De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Encore un jour de passé

C’est très banal . Je me demandais pourquoi les semaines semblent s’échouer si rapidement, et les heures, je n’en parle même pas… il n’y a que 360 secondes dans une heure ! quand on voit ça sous cet angle, ça fait beaucoup réfléchir ! 🙂 (je mets quand même un smiley, force de l’habitude, bienqu’un un nouveau lecteur m’ait  écrit , à coté de choses trés agréables, qu’il n’était pas fan des smileys… ) … j’ai entendu quelque part que si le temps semble si long dans l’enfance et si court plus tard, de plus en plus court, c’est parce que dans l’enfance on fait énormément de choses, on court partout, et du coup ça allonge la perception du temps…vous y croyez, vous ?  je fais toujours beaucoup de trucs, je suis une agitée assez grave, mais je vois le temps se recroqueviller littéralement, et courir aussi vite qu’une souris qui atteindra bientôt la vitesse de la lumière sous les expérimentations  d’un savant fou… … et le pire, c’est quand je commence un travail d’écriture (hihi, j’écris à des administrations, ou bien je rédige des textes que je vais envoyer pour améliorer un statut … ne croyez pas que je fasse des choses nobles , non, j’écris toutes sortes de trucs UTILES… 🙂 de mon point de vue…mais personne d’autre sans doute n’irait écrire une lettre complète pour récupérer quelques sous, sachant que son heure de travail, finalement, peut être estimée à 7,50 euros… c’est complètement louf tout ça… je devrais essayer de voir les choses ne un peu plus grand, mais le temps est si fugace… le temps me manque…sans doute parce que j’en ai perdu tellement, à des époques où il m’arrivait de m’ennuyer… je m’ennuyais mortellement… je ne savais pas quoi faire…le temps s’étirait misérablement, il n’arrivait pas à passer, il me restait quelque part, en travers de la gorge, ou ailleurs … je m’asseyais dessus, et il étouffait… mais il ne crevait pas… et maintenant, quand parfois je pense que je voudrais voir une heure se terminer, une heure ou par hasard je suis en train de faire un truc imbécile mais nécessaire, voilà que mon Cheval entre en scène et me dit « ah, mais non !  » tu voudrais déjà être au bout de l’heure ! mais non ! songe que tu vas la regretter, cette heure, quand elle sera passée…du coup je me dis que c’est trés bien qu’elle passe lentement… 🙂 parce que je ne m’ennuie jamais en fait… le moment où je m’ennuie le moins c’est quand je marche dans Paris (je voudrais avoir plus de temps pour traverser Paris en large ou de haut en bas, chaque jour… ) et quand je suis chez moi, en train d’élaborer des trucs… j’ai plusieurs grands chantiers à disposition, et je suis en train de me demander maintenant s’il ne serait pas sage d’en abandonner un ou deux, parce que je ne pense pas (normalement) que j’arriverai au bout… parce que, aussi, je fais toujours tout moi même … c’est un défaut que j’ai … je n’ai pas vraiment confiance… 🙂 si je devais un jour me faire opérer (j’espère que non), j’essaierais de m’arranger pour m’opérer moi même … genre… I don’t trust anyone… pas confiance… c’est un réel défaut, mais c’est vrai aussi que les gens en général ne sont pas tellement des « pro »…

Aujourd’hui j’ai nagé plus que d’habitude, jusqu’à ce que la foule arrive, en fait… mais laissez moi vous raconter ce qui m’est arrivé il y a quelques jours : quand je commence à nager , je dois le dire , je ne pourrais pas me passer de nager mais les 5 premières minutes, et même un peu plus, je —ce n’est pas que je m’ennuie—, mais je voudrais déjà être au milieu de la séance…après 15 minutes, ça va mieux… 😉 donc j’étais vraiment au début, j’avais à peine fait 25m, assez lentement parce que je m’échauffe au début, je ne mets pas la gomme tout de suite : je suis un diesel, fiable, de longue durée, mais lent au démarrage…j’ai toujours quelques métros de retard , et ce depuis toujours…la contrepartie, c’est que quand c’est lancé, ça dure bien après que tout le monde soit rentré au garage…bref, voilà, j’aperçois un jeune gars qui fait des palmes dans le couloir , et les palmes ne sont pas autorisées à cet endroit (c’est marqué partout)…et nous ne sommes que lui et moi, et peut être un autre zigue dans ce couloir, peu de monde . Mon coté  flic amateur d’ordre ressort immédiatement (et aussi c’est déjà assez pénible de recevoir des coups de palmes sans arrêt quand on nage dans le couloir palmes sans palmes—c’est permis—alors quand on est pratiquement seul dans un couloir sans palmes, hop, à dégager le palmiste ! donc je lui dis « les palmes sont interdites ici »… le gars me lance un nom d’oiseau, que je ne comprends pas, heureusement, et continue… 2 minutes après, je le recroise, et je lui fais de nouveau gentiment la remarque, là il est carrément pas content… il continue… du coup , de loin, je fais un signe au MNS, en imitant une paire de palmes avec les mains, hihi, je dénonce, quoi … et puis je nage, et je vois (de loin) le MNS qui va dire au gars que c’est interdit dans le couloir…M… c’est le règlement, quoi; donc le gars enlève ses palmes et il bourre comme un fou pour me dépasser et arriver avant moi au bout, et moi je devine ce qui va se passer, et quelque part les réactions des gens m’amusent plutôt. ils ne savent pas qu’à Berlioux, le règlement est plutôt respecté, les mNS y veillent. il y a des tolérances, mais pas tellement pour les palmes au mauvais endroit, ou les plaquettes qui sont carrément interdites … donc je m’arrête, et ce petit monsieur me dit d’un air méchant que je l’ai dénoncé au maitre nageur (oui, et alors ?) 🙂 et qu’il a quelque chose à me dire : que je dois, moi, aller nager ailleurs, parce que c’est marqué « nageurs rapides » et il ne me trouve pas rapide … hihi… c’est vrai que je commençais, et que j’étais moins rapide que 20 minutes après, mais je le faisais exprès… et il me dit qu’il est lui même maitre nageur, et qu’il connait les trucs… comme tous les crétins, il ne me laissait pas parler, ces gars-là adorent imposer leur point de vue et sont fermés à toute discussion… donc je lui ai répondu (j’ai réussi à placer des bouts de phrases entre ses mots) qu’il n’avait qu’à faire part de tout ça au maitre nageur… et je lui dis qu’il n’est pas content parce qu’on lui a dit de respecter le règlement… il me répond qu’il ne faut pas que je m’étonne si, en nageant le papillon (et là il me regarde genre je sais nager le papillon…) il me filait un coup en passant … hihi, moi aussi je nage le papillon  … 😉 … je lui ai répondu gentiment « essayez donc »…et puis là, il n’y avait rien d’autre à dire, il est donc parti dans la ligne d’à coté, en bourrant comme un fou, sans doute pour montrer qu’il pouvait aller vite, quant à moi, je me suis mise à nager vraiment, et j’étais carrément bien au diapason des autres nageurs, et s’il avait voulu virer tous les nageurs « lents » de cette ligne, il aurait fallu qu’il vire tout le monde …  et du coup ce petit gars  est parti, et le MNS m’a dit qu’il était venu leur raconter sa salade et qu’ils lui avaient dit que s’il n’était pas content il fallait qu’il change de piscine … 🙂

Je pense que je nage bien, même si ce n’est pas à la même vitesse qu’un gars de 20 ans qui fait de la natation depuis tout petit …depuis que j’essaie d’améliorer beaucoup la technique, je gagne en vitesse (j’ai l’impression). dans le couloir où je nage généralement, je ne suis pas la plus rapide, mais je suis loin d’être la plus lente … surtout, je module ma nage en fonction des gens présents ; si j’ai la chance de nager par extraordinaire un jour où il y a peu de monde dans le couloir, je n’arrête pas, et ce n’est pas moi qui me fatigue le plus vite … par contre, quand c’est bourré (à partir de 10 nageurs ça devient craignos), je fais trés attention, je laisse les gens passer et partir devant, parce que ce ne sont pas de bons nageurs, même s’ils essaient de bourrer , d’aller aussi vite que possible, surtout les keums …on reçoit des coups sans arrêt, en fait…des coups de palmes de la ligne d’à coté , des coups dans les mains, surtout quand je nage sur le dos, car je ne peux pas voir ce qu’ils sont en train. faire… en général, ils essaient tout le temps de se doubler les uns les autres(au lieu de moduler leur nage, ils estimeraient pas digne d’eux de s’arrêter 3 secondes pour laisser passer les plus rapides…) , mais comme ils ne sont pas fluides, loin s’en faut , ils doublent en se déportant , et comme ils sont en train d’essayer d’aller vite —et celui qui est doublé fait de même—il percutent tout le temps la personne qui arrive en face… moi ! si je suis en dos, je prends un coup ! à tous les coups ! donc quand il y a du monde, je nage moins vite , je regarde, je fais attention, et je ne nage pas en dos… ce serait différent si on était en club …les nageurs de club peuvent aller vite sans se rentrer forcément dedans…quand on nage en club, on a l’habitude 1°) de laisser le passage au plus rapide, 2°) de démarrer le dernier quand on est le moins rapide, et le premier quand on est le plus rapide, et on est plus fluide que tous les bourrons importés qui nagent avec le public. c’est marrant de voir comment les gens nagent, en fait … je vois parfois des gens qui ne veulent absolument pas se laisser doubler… le résultat, c’est qu’ils font des battements avec leurs petites jambes, en nageant le crawl, et bien sur ils s’épuisent tout de suite: au bout de 200m, on les voit revenir à une brasse plus sage et reposante … (vous notez que je mets moins de smileys pour faire plaisir au nouveau lecteur … je suis contente d’avoir un lecteur inconnu … 

Nager, c’est merveilleux… donc là, 1h 30, plus que d’habitude … 

Un petit mot de Macron le Culbuto : c’est le nouveau nom que je lui ai donné : vrai, il est infatigable en ce moment, mais je pense qu’il va fatiguer tout le monde, en fait … bien gentil, mais le « grand débat » ce n’est pas censé être avec lui partout et toute la semaine, non ? je discutais de lui avec un copain au téléphone : le copain me disait qu’il ne lui plaisait pas tellement, mais que va-t-on faire, si il n’est plus là ? en effet, IL N’Y A PERSONNE ! on est vraiment dans un mauvais tempo, en fait . parce que si c’est Madame La Peine, ce n’est pas qu’on pense qu’elle va amener des trucs terrifiants comme la peste brune des années 40, mais franchement, je ne vois pas du tout ce qu’elle pourrait apporter de performant pour le pays … non, il faudrait en fait que ce soit moi ! hihi ! mais évidemment, ce ne serait guère possible, parce que le premier truc que je leur dirais, aux français, c’est que je tiens beaucoup à mon heure de natation quotidienne … et un peu de marche aussi … le reste du temps serait à leur service, mais il ne faudrait pas attendre de moi des voyages partout dans le monde …non, je pourrais recevoir, de temps en temps (mais le téléphone et la visio conférence c’est aussi bien), mais je ne pense pas que j’irais faire la tournée des popotes partout sur la planète … Président de la République, c’est dur , comme métier… et puis je n’aurais pas de première dame ! euh, pardon, de premier consort ! je pourrais leur proposer un Premier Cheval ! c’est tout ! 🙂 non… ou alors, on commencerait trés bas, voilà, tout le monde me trouverait misérable, et en dessous du minimum requis pour diriger le pays … tout le contraire des autres qui commencent toujours trés fort, et ensuite terminent à moins 10 % … les gens me regarderaient avec commisération quand je parlerais… « mais qui c’est celle là »… je ne promettrais pas la Lune, je dirais tout de suite que la lune est hors d’atteinte, et Mars encore plus … je dirais que je ne me sens pas compétente, que je suis dans le brouillard complet, tout le monde voudrait parler à ma place pour me faire sortir, mais petit à petit, rien qu’en choisissant les options qui se trouvent sur le chemin, une petite option après une autre, au fur et à mesure des difficultés, le ciel pourrait s’éclaircir … je rigole, évidemment …mais je pense que c’est comme cela qu’un président devrait faire… il faut prendre les choses telles qu’elles sont quand on arrive, au plancher… le truc de Macron, par exemple, tout de suite de dire « on va réformer » et de tout chambouler, pour le pire (en tous cas les gens comme moi), allez on change tout ! ce n’est pas viable … il faut faire céder en tapant dans les petits trucs, là où personne ne va réellement en pâtir …par exemple, Macron serait arrivé en disant pour l’instant on ne touche rien, on essaie de faire avec ce qu’on a (je parle des sous évidemment) et ensuite, par petites touches…prenez l’exemple des 5 eu d’APL… si on regarde les 5eu /mois, et les sommes énormes dont se sont vus débités les gens du fait de l’augmentation de la CSG , qui sont 10, 20 fois plus importantes que 5 eu d’APL… on revient aux réalités… M. Macron, au lieu de dire « vous aurez 5 eu d’APL en moins » aurait dû ne rien dire, ne rien faire, et se contenter de NE PAS augmenter les APL, ce qui serait passé comme une lettre à la poste …ensuite il aurait dit (et fait) qu’il allait taper dans les trés hautes rémunérations des hauts fonctionnaires (à commencer ‘ailleurs par le patron de la Cour des comptes), les ministres, les gens de leur cabinet , etc … réduire leurs rémunérations, leurs avantages… et tout le puits des trucs dont on n’a même pas connaissance … 🙂 tout doucement, donc, on se serait acheminé vers une diminution de la dépense publique…ensuite on aurait pu s’attaquer à d’autres trucs, cette division stupide de la France en je ne sais combien de mille feuilles , comme on dit, les régions, les départements, les « intercommunalités », les communes, toutes ces conneries… (dans le temps il y avait des divisions administratives pérennes, l’Etat, le département, la commune) et qui marchaient… quel besoin toujours tout changer ? ça n’a rien amélioré, et chaque changement de ce type (même les petits changements de logos, même les changements de sigles des administrations, tout ça, leur manie frénétique de tout changer tout le temps fait que c’est toujours la même chose, en fait, c’est toujours mal fichu ) coûte énormément d’argent à chaque fois… déjà, donc, j’aurais simplifié, arrangé, communiqué là dessus, bien sur, j’aurais tapé dans ce qui n’était pas douloureux, même si certains hauts fonctionnaires eussent pu prendre la mouche…le peuple eut été avec moi , avec nous, plutôt, parce que bien sur je me serais entourée d’une bande de copains désintéressés… tout ce que ça montre, en ce moment, ce qui e passe, c’est qu’il n’y a pas besoin de tellement de gens pour gouverner le pays… je veux dire, là où ça décide… dans les administrations dont on a vraiment besoin, il faut le monde qui est nécessaire à la base, professeurs, flics, justice surtout, santé, e tc… mais chez les décideurs et hauts fonctionnaires avec rentes de situation, on a tout intérêt à limiter…limiter les comités Théodule (mot à la mode), les commissions ceci et cela les « audits » ridicules, les sondage avec lesquels les gens d’aujourd’hui gouvernent, je pense qu’en dire un mot pour mieux s’en passer serait le contraire de la politique spectacle … 

Ouf ! that’s all, folks ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation