De Paris en piscine Le blog de Papillonista

mercredi

Oh lala , je me suis retrouvée je ne sais trop comment, sur le site d’un type assez médiatique, par ailleurs le frère d’une charmante actrice blonde … au début, je ne comprenais rien de ce qui était écrit, je ne savais même pas que c’était ce gars-là le directeur de publication, (après j’ai regardé à « qui sommes-nous?) jusqu’à ce que, plusieurs  paragraphes plus tard, le VRAI PROJET apparaisse, celui de vomir une sorte de haine contre une catégorie de personnes … je note que chaque fois que ce genre de chose m’est arrivée (on clique de bonne foi sur un lien qui vous amène dans des eaux troubles), j’ai noté le le jargon pseudo intellectuel, pseudo philosophique, ou pseudo économique, tout ce qu’on veut, qui n’a d’autre finalité que de permettre à la bonne vieille haine de s’exprimer en paroles … 

Au début, on croit que si on ne comprend pas , c’est parce qu’on est d’un niveau intellectuel plus bas que celui qui écrit , ou que les commentateurs finauds (on ne comprend pas plus ce qu’ils racontent, sinon qu’ils en ont eux aussi contre la catégorie visée ), jusqu’à ce qu’on se rende compte , assez vite , de la finalité du truc … on aimerait que les gens qui haïssent haïssent des choses vraiment haïssables, comme l’assassinat programmé, etc … on ne va pas faire la litanie , mais pas du tout, il est toujours question de choses cachées, de complots, que eux seuls arrivent à discerner avec leur grosse torche grossissante, alors que personne ne voit rien … 🙂

—Bon, allez, souffle mon cheval, on ne va pas faire tout l’article là-dessus, quand même … 🙂 Ouais, t’as raison, je veux juste terminer par la note humoristique : ce genre de site te prévient, au cas où tu désirerais laisser un commentaire … (lol) … que les propos « racistes, xénophobes, haineux, « , etc … ne sont pas admis … (c’est d’ailleurs ce qui figure sur tous les sites internet, pour être en conformité avec la loi) … mais c’est l’entièreté du site, là, qui est tout ça … pas besoin même, de commentaires … 🙂

Bon, allez, beauf… on passe … pardon, je voulais dire, Bof… on passe … 🙂

Une chose devrait être dite, en règle générale (pour tout le monde et tout le temps): on a le droit de détester, de ne pas aimer, d’être indifférent, je veux dire qu’on n’est pas obligé d’aimer les autres (moi même je n’aime quasiment personne, les gens me font suer, je les trouve assez minables dans l’ensemble, c’est d’ailleurs pour ça que je vis avec un vieux mari qui ressemble plutôt à une momie, et un Cheval qui ne m’apporte que des ennuis, mais je préfère ça à l’obligation d’aimer les gens  … 🙂 🙂  … 🙂 … )

Non, n’aimons pas …par contre, il est indispensable de se tolérer … on ne peut faire autrement … Alors, ne nous aimons pas les uns les autres, mais tolérons-nous … 🙂

Tolérons-nous, parce que si on ne le fait pas, on ne nous tolérera pas non plus … c’est aussi bête que ça …

Je suis allée nager plus tôt que d’hab, parce que j’ai encore repris le train, juste après … les lignes de Berlioux étaient pleines de pékins acharnés à remuer les bras et les jambes en cadence …il y a vraiment des gens étranges …j’étais dans le portnawak, et je voyais une dame de type asiatique qui nageait une sorte de crawl, qui s’acharnait (et je trouvais ça assez touchant, je retraçais son parcours—on voit beaucoup d’asiatiques à Dunois, —du temps où la pistoche existait encore, lol — et ils ont ce coté touchant d’essayer de s’améliorer sans vraiment y parvenir … 🙂 donc, là, elle nageait un petit crawl court avec la tête qui godillait, et surtout, ce qui l’empêchait d’avancer bien, c’était ses mains, elle avait les doigts complètement écartés … d’où l’utilité de prendre des leçons … un défaut comme cela se corrige à la première séance … 🙂

Plusieurs petits mômes prenaient une leçon de natation, et en sortant, j’ai reconnu mes petits copains, les 2 enfants habitués du mercredi l’an dernier, et d’ailleurs, eux aussi m’ont reconnue et m’ont dit un grand « bonjour » …Ils ont un peu changé, et l’un des deux (ils sont frères, peut-être jumeaux) a vraiment un visage intéressant, trés beau …Ils doivent avoir maintenant dans les 8 ou 9 ans …

Ils m’ont affirmé qu’ils nageaient trés bien le papillon ! 🙂 🙂 🙂   ils semblaient, à part ça, trés intéressés par le tourniquet, qu’ils n’arrêtaient pas de tripoter … 🙂

Quant à moi, j’ai nagé ni bien ni mal, j’étais juste obsédée par l’idée de ne pas arriver en retard à la gare, et bien entendu, comme d’hab, je suis arrivée une heure en avance  … A moi l’arrière saison à la plage … nooon, j’y vais pour bosser, et peu de temps, encore … mais quoi, j’adore Paris, mais j’aimerais que Paris soit situé sur la Méditerranée, et voila … 🙂

J’ai eu la surprise de voir, récemment, une cabinière de Berlioux avec un précis de grammaire (le « Bled ») c’est assez marrant, parce qu’on pourrait dire que certaines des cabinières de Berlioux viennent « du bled », mais justement ce n’était pas de celles-là … elle m’a expliqué qu’elle jetait un oeil dessus quand elle avait un moment, pour s’améliorer … elle était sur la page qui expliquait les différences d’un terme qui a une même sonorité :

Quand, quant et qu’en … on disait exactement ce que c’était que « quand »… (j’avais complètement oublié le terme exact, pour ma part…conjonction de coordination ?)…

cette dame me dit que « quant », avec un T, elle ne l’avait jamais vu écrit, elle ne savait même pas que ça existait … 🙂

Mon Cheval s’est glissé dans la conversation et lui a dit que, quant à lui, il utilisait souvent ce « quant »-là, et qu’il suffisait de lire pour acquérir une bonne orthographe … mais cette dame ne lit pas, elle ne lit pratiquement jamais, elle n’a pas le temps … Mon Cheval lui a dit qu’elle lisait quand même, sans s’en rendre compte, par exemple des modes d’emploi, des trucs sur Internet, des lettres, des formulaires de l’administration, des enseignes dans la rue, etc … je lui ai proposé de lui amener des journaux, ou même un bon livre intéressant … elle me dit que, dans le RER, elle peut prendre le gratuit du métro, elle n’a pas la force de le lire…

C’est quelqu’un qui est vraiment vaillant, qui bosse à plein temps à Berlioux, et se tape encore la journée à cuisiner, nettoyer et s’occuper des gosses chez elle … la connaissant, je ne laisserai jamais personne dire que les cabinières sont feignantes … en plus, elles se prennent des tranches de rigolade entre elles …même si les clients leur en font voir … je ne sais pas si j’aurais la même patience gentille…non, je n’aurais pas …je serais une peau de vache … 🙂

Cet espèce de groupe, là, qui a remplacé Carilis, dont je n’arrive pas à retenir le nom, voila « Ellipse », cette multinationale, sait-elle à quel point les cabinières à Berlioux sont classe ?

tip top classe … on ne fait pas mieux … les sous que vous engrangez, les bénéfices qui vous servent à mener une belle vie, c’est à ces dames, qui sont à la base de l’organisation, que vous les devez aussi … une augmentation de salaire serait la bienvenue, moi j’dis ..elles ne se plaignent jamais, et le service est irréprochable … 🙂

un exemple de ce que font subir les clients :(j’ai assisté à la scène) il y a une habituée, qui se met dans l’un des vestiaires collectifs (la cabinière la voit par l’intermédiaire du miroir)… elle s’essuie ce que vous pensez avec un kleenex (elle est à poil dans le vestiaire), et dépose gentiment le kleenex  dégueu sur la banquette … elle fait ça régulièrement … la cabinière, maintenant, la rattrape et lui dit tranquillement « je crois que vous avez oublié quelque chose », sans s’énerver …l’autre fait « ah, euh, ouais »… 🙂

L’autre jour, une autre qui renverse un flacon de vernis à ongles dans la cabine …Bon, ça peut arriver, encore que … mais là, la personne a répandu le flacon, en une longue trainée jusque hors de la cabine … intention préméditée, c’est évident, mon Cher Sherlock … 🙂

Et chez les hommes ? ouh lala, chez les hommes, il y a des branques, comme partout, mais ils ne songent pas à faire suer les cabinières, non, ils pensent à tout autre chose, et ils ne pensent qu’à ça … 🙂 les cabines sont souvent occupées par plusieurs personnes, si vous voyez ce que je veux dire … 😉 🙂

Une fois, une cabinière a poursuivi un monsieur en lui tendant un kleenex et en lui disant de nettoyer ce qu’il avait laissé là … Lol … 😉 🙂 😉

« C’est merveilleux, ce va-et-vient frénétique », fait mon Cheval,  » d’abord ils fichent la paix aux dames, pendant ce temps, et au moins ils ne font pas la guerre  » … 🙂 🙂 😉

QUANT À MOI, JE MILITE POUR QUE (PRESQUE)TOUS LES GARCONS DEVIENNENT PD … Bon, allez, « gays », c’est plus politiquement correct … 🙂 ouais, ça arrangerait peut-être bien des choses … 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation