De Paris en piscine Le blog de Papillonista

AUJOURD’HUI (suite et fin)

Je tombe, sur internet,  sur le discours de l’écrivain Boualem Sansal, devant la Fondation Varenne le 13 décembre. Tout le monde devrait lire ça. Lisez-le, ce n’est pas difficile à trouver… 🙂

Les gens qui nous gouvernent devraient lui proposer un portefeuille de ministre, à la place des Belkacem et autres Komery. tartes aux ordres et sans imagination, sans culture, et le poste de ministre de l’intérieur à Zineb el Razhoui …Ne riez pas : je pense qu’elle a les idées plus claires , plus de lucidité, que n’importe qui… Elle a fait des études, comme on disait autrefois, et s’exprime mille fois mieux que …moi, par exemple… ou d’autres… 🙂  comme ça, on gagnerait sur les sous dépensés à la protéger : actuellement, elle est menacée de mort—oui, dans notre propre pays, on ne devrait même pas admettre ça une seconde —et on doit la protéger. Heureusement, elle l’est… les foies gras en place , qui ne savent pas quoi faire, ne se sont pas défaussés sur le sujet, tant mieux, par contre ils ont tout faux sur la suite des événements … Si elle était ministre, on ferait d’une pierre deux coups, puisqu’elle devrait aussi être protégée en tant que ministre … Elle nous apporterait un éclairage, indispensable sur une question primordiale que personne ne traite de façon satisfaisante, au gouvernement, accumulant bourdes après bourdes, (on se demande s’ils sont stupides, pour être aussi Gateux, pardon, Gateaux, hihi,  avec l’idéologie religieuse qui tient le haut du pavé actuellement, et en plus on économiserait sur la protection d’un autre ministre de l’intérieur… J’espère que vous me suivez …Vous avez vu à quoi ressemble l’actuel ministre de l’intérieur ? on reste sans voix ! une sorte de flan à la gelée tremblotante en train d’aligner des lieux communs bien pensants , lui aussi, comme autant de petits morceaux censés  ornementer une buche de Noël … ou une Dinde farcie … ou un Chapon sans tête … Chapon sans tête, voilà … 🙂 vous savez, le Chapon qui court partout encore pendant un moment quand on lui a coupé la tête … 

Et je suis sure que Zineb aurait aussi des idées pour le reste, le chômage, sur lequel ils sont tous comme des ronds de flan(on sent que ce n’est pas trop leur préoccupation, quand même, malgré les mots pour regretter, soi disant…peut-on demander à quelqu’un qui n’a pas de problèmes de sous d’être vraiment engagé contre le chômage DES AUTRES ? enfin, de faire PLUS que de parler et de DIRE que ben ça va pas ? on s’en fiche de ça, tout le monde le dit …on attend que le chômage baisse, et pas de 0, quelque chose pour cent, non, baisse de 2 millions de chômeurs, pour commencer…Quel que soit le prix…Eh bien, je suis sure que Zineb, même si ce n’est pas à priori son domaine de compétence, aurait des idées sur le sujet …Du coup, c’est premier ministre, qu’on devrait la mettre ! à la place de M. Cazeneuve, tiens ! Vive Zineb ! et gros  pied de nez aux types en  » iste  » qui seraient les premiers à se réjouir si elle était assassinée … dans l’indifférence générale, sans doute, avec fleurs et bougies … l’indifférence avec fleurs et bougies, voilà ce qu’on a actuellement ! 

Qu’est-ce qu’ils attendent, les truffes au gouvernement ? (vous notez que mon vocabulaire est adapté à la période de Noêl que l’on vit ? truffes, tartes, foie gras, etc …)

Je sors pour aller nager, une grande virée à la piscine de Boulogne, en métro, changement à Michel Ange Auteuil, et direction Billancourt : je nage dans la piscine peu profonde, et seule dans le bassin entier pendant 15 minutes et ensuite seule dans mon couloir …Eau bien chaude , je nage lentement parce qu’en arrivant (je n’ai pas eu le temps de nager hier, les enquiquinements s’étant tous amassés comme des nuages noirs avant l’orage, juste sur cette petite fenêtre de l’après-midi où je pensais aller nager …), parce qu’en arrivant, en sortant du métro, je me suis sentie mal d’un coup, je n’arrivais plus à respirer… Je me suis rappelé que je n’avais rien mangé, mais une banane (verte) achetée en vitesse à Franprix n’a rien amélioré … Quand je me suis mise à l’eau , ça a commencé à aller beaucoup mieux…j’ai nagé lentement, très lentement et souplement au début, tout en réfléchissant aux motifs de ce mal-être, et j’en ai conclu que c’était l’angoisse … j’ai remonté tous les fils de l’angoisse, ce qui était arrivé ces jours derniers, etc … 🙂 🙂 j’ai nagé pendant 1h15, de plus en plus vite, et je me sentais de mieux en mieux…j’ai fait plein d’exercices, dans toutes les nages …cette piscine (le bassin du fond) est idéale pour les exos : on peut s’arrêter et reprendre, c’est vraiment bien …Avant de partir j’ai discuté un peu avec une dame que j’ai déjà vue à cet endroit …Si elle ne met pas de palmes, elle n’avance pas…Elle fait des sortes d’exercices d’éducatifs de crawl, mais elle fait ça vraiment très mal, et en plus elle a les pieds, avec les palmes au bout, qui pendent vers le fond du bassin ! ! !  🙂 je lui ai conseillé d’enlever ses boulets aux pieds, mais là, c’est pire que tout : 1cm à la minute ! 🙂

Je suis ressortie de là avec l’envie de marcher , et je ne me suis pas privée, j’ai enchainé jusqu’à la porte de Saint Cloud (un casse-tête à traverser …) et ensuite les petites rues du 16ème (j’adore me perdre dans le 16ème), et je suis même passée devant une villa de quelque chose : une grille avec indication que c’est une propriété privée, et derrière, toutes sortes de maisons comme des petites gentilhommières dans les arbres, en plein Paris, calme garanti … 🙂 j’ai noté cependant que les bagnoles sont autorisées à se parquer le long des allées …ça gâche pas mal de choses … 🙂 mais bon, ça ressemble à de petits paradis, ces endroits … 

(un autre petit paradis, c’est dans une rue vers Montparnasse, où je suis passée il y a peu, tiens, c’était hier, j’ai fait une virée à Denfert Rochereau…Chaque fois que je passe devant, j’essaie d’escalader les grilles pour regarder … quand vous prenez le Bd, venant du carrefour de Port Royal en allant vers Vavin, prenez la première rue à gauche, une rue transversale qui aboutit juste avant l’ancienne alliance Française, qui est maintenant un grand musée je crois . dans cette rue calme et bordée de beaux immeubles ou d’ateliers de luxe, sur la gauche, il y a une sorte de parc en contrebas, un bel immeuble de luxe à gauche et un couvent catho sur la droite … un endroit fabuleux … 🙂 un tout petit peu plus loin, vous avez un mur moussu, avec un entrelacs de branches (on ne voit rien) et derrière tout ça, on devine une maison … 🙂 

En rentrant de la piscine de Boulogne, je n’ai pas traversé le pont  Mirabeau , comme d’habitude, mais j’ai continué un peu sur l’avenue de Versailles, jusqu’à la maison de la Radio, et ensuite j’ai pris le bus …Juste en passant devant la Tour Eiffel, du coté rive droite, pile poil elle s’illumine (elle s’allume légèrement avant l’heure, une minute avant peut-être), et des centaines d’étoiles scintillent, c’est super joli dans la nuit … 🙂  à la radio,en même temps j’entendais que 3 gendarmes ont « trouvé la mort » dans un accident … C’est étrange , cette expression « trouver la mort »… Est-ce que ce n’est pas plutôt la mort qui nous trouve ? et de méditer là-dessus tandis que le bus (qui allait vers Hôtel de Ville) suivait le ruban du fleuve … 🙂 avec peu de monde, tous des gens bien, hihi, qui montaient et descendaient dans des endroits curieux là aussi … des grands ponts dehumanisés, des places gigantesques ne menant nulle part, des avenues bordées d’immeubles majestueux, mais où il n’y avait rien, enfin rien d’illuminé ou d’ouvert … je me suis demandé où allaient ces gens …jusqu’à l’arrêt en face de la façade fermée du Louvre … 🙂 où vont les gens qui descendent là ? le plaisir de marcher sur le quai ? 🙂 

Ensuite, j’entendais les journalistes qui se demandaient si le gars qui a fait des siennes à Berlin était monté ou pas dans le train à Chambery, et quel avait été son périple , avant de se faire descendre à la gare de Milan …Il a dû faire Berlin/stuttgart en évitant   les grandes villes, passer la frontière française tranquillement, et descendre par les petites routes du Doubs vers Chambery…(tiens, il est même peut-être passé par le Territoire de Belfort—personne ne parle jamais du territoire de Belfort… 🙂  le train qui fait Chambery Milan, c’est le TGV transfrontalier qui part de Paris et qui , notamment, passe à Saint Michel de Maurienne, Modane (frontière), puis Bardonneche , Oulx, Turin, Milan … ) … C’est un TGV moins « classe  » que les TGV qui vont à Nice, Marseille … etc …Il n’a qu’un étage, et c’est un TGV plus « familial » …Du moins je le vois comme ça … j’imagine que le gars est reparti dare-dare en traversant l’Allemagne vers le sud … j’imagine qu’on l’a convoyé jusqu’à Chambery en bagnole, il lui suffisait de se mettre, mettons, une perruque blonde … il aurait ainsi ressemblé à Donald Drunk jeune… tout à fait au goût du jour, alors, et ensuite jusqu’à Chambery , prendre ce petit train dont le passage à la frontière est surveillé dans le sens Milan/Paris , mais pas dans l’autre sens … 🙂 

Pour finir, je tombe sur un article du journal « ELLE » qui conforte ce que je racontais, l’autre jour … ça date de mai 2016, et c’est vraiment par hasard que je lis ça, parce que ce journal ne m’intéresse pas vraiment …Rien que la couverture m’ennuie au plus au point…C’est toujours sempiternellement la même : une nana « idéale » qui se ressemble à elle même, toujours la même chaque semaine … Le titre de l’article « LA  MAGNIFIQUE  AUTOBIOGRAPHIE  DE MISTY  COPELAND, LA PREMIERE DANSEUSE  ETOILE  NOIRE  DE L’AMERICAN CITY  BALLET » : une photo illustre l’article, celle d’une belle jeune femme au visage en gros plan (elle est allongée, on voit le tutu à l’arrière), au visage à la carnation mate et claire, aux yeux sombres, les cheveux tirés  en chignon, comme toutes les danseuses… très belle … ils ne nous annonceraient pas avec tambours et trompettes qu’elle est « Noire » , on pourrait penser(si on s’y intéresse) que son background est brésilien, ou même tonkinois, pourquoi pas, ou mexicain…  Non, il faut qu’ils annoncent « Noire » et ensuite « afro américaine », tout en développant dans l’article des niaiseries comme quoi Misty ne sera plus maintenant « regardée comme un petit canard prodige dans un monde de cygnes blancs, mais seulement maintenant comme une immense ballerine » et bla bla … la sempiternelle ritournelle à propos du mauvais sort parce qu’on nait « noir » et qu’on arrive au succès dans un domaine de « blanc »…Ca les ennuierait, d’arrêter avec ça , la couleur de peau des gens ? il y a surement des moments où ça a de l’importance, où il faut traiter sérieusement le sujet, mais dans le cas d’une ballerine jolie comme un coeur, et étoile de ballet, se concentrer simplement sur l’art qu’elle sert, et sur ses qualités d’interprète serait suffisant … Et puis quoi, ce serait bien que ce journal vive avec son temps , et crée  des modes  : celle par exemple de ne plus mentionner les couleurs de peau … noire, pas noire … Blorkk …on s’en br… Il parait que « ELLE » est connu, à part ça, dans ses choix sempiternels de beautés retouchées en couverture (jusqu’à l’ennui le plus profond), pour ne jamais mettre une cover girl à la peau noire, justement … Alors, suivez mon regard …Voyez ce qui vous reste à faire … Publiez une beauté « Noire » en couverture , sans imprimer « noire noire, noire »à coté  …Vous pouvez faire ça, pour changer ? 

Quant à vous, lecteurs, vous méritez le poème d’Apollinaire : « le Pont Mirabeau » 

Sous le pont Mirabeau coule la Seine

Et nos amours faut-il qu’il m’en souvienne

La joie venait toujours après la peine

 

Vienne la nuit, sonne l’heure

les jours s’en vont, je demeure

 

L’amour s’en va comme cette eau courante

L’amour s’en va, comme la vie est lente

Et comme l’espérance est violente

 

Vienne la nuit, sonne l’heure

Les jours s’en vont, je demeure

 

Les mains dans les mains, restons face à face

Tandis que sous le pont de nos bras passent

Des éternels regards, l’onde si lasse

 

Vienne la nuit, sonne l’heure

les jours s’en vont, je demeure

 

Passent les jours et passent les semaines

Ni temps passé ni les amours reviennent

Sous le Pont Mirabeau coule la seine …

 

Vienne la nuit, sonne l’heure

les jours s’en vont, je demeure …

Le pauvre Apollinaire n’est pas resté longtemps …Il fut blessé à la tête à la grand guerre, et mourut en 1918 … grâce à son merveilleux poème, on voit ce coin de Paris vers 1910 … 🙂  1910 …   peu de changements structurels, par rapport à aujourd’hui …peut être un peu plus de gravières et de terrains vagues, en allant vers l’ouest, d’usines , … mais aussi les mêmes immeubles à peu près … et la photo d’Apollinaire avec la tête entourée d’un linge … 🙂 Partout dans Paris (je crois que c’est dans le métro) en ce moment, on voit une photo de Picasso (à cette époque du poème sans doute) en compagnie de Giacometti(ou alors ce sont 2 portraits juxtaposés) …Ils sont jeunes tous les deux … Picasso a toujours les yeux brillants comme des escarboucles, qui lui sortent du visage … Son égoïsme le protège, il vivra trés vieux … Giacometti, lui , est pensif, comme retiré en lui-même…Il est aussi très beau , avec un visage lisse …il est mort en 1966, beaucoup plus tôt que Picasso …Avant sa mort, il avait un long visage creusé,avec des cratères comme sur la lune,  couleur de cendre …

j’aime Appollinaire et Giacometti… 🙂

 

3 Thoughts on “AUJOURD’HUI (suite et fin)

  1. Bécassine on 26 décembre 2016 at 11 h 31 min said:

    Merci pour le lien sur le discours de Boualem Sansal. J’ai eu un peu de mal à le trouver, mais la vidéo est sur YouTube.
    À partager !

    • deparisenpiscine on 28 décembre 2016 at 2 h 20 min said:

      🙂 🙂 pour Grouchy, et 🙂 🙂 pour Bécassine ! 🙂 🙂 pour d’autres 🙂 🙂 ça fait plaisir d’avoir des lecteurs aussi distingués 🙂

  2. Moi aussi j’aime Apollinaire et Giacometti ;)))
    Bonne journée, Papillonista !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation