De Paris en piscine Le blog de Papillonista

mardi

P1190911Suite aux déclarations d’un gars qui siège au « Conseil supérieur des programmes » (La grammaire n’est pas un Dieu) … j’ai découvert un site de profs qui s’en donnent à coeur-joie avec la refonte des programmes et tous les trucs qui sont sur la sellette actuellement …

le premier site où l’orthographe est plus que respectée … quel plaisir de lire comme si l’on suivait une rivière paisible …

C’est « neoprofs.org » … tous les intervenants font partie de l’éducation nationale, et ils se fichent de la figure de la réforme avec un grand plaisir …

Les profs sont l’aristocratie , voila … 🙂

« Attends, j’aime bien les avocats aussi », hennit longuement mon Cheval …

Et en plus, tenez-vous bien, ils maitrisent aussi l’art de l’insertion d’émoticône, sur ce site … je n’en ai jamais vu autant ! Vivent les profs français ! et les profs de français ! je suis fière d’appartenir à une famille de profs, dont je suis le rejeton le plus chelou, hélas, mais bon ! ils sont profs pour moi !

Un intervenant de ce site : ayant composé un petit lexique de périphrases , puisque la périphrase fleurie est dans l’air du temps :

« OUTIL DACTYLOGRAPHIQUE = CLAVIER … ne pas confondre avec un collégien . Ce dernier a , certes, beaucoup de boutons, mais contrairement au clavier, il est interdit de lui taper dessus  » … 🙂 🙂 😉 😛 😀

Chers profs … ils n’en peuvent plus, actuellement … Comme disait une fille que je connaissais, prof de français en banlieue « ce n’est pas un métier, c’est un sacerdoce  » … 😉 😉

C’est à eux d’abord, que ça devrait s’adresser, cette idée de partager le travail des fonctionnaires … partager le travail des profs … Le même salaire, mais pour moins de temps de travail qu’actuellement … ce qui équivaudrait à les payer plus , en fait …

Parce que c’est trés difficile, d’enseigner…c’est vraiment crevant … On est sur la brèche du début jusqu’à la fin de l’heure de cours …rien à voir avec un boulot de fonctionnaire dans un bureau … et les élèves sont parfois usants …jusqu’à la trame … ne serait-ce que parce qu’ils sont à l’âge de l’énergie maximum … et le prof, lui, est déjà sur la pente de l’énergie qui descend …

Aujourd’hui, chez Suzie, j’avais amené du clafoutis à la cerise , le meilleur gâteau du monde, pour les gens que je connaissais … et puis j’ai passé la séance moitié à discuter, moitié à nager , bah, bof, pourquoi pas … 🙂

En sortant, je vais saluer quelqu’un que je connais…une dame assez âgée était avec cette personne, une dame avec un air un peu masculin, qui tout de suite me dit « ah, vous essayez de mettre la main dessus »… en parlant de la personne à qui j’envisageais de dire au revoir … 🙂 …c’est alors que mon Cheval se mêla de la conversation en disant « mais pas du tout, elle (il s’agissait de moi) ne met jamais la main sur personne … et n’accepte pas qu’on mette la main sur elle  » … 🙂

C’est alors que la personne que je voulais saluer (hu hu, est-ce que vous suivez … ?) s’adressa à moi en désignant cette dame et en disant « il… »

Cette dame réagit vivement en disant »qu’est-ce que c’est que ça, pourquoi tu me dis « il » », et ensuite , me regardant « vous pensez que je suis un homme ou une femme? »… « je vous ai vue comme une femme », répondis-je (et mon Cheval opina avec ses oreilles), « mais là je suis troublée, car on vous appelle « il »  » … et de la regarder un peu mieux ..;elle avait vraiment une tête bizarre(mais qui me plaisait bien, ce n’était pas qu’elle était belle, bien au contraire, mais elle avait de la personnalité et quelque chose de pas commun) , et oui, après tout, elle aurait pu être un homme…je regardai discrètement les seins, sous le maillot (le maillot était celui d’une femme, mais il n’y avait pas de seins du tout … pas de pectoraux non plus …:-)

j’étais perdue, je l’avoue …homme ou femme ? lorsque cet être entre les deux m’apprit qu’il se considérait comme une femme, et voila, … et voila … alors je dis à la personne que j’étais venue saluer, en plaisantant, qu’il n’aurait jamais dû dire « il » mais « elle », et que puisque c’était comme ça, eh bien on s’en allait, cette dame et moi, et elle se mit à rigoler en m’emboitant le pas, tandis que je lui prenais le bras.

Nous rejoignîmes les douches où elle me dit son nom et moi le mien, et puis je filai dans le vestiaire …où je ne la revis pas … ce qui me laisse à penser qu’elle avait dû retourner auprès de la personne que j’avais l’intention de saluer … 🙂 🙂

A un autre moment de la journée, je me suis retrouvée assise dans le métro, sur une banquette avec une autre banquette devant, 4 personnes en tout, et tout le monde sauf moi tripotait son portable, (tous des smartphones), semblant guetter quelque chose … un message … Tout le monde est connecté, on dirait … tout est infiniment plus rapide qu’autrefois … je pense que je regrette le temps de la lenteur … je ne suis pas certaine qu’on soit faits pour être traversés par des flots continus d’infos, d’une part, alors que le monde semble s’emballer,  et des flots d’ondes de toutes sortes … Monde nerveux …

On oublie ça, dans l’eau …impossible de tripoter son Iphone en nageant …je ne me fais pas d’illusions, ils inventeront bientôt la connexion sous l’eau … branché même en crawlant !

Byyye !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation