De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Mercredi

Virée vers la Tour Eiffel, et comme chaque fois, il pleut ! quand il ne neige pas, il pleut ! je ne sais vraiment pas comment fait la Seine pour diminuer, parce qu’il n’arrête pas de pleuvoir … 🙂

j’ai appris une excellente nouvelle : le bassin EMILE ANTHOINE d’origine va bientôt rouvrir : les travaux se termineraient soit à Pâques, soit cet été … 🙂 et ils garderont aussi le bassin provisoire dans lequel il est si plaisant de nager, parce qu’il n’y a personne ..;s’agissant d’une piscine parisienne, c’est vraiment extraordinaire … j’ai nagé là mercredi, et ça m’a changée des coups que je prends à Berlioux… nous étions 2 dans mon couloir, et j’étais même seule à un moment…trop bien ! pendant qu’on nage, des gars en short tournent sur la piste d’athlétisme, et il y a un terrain de foot…Tout ça au pied de la Tour Eiffel, qui est quand même géniale, qui semble quelques fois petite … (par rapport à l’idée qu’on s’en fait, un monument visité par le monde entier) et quelques fois plus grande ..;en fait, la Tour est vraiment bien proportionnée …un peu comme Brigitte Bardot jeune, dans un autre style de ferraille … bien proportionnée, voilà… 🙂

Les gens font des trucs de snobs, avec la Tour … par exemple, une ex d’un chanteur roucoulant que je ne peux pas voir en peinture, et qui passe sa vie dans le cheval, pardon, dans le milieu du cheval , a rajouté « Eiffel » à son nom, parce que l’un de ses grand parent (ou grand oncle) était Gustave Eiffel, ou l’un des Eiffel … Elle n’avait pas le droit de s’appeler Eiffel, parce que la filiation n’avait pas transmis le nom, mais je crois qu’elle a demandé une autorisation spéciale pour ça, et maintenant, c’est Madame X – Eiffel … ouah, ça fait bien, dans le patronyme … 🙂 mme Dupont-Eiffel, voilà comment j’aimerais m’appeler, non sans blagues … 🙂

j’ai discuté avec la demoiselle de la ligne à coté, dans la piscine : une superbe fille à la peau brune et parfaite, avec des yeux en amande et un visage  ovale finement modelé.  Elle nageait sans lunettes et je lui ai fait cadeau de la paire de rechange que j’avais dans mon sac : incroyablement contente … elle avait un sourire parfait … gentille, en plus… on fait des rencontres, comme ça . Ensuite, j’ai discuté avec une dame qui est arrivée dans les douches avec une béquille (je l’avais déjà vue à cet endroit) : elle m’a raconté une partie de son histoire : c’est dingue, les gens adorent qu’on s’intéresse à eux, et moi j’adore écouter les histoires de la vie des gens : elle devait avoir une petite cinquantaine : elle avait une prothèse de hanche d’un coté, et de l’autre coté, même si les médecins lui avaient dit il y a 8 ans qu’elle devrait aussi y passer, elle avait réussi à différer l’opération de 8 ans …elle avait gagné 8 ans …grâce à la natation, m’-t-elle dit … son problème, c’est qu’elle a de plus en plus de mal à se déplacer (le métro, avec une béquille, c’est pas terrible…)donc elle ne peut pas nager tous les jours, parce que son autre piscine du 15ème est fermée (René et André Mourlon). je lui ai dit que le bassin provisoire resterait en service, elle était contente.

Ensuite, je suis rentrée à pieds, et je dois dire qu’en arrivant dans le quartier de l’Odéon, je n’en pouvais plus … 🙂 

J’ai fait tout le chemin (je me repère par rapport à la Tour Montparnasse, qu’on voit de loin, et pour aller à la piscine, c’est la Tour Eiffel qui me sert de phare … 🙂 en écoutant la radio RTL qui ne parlait que des histoires du Loup-garou—là c’était le gars qui s’appelle Nordal le Landais, et sa relation délétère avec la petite Maelys … dont on a retrouvé le crâne  dans la forêt… tu parles d’une horreur … le gars a l’air du genre qui n’avoue que quand on lui met la preuve bien sous le nez … La police scientifique s’est défoncée pour fouiller les moindres recoins de la bagnole, et a fini par trouver une minuscule gouttelette de sang de la petite fille … le gars avait passé 3 heures à nettoyer sa voiture (gros malin, il avait entendu parler des exploits de la police scientifique… ). je pense aux premières déclarations de sa mère , le cri du coeur : tout au début de l’affaire, à la disparition  : non, son fiston ne pouvait pas, ne pouvait pas, avoir trempé dans la disparition de la petite…elle le savait,  le connaissait, son fiston, puisqu’elle l’avait fait…il était innocent…les mères … faudrait-il les inventer, si elles n’existaient pas ? avec les mères, disparaitront , à mon avis, les traces d’humanité de ce monde …quand les mères seront devenues inutiles, parce qu’on cultivera les bébés dans des tubes , on ne pourra plus jamais revenir en arrière … l’amour disparaitra, et je me demande vraiment par quoi il sera remplacé …si c’est un bien ? si c’est un mal ? je n’en sais rien … on fera surement un bond vers l’immortalité, et comme le Mal continuera d’être présent, on fera aussi en même temps un bond vers l’anéantissement…

personne de plus stupide qu’une mère à propos de son fiston, et en même temps, qui sera aimé,  si les mères n’existent plus ? 

j’ai essayé de m’imaginer m’imaginant tuant quelqu’un , je n’y arrive pas … j’ai déjà du mal à découper une cuisse de poulet , alors tuer quelqu’un , je me demande vraiment comment on fait …

j’ai assisté, il y a quelques semaines, à une bagarre soudaine et violente entre 2 adolescents (16 ou 17 ans), bd Saint Germain. j’étais en train de marcher quand soudain, ils se sont empoignés, et il y en avait un qui frappait pour tuer… vraiment…une dame s’est arrêtée, mais c’était trop violent pour qu’on s’interpose, du coup on tournait autour… ce qui a changé le cours des choses, c’est  qu’un gars est sorti de voiture en voyant ça, un gars musclé avec de l’autorité, qui a réussi à éviter le pire … l’un des jeunes est parti en hurlant de rage,et en disant quelque chose à propos de sa mère,  l’autre s’est tiré de l’autre coté en vitesse; on n’a jamais rien su de plus …

la petite Maélys, la petite Fiona, la petite Estelle Mouzin, le petit garçon qui s’est évaporé un jour sur un plateau alpin, en 2 secondes, presque devant les yeux de son père, dont on n’a jamais plus eu de nouvelles, et plein d’autres petits comme ça, qu’on retrouve démembrés, dépecés et mangés par le Loup-Garou, quand ils ne sont pas exécutés à la naissance et mis dans un congélateur, rien ne change, depuis qu’on écrit les contes de l’horreur … c’est pas marrant d’être petit , ou petite, et de ne pas pouvoir se défendre …  pareil que d’être un animal…que peux-tu faire contre la violence, la méchanceté, la bêtise,  et le sadisme… ? il y a comme une sorte de constante … comme si le Mal était là, et rien ne peut l’éradiquer … probablement parce qu’il est au coeur de nous, de tout le monde, et certains sont ceux qui doivent le mettre en oeuvre …si ce n’était pas eux, il faudrait que ce soient d’autres.  le Mal ne peut pas  disparaitre …tu le mets brièvement à la porte, il est déjà rentré par la fenêtre … le pire, avec le Mal, c’est qu’il s’habille volontiers des bons sentiments chatoyants… 🙂 le mal te raconte qu’il est cul et chemise avec Dieu, c’est un bonisseur de la Bath comme il y en a peu…  comment faire ? en même temps, personnellement, je me passerais bien du mal, pris dans son sens immédiat : ce qui fait mal …je ne suis pas fan de la douleur, par exemple … je déteste souffrir … 🙂  j’en ai ma claque du mal ! la mort, le mal, ras le bol ! voilà un slogan pour 2018 … 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation