De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Je parcours la planète, je suis maintenant dans la Vallée Heureuse

Ségolene Royal fait un discours à Georgetown, Segolène Royal fait le tour du monde (en août elle était en Arctique) , et Ségolène écrit en même temps une tribune pour le Figaro … On devine de quoi elle parle … D’écologie… Ca ne la dérange pas de prendre des avions et des avions (quelle empreinte carbone, au fait ?) pour semer la bonne parole …Mon Cheval me fait part de son impression : Elle se prendrait pour une sorte de Jeanne providentielle à l’assaut du sauvetage de la planète … Sa Force de Con fiction , pardon, de Conviction va tout emporter sur son passage … Venez vers moi, spots lumineux des cameras de télévision … Eclairez mon regard, mes tenues, mon verbe, mes bonnes idées …Ma Personne  !

Se pourrait-il qu’elle se dépêche de mettre toutes sortes de trucs en place, parce qu’elle sait qu’en mai ce sera terminé ? « On pourrait redouter que les dégats ne soient irréversibles, si personne ne la stoppe d’ici là « , opine sentencieusement mon Cheval …

Hé, Ségolène, pourquoi ne t’occupes-tu pas plutôt d’arrêter la course du compteur « intelligent », ce truc que tu as mis en place, et qui sera un excellent outil au service d’un futur éventuel totalitarisme …On pourrait croire que le voeu secret des socialistes de maintenant ( voeu non avoué, un désir à la limite des limbes, un truc logé dans l’inconscient collectif des dirigeants de « Gauche ») est justement celui-là : tout tenir dans une main, mener du petit doigt à la baguette avec tous les instruments de la com bien maitrisée, bien orientée, la troupe de ces abrutis de français…

Hé, Ségolène, au lieu de parcourir la terre à mes frais, te serait-il possible de faire simplement un  petit truc pour moi :  que les publicités appelées spams arrêtent d’inonder ma boite mail ? je te donne une idée (émanant du petit ver de terre que je suis …Socialiste, tu te dois d’écouter le Ver de terre, non ?…) : Que chaque boite qui fait de la pub ne puisse rien envoyer sans l’autorisation expresse (valable pour une semaine, et renouvelable éventuellement avec accord explicite) du destinataire … Note-bien que ces milliards de mails non désirés ne font que venir chauffer un peu plus les data centers qu’on installe dans les zones froides, glacées de la planète … Au fait : Y a-t-il des data centers, en Arctique ? pas encore ?quoi ? seulement en Norvège ? au Groenland ? je te donne une autre idée : installer les data centers, boursoufflés par les milliards de mails sans intérêt que développe l’internet, dans l’espace, oui … 🙂

L’espace est très froid … Et il y a toute la place qu’on veut … certaines planètes sont à moins 200° c …D’autres peut-être encore plus froides … (j’ai peu de renseignements)… Quoi ? ne pas réchauffer l’Univers ? attends, on n’y est pas encore …On n’est encore qu’à l’aube de l’envahissement de l’Univers par les data centers … Un gros center sur Mars, par exemple … non ? tu es contre ? au nom de l’écologie ? et les trucs dont je t’ai parlé, là, sur mon blog, le fait que dans le village d’à coté, donc n’importe quel village de France, maintenant, on ne s’entend plus la nuit, puisque ça bourdonne de partout … ? c’est pas intéressant, parce que c’est le village d’à coté ? tu penses que ça ne les intéressera pas, à Georgetown ? As-tu écouté au moins le bruissement qu’ils émettent 24h/24 , à Georgetown ? le gars qui s’occupe de recenser les bruits de la nature et de la terre, celui qui dit qu’il est regrettable qu’on ne s’occupe pas plus de la disparition du silence naturel(c’est à dire le bruit de la seule nature, sans les bruits techniques et industriels, domestiques, produits par les hommes), dit aussi qu’en Europe on a un peu le souci de ça , alors qu’aux Etats-Unis, pas du tout, ce qu’il trouve effarant…

Tu pourrais leur dire, toi, Ségo, (je te donne ton petit nom…), puisque tu vas aux States comme d’autres vont à La Motte-Piquet …Quoi ? tu ne veux pas les vexer ? et tu ne veux parler que de grandes choses ? ne sais-tu pas que les grandes choses prennent leur source dans les petites ? … 🙂

Ah, non, ne me rappelle pas , comme si c’était une avancée majeure,  ta dernière lubie, couvrir tous les murs extérieurs de toutes les maisons, d’une peau isolante … 🙁 … Tu leur a proposé ça, à Georgetown ? (j’avoue que j’ai la flemme de lire ton discours, que ton staff m’a pourtant envoyé avec ta lettre mail … ) … 🙂

Ecoute, Ségo : repose-toi, assieds-toi dans ton jardin, marche dans les rues de ton village, regarde et écoute …A mon avis, tu devrais te rendre compte des mêmes choses qu’en Antactique … 🙂 évidemment, ça en jettera moins, et pas mal de gens te trouveront ridicule, mais pas moi, ni mon Cheval, non … 🙂 Alors, on compte pour du beurre, ou quoi ?

De nouveau dans la vallée heureuse, après un voyage assez éprouvant …Quitter Toulon en train : Voilà encore un truc sur lequel Ségolène devrait se pencher: Normalement, il devrait être plus écolo de prendre le train que sa voiture, de faire voyager les marchandise en train plutôt qu’en camion, non ? eh bien, le truc qu’ils ont trouvé , du coté de la côte et de la région Paca, c’est , pour quelques mois, de supprimer un bon pourcentage des trains …C’est affiché, et c’est pour cause de je ne sais plus quoi (on ne comprends rien à ce qu’ils racontent)…Pour cause de « régulation des effectifs »… Le principal, c’est que le pékin moyen, justement, ne comprenne pas … Il se rendra compte assez tôt de ce que ça donne … Là, c’était les « journées du patrimoine » … Le train pour Marseille était plus que bondé…je n’avais jamais vu ça … Il y avait des gens partout assis dans les couloirs, sur les marches , avec des gros sacs, à 3 par siège, etc … Impossible dans ces conditions d’aller simplement pisser …On ne pouvait pas …J’ai essayé , et j’ai réussi à arriver jusqu’à la porte des toilettes en marchant sur tout le monde, et là, arrêt… Le train, qui s ‘arrêtait dans toutes les gares, tous les 5 kms, ne permettait pas l’accès aux toilettes aux arrêts … J’entendais « Nous allons rester un moment en gare pour permettre le passage d’un TGV »…Je suis repartie vers mes bagages …

A Marseille, pipi room sale et extra cher, avec une grosse queue devant (nooon, ce n’est pas ce que vous pensez …), j’ai renoncé, et suis allée dans la ville (j’avais 3 heures d’attente pour monter dans le train vers la Vallée Heureuse), où j’ai pris un café … Ayant vu un autre dame qui cherchait un endroit où faire pipi, et ne voulant pas allonger la somme exorbitante demandée ( … 🙂 …), j’ai appris que pas un endroit en gare de Marseille n’a de toilettes… Pas plus le Mac Do qu’un autre café … (vous avez vu un Mac Do sans toilettes, vous ?il n’y a qu’à Marseille) Racket pour obliger les gens à utiliser les toilettes payantes de la gare … 🙂

La ville de Marseille un dimanche après-midi : pas très engageant … J’ai terminé dans la salle d’attente et j’ai réussi à trouver une bonne connexion internet …Ensuite, j’ai sauté dans le train pour la Vallée Heureuse …

Là aussi, s’arrêtait à toutes gares …Manosque…Sisteron… rempli de jeunes gens et d’ados…Les filles et les garçons se mélangent, mais pas pour sortir du train…Ils sortent par paquets…Filles/filles et garçons/garçons…  Sinon, ils se mettent par villes (par lycées et collèges des villes) dans le train …Un seul truc les rassemble, c’est la casquette :(pour les ptits gars) : La casquette à l’envers, c’est presque fini…Maintenant ils la mettent de préférence en mode normal … 5 lycéens/collégiens sur 7 ont une casquette, en région Paca…Mais personne ne la porte de travers !

Passé Gap et le lac de Serre Ponçon, le train se met à ahaner littéralement — au début, j’ai cru que c’était mon Cheval qui se plaignait, mais comme il dormait tranquillement dans sa litière de moleskine, j’ai cru que c’était le Pou qui se lamentait (vous savez, le Pou …le Pou qui est de droite et n’est jamais content…) … 🙂 …Mais non, c’était le train… A certains moments on aurait dit, aussi, la plainte d’un chien qui voulait retrouver son maitre …Ce n’était que le train qui montait les rampes de Largentière … 🙂

Non, je ne peux pas décrire le paysage, parce qu’il faisait nuit noire … 🙂 mais je le connais par coeur, le paysage, parce que j’ai pris ce train tant de fois …la seule voie d’évasion, à une époque, de la Vallée Heureuse … On roule dans des gorges profondes, le train se penche un peu, on se demande si ça ne va pas tomber dans l’abîme avec le torrent en dessous… On se demande, on se demande … 🙂

Pour finir, on arrive fourbu, moulu, mais content, dans la Vallée Heureuse, et encore plus si quelqu’un vient vous chercher, car bien sur, dans cette Vallée, ils battent même les records de Toulon : aucun bus après 19h … Et même avant … Certains bus s’arrêtent à 16h30 !  … 🙂 Hé, madame Royal, est-ce que ça ne serait pas écolo de développer l’offre de bus, un peu partout ? pour éviter la voiture … Quoi ? vous ne pouvez pas prononcer un discours là-dessus à Georgetown (qu’est-ce que ça fait bien, Georgetown…C’est encore mieux que « Washington » … 🙂 …)  ? c’est trop petit, c’est pas assez valorisant ?

Pour terminer ce voyage, je me suis précipitée dès le lendemain, vous devinez où…Dans la pistoche de la Vallée Heureuse … 🙂 ils avaient fermé le bassin extérieur la veille …On nageait à l’intérieur …j’ai revu une entraineur qui s’occupait du club de la ville et entraine maintenant les petits …Elle est sympa, elle m’avait laissé nager gratuitement avec le club, à une époque, quand ma reum était encore de ce monde … 🙂

L’altitude, et une certaine fatigue ont fait que je n’ai pas fait d’étincelles, néanmoins j’allais plus vite que les 2 bourrons qui nageaient à coté … 🙂 j’ai bien aimé mon style … Quoi, mon Cheval me dit que je ne me suis pas vue …Il a déjà oublié que c’est lui qui m’en a fait compliment … 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation