De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Samedi, un jour d’avril comme un autre

Je suis allée sentir le vent place de la République, alors qu’il y avait des manifs ailleurs dans Paris …J’en ai d’ailleurs vu passer une, un peu plus tard, vers Réaumur, en allant à la piscine … Une manif conduite par la « diaspora » d’un pays africain…Congo, peut-être… Une cinquantaine, peut-être une centaine,  de personnes tout au plus … Il y a quelques jours, c’était la manif d’un autre pays africain, qui descendait la rue Beaubourg, pour protester contre les violences et le traitement réservé aux étudiants… Il n’y avait que des hommes, sauf, juste au milieu, une dame voilée, une seule.

Sur la place de la république, today, à part les bougies et le mémorial de bric et de broc autour de la grande statue, avec des fleurs artificielles ou fraiches, les photos des gens disparus, assassinés, et leur nom en grand, certains à Paris, d’autres ailleurs, en Tunisie, il y a des sortes de bidonvilles, peu nombreux, mais conséquents, des stands de réclame … Libertaire ou pas —par exemple, un stand pour demander que le vote blanc soit pris en compte …Comme ça rejoint mes convictions, j’ai signé, encore que je doute que cela serve à quelque chose—pas mal de baraques à frites aussi, le commerce ne perd pas le nord, avec des saucisses et des chipolatas… 🙂

« Ce n’est pas demain que le petit peuple va devenir végétarien ou végétalien, et faire passer l’animal de boucherie ou de batterie au rang de personne protégée », hennit mon Cheval avec beaucoup de conviction … la place est assez sale, avec des papiers gras par terre, et aussi des tracts, j’en ramasse 2 ou 3 … Un tract s’intitule « Info juridique »…Nulle indication d’où ça vient… C’est, semble-t-il, un manuel succinct à l’usage des casseurs, en cas d’affrontement avec la police (la police est systématiquement appelée « les flics »), ce qu’il faut faire, dire, taire (on ne dénonce jamais les copains, on dissimule son visage), et comment s’en sortir au mieux en cas de garde à vue et de procès, d’assignation à résidence, et les amendes et les peines encourues… Un autre tract est une pub pour un bouquin qui s’intitule « jeunesses à l’abandon        la construction universelle d’une exclusion sociale « 

De la manière dont le livre est présenté, au verso, on croit comprendre qu’une sorte de complot universel s’est mis en route …D’abord l’auteur dit que la jeunesse est en mauvais état, chômage, précarité, échecs scolaires, et que c’est comme ça un peu partout dans le monde…Pourquoi ? on pourrait penser que c’est la faute à des systèmes de formation défaillants, à des économies en crise, continue l’auteur du livre, dans la présentation sur le flyer , et puis il vire de bord , à gauche toute ! :

« mais les raisons de l’exclusion des jeunes sont plus profondes et ne doivent rien au hasard.L’exclusion est construite par des représentations négatives de l’âge de la jeunesse, qui justifient leur écart des « bons » emplois, des « hautes » responsabilités. Par un système qui place partout les jeunes au bas de l’échelle des âges. La jeunesse ne mérite-t-elle pas mieux que cette infortune ? les sociétés n’ont-elles pas le devoir de lui bâtir un avenir en reconstruisant autrement l’édifice social ?  « 

« (Le gars—je ne dis pas son nom—) « qui écrit ça est sociologue (évidemment), écrivain et ancien conseiller régional de l’ile-de- France.Il est spécialiste des questions d’adolescence, de jeunesse, de famille et a publié à ce jour une trentaine d’ouvrages autour de ces thèmes » dit le flyer (le « évidemment » est de moi)

Gniark gniark gniark, fait mon cheval, c’est 29 ouvrages de trop que le gars a publié … 🙂 …

Marre de la victimisation constante : en ce monde, rien n’est donné, et tout est pourri, (sauf si vous avez une famille aimante)… 🙂 la conclusion c’est de se prendre par la main et ne rien attendre des autres ni de la société que ce qu’ils sont prêts à donner …Aide-toi, le ciel t’aidera, dit un proverbe… le plus curieux, c’est que ce proverbe se vérifie , de manière quasi magique, à tous les coups … un autre « cherche, et tu trouveras »… Ca ne rate jamais ! étonnant !

Non, la précarisation , la pauvreté , la vie difficile ne sont pas que le lot des jeunes … Il est beaucoup plus difficile d’être précaire et pauvre quand on est âgé …ou quand on est une femme ! ou quand on vit dans un pays pauvre … ou quand on n’a pas pu aller à l’école parce que là où on est, l’école n’existe pas… Ou qu’il faut la payer … Oui, la première partie de la proposition est pertinente : Chômage et précarité doivent beaucoup à l’échec scolaire (dans ce cas, faites tout pour recommencer des études, ou même … Lisez…Lisez tout ce que vous pouvez, les bibliothèques sont gratuites… Chômage et précarité doivent beaucoup à des économies défaillantes: Créez votre propre petit boulot, créez à partir de rien … l’économie est défaillante , en France, mais elle n’est pas moribonde, on peut encore en tirer quelque chose …

Certes, les choses sont loin d’être comme dans un monde idéal, et c’est dur pour beaucoup de gens, dont moi …

mais si vous pensez que le monde est trop dur pour vous, et que vous ne pourrez pas vous en sortir parce qu’on ne vous donne pas ce à quoi vous avez droit, vous n’aurez rien… Avant que la révolution soit passée, vous aurez disparu … ne comptez sur personne d’autre que vous-même pour vous tirer d’affaire…Et quand vous vous serez tiré d’affaire, vous pourrez monter un système d’aide pour ceux qui sont dans la situation où vous étiez … 🙂

Un autre tract propose d’organiser partout des comités d’action : le but étant « de généraliser la grève, de viser là où ça fait mal, au portefeuille des patrons, de bloquer l’économie, d’occuper l’espace public par des diffusions de tracts et des collages d’affiches »… 

Je déteste — par exemple les grosses entreprises qui font d’énormes bénéfices et paient des impôts rikiki en pratiquant l’optimisation fiscale— et bien d ‘autres travers des acteurs du système économique, mais il me semble que cette forme de lutte est dépassée…il me semble qu’il faut trouver autre chose… Le capitalisme mondialisé est un énorme engin aveugle… Il faut trouver des moyens plus rusés, souples, mentaux pour ainsi dire, de faire plier la chose … 🙂

Actuellement, le travail se raréfie … Le monde mondialisé est en voie de robotisation … Il vaut mieux s’évertuer à trouver des raisons et des moyens de partager les fruits du progrès, plutôt que de bloquer la machine à produire … 🙂

« Ah, c’est compliqué, tout ça, tout est imbriqué …on doit raisonner avec de nouveaux outils » soupire mon Cheval

😛 😛

Sur la place, devant le café, une sorte de miroir d’eau (5 ou 10 cms d’eau en nappe), avec une vague, et des détritus qui flottent dessus …je n’ai pas vraiment compris à quoi ça servait… Pas mal de gens qui photographiaient, on ne sait quoi … La baraque construite de morceaux de bois, peut-être, qui abritait quelques personnes … Un type ivre m’a bousculée, à un moment, je lui ai donné un coup pour l’écarter …

2 gars qui taillaient la route , échoués là, avec leurs chiens … Plus dynamiques que n’importe qui … 🙂

Partout des slogans, dont certains intéressants et poétiques, comme en mai 68, la prochaine fois je noterai et prendrai des photos …

Je reviendrai, mais un soir en semaine, pour voir s’il se passe quelque chose : de toutes façons, si un mouvement nait de ce rassemblement hétéroclite, il vaudra mieux qu’il soit structuré et fort …Sans leaders (inventez quelque chose ) parce qu’il y aura un travail de titan à faire, pour faire admettre d’autres directions à la phynance mondiale …C’est elle qu’il faut convaincre … Comme par hasard, hier, je suis tombée sur un N° de l’obs avec un article sur la place de la République, et j’ai cru comprendre que les principaux leaders de l’establichment, notamment à gôche,  essayaient plus ou moins de récupérer le mouvement, mais que les gens n’en voulaient pas … 🙂 … On verra … 🙂

Ensuite j’ai marché jusqu’à Strasbourg Saint Denis, pour acheter un gros pain…ce quartier est interlope et populaire …Et ensuite, avancée dans les contrées plus bobos, rue Montorgueil et les Halles , la piscine…

LA PISCINE BERLIOUXXX :

XXXL la piscine ! 

la petite cabinière, Hélène, qui veut absolument nager le pap et le crawl m’explique que l’un des MNS  lui a dit comment nager le crawl (elle s’est baignée à midi pendant sa pause), mais qu’elle n’a rien compris … Elle veut voir comment je fais… on s’en va donc toutes les deux sur le bassin (elle reste 30 secondes), et je lui montre mon plus beau crawl … je lui conseille de nager en même temps que moi, la prochaine fois, je lui donnerai une leçon dans l’eau …Je lui conseille surtout de se focaliser sur ce qui se passe SOUS l’eau…En effet, elle me dit « et je dois mettre le bras comme ci, comme ça « … On verra … 🙂

A la caisse, j’étais juste derrière le gars qui m’avait donné des coups dans l’eau et son copain : Confirmation, ils rentrent gratuitement avec des papiers de chômage que je crois  bidonnés … 2 gars dans la fleur de l’âge, en pleine santé, et pas fichus de payer leur entrée … 🙂 pendant qu’ils attendaient, ils s’esclaffaient lourdement en parlant d’une « Grosse avec un gros cul, tu m’étonnes » … 2 gars trés délicats, ces deux-là … 2 c… avec 2 b… greffées dans un cerveau à trous, tu m’étonnes … 🙂 …)

Un revenant : Le sérial papillonneur …pas une seule longueur dans le bassin … 🙂 …Un autre revenant : un monsieur sympathique, qu’on voyait trés souvent autrefois, qui fait lui aussi du pap en continu, mais qui ne dérange absolument pas, parce qu’il se tient bien à droite … Je lui ai dit « Tiens, vous revoilà ? » …Il m’a répondu qu’il n’avait pas nagé depuis un an , mais que son kiné lui avait dit de s’y remettre … et puis on a discuté un peu du pap … Selon lui, il faut respirer tous les temps (et non un temps sur deux), et aller doucement, pour faire du pap en continu …Du coup, j’ai essayé, mais ça ne marchait pas du tout … et je suis revenue à mon pap (1 respiration tous les 2 temps), en faisant du 4 Nages sans arrêter, et puis je suis partie … 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation