De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Death la Muerte, et vie des animaux

J’ai vu un truc étrange en passant sur le parvis de Beaubourg aujourd’hui : un panneau de signalisation était par terre (pas trés grand), et il semblait qu’il avait accroché un pigeon en tombant, ou bien celui-ci s’était réfugié dans les bras métalliques du panneau (car je n’ai pas vraiment vu de partie du pigeon, aile ou patte, prisonnière, mais je ne me suis pas approchée de trop près) : plusieurs autres pigeons étaient rassemblés là, à un mètre, à peu près, même moins, et il y avait 3 ou 4 pigeons qui essayaient de dégager le gars pigeon qui semblait mal en point.

Ils tournaient autour, l’un se mettait près de lui, j’avais l’impression qu’ils essayaient de tirer un bout d’aile, ou une patte, et à un moment un des pigeons s’est carrément mis sur le gars pigeon, sur sa poitrine, en tirant et en battant des ailes, mais sans s’envoler —de toutes façons ils ne volent pas trés haut—mais là j’avais l’impression qu’ils essayaient un « effet moteur », pour donner une impulsion, ou alors essayer de le soulever… 🙂 je trouvais ça bizarre, parce que j’avais toujours cru que chez les pigeons, on s’en fichait un peu du sort des autres …indifférence des pigeons, c’est connu … 🙂 🙂 😉 😮 😛 😀 😀  et pas là…alors, est-ce que ce sont des pigeons mutants ou quoi … les animaux sont peut être en train , par mimétisme, de devenir un peu humains … ? où va-t-on, du coup … c’est connu, pour les singes… 🙂 mais les pigeons ! qui ne sont même pas des mammifères … d’autres oiseaux ont des comportements curieux, à Paris, par exemple dans le jardin Notre Dame ! (là où il y a une statue de je ne sais plus quel pape, celui qui s’appelait Carol Wojtila au début, je crois … il ferait peur à n’importe quel petit enfant qui le rencontrerait au coin d’un bois … 🙂 (ils lui ont fait des doigts patelins et crochus, sur la statue..;mais je ne veux pas parler de ça : mais des mouettes, ou goélands, je ne sais pas, qui volent sur la Seine à cet endroit, et viennent souvent se reposer, un peu hors de portée, (une haie touffue—d’où sortent des rats à la nuit tombée, mais pas au soleil   les sépare des gens qui vont et viennent dans ce jardin) : un couple de goélands sont souvent là, énormes, bien dodus, l’air sympathique en plus, et ils font toujours des trucs curieux, que j’ai noté, MAIS JE NE RETROUVE PLUS QUOI juste que c’était trés curieux pour des oiseaux censés être un peu c… quand même … bientôt les oiseaux deviendront moins c… que les gens, vous allez voir … 🙂

On dirait qu’ils sont en conversation, qu’ils échangent des idées, des points de vue, qu’ils regardent le ciel et les bateaux en dessous , bref qu’ils ne s’intéressent pas qu’à la nourriture … 🙂 c’est comme le chien dont je vous parlais la dernière fois, le chien du magasin de cinéma : j’y suis retournée, manger une 2ème glace, au citron cette fois-ci, avec une vraie tranche de citron fichée dans le bâtonnet à l’intérieur de la glace, c’était meilleur que la première glace : dès que le chien voit quelqu’un qui s’en va manger une glace sur la petite table à l’extérieur, surtout si c’est moi, il suit …il suit … il s’installe près de la table et moi je mange de la glace aux poils de chien … 🙂 je n’arrête pas de le tripoter, il a une consistance qui me plait, bien dense ( par exemple rien de plus terrible que les chiens trés touffus en apparence , mais dont on sent tout de suite les os en dessous, ce chien-là n’est pas du tout comme ça…) on pourrait croire qu’il veut de la glace, mais pas du tout, il ne la regarde même pas … 🙂 … des gens s’arrêtaient pour contempler ce spectacle : et pour caresser un peu le klébard qui ne disait pas un mot … 🙂 une dame m’a fait la confidence qu’elle était une mémée à chien chien, je lui ai dit qu’on était deux, un gars est arrivé à toute vitesse et s’est mis à tenir un discours à la fois au chien et à moi, d’où il ressortait que ces bêtes-là étaient les meilleures du monde, etc … une jeune fille est passée, et a contemplé tout ça d’un air attendri et moi je lui ai dit qu’il faudrait qu’on m’explique pourquoi (certaines fois) ça me cassait tellement les pieds de caresser un mec, alors que ce chien, je pourrais le tripoter pendant des heures sans en avoir jamais assez … elle a rigolé et m’a dit « c’est exactement ça »… 🙂 😮 😮 😛

On devient complètement c… idiots, stupides, avec les chiens… les chats… certains avec les rats… ou les serpents… oui je sais, c’est un syndrome sociétal, on voit là un grand manque affectif, c’est terrible … on est tous en manque d’affection, c’est terrible … 🙂 est passé un pauvre gars miteux dans la rue … aucune envie de lui caresser la tête pendant des heures …je me mettrais des baffes…pour être si indifférente … 🙂 il faut dire aussi que si, par extraordinaire je commençais à m’intéresser à un gars miteux que j’aurais dragué dans la rue, et pour qui je représenterais une chance, et à supposer que j’aie la docilité nécessaire pour une aventure avec le gars, et la motivation pour conduire ça jusqu’à son terme, eh bien je suis sure que l’idylle se casserait la gueule quand même parce que le gars miteux, à partir du moment où il estimerait que c’est dans la poche avec moi, commencerait à lorgner vers mieux et plus riche, et plus jeune que moi…même si lui même n’est qu’un pauvre bâtard minable … 🙂 oui, c’est ainsi fait … alors qu’un chien , même si tu n’es ni jeune ni belle ni riche ,ni même aimable,  t’aimera toujours et rien que toi …  bof, c’est comme ça… je crois que mon idéal de vie, c’est de vivre à la campagne, pas trop loin d’une piscine, pas trop loin d’une bande de copains quand même, et avec 2 ou 3 chiens dans le jardin, des chats, ballade avec les chiens, sous la pluie, leur petite queue battant le métronome, et voilà… 🙂

j’ai écouté le clip de Johnny Hallyday , où il est question d’une conversation avec le diable … Le clip (et sans doute tout l’album) sue la mort, je ne sais pas comment dire … on sent la mort de partout…et comme Johnny est un grand artiste, il nous la fait sentir, d’autant mieux que c’est la sienne …elle n’est pas apparue d’un coup, pour le trucider en 2 secondes , mais elle s’est annoncée, elle a pris son temps, et il a senti ses forces l’abandonner … et dans sa voix on sent la mort … même le clip, la virée en moto (on comprend vraiment bien , avec ce thème de la moto entre potes , le long des routes des Etats Unis, sans doute la 66, d’autres, que Johnny a parcourues plusieurs fois dans sa vie … on comprend bien où il se situait , une sorte de bohémien sur la route, depuis le début … les choppers (il est vraiment assis à l’aise sur sa moto, j’adore les choppers, pour ma part …je me serais bien baladée avec eux si je n’étais pas si couarde)… les bandanas, les gants, les pantalons de cuir ou de jeans…pas question d’aller vite, c’est juste des virées tranquilles, qui durent des jours, pour voir du paysage et de la poussière… je pensais à Johnny et à sa mort qui transperçait son disque, son clip , et ça m’évoquait exactement ce type de mort dont il avait été question une fois avec quelqu’un que j’aimais beaucoup et qui m’avait raconté qu’une nuit elle s’était réveillée (c’était une personne assez âgée et un peu malade) et avait vu , près du balcon de sa chambre à coucher—je ne me rappelle plus si elle m’a dit sur le balcon ou dans la chambre près du balcon—un homme, dans l’ombre, qui la regardait, et c’était vraiment terrifiant … cet homme était la Mort, sans aucun doute, ou alors le messager de la mort (et messager est un mot trop optimiste)…ce lugubre messager de la Mort  était en train de se demander s’il interviendrait tout de suite ou dans peu de temps…ou alors c’était une pré-visite, comme une pré-visite nuptiale…  j’ai dit à cette personne qu’elle avait rêvé, mais elle m’a dit que non … la chose avait donc une terrible réalité (ce n’était pas une personne qui confondait ses rêves avec la réalité) … et j’ai l’impression que la Mort que décrit Johnny, celle qui accompagne sa chanson, que l’on sent, est la même que le personnage, la personne que décrivait … qui lui avait fait si peur… c’est une personne, et elle est vivante…c’est la Mort, et elle est vivante, et c’est un homme ..;voilà un scoop : la Mort est un homme sombre, et il est vivant… chaque fois que quelqu’un meurt, chaque fois que quelqu’un rentre dans le mystère de la mort, ce personnage, cet homme devient un peu plus vivant …

Maintenant, dans son clip, Johnny  parle du Diable : en cheminant (j’allais dire en chevauchant, hihi ) vers la piscine, après avoir rencontré les pigeons,  je me demandais si le Diable était la Mort, ou bien si c’était 2 choses différentes … s’ils étaient apparentés, cousins, ou alors radicalement différents, et dans ce cas que pense le Diable de la Mort ? la Mort est plutôt mutique, mais le Diable est disert …  le Diable, c’est le Malin (tumeur maligne…) c’est le mal … et la Mort, est-ce le Mal ? pour moi, oui, sans aucun doute , du moins tant qu’on ne pourra pas décider de l’heure de sa mort … c’est ça qui me fait braire, c’est ce truc imposé, je ne digère pas … je trouve que tout le monde est bien docile et bien raplapla devant ce truc INIQUE, pas cool du tout, pas juste … tous les c… qui disent « la mort fait partie de la vie, et bla bla…  » révoltez vous, les amis ! il n’y a pas assez de révoltés, de curieux, de révolutionnaires, dans le bon sens du terme …quand on aura fini de se mettre sur la figure et de faire couler le sang, peut être commencera-t-on à voir d’autres perspectives … on est encore à l’âge de pierre … oui, savoir le rapport entre la Mort, qui est le mal absolu, et le Diable … 🙂 vers la fin de mon périple, quand je commençais à atteindre le jardin des Halles, j’écoutais les « Grosses têtes » comme d’habitude (cette émission fait un bien fou à la France entière) , et l’invité « mystère » était Jacques Séguéla(il y a toujours un invité mystère à trouver à la fin de l’émission) : il avait écrit un livre qui s’intitulait « le Diable s’habille en GAFA » … 🙂 ça a l’air assez intéressant : les GAFA ce sont les milliardaires californiens actuels (j’ai raté ma vie, j’aurais préféré aller en Californie quand il en était encore temps) , les Google, Amazon, face book, Apple  etc … Séguéla les comparait à un pays de plusieurs milliards d’habitants …d’après lui, ils sont en train de dicter sa future conduite à la Planète …les gouvernements classiques ne sont rien devant les GAFA… Moi je voyais avec pas mal d’intérêt les recherches de je ne sais plus qui , je crois que c’était les gars de Google, à propos de l’immortalité … je trouvais ça intéressant, de rentrer dans le chou du truc , et de nommer les choses abruptement…je crois que Google se proposait , en plus, de rassembler toutes les recherches et les traitements, les trucs de pointe sur toutes les maladies… 🙂 mais Séguéla disait que l’idée (il caricaturait sans doute) de cette gouvernance mondiale de fait était actuellement de nous faire vivre 1000 ans etd ‘aller sur Mars : et qui veut vivre 1000 ans sur Mars, hein ? 🙂 il n’a pas tort … mon Cheval intervient  » et avec un brave chien ?  » … bof… non, décidément, pas sur Mars ! Mars, c’est une idée d’Elon Musk, mais Musk est en grave perte de vitesse, actuellement, je crois que, comme Zuckerberg (que je ne peux pas voir en peinture) il a été obligé de s’expliquer devant le congrès américain, un truc comme ça … 🙂

A la piscine, c’était assez cool, du moins au début, et ensuite les ennuis ont commencé à arriver, en la personne de 20 nageurs empoisonnants, qui mettaient des coups à tout ce qui bougeait … je crois que j’ai compris pourquoi  il y a peu de nanas dans ce couloir (elles ne restent jamais longtemps , la plupart) : c’est parce que les gars passent en force et elles prennent des coups …Là, il y en avait 3 ou 4 qui doublaient sans arrêt … au lieu de ralentir de temps en temps pour réguler (on était 15 , à la fin), ils ne réfléchissent même pas à comment adapter leur temps de nage, démarrent n’importe quand et passent leur temps à essayer de doubler, et bien sur comme ils nagent comme des pieds et de toutes façons trop vite pour ce qu’ils savent faire, c’est pénible parce que quand on arrive en face, on se prend forcément des coups, ils ne savent pas se faufiler, ils ne sont ni souples ni légers, mais tendus comme des appareils de musculation,  ce sont de gros bourrins bourrés de testostérone, et on s ‘en prend plein la figure quand on est une petite bonne femme comme moi , qui nage en souplesse …je suis collée contre le bord, et pourtant j’arrive quand même à recevoir des gnons … quand je nage collée à la brise vague, c’est la ligne d’à coté qui m’envoie des gnons … 🙂

j’avais reçu, il y a 3 semaines, un grand coup dans les doigts de la main droite, qui avait ébranlé mon majeur …pas de ça, bébé !j’ai besoins de mes doigts et de mes mains pour travailler … 🙂 je croyais que ça allait passer, mais ça ne passait pas … j’avais beau étirer mes doigts… 🙂 alors j’ai acheté du curcuma et du gingembre, et j’ai fait des décoctions, en rajoutant du poivre (curcuma sans poivre =zéro )… ben, c’est passé … ça s’est transformé en souvenir … le curcuma est un anti-inflammatoire puissant, c’est connu et certifié … 🙂

Je bois  des racines bouillies, mélangées dans un chaudron, avec des pincées de bave de crapaud 🙂 comme une authentique sorcière des contes de fées … 🙂   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation