De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Samedi

La chaleur fait sortir les insectes, à Paris … Sur les quais, l’autre jour, j’ai vu un nombre considérable d’une variété de punaises avec des rayures rouges sur leur dos plat (1cm de long environ)…et hier, c’était d’autres petits insectes noirs qui couraient dans tous les sens, et ils étaient des centaines, sur les pavés du quai… il y avait un petit chien, complètement intrigué (ce n’était pas son format), qui essayait maladroitement d’en attraper …

Et aujourd’hui, je viens de voir CHEZ MOI une horreur d’insecte, dans mon sac ! (et d’où j’ai bien pu le ramener !)… heureusement, j’ai réussi à le capturer, et , saisie d’une sorte de panique, de peur qu’il ne fasse des petits, je l’ai mis dans un verre d’eau, et ensuite enfermé dans un flacon qui se trouvait là opportunément

Un flacon qui avait contenu du jus d’orange … c’est nouveau : dans tous les magasins Franprix (notamment celui à coté de la pistoche des Halles), il y a une ingénieuse machine à faire du jus d’orange frais pressé : 1,59 eu le petit flacon,(33 cl) 3,99 eu le grand (75cl) …je me demande d’ailleurs comment ils s’y retrouvent …les oranges sont dans un grand entonnoir, et il semble qu’il faille en presser au moins une dizaine pour remplir le petit flacon… On fait ça soi-même et on passe à la caisse … il y a une machine de ce genre à la piscine Baker, mais là, à Franprix, ça débite beaucoup, tout le monde en veut, et ils ont des caisses pleines d’oranges de petit calibre qui attendent de se faire presser …hier, mon Cheval a même subrepticement glissé un citron au milieu des oranges en le calculant pour qu’il se fasse presser lui aussi … 🙂

Donc j’avais toujours ce flacon en plastique (je suis amoureuse des objets qu’on trouve partout en ce moment, je leur trouve toujours des utilisations), et j’y ai glissé cet immonde insecte … Il sera H.S. demain…Non, je n’ai aucun regret !…autant je respecte les araignées, qui ne me font pas peur du tout, et qui ont le droit de tisser des toiles discrètes chez moi (sous les meubles par exemple), autant je ne supporte pas les insectes at home … C’est d’ailleurs pour ça que nous avons passé un pacte tacite, avec les araignées …elles sont là pour faire le ménage … les araignées ne sont pas des insectes, ce sont des arachnéidés, c’est tout à fait différent … Elles sont le meilleur insecticide du monde ... 🙂

Mon Cheval me dit que si je continue comme ça, on va me prendre pour une sorcière, car, c’était bien connu, les sorcières d’autrefois étaient de mèche avec les araignées … 🙂 je lui dis que je suis prête à tout pour ne pas avoir d’insecte at home, ça suffit déjà avec ce qu’on aperçoit parfois dans le métro ... 🙂

Nous apprenons par le journal que 2 pauvres femmes ont été accusées de « sorcellerie par magie » en Syrie, et se sont fait décapiter par les quivoussavez , ce qui représente une première, nous apprend le journal…jusqu’ici on leur faisait les misères les plus ignobles,  certes, mais pas de cette manière …

Qu’est-ce qu’on attend pour se coaliser réellement, et  lever une armée pour se débarrasser de ces c…-là ? qu’est-ce qu’on attend ? est-ce qu’on peut vivre avec ces horreurs dans le paysage ? notre paysage mental ? pas moi, je ne peux pas … Bien que la vision de l’insecte arrivé jusqu’à nous on ne sait comment, porté par la chaleur surement, nous ait porté un coup au moral, à mon Cheval et moi, et nous ait paru plus réelle que toutes les horreurs du monde à des centaines de kilomètres  … 🙂

On se demande s’il était seul, ou s’il y en avait d’autres …

« Qui vivra verra », me dit le Cheval …en attendant, on a pris du bon temps à la piscine … et en y allant, justement, nous sommes passés place Dauphine, où j’ai aperçu, déjeunant avec une amie, une dame trés courageuse et menacée, qui fait partie de la saga Charlie…On n’a pas voulu la déranger, mon Cheval et moi, mais en passant, on lui a dit « Bon courage » … « merci beaucoup », a-t-elle répondu … Vrai, je ne sais pas comment elle fait pour tenir le coup … Tout comme je ne comprenais pas cet écrivain, le précurseur de ce genre de « destinataire de fatalité », qui était obligé de se cacher déjà il y a 15 ans(ou 20 ans) … il était l’un des premiers à subir cette pression … je ne comprenais pas comment ces gens-là pouvaient tenir le coup, jour après jour ... 😮

La piscine était assez calme, je me suis dit qu’ils étaient tous partis dans des piscines découvertes, à Georges-Hermant, par exemple, qui vient de rouvrir …D’après les premiers commentaires, il y a quelques petits ratés dans la rénovation,notamment au niveau des douches, mais j’attendrai de voir pour juger…ce ne sera sans doute pas avant un bon moment, car je sens que je vais aller vers des contrées plus ventées, ou au moins plus agréables que des rues remplies de gaz automobiles, de cyclistes fous, de livreurs de pizzas qui se croient sous le régime de la terreur, de touristes en paquets tellement compacts que mon Cheval est obligé de donner du sabot pour avancer, de lignes de métro saturées à n’importe quelle heure, de rues totalement défoncées par les travaux d’été, d’où émergent de traitres potelets qui nous font des croche-pieds, de soldats en armes et tenues de camouflage (si seyantes… 🙂 , etc …etc…

J’ai nagé une bonne heure, en m’arrêtant tous les 150m environ …je suis assez paresseuse en ce moment, à cause de la chaleur … pas grand monde de remarquable dans les lignes …une personne que je connais de mon ancien club et qui nage pas mal en dos … une jeune femme que j’ai tout d’abord pris pour la Ptite Sirène, de loin, car elle nageait de la même façon, (le ratio dans certains couloirs à Berlioux est de 1 ou 2 nanas pour 10 garçons) … 2 messieurs ont fait du pap en continu pendant au moins 1km, le second était bien enveloppé, et je me demandais comment il arrivait à suivre … Ils ne nageaient pas trés bien, pas super rapides non plus (on les suivait sans difficulté), néammoins ils assuraient en pap, un pap sans élégance, un peu lourd, mais, quoi, c’était du pap quand même, et peu de temps de repos au T, quelques demi-secondes … 🙂

Et puis j’ai décidé d’aller voir un peu comment c’était à Roger-Le-Gall … 🙂 ça faisait longtemps … le petit bassin est en vidange actuellement, ne reste que le grand 50m …Evidemment, c’était comme je m’y attendais …la queue à l’extérieur, et les gens qui rentraient au compte-goutte … beaucoup de monde dans l’eau, beaucoup à se faire cuire sur les plages bétonnées … Un nouveau caissier inconnu, et 2 vigiles en surveillance ... 🙂

pas beaucoup de copains alentours …alors je suis partie, je suis retournée dans le métro (c’est peut-être là que l’insecte a saisi sa chance en s’engouffrant dans mon sac, ce dégoûtant … Il parait que quand toute vie humaine aura disparu sur terre, ne resteront que ces s… d’insectes … indestructibles ... »Tu crois qu’on en viendra à les manger, un jour? » me fait mon Cheval, anxieux « il parait qu’on n’aura pas le choix …c’est déjà comme ça dans certains pays … » « je ne sais pas », je lui réponds… »entre le steak constitué de tout sauf de viande, le mouton femelle modifié à la méduse, et les fruits reconstitués sans aucun atome végétal, je pense en effet qu’entre ça et un bon vieux grillon frit, authentiquement et 100% pur insecte grillon , (avec petit goût de cacahuète en arrière-bouche), il n’y aura pas à hésiter …je serais toi, je commencerais à m’habituer à l’idée … comme ça , le moment venu, tu y arriveras peut-être … Miam ! a bon le gri gri le grillon … 🙂

🙂 😉 🙂 😮 😛 😀 :-p :-d 😮 :-j

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation