De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Vendredi

DSC_2741Photo P.A.M.(on pourrait croire que les fumeurs sont des gens dégoutants, vu le nombre de paquets de cigarettes vides (et de mégots, la dernière loi ne sert à rien visiblement) qui jonchent les trottoirs parisiens … 

Je suis allée sentir la vibration au centre de la ville, à une heure où la piscine  était presque vide… 🙂

J’avais pas envie, vraiment pas… Je me proposais de rentrer chez moi retrouver mon vieux Mari et le Cheval paisible qui m’attendaient au coin de l’âtre (nous avons un âtre, depuis que faire du vrai feu vivant et brûlant fut de nouveau autorisé par grâce de la Princesse Royale) … Et puis, finalement… Délaissant les calèches bondées et puantes qui longeaient le fleuve, je descendis vers le coeur de la ville avec la seule aide de mes bottes de sept lieues , la besace bien arrimée sur le dos, me transformant en passante sans soucis, observatrice d’une fourmilière … 🙂

Passés les ponts, le décor se brisa en une multitude de petites maisons juxtaposées les unes sur les autres, peintes en blanc ou en jaune, et possédant une unique fenêtre de même dimension, ce qui est trés harmonieux dans le paysage …Il s’agit des nouvelles masures des nains industrieux, amenés à grands frais des pays d’Ailleurs, (pays où le soleil qui darde toute l’année a une force inversement proportionnelle au PIB brut … 🙂 … En effet, le coeur de la Ville est depuis plusieurs révolutions astrales sujet à des bouleversements profonds … le sol se fissure et se casse, on bute sur toutes sortes d’objets qui n’y étaient pas avant, à mesure que s’élèvent d’étranges objets de plastique dont on soupçonne que, même s’ils restent inertes dans un premier temps (le temps de la découverte), d’un coup de baguette magique, ils se muent en—par exemple—un immense squelette de Dindon Préhistorique, avec les arêtes sur l’échine, (et le sourire du Chat de Chester, regardez bien … ) destiné à abriter l’ aérogare de destination des aéronefs qui arriveront du futur…Et le futur, c’est aussi les mondes extérieurs de l’univers, puisque, comme chacun sait, le temps et l’espace se rejoignent quelque part … J’aimerais bien y être, à cet endroit !

« Arrête tes c…ies », me textote le Cheval depuis le coin du feu où il fait la lecture à mon Mari qui casse sa pipe…pardon, qui FUME sa pipe … « Et raconte leur simplement ta séance de natation, puisque tu es là pour ça » …

Justement…ce fut une séance trés agréable !  Le miroir de l’onde de la pistoche n’était troublé que par de rares clapotis …tous les bourrons étaient de sortie … Ailleurs … 🙂 Je trouvai l’eau indiciblement scintillante, et il me semblait qu’elle était plus pure (et glacée )que d’habitude !

Bien loin du marigot auquel nous sommes habitués, chez Suzie … Tout était éclatant ! et puis , soudain, je me rendis compte que pour une fois je nageais avec des lunettes transparentes, alors que d’habitude, ce sont des verres fumés que je me cale sur le nez … 🙂 Evidemment, ça changeait tout ! Par contre, cette merveille de quiétude qu’était la piscine à cette heure-là (avec 2 ou 3 MNS tranquillement assis à surveiller et personne sur les berges), ne m’incitait pas du tout à nager mieux, bien au contraire …je nageais comme une grosse pierre …Je n’avançais pas ... Je mettais ça sur le compte de la fatigue, que je n’avais pas ressentie jusqu’ici, mais qui s’accrochait à moi avec des serres de plomb … il est vrai que j’avais traversé la cité en diagonale 2 fois dans la journée, toujours avec mes bottes de 7 lieues (de magnifiques bottes en cuir qui ne prennent absolument pas l’eau par temps de déluge, en plus—on peut même sauter dans les flaques—et dont je ne vous dit pas comment je me les suis procurées …Quelques fois ce sont les objets, et particulièrement les vêtements , qui me trouvent …Moi je ne demande rien)… 😮 😮 😮

Donc je me trainais alors que nous étions 4 dans le couloir … J’arrivais à peine à nager en brasse, en crawl c’était minable, et pas question d’essayer de faire du pap …Non, j’ai rarement été aussi minable…

Il y avait une jeune dame , trés grande, dans le couloir, qui nageait plutôt bien, et que j’avais déjà remarquée un autre jour … 🙂 … Elle avait un mouvement trés curieux, bien qu’efficace : Au début, quand on la voit arriver et commencer à nager, on se dit qu’elle s’échauffe (j’en ai parlé après avec la MNS, elle avait remarqué la même chose)…On croit qu’elle fait des éducatifs…Ou des étirements… Mais en fait pas du tout, c’est sa manière de nager … En dos, (j’ai regardé sous l’eau), son mouvement est totalement inefficace—En principe— car elle décrit une sorte d’arc avec les bras, pas du tout ce qu’il faut faire … mais elle nageait plus vite que n’importe qui… Elle ne déplaçait pas d’eau, c’était tout en fluidité, elle ne déplaçait pas d’eau…Et faisait tous les virages …

A un moment un gars lui a dit que c’était extraordinaire la manière dont elle nageait…Je crois qu’il avait compté son nombre de coups de bras, et que c’était hallucinant …(après, avec la MNS, on s’est dit que les gens avaient des aptitudes physiques différentes à la natation, et que cette demoiselle en avait certainement beaucoup …je ne sais pas à quoi ça tient … centre de gravité, masse corporelle …

J’ai parlé un peu avec elle (sympathique et pas bêcheuse) : On lui avait déjà parlé de son mouvement en crawl, et ses entraineurs avaient essayé de le corriger, car il n’était pas orthodoxe, mais elle en était revenu à ce qu’elle savait faire et qui marchait si bien… Elle était madrilène, et était venue bosser à Paris, dans l’informatique, après ses études, et pour perfectionner la langue (elle parlait trés bien, avec l’accent espagnol, un  peu) … elle avait fait de la natation, étant petite (évidemment)…Il parait que les salaires, à paris, sont le double de ce qu’ils sont à madrid ! On ne s’en douterait pas … D’autant que , ce même jour, j’avais discuté avec un gars dont le frère travaille au muséum (un emploi assez qualifié), depuis 10 ans, et il est toujours au smic … heureusement qu’il y a le smic, encore, sinon ILS ne se gêneraient pas pour baisser les salaires à 6eu de l’heure …Travailleurs de tous les pays, unissez-vous…par contre, travailleurs nantis et revendiquant toujours plus , de tous les pays, arrêtez de nous faire suer, pensez à revendiquer pour nous, travailleurs pauvres,  et imaginez-vous partageant la manne … 🙂

La  demoiselle nageait 3 ou 4 fois/semaine, et à chaque fois elle restait 2 heures …Là elle avait fait 4000 à peu près … 🙂 elle aimait bien ce créneau, parce qu’il n’y avait personne …je pense la revoir au même horaire prochainement … J’ai vu son crawl en extérieur, mais prochaine fois, je regarde ce qu’elle fait sous l’eau …parce que vraiment, ça m’a étonnée, pour le dos : elle n’avait pas du tout le bon mouvement, et pourtant elle avançait vraiment …la MNS m’a dit qu’elle avait de bonnes jambes…j’ai été frappée par la justesse des remarques de cette MNS (qui est elle-même une trés bonne nageuse, je l’ai vue un jour), c’était exact…Les jambes sont un atout pour cette nageuse … 🙂

Et puis ensuite, j’ai échangé quelques mots avec une des cabinières , qui est le plus souvent chez les hommes, et je me suis aperçue avec surprise qu’elle ne parlait presque pas français …pourtant je la vois depuis longtemps … Je lui ai demandé si elle nageait, elle m’a répondu qu’elle ne savait pas …Qu’elle était allée 2 ans à l’école à Reims, et que là on leur apprenait, mais qu’elle avait oublié …Je me demande si elle n’était pas réfugiée de quelque part (pays asiatique)… Elle passe son temps à nettoyer le sol, dès que c’est mouillé, elle recommence… elle ne s’arrête pratiquement pas … Je lui ai proposé de lui apprendre à nager, avec une leçon d’une demi heure, quand elle voulait …de toutes façons, je sais que certains MNS sont d’accord aussi pour donner des leçons gratuites au personnel, à Berlioux… C’est dommage de travailler dans une piscine sans en profiter …

Bye, folks …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation