De Paris en piscine Le blog de Papillonista

ce week-end

DSC_2725Un petit bout du jardin des Halles … Photo P.A.M.

 

Il y a eu quelques petits problèmes pour joindre mon blog, mais je pense que tout est maintenant accessible…

J’erre un moment dans les rues de Paris, avant de me décider pour le métro : Je vais à la piscine Dunois, qui vient de rouvrir . Je vois les nouvelles publicités dans le métro, des choses inédites sont proposées, sans vraiment d’intérêt pour moi (par exemple, on peut commander un diner de grand restaurant et le manger chez soi en famille, avec le chien de la maison affalé sur les pieds des enfants … 🙂 …)

Mon Cheval s’en fiche, il mange ce qu’il a dans son assiette, ou bien prend un sandwich en rêvant sur le Pont-neuf …

Dans les couloirs du métro Place d’Italie, à leur favorite place, voilà les musiciens des Andes…On ne sait pas d’où ils sont exactement : Bolivie ? nord de l’Argentine ? Pérou ? A chaque fois, ça me fait le même coup : je me mets à pleurer carrément, et comme je ne veux pas qu’on me voie, je me cache derrière le coude du couloir pour écouter … Ils sont parfois trés nombreux, mais là, ce samedi, seulement une petite structure légère, un seul musicien en live, (flûte des Andes) avec l’orchestre dans une boite 🙂 … Un air que je ne connaissais pas, encore plus beau que beau, on voyage, on voyage … 😮 😮

J’ouvre un petit cahier, que j’ai emmené avec moi, pour inscrire cet instant, et puis j’arrive sur le quai …Au moment où la musique abandonne , après m’avoir suivie dans le labyrinthe des couloirs pendant un moment, faiblissante et décroissante,mais toujours poignante,  je reprends mes esprits et redeviens cette personne qui a envie de mordre sur tout le monde et qui ne pense jamais au passé ni aux voyages lointains …

Je pense que d’autres musiques me font cet effet : Certaines venues de la grande Russie, les balalaikas, les chansons nostalgiques qui évoquent les forêts de bouleau, la taïga, les plaines gelées, le jour qui tombe sur la neige, les ruisseaux du printemps…

Ces s…pards  nous font attendre le métro (ligne 6) pendant 7 minutes, une éternité pour un samedi, surtout que j’ai pris le changement (au lieu de marcher depuis la place d’Italie) pour ne pas être  trop en retard à Dunois, qui ferme tôt…Nous somme jour de sortie, et, bien sur, le métro, qui arrive en ferraillant est bourré jusqu’à la gueule des mêmes gens qui vont bosser en semaine, mais là, ils ont cet air tendu des consommateurs qui vont faire les courses du week-end …

Je descend à Nationale, quelques pas jusqu’à la rue Dunois, en marchant sous le métro aérien parce qu’il pleut… Un congrès de personnes sans autre domicile que les piliers de la ligne 6 m’appelle, je fais comme si je ne les voyais pas, mais note qu’ils ont l’air plus joyeux que moi … 🙂 … le grand magasin Casino est toujours à sa place, sur le boulevard , avec une entrée différente   ( ils le refont tous les 2 ans… ) ça me rappelle toutes les fois où je m’en fus dans cette pistoche, qui ferme périodiquement pour un ou deux ans, elle aussi,  pour de mystérieux travaux … Les derniers comprenaient, en plus d’autres choses, le désamiantage des locaux du personnel… Certains ont passé 40 ans dans les locaux du personnel, quotidiennement, presque, et sont tombés de haut quand on leur a appris la nouvelle … 🙂 …A la mairie de Paris, ils sont en train de découvrir qu’il y a de l’amiante partout dans les piscines…

Je me demande ce qui se passerait si on laissait tomber tous les travaux … Il y a 3 jours, j’ai marché des galeries Lafayette à Berlioux , le long de l’avenue de l’Opéra …il était impossible  de se mouvoir… Pénible… L’avenue est la proie de travaux, avec des barrières partout, sur les trottoirs, délimitant des espaces qui mordent la chaussée… Il y a ça partout dans Paris, actuellement, et du coup, j’ai regardé les panneaux … De quoi s’agit-il donc ? qu’est-ce qu’ils ont à défoncer les chaussées ainsi ? Eh bien, une partie des travaux concerne le métro, on refait des trucs entre la surface et les tunnels…Une autre partie des travaux concernait les réseaux Orange…mais la plus grosse partie de ces travaux , tout le long de l’avenue de l’Opéra, je le rappelle (ça continuait après, mais j’ai renoncé à regarder)… était à propos du (nouveau) réseau de climatisation parisien … Le réseau d’eau froide ou glacée …pour climatiser les bureaux , commerces, immeubles … J’avais déjà lu quelque chose sur le sujet, mais je ne croyais pas qu’ILS allaient nous refiler ça aussi vite …C’est la ville, qui réalise tout ça, et, vous allez peut-être me trouver pénible, je me demande COMBIEN ça coûte … Qu’il y ait un réseau de chauffage urbain, c’est bien … Mais un réseau de refroidissement … est-ce vraiment utile ? Ou alors ILS savent des trucs qu’on ne sait pas … ILS attendent peut-être des températures de beaucoup plus du degré supplémentaire dont on nous menace pour 2050 …  Non, sans blagues ,la canicule à Paris, ça ne dure quand même pas tant que ça ... J’avais lu qu’on allait pomper l’eau de la Seine et la réinjecter dans des réseaux pour refroidir, à l’aide d’énormes pompes à chaleur (en plus c’est assez sans intérêt, parce qu’il faut refroidir encore cette eau, elle n’est pas assez froide pour refroidir …) … Non, je ne vois pas l’intérêt … On va encore payer pour ça, d’une manière ou d’une autre…On s’achemine à grands pas vers un monde climatisé … (le cauchemar climatisé)… 🙂 🙂 Je crois qu’ils finiront par me persuader que le paradis vierge est sur Mars … Il parait que sur cette planète, au coeur de l’été, il ne fait pas plus de 20° ….

« Trés correct, 20° », me dit mon Cheval en machouillant un brin d’herbe qui , trompé par les températures clémentes, s’est frayé un passage entre les pavés de la Place Dauphine

A Dunois, le premier truc qu’on voit, en passant la porte, c’est l’affiche tracée à la main, la même que 2 ans auparavant, qui dit « veuillez refermer la porte svp » … Oui, parce que la caisse, qui a été abaissée de beaucoup, sans doute à cause de l’accessibilité fauteuils roulants, est à quelques mètres de cette porte qui ferme mal …Et que les caissiers, hommes et femmes-tronc reçoivent l’air glacé de l’hiver en plein dans la figure … Ils avaient une vitre interposée, avant les travaux, elle a disparu …On les braquerait qu’ils ne pourraient même pas se baisser derrière le comptoir …Quand je pense qu’à une époque, on avait placé partout des guichets doubles, en verre renforcé , pour protéger les guichetiers et autres caissiers …Certains avaient même un micro pour envoyer leur parole au delà du guichet tellement la vitre séparative était épaisse… maintenant on a décidé qu’on se fichait que les guichetiers reçoivent les invectives des clients, leur mauvaise haleine et leurs postillons … 🙂 🙂 🙂 

« Quoi », s’exclame mon Canasson, « ils ont fait de gros travaux, et la porte est toujours déficiente ? » …Eh bien oui … Voilà qui prouve que les décideurs , avant les travaux, n’ont pas pensé à demander au personnel si quelque chose clochait, et que le personnel non plus n’a pas pensé à se manifester sur le sujet … Il aurait fallu une porte se fermant hermétiquement toute seule

Les vestiaires entièrement refaits, dans les tons blanc et jaune. Le tourniquet est ouvert en grand, pas question de mettre son ticket…il n’y a personne de chez personne, puisque le vestiaire, autrefois tenu par une personne ou deux , a disparu … Une façon de réduire le personnel aussi … personne nulle part …N’importe qui peut défoncer les casiers …Les nouveaux casiers … Juste avant la fermeture, ils avaient installé quelques petits casiers, en parallèle avec le vestiaire gardé. ces casiers-là ont disparu, remplacés par les nouveaux modèles …Je me demande ce qu’ils en ont fait : encore un gâchis de sous (autant attendre la réfection complète au lieu de les installer )…mais ça m’étonnerait que la Cour des Comptes le dénonce …Elle ne court que le gros gibier … malgré ça, les gâchis sont toujours aussi impressionnants … Et leurs auteurs jamais poursuivis …

Il parait qu’il y a de caméras, à Dunois, maintenant, mais pas dans les vestiaires !  Sur le bassin, c’est toujours pareil : ILS n’ont pas effectué non plus la réfection de la grande mosaique murale, au fond  qui est trés réconfortante à regarder, dans les tons de brun, roux, orange sombre, vert forêt : Il manque quantité de petits carreaux de pâte de verre , un peu partout : Pourtant pas difficile de réparer … je pourrais leur proposer de le faire, tiens … Exactement dans mes cordes … 🙂

La piscine est toujours aussi agréable , et les MNS sympathiques , accueillants, etc … Pas beaucoup de monde, les gens n’ont pas repris leurs habitudes …l’eau était, me dit-on, à plus de 28°, mais elle m’a semblé froide … Les douches ont été refaites aussi, l’ensemble, dans les tons de jaune lumineux, est réussi, par contre, c’est toujours un filet d’eau trop tiède qui coule … 🙂

Aujourd’hui, dimanche, je suis retournée à Berlioux, par les quais du fleuve … 🙂  … Obligée de patienter de longues secondes pour laisser les feux passer du vert à l’orange et puis au rouge, les voitures s’écouler et s’écouler …Je ne sais pas pourquoi il y en a autant le dimanche : les gens          devraient tous être à la campagne, le dimanche, non ? ou dans les centres commerciaux à la périphérie des villes, non ? Noon… Ils sont juste là, entre Châtelet, saint Michel et les Halles ! Juste là où les chaussées sont encore plus défoncées de travaux que n’importe où ailleurs, excepté vers les portes des 18, 19 et 20èmes arrondissements, quartiers défavorisés … 🙂 …Enfer dans les bagnoles et dans les bus, là-bas … 🙂

Je passe exprès par la place Dauphine, espérant voir un chat musardant ou un toutou plein de poils au bout d’une laisse … 🙂 … Plus je vis à Paris, plus j’ai envie de voir des animaux dans la ville …Rats excepté … 🙂  On dit qu’il y a des renards dans certains squares, mais peut-être est-ce encore une légende urbaine … Un chien ressemblant à un petit renard, comme celui aperçu hier, me suffirait … j’aime bien regarder comment certains petits animaux trottent sur les pavés … Ils ont l’air si légers , leurs petites pattes rebondissent avant même d’avoir touché le sol …certains se hâtent en diagonale…Ils vont selon une ligne droite, mais l’axe de leur corps est en diagonale … 😀 😀

Ni vélo, ni personne sur la place Dauphine…pas un oiseau, pas une âme … Ah, si, à l’extrême ouest, la serveuse du restaurant assise qui discute avec un client, une clope aux doigts , et son tablier de serveuse sur les hanches …

En débouchant sur le Pont Neuf, de nouveau les passants, la statue d’Henri IV et les bagnoles…Le Pont Neuf est bombé …

A Berlioux, le sas à l’entrée pue encore plus …En plus de l’odeur de m… et d’urine habituelle, il y a l’odeur d’un truc qu’ils ont dû mettre pour désinfecter, et le mélange des 2 serait de nature, je pense, à faire reculer n’importe quel terroriste braqueur …Ainsi sommes-nous bien gardés … 🙂

J’avais bien envie de nager, mais je m’étais promis d’y aller doucement, car le dimanche est réservé au repos du corps …je commence donc à nager en m’étirant , sans me presser … Avec les quelques garçons qui se trouvaient dans la ligne et qui nageaient pas terriblement bien … Au bout de 300 ou 400m, voilà que je m’arrête au T, et que je vois le jeune homme excellent nageur (je le reconnais à son bonnêt, bien qu’il ait un visage acéré assez caractéristique…mais bon, je pourrais être sa maman, pour ne pas dire plus … 🙂 … il doit avoir dans les 20 ou 22 ans …)  qui est en train de me fixer … je me demande si j’ai quelque chose qui dépasse, ou quoi … je ne pense pas que ce soit ma manière de nager qui lui pose des questions…Pour vous dire, il va plus vite en planche que moi en crawl … 🙂 🙂 … Mon Cheval , qui a mis son maillot orange et se tient sur le quai annonce tout haut « Tiens, voilà le bon nageur », et puis je le perds de vue … Le bon nageur nage trés bien, comme à son habitude, et dépasse tout le monde, et sa manière de nager me booste, parce que, par mimétisme, j’essaie de faire comme lui … A un moment, il se met des petites palmes, et il va encore plus vite , c’est comme le train à grande vitesse Osaka/Tokyo, on n’a pas le temps de le voir passer … vraiment un bon mouvement régulier …Il était là quand je suis arrivée, il est encore là quand je pars, ça ne m’étonnerait pas qu’il passe son après-midi à Berlioux … 🙂 … Donc je nage, et je me laisse emporter, mais la voix de mon Cheval me dit QUE C’EST MON JOUR DE REPOS … Je ne l’écoute pas et repars en papillon, qui marche bien …j’ai vu une vidéo sur « natation pour tous » (un bon site), et je plonge avec la tête plus bas que les bras, à chaque mouvement de papillon ...C’est un des secrets … 🙂 …j’essaie de m’appliquer techniquement, c’est tout ce que je peux faire, car je serai à jamais déficiente du point de vue vitesse … mais bon, j’arrive à nager aussi vite, ou plus vite,  que les mauvais nageurs trés jeunes … C’est pas mal, hein ?

A un moment, je m’arrêt pour regarder (le paysage de Berlioux n’est jamais le même, c’est extra) : Arrive un mec, qui se met devant le plot pour plonger, taillé comme un nageur…il plonge , c’est pas mal, et il enchaine en brasse technique, il sort vraiment beaucoup de l’eau et va trés vite, c’est vraiment étonnant à regarder (le bon nageur regarde aussi)…Le nageur de brasse revient en crawl, il va assez vite, mais il a plein de défauts (bras trop écartés)… Et puis il disparait, la ronde des bourrins recommence, dépassés métronomiquement par le bon nageur qui poursuit son effort continu, aller/retour, aller/retour, et virages parfaits … 🙂

Dans les douches je vois cette dame de mon âge que j’aime bien et rencontre dans pas mal de piscines : Elle a le visage des indiens des Andes, justement, et là, je lui demande de quel pays elle est, j’ai oublié … Avec son accent sud américain, elle me dessine une petite carte de l’Argentine sur les carreaux de faience : Elle est d’une petite ville qu’elle me nomme, au nord de l’Argentine, juste au pied de la Cordillière des Andes, et derrière la haute barrière de montagnes, il y a le Chili, qui s’ étire, qui s’étire, coincé entre la chaine et l’océan Pacifique … On parle de la musique de là-bas, comme si on y était nées toutes les deux …Rien que son accent me fait du bien …(autant j’aime la musique des Andes, autant je suis peu sensible au chants espagnols, paso-doble, tous ces trucs-là…C’est marrant à danser, mais je ne traverserais pas une ville pour cette ambiance) …  Elle me dit que les musiciens (dont elle a le beau visage inca) ont des instruments en peau de Tatou … J’enrégistre « peau de tatoo… » avant de réfléchir … 🙂 🙂

Je me plairais, sur les hauts plateaux… 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation