De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Aujourd’hui et hier

photo P.A.M. nouvelles affiches à la piscine des Halles 

Je prends connaissance d’une revue trimestrielle XXI. N° 41, Hiver 2018.

C’est intéressant : l’actualité vue d’une autre façon, et je note que quelques informations , sous forme de brèves, que j’avais jugées intéressantes en les voyant ailleurs, sont ici reportées.

Ce qui est plaisant, dans cette revue, ce sont les illustrations , il y en a beaucoup qui sont dessinées, et il y a même un « roman graphique », une BD à la fin. (la revue fait 210 pages). C’est publié avec l’aide de France Infos…

Un article qui m’a beaucoup intéressée, et qui entre en résonance avec l’actualité de chez nous, les »migrants » de Calais … Car, contrairement à beaucoup de migrants qui ne veulent pas spécialement aller en Angleterre, mais accéder au territoire européen, et qui sont en majorité africains, que ce soit Afrique du Nord ou Afrique subsaharienne, les migrants de Calais sont pour pas mal d’entre eux originaires de pays tels que l’Afghanistan, etc… L’article est intitulé « L’oasis de Kaboul » . il est question de la seule université américaine en Afghanistan, à Kaboul, qui est comme un camps retranché, au coeur de la cité. l’un des lieux les plus exposés du pays. (reportage de Solène Chalvon, que je cite pas mal voir ci dessous )

j’apprends que « taliban » veut dire « étudiant », en passant … les talibans ont cette université en ligne de mire. C’est comme une bulle dans la ville de tous les dangers; dans Kaboul, les femmes sortent de moins en moins, et aucune ne se risquerait sans son truc noir qui la couvre des pieds à la tête, plus le grillage, pardon, le visage… par contre, à l’intérieur de l’université, les femmes peuvent se vêtir comme elles veulent, et beaucoup sont en jean , les cheveux au vent, quelle liberté ! 🙂 😮 

32.000 hectares au coeur de la ville, une oasis de liberté. Murs de béton hérissés par endroits de croisillons en acier, miradors orange fluo aux vitres fumées…des pick-up rehaussés de mitraillettes lourdes sont postés le long des remparts. A bord, des soldats afghans, mais aussi des « contractors », gros bras cagoulés travaillant pour des entreprises de sécurité privées.un hélicoptère de l’Otan tourne au dessus du campus …

Vous imaginez un peu le tableau ? vive la liberté, en Afghanistan, hein…  🙁

Une étudiante dit que dans sa ville d’origine, elle ne peut même pas marcher dans la rue sans être accompagnée par un homme de la famille, sinon, elle est traitée de pute, etc… Super, l’Afghanistan…

Les frais de scolarité de plusieurs étudiants sont pris en charge par l’ambassade des  Etats Unis, et l’université possède aussi son propre système de bourses.

Tout ceci ne serait pas possible si les Etats Unis n’occupaient pas une partie de Kaboul , mais malgré cela les Etats Unis n’ont pas une bonne réputation en Afghanistan, quasiment tout le monde est contre les Etats Unis et la coalition, « l’ingérence occidentale »…  :

les parents d’une étudiante, par exemple, qui vivent dans une province éloignée de Kaboul, ne savent pas qu’elle étudie dans cette université : elle leur ment depuis 3 ans, elle leur dit qu’elle étudie pour « devenir enseignante » dans un « institut privé au nord de la ville » : ils sont trés conservateurs, et, selon cette étudiante, si son père savait qu’elle côtoie des garçons, » il pourrait  commettre l’irréparable, et sinon lui, mes oncles en tous cas » …

Le 24 août 2016, cette étudiante a déjà échappé à la mort : elle sort faire sa prière à la mosquée des filles  lorsque 4 ou 5 talibans pénètrent sur le campus. 16 personnes sont tuées, dont 7 élèves … 

Des cons pareils , les mecs afghans … (réflexion de ma part)

Parce qu’il n’y a pas, d’un coté, une majorité de gens cool qui n’aspirent qu’à la liberté , et de l’autre, une minorité de « talibans » qui font ch… , sans phase avec la population…non, les uns et les autres sont reliés  de manière trés étroite…ceci secrète cela… 

Je vous invite à lire cet article trés intéressant , dans cette revue  qui coûte 15,50 eu , ça vaut le coup…

Là où je veux en venir : Afghanistan, pays aux paysages sublimes, pays de c… pour moi : les talibans ne sont pas arrivés là par hasard , (tout a commencé, historiquement, avec l’occupation de la Russie, etc… ), et leur implantation est directement aussi le résultat des mentalités patriarcales …Tout pareil qu’en Syrie, quand ils ont, dans pas mal de villes, accueilli à bras ouverts les nouveaux combattants de l’Etat religieux… Ils ont quoi, dans la tête, pour ne pas voir que ces avancées de la bigoterie et du soi-disant bon respect des moeurs, associés à une indigence intellectuelle non combattue,  sont des vecteurs directs vers la mort , le sang, l’horreur… ? 

Je voudrais savoir ce qu’en pensent les jeunes afghans qu’on retrouve à Calais : et d’abord, pourquoi est-ce que ce ne sont pas les afghanes, qui viennent frapper à la porte de l’Angleterre, pourquoi est-ce que ce sont toujours les mêmes mecs, et je suis certaine que pour une bonne partie d’entre eux, sinon la totalité, même s’ils viennent chercher des conditions de vie meilleures économiquement que dans leur pays pourri, (oooh, faut pas dire pourri ! ce n’est pas politiquement correct…disons que peut être je ne le pense pas à fond,l’Afghanistan me plairait, pays de montagnes, sans les keums …  mais que je le dis quand même) … même s’ils viennent chercher en Angleterre des conditions de vie économiquement meilleure, COMBIEN , malgré cela, veulent-ils perpétuer la « tradition » qui voile les filles et combien les considèrent comme inférieures et  comme du bétail à leur service ? 

Les petits mâles qui perpétuent la tradition…

Voilà ce qu’on pourrait leur demander, à Calais … et si tu penses toujours ça, si ça ne t’est pas sorti des oreilles, va te faire voir… je me fiche de tes souffrances…peut être que ça te fera penser à celles des femmes dans ton pays… Chacun son tour… 

Personnellement, j’accueille chez moi (je me serre et je donne de mes économies ) n’importe quelle afghane qui réussit à s’échapper, seule, de ce m…ier et qui désire se faire, pour elle, une bonne petite vie indépendante. 🙂

Je l’aide de toutes mes forces .

Hier, j’ai assisté à une scène dans le métro, en pleine journée, à la station « Chaussée d’Antin Lafayette », où il y avait plusieurs contrôleurs du métro, des hommes, des femmes, qui demandaient les titres de transport :

Je vais être obligée de parler de « couleur de peau », pour une fois, désolée… : une dame black se mit à refuser de montrer son titre de transport , s’énervant énormément, et hurlant des tas de noms d’oiseaux, et en essayant de se tirer, alors que 2 inspecteurs la suivaient de près, le long des escaliers, la coinçant pour qu’elle ne puisse pas s’échapper, mais sans la toucher : la scène a duré un bon quart d’heure : elle ne voulait ni montrer son ticket, ni sa carte orange, sans doute n’en avait elle pas, et ne voulait pas non plus montrer ses papiers pour être verbalisée : pendant tout le temps que ça a duré, absolument quasi tous les gens black qui passaient là se sont arrêtés, et ont commencé  à se sentir concernés (une black qui se fait attaquer par les forces de l’ordre du métro, tous des racistes , voilà l’idée qui planait… )  : 2 jeunes se sont mis à cracher aux pieds des agents verbalisateurs, d’autres personnes filmaient, attendant la « bavure »et l’un des agents a mis son cache nez devant sa figure par peur de se retrouver sur Internet, d’autres se rapprochaient en pesant l’idée de faire un sort aux agents etc… Les « blancs », par contre, ne s’arrêtaient quasiment pas, considérant sans doute que ça ne les concernait pas… (sauf moi…) les agents ont appelé la police , ce qui a fait changer d’avis quelques personnes menaçantes, et quant à moi, je suis restée sur place et j’en ai profité pour dire aux jeunes qui avaient craché que personnellement j’en avais marre , en tant qu’usager du métro, des incivilités  et des  gens qui crachaient, ce qui était assez gonflé car ils auraient pu m’étendre d’un coup de poing…  🙂  mais ils m’ont regardée comme si j’étais un ovni … 🙂 finalement, lorsque les contrôleurs qui se voyaient assez cernés quand même (parmi eux une jolie fille black  avec des tresses)  ont appelé la police, la dame en question a fini par montrer ses papiers, et l’histoire s’est arrêtée là, tout le monde s’est dispersé, mais franchement, ça ne doit pas être de tout repos, les contrôles dans le métro, je me mets à la place des agents …s’ils ont des scènes comme ça tous les jours, je les plains…les pompiers et les flics aussi … bizarre cette sensation que certains se sentent solidaires rien qu’à  cause de la couleur de peau… moi, je ne me sens pas solidaire de n’importe qui ayant à peu près la même couleur de peau que moi, m… manquerait plus que ça… Comment dépasser ces clivages ? voilà… on ne vit pas dans un pays raciste, m… peut être certains discours ambiants dans les médias poussent-ils dans ce sens … à exacerber les appartenances … globalement pénible …

Moi je me sens solidaire des gens ouverts ,de quelqu’horizon qu’ils viennent … 🙂 

A part ça, j’ai constaté que 1°) une bonne moitié des chantiers dans Paris et des palissades qu’on voit partout sont imputables à des travaux dans le métro …2°) ayant pris la ligne 12 à 20h30, j’ai pu constater qu’on nous faisait voyager comme du bétail , donc je pose la question : même si notre métro est globalement moins cher que dans beaucoup d’autres villes, est-ce que TOUS les travaux sont bien indispensables ? ne devrait-on pas mettre plutôt l’argent dans une baisse du prix du ticket ? ou de fréquences de rames plus importantes ? plutôt que  des travaux dont j’aimerais personnellement vérifier la pertinence … 🙂

Hier, je suis allée nager à la piscine de la Tour Eiffel : la Tour Eiffel est MAGIQUE : j’ai débarqué à Ecole Militaire, parce que le RER est bloqué à cause de la crue du fleuve  🙂  la tour est comme une personne avec des jambes, et 2 bras lumineux qui tournent comme des moulins, c’est joli joli  🙂 en plus elle a  comme l’une des couronnes de la reine d’Angleterre au sommet, couverte de pierreries, des diamants, des rubis, des émeraudes, des topazes … 🙂 

Nous fûmes 2 dans la piscine, une agitée qui faisait beaucoup de mouvements sans avancer 😮 😮 , et moi.;;et voilà…un gars était parti au moment où j’arrivais…j’adore cette piscine, ouverte jusqu’à 22 heures le mercredi soir … 🙂 après, il faut rentrer, et c’est plus compliqué, parce qu’il n’y a plus beaucoup de bus, que le RER était inondé, et que le métro était loin …en plus toutes les stations de bus étaient en panne d’affichage … les panneaux lumineux affichaient la maintenance ! j’ai donc marché, avec la grande roue de la Concorde au loin , je suis passée devant l’Eglise américaine, et puis une grand bâtiment, avant l’assemblée nationale, qui était le Ministère des Affaires Etrangères : une sorte de palais, un peu en retrait, de hautes portes fenêtres avec une lumière douce derrière et des ors, des lustres qui brillaient , j’ai deviné une réception … 🙂 

« les salauds », m’a dit mon Cheval tandis que ses sabots résonnaient sur le quai désert , « ce n’est pas nous qui serions invités à ces agapes » … 🙂

finalement, j’ai trouvé un bus vers « Rue du bac » et je suis rentrée chez moi … 🙂 sous la pluie

Aujourd’hui, spectacle assez rare quand même; la Seine gonflée d’eau verte, et tout est noyé… au fait, avec les voies sur berge offertes aux piétons, mais quels sortes d’aménagements peut-on prévoir, nom d’un chien, si les quais sont perpétuellement inondés ? hein? rien de pérenne, en tous cas …allons, remettez-y les bagnoles 🙂

J’ai nagé à Berlioux today, en m’arrangeant pour y aller à l’heure creuse … J’ai vu le nageur classieux, toujours aussi merveilleux …il m’a raconté qu’il était bronzé parce qu’il était allé en Amérique du sud… sur la plage à Rio …le veinard …et aussi au Canada (gosh, j’adore le Canada… )  🙂 🙂 c’est merveilleux qu’il revienne tout le temps à Berlioux …la prochaine fois je lui demanderai s’il y a des piscines à Rio … 🙂

j’ai bien nagé, pas beaucoup de style …avant-hier, j’ai discuté avec P. la bonne nageuse : elle m’a dit que je nageais bien le crawl (alors que j’avais trouvé ma prestation horrible) … je passe un des bras, quand je ne fais pas attention, un peu à plat …manque de souplesse de l’épaule… elle m’a dit que le truc (je le sais, évidemment, mais parfois je ne mets pas en pratique, je pense à autre chose) c’est le roulis, il ne s’agit pas de lever l’épaule, mais de baisser l’autre épaule. quand tu la baisses, l’autre se relève évidemment … 🙂 

Bof, je nage de mieux en mieux : hier, dans la petite pistoche de la Tour Eiffel, j’ai fait le kilomètre en 20 minutes, c’est plutôt pas mal … pour moi en tous cas … 🙂

A 90 ans, je ferai une compétition master … 🙂 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation