De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Lundi, mardi, mercredi, des lecteurs malgré le piwik qui dec…

_dsc3952Photo Jean Mascolo

(sur une île grecque)

Les articles arrivent sporadiquement parce que la connexion internet déc… 🙂 quant au piwik, il déc… encore plus (le piwik est ce qui sert à compter les lecteurs, vous pensez bien que je regarde tout ça avec intérêt …) …Sachez-le : j’ai beaucoup plus de lecteurs que ce qu’indique ce piwik déficient (c’est une grosse machine aux U.S.A. qui dec…) , mais beaucoup moins que Kim Kardashian … 😉 😮

J’ai eu un petit message d’un jeune homme sympathique, qui m’a fait plaisir … 🙂

Une lectrice m’envoie un lien , vraiment intéressant : paul Jorion : Sciences critiques: se débarrasser du capitalisme est une question de survie. excusez moi de ne pas savoir comment mettre le lien ici, je n’ai toujours pas appris, mais si vous tapez ça sur Google, ça vous sort l’article.

C’est HYPER INTERESSANT !

Mécanisation, robotisation et numérisation du travail. En haut de l’article, on voit une photo d’une sorte d’usine pleine de robots qui m’a laissée baba … 🙂 les robots sont magnifiques . (rouges, en plus) …Il semble que ce soit une usine de voitures:on aperçoit une bagnole en construction au milieu de toutes les petites mains rouges … (tous les petits nains rouges… 🙂 …) C’est bluffant !

« le progrès technologique, qui permet la diminution du travail est confisqué par certains aux dépens de tous les autres » …

Arrivés à ce point de la lecture (je ne peux pas reproduire ici l’article in-extenso, mais donnez vous la peine de le lire), on voit la photo de Paul Jorion : air sympathique, petite barbe poivre et sel taillée par un artiste barbier, sur fond de brasserie traditionnelle parisienne … 🙂

C’est le nouveau visage des savants… 🙂 …avenant … 🙂 un coté  professeur Nimbus /Tournesol, mais ancré dans la réalité  … 🙂

Paul Jorion est anthropologue, et c’est aussi un ancien trader …

Il pense que la technologie et le capitalisme sont indépendants (ça me semble évident)…La technologie , c’est à dire la recherche d’un moindre labeur pour l’homme est un des apanages (attributs?) de l’humain, et sa finalité est en fait confisquée par le capitalisme :

« Il y a autour de nous un système politique qui organise la confiscation de la technologie, qui, pour moi, est neutre ».

C’est exactement ce queue pense, (vous avez vu ce qu’écrit l’ordinateur, tout seul ? je suis obligée de rectifier : CE QUE JE PENSE ) amis  (MAIS , et NON PAS : AMIS ) mais je suis incapable de l’exprimer aussi clairement.

(pendant que j’écris ça, le correcteur de mon ordinateur continue à transformer les mots et phrases qu’il ne (re)connait pas, de sorte que je suis obligée d’intervenir …Un jour, je vais me mettre à chercher où et comment désactiver ce truc…Le jour où je verrai si c’est plus de bienfaits ou plus d’ennuis de le garder … )

… »ce qui est mortifère, c’est le cadre dans lequel cette technologie se déploie » …En gros, il ne faut pas regretter les progrès de la robotisation, etc … mais il faut absolument s’arranger pour que ça profite à tous … ce qui n’est pas le cas actuellement.

Ce qu’on aimerait, par exemple de la part de la Ville de Paris (et de la poste, et de plein d’autres , qui ne cessent de mettre des robots en service) , c’est qu’ils examinent cet aspect-là de la question … ce qu’ils ne font pas … Il faut les interroger là-dessus très précisément.

Paul Jorion amène une proposition de solution :

La technologie, toujours plus poussée, amènera , dans le système capitaliste, la création d’un million d’emplois …Et la destruction de 100 millions d’autres … Tout le monde ne pourra pas devenir programmeur, ou concepteur d’outils de robotisation … 🙂

« A partir du moment où une invention technique détruit plus d’emplois qu’elle n’en crée, il y a un problème social »

… Et comment !

Il est naïf de penser que seuls les emplois manuels seront touchés…Les emploi intellectuels aussi … Jorion donne l’exemple des traders remplacés par des algorithmes, des médecins remplacés par des machines établissant des diagnostics plus fiables, (et des chirurgiens remplacés par les robots …), etc … Ca me fait penser aux machines maintenant plus performantes que les humains aux échecs, ou au jeu de Go … 🙂

(Mon Cheval me rappelle que je devrais être à la piscine… ) … 🙂

« Si on accepte le principe que c’est le marché qui dirige … … … l’économiste suisse Jean de Sismondi disait déjà dans les années 1820 ——-celui qui dans son travail est remplacé par une machine, ne bénéficie pas, à titre individuel, de son remplacement— alors il avait suggéré que celui qui est remplacé par une machine reçoive une rente à vie perçue sur la richesse générée par la machine. La mécanisation est un progrès collectif. Mais si elle est confisquée par quelques uns en opprimant tous les autres, ce n’est plus un progrès.

La mécanisation doit être définie quelque part comme devant être au bénéfice de l’humanité dans son ensemble. « 

(doit être définie QUELQUE PART : où ? il nous faut trouver l’endroit …dans la Constitution ?comme faisant partie des « droits de l’homme  » ? )

Je dois aller nager, tôt ou tard, c’est une question de survie … Je continuerai plus tard … 🙂 Hier et avant hier, j’ai nagé à Berlioux, avant-hier,c’était glorieux, mais hier plus poussif … 🙂 Hier, nous avions une vue sur le cocotier , et j’ai vu un gars en maillot (j’ai cru voir un simple linge entortillé autour des parties, façon hindou près du Gange)  se diriger vers le cocotier …Comme il avait une barbe d’anachorète , avec une tête émaciée surmontant un torse assez maigre, j’ai cru apercevoir Robinson Crusoé sur son île … D’autant plus que Vendredi faisait des exercices à sec juste à coté … 🙂 …On voit de tout dans cette piscine ! c’est vraiment un bon endroit … 🙂

Actuellement, l’une des caissière est absente et remplacée par une nana très jolie, au visage fin et à la peau dorée , qui pourrait aisément faire du ciné si elle voulait, à mon avis … 🙂

Voilà, c’est la piscine qui est au centre de Paris !

Je continue avec Paul Jorion : « on est prêts à aligner les salaires français sur ceux du Bangladesh, on appelle ça la compétitivité « …

D’après ce vieux Paul , si on continue comme ça, les salaires vont se rapprocher de zéro, et ça concernera tout le monde, au fur et à mesure que les robots prendront la place des hommes…

Autrefois, les ouvriers travaillaient pour un salaire de misère, (dit Jorion), mais le patron savait que malgré tout il fallait que son ouvrier ait assez pour manger, car le patron en avait besoin le lendemain…ce n’est plus le cas …

« Le problème du chômage est insoluble…  la seule chose qui pourra le résoudre est que nous acceptions la mécanisation du travail et que le bénéfice de cette dernière aille dans un pot commun pour servir à la communauté dans son ensemble.Mais, encore une fois, le système économique actuel ne permet pas de le faire.Et la classe politique ne prend pas au sérieux la question de la destruction du travail par le développement de la technique. Elle est,  au contraire, dans une attitude défensive face à cette situation: on doit s’adapter, on va gérer la misère. »

Jorion évoque le fait qu’à un certain moment, le patronat proposera une allocation universelle pour faire taire la contestation

……. « A l’avenir, faire travailler des êtres humains coûtera trop cher……

« Et une allocation universelle ravivera la vieille peur des bien-pensants que le désoeuvré aille boire sa paie » (« payer les gens à ne rien faire »…) peut-on imaginer un monde sans travail ?  …Jorion dit aussi que nous tirons une grande fierté du fait que nous travaillons, et que c’est une bonne chose …

Le vieux Paul dit que nous devons nous révolter contre cet état de fait , (en gros abolir le capitalisme)et que si nous ne le faisons pas, c’est, en 2 ou 3 générations, l’extinction du genre humain, rien que ça … 🙂

Je diverge un peu avec lui sur ce point : 1°) si nous devons nous révolter, que ce soit de manière pacifique, personnellement JE NE SUPPORTE PLUS LES REVOLUTIONS DANS LE SANG … Et les gens sont si stupides que même si leur révolte a une base juste, ils ne sont pas assez évolués pour concevoir une révolution en douceur, sans massacres … Par ailleurs, il n’est pas nécessaire de « se révolter » d’un coup …On peut se révolter dans la vie quotidienne, beaucoup plus efficacement qu’avec un grand soulèvement populaire : ça implique de mettre en question toutes sortes de choses qui ont leurs manifestations devant notre nez : ce que je constate, hélas (il y a des milliers d’exemples), c’est que la contestation est plutôt réduite , en fait …Les gens sont comme des moutons … 🙂 …Quant à moi, je bêle dans le vide, parfois … 🙂 je fais remarquer des trucs à des gens qui n’en ont aucune conscience… Ou qui ne trouvent pas ça important …

Personnellement, j’essaie de ne pas me conduire en mouton, même si je le suis forcément un peu, et ça me donne (mon Cheval ricane…) une grande liberté…

Ensuite, des révolutions technologiques, il y en a depuis la nuit des temps … Depuis qu’on a inventé la roue … Les hommes ont toujours trouvé quoi faire , après les révolutions technologiques successives…(je dis ça pour trouver des raisons d’espérer, bien que je sois d’accord avec 90% de l’analyse du gars) … Je suis d’accord qu’on doit absolument trouver un système pour partager les bénéfices de la robotisation … Mais je ne pense pas qu’il faille détruire la totalité du système capitaliste …On a déjà essayé ça, et ça n’a pas mené à grand chose d’intéressant … D’ailleurs personne ne sait vraiment ce que ça veut dire, ni comment s’y prendre …  Et la tendance universelle de l’Homme est profondément égoïste , genre je fait bosser les autres, je les asservis et je prends tout pour moi … hélas, c’est comme ça, et c’est aussi comme ça que l’Humanité a progressé … Ce qui ne veut pas dire que quelque chose d’important ne doit pas être fait, être imposé … Il faut garder un petit secteur capitaliste, qui permet d’avancer (sans profit à la clef, les gens n’iront nulle part), , mais trouver un système de redistribution des fruits d’une grande partie de la robotisation …C’est pour cela, par exemple, que la construction d’une Europe à 2 secteurs pourrait être intéressante : un secteur de libre entreprise capitalistique et un autre, parallèle, avec un travail fonctionnaire partagé, à temps partiel, et bien payé …

Le travail artistique , ou tout autre travail imaginé par soi, pour soi, ou pour les autres, le temps passé pour sa famille …Tout ce qu’on veut…  : Le temps dégagé par les machines le permettra  à celui qui percevra une allocation donnée sur le gain généré par la robotisation …Chacun pourra se consacrer à créer son propre emploi … C’est ainsi qu’on sera fier de son travail … Il reste un chantier énorme à l’humanité, et les machines ne pourront tout faire … Il faut « imaginer » le futur de l’humanité …Et puis nous aurons aussi beaucoup à faire (si nous ne nous détruisons pas avant) pour trouver une voie pacifique à l’existence … Rien qu’à voir les guerres actuelles, et les extrêmismes qui se pointent et existent déjà, il y a un chantier , là … 🙂

Un chantier aussi pour arriver à voir la fin des « croyances » … et se débarrasser des religieux, hihihi … Au placard !

Enfin, je pense que la machine et les robots vont mettre au point des choses qui demanderont à être consommées … Il faudra donc des consommateurs … Par exemple : les prochaines voitures sans pilotes : si plus personne n’a de boulot, donc d’argent pour acheter les voitures , le système va se gripper : il est donc urgent que le système invente quelque chose pour que les gens puissent acheter ces nouveaux engins …C’est déjà ce qui se produit partout : … La seule chose que nous puissions faire, effectivement, c’est de pousser à un revenu universel, sur la plus-value dégagée par la robotisation … Il faut commencer à habituer le pouvoir à cette idée … 🙂

La fin de l’entretien :

« L’être humain se rend compte de certaines choses à partir du moment où il les vit dans sa chair. Mais généralement, il est déjà trop tard » …

Jorion évoque notre incapacité à VOIR ce qui va se passer, ce qui va nous tomber dessus …Je pense que cette réflexion est intéressante, dans le contexte actuel … Nous serions comme des animaux pris dans les phares d’une voiture : nous voyons ces 2 gros yeux qui nous foncent dessus, mais nous sommes incapables d’en tirer les conclusions qui s’imposent … 🙂

C’est quelque chose que je crois vérifier, sans arrêt, pour des choses plus anodines que de grandes catastrophes, dans la vie de tous les jours : les gens ne savent pas interpréter les signes de ce qui va se produire … Ensuite, ils s’habituent à subir …Il faudrait vraiment apprendre à détester les jougs divers et variés qui nous maintiennent en état d’esclaves, si peu que ce soit … 🙂 … A commencer par la mort et la maladie, la vieillesse … Qui se révolte vraiment directement contre ces trucs-là ? la première chose à faire est, malgré l’aspect immuable de ces trucs, de ne pas les tenir pour acquis … « On s’égare, là », hennit discrètement mon Cheval … 🙂 je dirais plutôt qu’on divague … 🙂

On peut revenir à la séance de natation d’hier mercredi, alors …Ca s’est bien présenté quand je suis arrivée à Berlioux, mais une demi heure après, c’était noir de monde … Et les leçons y allaient …La gym aquatique dans le couloir 1, avec 3 nanas en tout et pour tout … 🙂

Dommage, parce que j’avais la pêche … Actuellement, à Berlioux, ils n’embauchent plus que des intérimaires : Ca leur revient moins cher au final , que d’embaucher des CDI …Ce sont les mêmes vieux CDI qui sont là, et qui s’en vont peu à peu : Les intérimaires sont plus payés à l’heure que les CDI, mais le coût en est supporté, d’après ce que j’ai compris , non pas par la société qui gère la piscine, et se met des bénéfices dans la poche, mais par nos impôts … Donc par la ville de Paris … On m’a expliqué le système, mais je n’ai pas tout compris, je vais redemander des explications … de toutes façons, ça illustre ce que j’écrivais un peu plus haut, et que dénonce Paul Horion, pardon, Jorion ! …Le travail qui devient de plus en plus à temps partiel, mais sans les compensations qui devraient être mises en place … PARTAGE PLUS ETENDU DES FRUITS DE LA ROBOTISATION.  Les allocations chômage (chiches et sélectives) devraient devenir universelles et permettre de vivre … Ce qui est marrant (si l’on peut dire), c’est que les candidats à la présidentielle proposent exactement l’inverse … Il faudrait vraiment faire une étude pour savoir ce que ferait une population qui aurait un revenu universel … De quelle manière ils utiliseraient leur temps, et si la société n’y gagnerait pas au final … 🙂

Excusez-moi, je dois arrêter d’écrire, mon Cheval me fait signe que je passe maintenant d’un sujet à un autre, du coq à l’âne , et sans queue ni tête, que je répète 3 fois les mêmes choses, et qu’il faut que je me calme … 🙂 … 😮

A propos de présidentielle, je ne sais toujours pas pour qui voter…

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation