De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Vendredi et samedi

Personne n’appelle ses gosse Samedi ou Vendredi (même si on a vu ça chez Defoë et, du coup, Michel Tournier, et je suppose que pour Defoë, c’est la traduction de Friday), mais en anglais on a le prénom « Tuesday », qui correspond à « Mardi », mais personne chez les francophones n’appelle son enfant « Mardi » non plus … 🙂

Pourquoi ?

Hier vendredi, la piscine était divinement vide, j’y étais en soirée, c’est vraiment un bon plan. les gens font autre chose que nager, à part moi, bien sur … 🙂

Aujourd’hui, c’était un peu plus peuplé plé plé, et comme c’était presque mon jour de repos, je n’ai pas forcé … J’ai des problèmes avec mon squelette depuis quelques jours, que je vous raconte : d’abord je me suis cassé la figure dans le jardin des Halles, un sentier plein de trous … 🙂 c’est hallucinant, la façon dont ils torturent ce jardin … 🙂 (tout le monde doit aller voir la partie sud ouest, qui est en passe d’être achevée en ce moment … Je reste ébaubie par la capacité de ceux qui ont conçu ce jardin à faire exactement la même chose qu’avant, en plus attendu, et plus moche, plus rationnel, presque …Là où on avait une sorte d’espace avec de la terre battue et du sable/gravier, enfin un sol un peu souple,avec des arbres, et une table de ping pong, ils ont mis un sol bien dur, les mêmes arbres mais beaucoup plus au carré, et des baraquements alignés … « Histoire de nous faire sentir que tout doit être au cordeau maintenant, y compris dans nos têtes, et que c’est eux qui commandent », hennit lugubrement mon Cheval … 🙂 bêh, faut bien le dire, je suis à chaque fois ETONNEE , mais vraiment , de constater à quel point après c’est plus moche qu’avant …pas de beaucoup, juste un peu, juste ce qu’il faut …Comme devant la Sainte Moustache …(je ne digère pas ce truc)…On avait une sorte de mini cirque incurvé qui retenait le soleil au printemps et à l’automne, et d’une jolie couleur, avec la statue de la main sur l’oreille … Le truc actuel est presque le copié-collé, mais en moins bien, il fallait le faire, et le coté incurvé a disparu … En plus, ils refont des trucs comme ça, alors que pas besoin du tout, ils auraient pu s’en dispenser … CA COÛTE DU BLE, NOTRE BLE, M… alors ! on va le dire encore combien de temps? 

Ensuite, la tête bien enveloppée dans une écharpe et un bonnêt, je suis rentrée à pieds par la place Dauphine, et vers Saint Michel, sur le quai j’ai rencontré une dame très sympathique qui promenait un gros chien husky qui avait des problèmes d’otites aux deux oreilles … elle attendait son mari, qui était parti chercher des jumelles, parce qu’ils voulaient regarder dans le ciel un truc extraordinaire qui avait lieu ce soir : Elle me montrait ce que je crus être une énorme étoile brillante, (en fait une planète qu’on appelle l’étoile du berger, Vénus), mais c’était en fait 3 planètes  qui se trouvaient les unes derrière les autres, une conjonction particulière, Vénus, Mercure et je ne sais plus laquelle … 🙂 effectivement, ça brillait terriblement … tout en discutant, je regardais l’étoile et la dame tout en caressant le chien qui se roulait par terre, et c’est à ce moment-là que le mari arriva avec un truc dans les mains …la dame était en train de me raconter que pour guérir son chien, elle l’avait d’abord amené à La Rochelle, ensuite à Trouville, parce qu’elle n’avait plus confiance en les médocs ni les vétérinaires derrière les médocs, mais qu’elle avait lu que l’altitude guérissait les otites , et donc elle avait réservé pour une semaine , devinez où , aux confins de la Vallée Heureuse … 🙂 Je savais qu’on guérissait l’asthme, là-bas, et toutes sortes de choses, mais les otites … Elle annonça à son mari que j’étais originaire de là-bas, et en lui parlant, je trouvai qu’elle s’adressait à lui d’une manière brusque et moins amène qu’à moi … Un froid passa, que je me hâtai de chasser en serrant la main au mari (qui avait un accent de l’est), et en souriant à la dame, et , après une dernière caresse au chien, je les quittai en leur souhaitant plein de bon trucs … 🙂

A part cela, j’ai revu le gars avec la grosse croix tatouée , à la piscine : il est ukrainien … je me suis dit qu’on devrait incorporer l’Ukraine et une partie de la Russie à l’Union européenne—on pourrait suggérer à Poutine de séparer la partie Asie de la partie Europe … 🙂 La Russie est le plus grand pays du monde, en superficie, c’est fascinant … 🙂 c’est énorme, plus que le Canada, et plus que Monaco, bien sur !

A bientôt 

P.S. : je m’aperçois que j’ai oublié de terminer l’histoire de mon squelette : Me suis donc cassé la binette dans les trous défoncés du jardin des Halles : à la suite de ça, j’avais mal à une côte, mais j’ai nagé quand même, et je ne sens quasi plus rien, sauf que, semble-t-il, ça a répercuté des dysfonctionnements de la colonne un peu partout (c’est mon hypothèse), d’abord, dès que la côte est allée un peu mieux, je me suis coincé le haut du cou, à l’endroit où la colonne rentre dans la boite crânienne, justement, je sentais un nerf coincé et ça m’enlevait du pep pour nager…Au début (un jour), j’ai fait des mouvements pour étirer, des torsions …Complètement c… encore plus mal … je me suis dit qu’il ne fallait surtout rien faire, j’ai tenu sans rien faire, mais ça se rappelait à moi (et la côte aussi) en nageant… Mais, 2 jours après, ça allait mieux, sauf que ce n’était pas la sensation de « rien ne se rappelle à vous » qu’on a quand tout va bien … 😉  Alors j’ai commencé à faire un exercice que je vous recommande : à plat par terre, devant un mur, vous levez les jambes aussi haut que vous pouvez sur ce mur…C’est bien d’avoir quelque chose à quoi se raccrocher pour, quand on est allongé avec les jambes en l’air, se rapprocher le plus possible du mur … 🙂 j’ai fait ça aux espaliers de la piscine … La première fois, j’ai cru me disloquer, tellement je me suis mise à sentir la côte et tout le reste…Et puis ça allait mieux, et je sentais une vraie amélioration …je suis restée comme ça pendant 5 minutes, le squelette craquait délicieusement, et quand je me suis relevée, je n’avais plus mal à la base du cou, et je n’ai plus eu mal … mais … Mais ! voilà que le jour suivant je me rends compte que j’ai un problème avec quelque chose du coté du sacrum ! je me rends compte de ça en nageant la brasse ! il y avait un petit queue chose de coincé ! par contre, du coté de la côte, c’était le pied, et du coté de la base du cou, un lointain souvenir ! 

j’ai donc recommencé, dans une cabine, (discrètement, une des cabines du fond), à plat par terre, les jambes levées contre la porte de la cabine, et en étirant les bras derrière …il y avait juste la place ! si vous êtes plus grand que moi, vous ne l’aurez pas !  eh bien, bonne pioche ! plus rien ! ou alors ça va se déplacer … 🙂 mais où ? on ne sait pas … 🙂

A bientôt … 🙂

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation