cheval et nous voilà partis… Le boulevard Saint Germain est dans un état …c’est de pire en pire…en plus il y a des travaux vraiment partout, on ne peut même plus traverser, les trottoirs sont barrés… la folle qui gère Paris en remet encore plusieurs couches… elle a raison, elle va crever le mur de la sottise vulgaire, il est déjà bien entamé… et tout va s’effondrer dans une sorte d’apocalypse… les gens sont à son image, dans Paris, pas civilisés, sales, imbus d’eux mêmes, sur patins à roulettes ou en vélo, ou en trottinette ( vous pensez que le gars qui soutient la Planète en roulant en vélo dans Paris est à la pointe de ce qui se fait de mieux ? que nenni … si vous faites remarquer au gars qu’il est interdit de rouler là où il roule, c’est un torrent de vocables malséants qui sort de sa bouche de bobo friqué avec le RSA comme argent de poche… les magasins de trottinettes fleurissent, il faut faire vite, un maximum d’oseille, pensent les condominium de vendeurs , et ensuite se tirer avec l’argent pour investir dans une activité aussi peu intéressante… Monter une Start up (j’ai monté ma Start up, racontent -ils tous, l’un c’est des pizzas qui donnent l’heure, l’autre des chaussettes qui ressemblent à des ongles de pieds … 🙂 des bienfaiteurs de l’humanité, tous ces gens … 🙂 )  Pour une fois, j’essaie de passer par les quais bas, ceux que la folle a mis à l’honneur, et cette folle a réussi à faire AUSSI des chantiers sur les quais bas… Folle à lier… A noter cependant que le soleil s’attarde plus sur les quais hauts, alors que les quais bas sont déjà dans l’ombre… mais les quais hauts (où il y a encore plus de monde), ce n’est pas possible, on va crever …si tu as 15 ans et des poumons tout neufs, tu peux t’en tirer, mais si tu dépasses les 20 ans, avec la folle assise à l’Hôtel de Ville, tu perds chaque année 6 mois d’espérance de vie… 🙁

Mon Cheval me confie qu’elle le fait penser à la dame assise, de Copi, je ne sais pas si vous avez connu ça… c’est ancien… La dame assise, de Copi, et une autre dame, qu’on appelait le « sac à main », là bas dans mon Club… 

On va l’appeler « le sac à mains de l’Hôtel de Ville » …avec son autre surnom « Notre Drame de Paris », ça lui va comme une bonne paire de  claques fourrées, pardon, de gants … =-)  

Donc, pour une fois, je vais aller aux Halles sans passer par mes circuits favoris, et je marche le long du fleuve sale, en regardant quand même la beauté des ponts (elle n’a pas réussi à détruire ça, mais je suis sure qu’elle va s’y attaquer sérieusement) Mon Cheval me dit qu’on devrait la mettre au tribunal, la Mère de Paris, et lui réclamer le prix du ravalement car, bien qu’étant sur cour, depuis la folie du détournement des voitures , le résultat pour notre immeuble, c’est que la façade est d’une saleté repoussante et qu’il y a une poussière épaisse qui rentre partout, venant du Bd Saint Germain attaqué à toutes heures par la pollution de la circulation automobile … je pense que c’est de la Haine que j’ai … clairement… autrefois, sous Chirac, on était contre, évidemment, mais bon, on n’allait pas se triturer le coquillart à le détester vraiment, mais là, c’est sauve qui peut… ça devient urgent…et pourquoi personne ne l’attaque en justice, cette cinglée ? elle nous fait crever, tout simplement… crever de pollution… 

Je suis sur les quais, ce n’est pas désagréable, effectivement il y a moins de bagnoles qu’en haut … elle a fait ce truc, la folle, pour obliger tout le monde à rester sans rien f..; sur les quais… si tuas une voiture, tu es un minus, si tu bosses avec ta voiture, tu es un minus (il n’y a qu’elle qui a le droit de mettre ses grosses fesses dans une voiture, les autres, pas touche… ) sur ces quais , c’est sale un maximum, comme partout dans Paris, c’est bourré de cette nouvelle faune de gens qui n’ont rien à faire de leur journée on dirait, subventionnés par les maigres allocations qui pourtant leur suffisent (en complétant avec un peu de labeur au noir) bon je suis partiale, il y a de tout…les lycéens sont entre eux,  les blacks sont avec les blacks, les femmes voilées avec les femmes voilées, la banlieue avec la banlieue, les désoeuvrés avec les désoeuvrés,les clodos sont tout seuls et dorment avec des sacs à coté d’eux,  et de temps en temps quelqu’un qui lit un livre, si ! une personne sur 500 lit un livre ! plusieurs foyers de musique forte, aussi, du rap qui me casse les oreilles même quand c’est pas mal amené..;c’est incroyable que ça m’intéresse si peu, le rap, même quand c’est bien… à la limite, je préfère les rappeurs américains, c’est plus du lourd… avant d’arriver au Pont Neuf, il y a carrément un orchestre avec du BOUM BOUM  BOUM BOUM, à 2 temps, sans fioritures, ah ! rendez-moi Tom Petty , rendez-moi Eric Clapton, rendez-moi Jeff Beck ! heureusement, je suis arrivée ! je remonte sur le quai (ils ont fait un bistrot aussi dans l’épaisseur du mur, contre le petit escalier, et des gros tas—ça vient d’où, ça, encore ?– me bousculent pour descendre plus vite… ) 

En haut, j’arrive à traverser, mais ça ne s’arrange pas… les bagnoles sont à la file jusqu’au Louvre, sans bouger … ça rend tous les véhicules légers complètement fous, et va que je te zigzague sur les trottoirs au milieu e la foule…si jamais je me fais écharper, elle est sure de l’avoir, son procès, cette grosse folle ! je demande à mon Cheval  s’il pense qu’on va arriver à s’en débarrasser … c’est comme Macron … ? ? ? c’est des questions qui finissent par devenir angoissantes ! va t-on pouvoir les larguer ? n’importe qui à la place ! je prends n’importe qui ! les gens sont si bêtes … plus ils sont bêtes, plus ils sont confortés dans leur bêtise… ces politiques font leur miel de la bêtise des gens …ils leur distillent des trucs suaves tout en avançant avec le gourdin par derrière … « Tiens, vous avez un gourdin? s’étonne le Quidam qui croit encore et toujours au Père Noël politique, en voyant Macron en bras de chemise avancer derrière ses oreilles à pas de loup… « c’est pour la fachosphère », répond Macron, tout sourire-Bébé Cadum- dents-dehors  (depuis peu il s’est fait imprimer une fausse fossette sur le menton, comme Kirk Douglas, et tatouer le contour des lèvres en rose plus soutenu que sa carnation naturelle  ) , tiens, je te fais voir, dit-il en montrant une silhouette fixe découpée qui fait penser vaguement à marin’lepeine, à l’arrière, avec un gros écriteau « Sale Fachosphère de sale droite » …Il lève son gourdin, et paf, sur le nez du Quidam… (pas question d’abattre ça sur l’ombre de fachosphère, beaucoup trop utile…) « mais c’est quoi, ça ?  » dit le Quidam en hurlant … « oh toutes mes excuses » , répond le Président Macron, « je voulais viser un peu plus en haut et un peu plus à droite, mais qu’à cela ne tienne, pour ta peine, je vais retarder la Taxe-sur-la-valeur-recomposée-de-ton-oreille d’une semaine…mais bien sur elle sera doublée, ajoute-t-il , en plongeant ses yeux clairs et innocents dans ceux, opaques , du Quidam qui se sent flatté de l’auguste gourdin qui l’a assommé , « car, vois-tu, la France a VOCATION-D’AIMER-TOUS-LES-PEUPLES-LA-FRANCE-N’EST-QU’AMOUR » « ah, ben si c’est ça, « dit le Quidam en sortant son portefeuille …

Ils sont c… ou quoi , les Quidams ? voilà qu’ils veulent tous voter Macron, maintenant … « Bof », soupire mon Cheval , c’est qu’il n’y a personne d’autre … la droite la plus c… du monde …une bande d’arriérés… et la gauche la plus abrutie du monde aussi … Hamon ! le pauvre ! ces discours de crétin  largué démagogue …vendu ! incompétent !  le petit replet, aussi, notre ex à la sauce socialiste …A bas les socialistes ! vivent les socialites … 🙂  

Je fonce à Berlioux en ruminant comme une vache, c’est peu de le dire : le forum ! un gros écriteau sur la porte : PISCINE FERMEE JUSQU’A DEMAIN MATIN 10 HEURES pour cause de pollution humaine .

Je vous traduis : Comme à chaque vacances, une ou deux fois par semaine, un gosse en vacances ch.. dans l’eau, ou vomit, à force de chahuter … évacuation, gros aspirateur, piscine fermée 6 heures minium, pour laisser l’eau se renouveler … Dépitée ! je consulte le petit livret que j’emmène toujours avec moi, au cas où je devrais trouver une piscine en urgence…un jeune gars arrive près de moi, regarde l’écriteau et me fait « ah ben , ça ne m’étonne pas, c’est Paris, ça, c’est la France… » (concordance de vues avec moi, vous avez remarqué ? ) 🙂  il poursuit , comme quoi il n’a jamais vu une ville qui va aussi mal, rien ne fonctionne, c’est sale, ça sent la p… partout (il a raison), c’est l’esprit français …je devine qu’il est suisse ! effectivement ! j’abonde dans son sens, parce qu’il a raison, et on sort dans le jardin, parce qu’il aurait aimé nager, il a acheté un maillot rien que pour ça, ce matin, et il est vraiment déçu. je lui propose d’aller à Hermant, mais il faut téléphoner avant, parce qu’on n’est pas à l’abri d’une surprise … 😉 😮 miracle, elle est ouverte …on fonce vers le métro Rambuteau (je vais le faire passer par mon itinéraire secret), et bien sur, quand on arrive, un gars est en train de fermer la grille du métro, c’est pourtant l’entrée principale, et on ne sait pas pourquoi … le gars de Suisse dit « ‘C’est Paris, voilà c’est comme ça »..;mais finalement, le gars du métro laisse ouvert et il semble qu’en nous regardant de travers, il aille fermer l’autre entrée … moi je pense que c’est un gars qui veut avancer son travail, et que donc il a décidé de fermer d’avance (trés en avance), une entrée sur les 2 de ce coté… tu paries que c’est ça ? 🙂 on se trimballe jusqu’à Place des Fêtes, entre un gros qui lit son portable et un black qui a l’air terrorisé, et le garçon me raconte des trucs sur la Suisse : il parait  que dès la frontière, on sent la différence: du coté français, c’est sale, et du coté suisse, trés propre .. on perçoit ça immédiatement…lui, il préfère le propre…moi aussi, voilà… il dit que Paris ressemble à une ville du tiers monde, c’est mon avis aussi, du quart monde, même …  🙂 la place des Fêtes (ne pas mourir sans avoir vu la Place des Fêtes), avec ses traine savates interlopes, son Monoprix stylé avec vigiles baraqués, ses hauts immeubles habités par des familles subventionnées à mort , ses vendeurs à la sauvette, et toujours des morceaux de légumes du dernier marché qui trainent par terre .. évidemment, autant de bonnes femmes en habit religieux que dans une ville du tiers monde, mais si je fais abstraction d’un tas de choses que, prises séparément, je n’apprécie pas, j’aime bien quand même l’atmosphère générale de la Place des Fêtes …c’était vraiment un quartier parisien populaire, dans le temps, avec des parigots à l’accent parigot, et qui  parle le parigot, de nos jours ? celui des films d’avant guerre ? personne, que quelques vieux courbés dans des cafés qui disparaissent eux aussi …c’est un autre accent, qui a pris la place… en quelques années, 2 ou 3 décennies… Ensuite, nous descendons par les petites rues de la Mouzaïa, les jolies maisons du 19ème, où j’aimerais habiter, et nous arrivons à la Place du Danube, qui est trés belle elle aussi, puis la piscine, qui semble refaite de neuf ! le gars est ravi ! il ne s’attendait pas à ça… donc j’ai nagé une bonne heure, mais sans forcer , j’ai perdu le gars suisse de vue…j’ai bien cru le voir,  un moment, mais pas sure…il nageait fort mal … il y avait la configuration en 50m, (sous une toile de toit neuve toute immaculée) , 4 des couloirs (lignés brise vagues) étaient occupés par les entrainements des Mouettes (club) , avec un entraineur que je ne connaissais pas, beau garçon, (ils le sont tous…j’adore les entraineurs… ) , et voilà que quelqu’un m’appelle ! chaque fois que je vais dans une piscine inconnue, ou nouvelle, ou une où je ne suis pas allée depuis un bout de temps, je rencontre quelqu’un que je connais…et là, c’était M… une fille gentille qui était dans mon ancien club, ça m’a fait plaisir de la revoir…elle nage bien..apparemment elle a quitté le club, elle aussi, après une dispute avec l’un des entraineurs, le plus c… peut être, et surement le plus misogyne… 🙂 du coup elle nage, là, à Hermant.

En sortant, dans la rue, je suis rattrapée par le garçon suisse (il travaille et fait des études de mode à Paris), qui me remercie, il ne pensait pas que ça allait être aussi bien, dit-il… et puis je lui dis de foncer pour attraper le bus qui le ramènera au centre. quant à moi, j’avais envie de marcher, et c’est ce que j’ai fait jusqu’à la place où se  retrouve le siège du Parti communiste, cet énorme  champignon avec un énorme bâtiment en demi cercle autour…ils ont toujours eu la folie des grandeurs, au Parti communiste… (vous avez vu la mairie qu’ils s’étaient fait construire à Ivry ou Vitry ? 🙂 un truc en briques, si je me rappelle, qui ressemblait au Kremlin  à Moscou … ) 🙂 comment se fait il, vu qu’ils sont en totale perte de vitesse (personne ne croit plus à leurs salades) qu’ils ne se soient pas débarrassés de ce bâtiment stalinien ? ça doit coûter, à entretenir, ce petit Vatican , non ? j’ai encore continué à pieds, longeant l’hôpital Saint Louis, qui me fait toujours rêver, (on croit voir une énorme piscine bleue à l’intérieur, et justement, il y a un café restaurant à l’angle, qui s’appelle « la Piscine » … et là, d’un coup, voilà mon Cheval qui s’effondre et qui dit « si c’est pour se trainer comme ça dans les rues, autant ne pas vivre  » ! 🙂 moi qui pensais qu’on allait chevaucher comme ça jusqu’à la Seine ! alors on a pris un bus, et encore un autre bus, et on pensait « c’est super, une ville avec des bus » …  🙂 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation