De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Après Lundi, Mardi …

Comme le temps passe … 🙂 … Je suis de plus en plus passionnée par ce que je fais … bien que je commence à me rendre compte qu’il y a des choses que je ne verrai probablement pas …par exemple, le réchauffement annoncé de 3° à la fin du siècle, ça m’étonnerait quand même que je sois là pour voir ça ... le voyage sur Mars, aussi … Pas sure … « tu crois qu’ils sont sérieux « , me demande mon Cheval, « ils ont vraiment l’intention d’y aller ? » … « hélas », lui dis-je, « Ils sont mortellement sérieux sur le sujet … ILS sont même en train de concocter un programme pour fertiliser Mars et y créer une atmosphère qui permettrait plus ou moins de se passer du scaphandre … 🙂 D’après eux, il suffit de créer des gaz à effet de serre en grande quantité, et une atmosphère se mettra en place … Voila pourquoi ILS sont en train de s’entrainer, là, sur terre … C’est un bon alibi, Mars, pour en créer à tire-larigot sur terre,  des gaz à effet de serre  … « 

Mon Canasson fait une remarque sur le gaspillage d’énergie à un habitant de notre immeuble qui appuie machinalement sur la minuterie en pleine journée … le gars a l’air de tomber des nues ... 🙂 …Quoi … ? il est à 100 % pour les économies d’énergie, mais il ne pensait pas que ça s’appliquait à lui, c’est tout ! 

Nous sommes entre 2 averses, dans la rue, et il fait trés bon, le soleil se présente, et je regrette d’avoir mis un jean … En passant sur le pont aux cadenas, où rien n’a changé à part que le pont part en lambeaux, je vois une famille de migrants au milieu des touristes …Ils n’ont pas tout à fait le même aspect … Ils ont dû échouer quelque part à Paris, où on a dû les loger, et là, ils sont partis dans le centre pour montrer la ville aux enfants (qui sont 2, assez petits)…les gosses ont eu droit à un modeste ballon jaune … 🙂

J’ai vu une autre famille, hier, dans une épicerie genre Franprix rue Etienne Marcel … la maman et 2 gosses, un garçon et une fille …Impossible de savoir quelle langue ils parlaient … une langue inconnue … Ils étaient devant la caisse, où se trouvait un présentoir avec quelques trucs qu’on peut utiliser en classe, et l’un des gosses montrait ça à sa mère, en demandant de l’acheter…du scotch, un blister de stylos Bic, un marker noir, etc … j’ai senti qu’on venait de le mettre à l’école… et j’ai senti qu’on venait de leur donner une petite allocation d’accueil … c’était leur allure, leur attitude et la manière dont ils étaient habillés, qui m’ont fait penser ça  … 🙂 C’est merveilleux, quand même, ici en France, que dès qu’un gosse venant de nulle part arrive, la première préoccupation soit de le coller à l’école… J’espère qu’on ne perdra jamais ça , malgré les turbulences de l’histoire … j’ai entendu un migrants (à la radio), qui disait (il parlait français avec un gros accent « en Irak, en Syrie, en Turquie, il y a pas les Droits de l’Homme, en Europe, il y a les Droits de l’Homme » … Qu’on se le dise, notre bien le plus précieux, c’est « Les Droits de l’Homme » je ne suis pas prête à y renoncer ! aux droits de la Femme ENCORE MOINS, qu’on se le dise !

  Ces gosses-là (une dizaine d’année), dans la superette,  avaient l’air (d’après leur attitude excitée devant ces modestes objets ) d’avoir hâte de les utiliser … (c’est vrai, dans les épiceries, on voit plutôt d’habitude les gosse excités par les bonbons et les gâteaux) … ca m’a fait un trés grand plaisir…  d’autant plus que pas plus tard qu’une demi heure avant (juste avant une visite chez LE ROY MERLIN L’ENCHANTEUR BRICOLEUR DU BEAU BOURG ), j’avais traversé par une toute petite impasse et vu un gamin accroupi par terre — 8 ans à tout casser — en train de demander des sous … Mon Cheval scandalisé (tandis que je cherchais  l’adulte caché pas loin ), qui lui dit « Hé, toi, tu devrais être à l’école !  » …

« est-ce qu’ils vont arriver à détruire l’école, à force de la « réformer » ? au Conseil des programmes ? je sais qu’il y a un meeting sur plus ou moins le sujet, j’ai vu passer ça, courant octobre, avec quelques plumes connues des lettres françaises … On n’y connait pas trop, mon Cheval et moi, mais intuitivement on a envie de leur dire que ce n’est pas si compliqué que ça, ça ne devrait pas l’être, l’école …

Pas la peine de sophistiquer, justement …juste apprendre à lire, écrire, compter, parler français au début , et voila … oubliez le « vivre ensemble », et toutes ces c… , et puis aussi, je voudrais dire que moi, qui suis fille d’émigrée (ma mère venait d’un autre pays), j’ai appris l’histoire de France , avec un peu d’histoire du monde, dans les petites classes, et j’ai vraiment l’impression qu’il s’agit de l’histoire de mes ancêtres … je n’ai pas appris l’histoire du pays de ma mère, j’en sais assez peu là dessus, et ça ne me manque pas … 🙂 j’ai étudié un peu de grec et de latin, et ça me sert dans ma vie de tous les jours, pour l’éthymologie des mots, c’est précieux 🙂

On devrait écrémer les hiérarchies , dans l’éducation nationale, arrêter de bouleverser tout le temps les programmes, étudier un peu la même chose d’une année sur l’autre, mis à part quelques points d’histoire et géographie évolutifs que les profs expliqueront trés bien quand ce sera le moment,+ les quelques avancées de la science et des maths, d’une année sur l’autre ,  et voila … un socle classique, toujours le même… avec les sous économisés en écrémant la hiérarchie , on paierait mieux les profs, on les formerait mieux  … c’est un métier trés trés  difficile… 🙂

Ouais, je verrais bien la tête du directeur du Haut Conseil des programmes sur une pique … (façon de parler, évidemment) ... 🙂

CHEZ SUZIE : (j’ai eu du pot, il a plu juste au moment où je nageais, et quand je suis sortie, le soleil revenait … 🙂 🙂 🙂

Chez Suzie, je suis encore arrivée trop tard … faut croire … D’un coup, le couloir s’est rempli, on était 11 ! alors que le mardi, à cette heure-là, c’est 3 ou 4 max .. que se passait-il donc ? impossible de le savoir … Alors ça m’a un peu énervée, et je ne suis restée que 45 mns … Je crois que c’est à cause de la douceur de l’été indien … au premier coup de froid, ça ira mieux ... 🙂

Un peu de pap, mais pas vaillant, parce qu’il y avait toujours quelqu’un qui arrivait en face, trop au milieu … Je voyais, en plus, le sérial papillonneur , avec son slip bleu ciel, sur la berge en traind e regarder dans le couloir en se tâtant …(non, ce n’est pas ce que vous croyez … 🙂 …il se tâtait le mental, c’est tout …J’y vais, j’y vais pas … 🙂 je pense qu’il avait compris qu’il n’y avait pas la place de faire du pap … 🙂

Si c’est comme ça, demain, je vais tenter une percée vers une autre piscine … la ptite Hébert, par exemple, qui me tend les bras … 🙂

En sortant, dans les vestiaires, il y avait une nana qui se lamentait parce qu’elle avait perdu son savon « un savon à 30eu », nous dit-elle …la cabinière est allée demander aux MNS, personne n’avait rien vu, et la nana enquiquinait tout le monde …on m’a demandé d’aller regarder, et je suis partie sur le bassin avec elle (elle ne voulait pas y aller, on se demande pourquoi… alors qu’elle en venait …elle me dit « les Maitre-nageurs ne m’aiment pas, ils sont tout le temps en train de dire des trucs sur moi, ils me regardent d’un air bizarre » « Hola, c’est pas votre savon, qu’on voit là ? » …effectivement, un savon ventru, couleur crème, était par terre à coté d’un plot … Elle se jeta dessus avec ravissement « mon savon, mon savon » …. Il parait qu’elle est coutumière des (petits) problèmes à Berlioux, m’ont dit les cabinières … 🙂

« Berlioux est le R.V. des nanas paumées, la preuve « , sifflote mon Cheval en me regardant, alors que nous partons … un grand coup entre les oreilles, pour les Chevals insolents, voila, ah, ouaiche, faut les dresser !  … :-) 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation