De Paris en piscine Le blog de Papillonista

today

Hier, j’étais à la piscine de 50m, si agréable, aujourd’hui, avec beaucoup de travail, je n’ai même pas pu y retourner, même pas pu aller à la petite plage (mine de rien, c’est long, d’y arriver)… vers la fin de la journée, j’ai pris un bus qui n’en finissait pas , et je suis allée sur les plages de la corniche, un endroit très beau et bien arrangé, avec des dénivelés, des établissements au bord de l’eau, une plage privée, et du sable qui s’enfonce lentement dans la mer…C’est beaucoup plus agréable que sur ma plage favorite, qui est composée de galets …Là, on peut marcher au bord de l’eau… Le seul problème, à cet endroit, c’est qu’il y a trop de monde.

Comme il fait chaud, toute la ville s’est donné rendez-vous à la plage, et ce n’est pas la même clientèle que sur ma petite plage, plutôt huppée … je me suis baignée rapidement, mais c’était bien quand même, malgré la suspicion de détritus ça et là … 🙂 Sur les gros rochers en haut de la plage, un couple contemplait le coucher du soleil avec un gros chien extraordinaire : couleur de miel foncé, il venait de se baigner et avait les poils tout collés. Il ressemblait au Golden retriever de nos contrées, mais avec des différences dans le museau, plus large : C’était un golden américain, un gros toutou sympathique qui m’a léché la main … 🙂

Ensuite, je suis revenue le long de la plage, et comme le bus tardait, j’ai traversé une partie de la vieille ville du bord de mer, avec ses petites maisons serrées les unes contre les autres, et des petites collines comme à San Francisco, mais à une échelle française ! ce quartier est sympathique, mais on est un peu trop serrés les uns sur les autres…

A ce propos, pour récupérer une connexion wifi, je suis allée hier à midnight dans le village d’a à coté…Un village…Un gros bourg, une petite ville, accolée à la grosse ville principale…Eh bien figurez-vous qu’en pleine nuit, alors qu’il y a peu de circulation automobile, quasiment pas, on entend un épais fond sonore de bourdonnement continu …de multiples aérateurs ou ventilateurs, vmc, genre … des trucs qui font du bruit 24h/24 …un peu pareil aussi, en centre ville (même modeste, le centre ville) de la Vallée radieuse … »Attention », me dit mon Cheval, « il s’agissait de la « Vallée heureuse », l’autre jour »… 🙂 oui, pardon … Donc, je repense aux sons de mon enfance…les centre-villes étaient totalement silencieux la nuit, surtout dans la Vallée heureuse … Un silence épais comme …comme…Un vrai silence comme on n’en fait plus … j’aime le silence, personnellement… ça me guérit ! un silence avec seulement les bruits naturels, le vent, un corback qui passe, ce genre … 🙂

Ouais, ils ont tué le silence ! des pubs partout, pour des « clims réversibles » … Bonjour les dégats… les gens ne se rendent même plus compte que le silence est une denrée rarissime, que seuls les riches peuvent se payer…Quand ils en ont envie, parce que les riches, aussi, avec leurs jets, leurs hélicos privés, et leurs demeures pleines de souffleries, quand ce n’est pas la musique d’ambiance 24h/24 …mais ça , c’est les riches nouvelle manière …je suis sure que la reine d’Angleterre , pour sa part, apprécie un bon vieux silence de terroir écossais … genre … 🙂

Ils ont remis ça hier soir, se plaint mon Cheval …Qui donc ? les ouvriers du macadam … Après la première nuit d’angoisse, avec les machines abominables qui labouraient l’asphalte pour en remettre une pelure neuve, j’avais appelé la ville, service du macadam .. 🙂  …où je suis tombée sur un keum qui m’a expliqué le plus sérieusement du monde que la réfection du trottoir c’était la ville, et que ça se faisait de jour, mais que la réfection de l’alsphate, c’était du ressort d’un gars au département (ou à la région, me rappelle pas), et qu’il ne pouvait pas me donner son N° parce qu’il ne l’avait pas … Mon cheval lui a fait remarquer que ça devait être pratique, ça, d’avoir 2 services sur une même voirie à faire des travaux, sans avoir les N°s les uns des autres … Alors il avait avoué qu’il le connaissait, le N°, mais ne pouvait pas me le donner … 🙂

La communication se terminant par une gueulante de ma part demandant pourquoi 1°)on refaisait une portion de route qui n’en avait pas besoin, avec NOS IMPÔTS, 2°) pourquoi les travaux ne se faisaient pas de jour, au lieu de faire suer une grosse portion de riverains qui ont envie de dormir, 3°) pourquoi aucun affichage… Et de raccrocher au nez du gars !

Le lendemain , pas de travaux ! le surlendemain on vit fleurir un panneau énorme, à l’entrée de la portion en travaux, annonçant que ça allait durer 10 jours, de 21h à 6 h du matin, et qu’il y aurait des « nuisances sonores » …Et puis plus rien…ils nous ont fichu la paix jusqu’à maintenant…Enfin hier … où ils ont attaqué le trottoir de nuit … Avec des engins, je ne vous raconte pas … j’ai vu un riverain assis, la tête entre les mains, à 1h du matin, devant un gros camion plein du matériau qu’ils mettent sur le trottoir …

c’est d’autant plus curieux, ces travaux de nuit, que plus bas, devant le nouvel « éco-quartier » aux appartements « intelligents », ils refont aussi la chaussée, mais cette fois-ci de jour …Alors pourquoi pas chez nous ? (même passage de voitures, même largeur de chaussée…) …c’est juste pour faire suer, je pense … la voirie, avec le maire dissimulé derrière un gros camion-benne, veut montrer qui c’est qui commande ! … 🙂

Un petit mot sur l’éco-quartier qui voit le jour à la place du grand hôpital qu’ils viennent de détruire (pour le reconstruire à 500m) : c’est construit par le même groupe qui fait aussi du télécom…les constructions ne sont pas laides, c’est assez réussi (mais on ne sait pas comment ça vieillira)… 🙂 tout est en béton, et ce béton imite parfois la pierre de taille …(je regrette qu’on ne construise plus en pierre de taille) … Même le béton, si décrié autrefois, (le béton devient cher parce que le SABLE, oui, le bon vieux sable auquel personne ne faisait attention parce qu’on en trouvait partout, devient rarissime…) est devenu maintenant un matériau noble…Si noble qu’on le remplace maintenant peu à peu par des constructions en plastique, alors là, assez immondes … Avec de grandes baies en plastique aussi …On ne sait plus si les vitres sont du verre ou une sorte de plastique transparent… …Et pour se protéger du soleil, on met de la ventilation à mort ! mais revenons à notre « éco-quartier » : sur les dépliants publicitaires, on raconte aux gens que c’est tout climatisé, et que le bruit de la climatisation est ramené à je ne sais combien de db …  ce qui constitue, dit la pub, un réel progrès ! Alors là ! tu dois te taper quand même un ronronnement, ou bruissement permanent, c’est moderne, c’est le progrès … Même pas de possibilité de couper ça ! c’est imposé et c’est à vie ! mais il y a des chances pour que tu sois tellement truffe (et tes enfants s’habitueront), que tu ne remarqueras pas un bruissement continu parce qu’il est sans fin, justement !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation