De Paris en piscine Le blog de Papillonista

samedi sunshine s’échine

P1210203Photo Jean mascolo

« Tea for two, two for tea » … 🙂

Bonjour,

Hier j’ai vu une dame aux Halles, qui nageait avec un bonnêt siglé de mon ancien club : je lui ai demandé si elle faisait partie du club … elle ne savait même pas de quoi il s’agissait ... je lui ai demandé comment elle s’était procuré le bonnêt ..elle m’a répondu que c’était dans un distributeur … je lui ai dit que ce n’était pas possible …(en effet aucun distributeur au monde ne délivre ce bonnêt, et seuls les gens appartenant  à ce club peuvent s’en procurer un… après, ça peut se donner, ou s’échanger, mais en général, on sait ce que veut dire le sigle)…alors elle m’a dit que ça devait être sa fille … comme elle aurait dit autre chose … car sa fille ne nageait pas …j’en ai donc conclu que c’était un bonnêt qu’elle avait trouvé… et après elle m’a regardé bizarrement tout le long de la séance, quand on se croisait ... tout en nageant comme un sac de pommes de terres muni de palmes … 🙂

Le cheminement des bonnêts de ce club est intéressant à observer ...il y a un autre gars à Berlioux qui porte un tel bonnêt ( il n’est pas le seul, on voit de temps en temps de tels bonnêts à Berlioux, dont un que j’ai moi-même donné à quelqu’un), mais il est impossible de lui en parler, car visiblement aussi il n’aime pas les questions sur le sujet, et ne savait pas, la première fois que je lui ai demandé, à quoi correspondait le sigle 🙂

Pareil pour une autre personne avec un bonnêt d’un autre grand club parisien, la dame, sous les douches, ignorait totalement ce que le logo pouvait signifier et était incapable de se souvenir comment elle se l’était procuré … quand je demande à ces gens, ce n’est pas l’histoire du bonnêt que j’essaie de retracer, évidemment, mais ce qui m’intéresse, c’est de savoir s’ils font partie du club ou quoi, pour discuter avec eux , et notamment lorsqu’il est question de mon ancien club ... 🙂

Ce qui est curieux, c’est que les gens qui ne savent pas à quoi leur bonnêt siglé correspond,  ne nagent pas trés bien, en tous cas sont des nageurs occasionnels , et le genre à posséder un seul bonnêt acheté , ce qui est bien suffisant pour leur pratique...

Les bonnêts (et les lunettes)vont et viennent … Il était courant, dans mon ancien club parisien, par exemple de laisser son bonnêt et ses lunettes suspendu près des douches, juste le temps d’aller aux toilettes, et que ce matos disparaisse immédiatement sans espoir de retour, le passage étant tel à cet endroit …  ce qu’on constatait à la sortie des toilettes ...

je pense que les gosses des écoles de natation ne se gênent pas pour récupérer à la même allure qu’ils perdent … et les autres nageurs aussi ...

Les bonnêts et lunettes vont et viennent ...les maillots aussi, surtout quand ils sont beaux, faut bien le dire ... 🙂 😉 🙂

Une fois, dans le club dont je parle, voila que je monte un escalier, et que je trouve par terre un magnifique maillot femme Speedo, juste çà ma taille …qu’est-ce qu’il fichait là, comment y était-il arrivé ? mystère … quelqu’un l’avait laissé tomber… je le ramasse évidemment, et là, je me demande ce que je devais en faire … demander partout si quelqu’un l’avait perdu, (il n’y avait personne alentours)ou bien considérer que c’était un don de la Providence, comme elle sait si bien le faire parfois …semer des cadeaux de ci de là ... 🙂 😉 🙂 😉

Tandis que j’essayais de résoudre le dilemne, d’un coté un Ange blond et placide, pur et sans reproches, voletant d’un air absorbé, qui n’avait jamais rien fait de mal de sa vie, tellement qu’il en devenait fade, et de l’autre le Diable déguisé en  gentil diablotin cramoisi,  avec 2 charmantes petites cornes argentées et un magnifique maillot tout neuf,  qui me faisait de l’oeil et avait l’air de vraiment prendre du bon temps tout en recommandant de faire de même ... , j’entendis la voix de ma meilleure amie, maitre-nageuse à cet endroit, qui, affolée, demandait à la ronde si quelqu’un avait trouvé ... 🙂 🙂

Bon, évidemment, je ne pouvais pas le garder, et bien sur je le lui ai rendu, et elle était vraiment contente car elle venait de l’acheter …il était magnifique, ce maillot … 🙂

Trés contente de mon Cheval aujourd’hui : mon Canasson est un as de la plomberie: il a changé 2 joints en un tour de main, après avoir cassé un morceau de cloison et passé 2 clés anglaises dans un tout petit espace, en se tordant les sabots (une clé dévisse tandis que l’autre maintient, et ainsi de suite, comme on dit, c’était pas évident  …) …il est trés fort …Il m’avait prévenue que je devrais choisir: soit faire de la plomberie, soit aller nager, et qu’on n’aurait surement pas le temps ,  mais non !

finalement, on a pu arriver in-extremis à Berlioux, en galopant à couilles rabattues à partir du Pont Saint-Michel,(les c… de mon Cheval, évidemment, pas les miennes, elles sont en plaqué-or, vous l’aurez deviné, ce qui fait que tout le monde s’écarte du passage,  à cause des feux que ça jette ...

Car grands embouteillages,du monde partout, et  la maréchaussée bottée et casquée, en rangs,  au Châtelet, on ne savait pas pourquoi …

Nous avons pu nager une grande demi-heure avant la fermeture …Nager …enfin, moi, parce que lui, mon Cheval, soit il va flâner dans le forum, soit il se cache derrière un pilier pour observer …Là, il a rencontré le directeur de la piscine, et lui a fait un brin de conversation …

Il voulait savoir pourquoi on n’installerait pas une mini salle de sport là où il y a les espaliers à Berlioux… avec un rameur, 2 ou 3 appareils pour s’entrainer, un gros ballon pour faire les abdos, etc …

Le directeur de Berlioux a posé son sourire le plus doux sur son visage, pour répondre au Cheval …

D’abord il lui a appris que l’ancienne serre, justement, allait se transformer en salle de sport … en gymnase, exactement … »mais », a dit mon Canasson, il y a déjà un gymnase là, à coté … « oui, mais l’un sera pour les scolaires, et l’autre pour les gens du public … et puis ce n’est pas possible d’installer des appareils au bord du bassin car les appareils chromés se déte(r)riorent vite au contact du chlore … comme le tourniquet d’entrée, a-t-il dit...

Et encore, à Berlioux, le tourniquet arrive à survivre malgré les pannes … il a des hoquets, mais il fonctionne quand même deux jours sur trois (ça c’est moi qui le dit ...au fait, je n’ai toujours reçu aucune réponse de la mairie de Paris à ce sujet … comme quoi, quand ça les embête de répondre, ils ne le font pas … « c’est que du flan, leurs consultations du public », me fait le Cheval, « on devrait les envoyer se faire voir en masse…mais les gens sont comme des moutons, voila ...« Pour nous résumer, bonne séance, assez active, pas trop de monde, et le plaisir de rigoler vraiment de bon coeur avec ma copine cabinière (on s’entend vraiment bien) … 🙂

 

A suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation