De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Lun-di (lune dies)

Tout est bouleversé, rien n’est affiché ! c’est la rentrée ! j’ai caracolé dans la mer, et quand ce fut fini, j’y suis retournée …J’avais un rendez-vous, mais je n’avais envie que de rester là…me baigner, sortir de l’eau, y retourner, me baigner,devenir  salée comme un bon vieux poisson … 🙂

Je me sens complètement anihilée, ici, dans le district toulonnais … me baigner et bouquiner … emmagasiner des forces pour l’après-été … eau  ensoleillée …

Pendant tandis que continuent à tourner les horreurs du monde (et les beautés, bon, aussi )

… Wes Craven enlevé par Freddy … 🙂 des jeunes filles indiennes de l’Inde (qui sont pour de vrai dans un film de Wes Craven), condamnées par un tribunal local à être violées par tout un village, au nom de la « Loi du Talion », et parce que leur frère est parti avec une belle d’une caste supérieure  … 🙁

Je me demande si ça me plairait de voir ces juges-là se faire défoncer l’arrière train sans l’avoir demandé , par une centaine de fiers guerriers , chacun son tour … 🙂

On perdrait toute humanité devant des s… pareils …

Heureusement qu’en batifolant dans l’eau j’assiste à un phénomène encore jamais vu …Figurez-vous que la mer, en s’écrasant sur les rochers, produit SOUS L’EAU (je regarde avec mes lunettes de natation ) des millions de petites billes blanches … et même, on les sent !

Sur l’eau, sur la vague,on ne se rend compte de rien… Mais SOUS l’eau, juste à cet endroit précis ou la vague frappe le bout de rocher, hop, dégagement de milliers, millions de billes … pas des bulles, des BILLES …

🙂 et pas partout, juste à l’endroit de l’impact (environ 20 ou 30 cm3), ça reste 2 ou 3 secondes, (c’est long), et puis disparait … 🙂

Ensuite les élucubrations des journalistes à propos de la rentrée, faisant suite aux élucubrations de la nunuche chargée de l’éducation : qu’est-ce que j’entends … hé, Cheval, écoute ! le programme des maternelles a changé, nous dit-on … 🙂 🙂 😉 😉

C’est le Conseil supérieur des programmes qui a apporté des modifications —qui a tout changé, oui — 🙂 je rêve d’un pays où la maternelle serait celle que j’ai connue, et qui ne bougerait  jamais … quelque chose de simple… une pérennité à l’anglaise, avec des traditions… J’ai appris à lire à la maternelle, en fait, c’était pas mal … Je parie que maintenant il n’est surtout pas question d’apprendre à lire trop tôt … j’avais entendu ça, il y a quelques temps … le Conseil supérieur des programmes c’est, je pense ne pas me tromper, cet aréopage de « sages »dont on s’est bien fichu de la figure lorsqu’ont fuité leurs élucubrations en novlangue , je ne me lasse pas … vous savez, les périphrases alambiquées pour l’action de « nager » ou de « courir » … non, je sais, il faut être précis …  et bien décrire toutes ces choses-là … un simple mot serait vulgaire … le simple vocable est trés réducteur, pour ces gens-là …

Ca me fait penser à tous ces psychanalystes qui hantaient un bar de Montparnasse, et qui enfilaient des mouches par la queue dans l’espoir de devenir aussi cons, pliqués et incomprehensibles que Lord Lacan… et aussi friqués, surtout, là était LE point , mais voyez-vous, ça, ce n’était jamais dit … 🙂

Ensuite, par delà le fait que pas mal de profs la veille de la rentrée ne connaissent pas leur affectation (vive la bureaucratie de l’éducation nationale… je parie que ces messieurs-dames de l’administration reviennent à peine de leurs vacances … encore le genre de fonctionnaires la montre à la main quand ils travaillent, surtout ne pas faire une seconde de plus sur les 28h hebdomadaires pieusement appelées  35 heures … je ne parle bien sur pas des profs qui ont toute mon admiration pour leur action civilisatrice, mais des administrateurs au derrière bien calé sur une chaise après des années d’étude qui leur ont vidé la tête, et qui ne sont jamais confrontés à une classe d’élèves … ), par delà … on apprend que les ZEP ont changé de nom et s’appellent maintenant des ZOB … Non, tu charries, me fait mon Cheval … 🙂 🙂

J’avoue, c’est pas ça… j’ai entendu sur France Infos c’est tout …Me rappelle plus du nouvel acronyme…en 3 lettres…

Voila leur jeu favori …D’abord la réunionite aigüe, omniprésente, des montagnes qui accouchent de souriceaux, et ensuite les changements d’appellations,  de sigles , pour former de nouveaux acronymes que les gens mettront des années à intégrer …Hé, là, hé… C’est pas sans incidence sur les sous de la collectivité, ça, les multiples changements d’appellations … Et si on arrêtait, avec ça … ? c’est du gaspillage,  aussi, dans la mesure où on peut faire avec l’ancienne appellation … si on veut apporter des modifs aux établissements en ZEP ou pas, c’est pas utile de changer l’appellation du truc … Tout le monde s’y était habitué  … 🙂

On a l’impression d’une activité, dans l’Education Nationale,(c’est pas pour rien qu’on l’appelle « le mammouth ») comme si il fallait toujours que ces fonctionnaires (je parle de ceux qui sont aux commandes, pas les profs, bien entendu) créent l’évênement , avec des changements incessants, de manière à ce qu’on ne se rende pas compte qu’ils sont en sur effectif …Moins de décideurs, dans l’Education Nationale, et plus de profs sur le terrain, moins de personnels inutiles aux échelons gradés, et plus d’argent pour les profs … est-ce qu’on ne peut pas inventer un système pérenne, un modèle d’enseignement qui perdurerait pendant des années, même si les connaissances changent—les profs se chargeant d’intégrer les nouveautés— les mêmes livres scolaires d’une année sur l’autre, et au moins pour un quinquennat …des programmes bien structurés et pérennes—et évidemment l’étude du latin et du grec … pour tout le monde, ahahah …ah ah … 🙂 😉 🙂

Pendant ce temps, me raconte le journal trouvé sur la plage —un modeste Var Matin— quelques stagiaires attaquent une enseigne de hard discount au tribunal … Pôle Emploi leur avait trouvé un stage (mal rémunéré) avec un CDI au bout… et voila les 5 ou 6 personnes à qui on fait déplacer des cartons pendant 3 mois en leur promettant une embauche … Ils y croient …le dernier jour du stage, un pied au c… vidés … pas de CDI …

Ce que j’ai trouvé émouvant, dans l’article, c’est que le mot CDI, et leur espoir de l’obtenir revenaient sans arrêt … c’est qu’il n’y a pas beaucoup de boulot, du coté de Toulon … Entendez ça, au gouvernement … ils étaient photographiés, mais leurs noms n’étaient pas indiqués … le prénom a été modifié, disait le journal … Ils ne voulaient pas qu’on puisse les reconnaitre … même s’ils étaient en photo …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation