De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Mercredi

NMS_2307Photo P.A.M.  :  Morceau de palissade peinte par un artiste (thème : Paris ) , protégeant le chantier de la nouvelle Samar, au coin de la Rivoli

Dans une émission de Frédéric Taddei,  sur Europe 1, il y a quelques jours, était reçu un monsieur qui avait édité un disque des musiques composées par les détenus des camps, il y a plus de 70 ans … Ces musiques se valaient, lorsqu’elles avaient été composées, nous dit-on, une berceuse avait autant de valeur qu’une composition plus « élaborée », une sonate, ou une symphonie

Je suppose que les détenus de ces camps n’avaient pas la force de faire autre chose que de travailler pour leurs bourreaux, de subir avant de quitter cette vie, mais parmi les millions qui ont été déportés dans ces camps sinistres, il y avait des musiciens qui n’avaient pas autre chose à faire contre le desespoir que de composer des musiques comme ils pouvaient (je me demande sur quel support ils les notaient) .L’un d’eux avait composé une berceuse pour son fils, qu’on a écoutée ...

On a écouté 2 morceaux, tous les deux différents, mais je n’ai jamais entendu quelque chose d’aussi triste … on ne peut même plus parler de beauté … c’était des musiques étranges, (et pour l’une je ne voyais pas quel instrument l’interprétait), crépusculaires , avec une sorte de desespoir, pas le desespoir de la fin qui va arriver brutalement, mais de la mort lente (désolée de plomber), quand il n’y a plus d’espoir , quand la vie reste ténue, mais s’éteint lentement. je ne crois pas que je pourrais supporter d’entendre ça souvent, même si c’était poignant…

Le ciel de ce soir, en allant à Berlioux, était lui aussi trés étrange et crépusculaire, sauf que je n’allais pas vers ma fin, mais vers une renaissance quotidienne… Il y avait des nuages noirs de mauvais temps, d’orage, mais sans le bruit du tonnerre, et même la pluie se contenait, et tout à l’ouest, les lueurs trés vives du couchant, qui se projetaient à l’extrême est , trés brillant …Donc un gros couvercle sur Paris, et en même temps des lueurs intenses orangées à l’ouest, par dela la Tour Eiffel, et à l’est, encore plus fortes. … 🙂

A Berlioux, c’était plutôt calme … il y a un cours de palmes le mercredi , et puis ça enchaine avec le cours d’aquabike, et les couloirs de nage se vident un petit peu ... C’était plutôt cool, dans les lignes, avec une majorité de gars. on était 2 filles dans mon couloir …pas de pression …le brasseur à la pirouette zarbi se ramène exactement 50 minutes avant la fin …

🙂

Je m’inquiète un peu pour lui … il a l’air de manquer de tonus en ce moment … 🙂 moins d’enthousiasme …

Quant à moi, ça marchait plutôt bien, et je n’ai pas vu le temps passer …le meilleur aujourd’hui, c’était le dos … Ne parlons pas du pap …Tiens, j’ai regardé les temps qualificatifs dans ma catégorie pour les championnats de France masters …J’ai eu la surprise de voir que je pourrais me qualifier pour tout … pour le 800 (qui est ma distance) à plus forte raison, et aussi pour le 1500 … ne vous excitez pas

🙂   vous ne lisez pas là le blog d’une championne … 🙂 … Ca m’étonnerait que j’y aille, aux France, avant quelques années … En fait j’attends le moment où ça se passera à Paris, et où il n’y aura plus personne dans ma catégorie …ou le simple fait de se rendre sur les lieux et de se mettre à l’eau sera déjà un exploit … 🙂 comme ce vieux monsieur (j’allais écrire « birbe » mais mon Cheval m’a filé un coup de sabot sur les doigts, ouille …)qui était aux championnats de France d’hiver à Vallerey, qu’on a porté jusqu’au bassin (il pouvait nager, mais pas marcher … 🙂  et qui a fait un faux départ …Il a fallu aller le chercher dans l’eau pour l’arrêter ... evidemment, il a gagné sa catégorie, sous les hurlements d’enthousiasme de la foule … 🙂 un grand moment quand même … je ne suis quand même pas certaine d’y être à cet âge … je pense que j’aurais trop peur de mourir dans l’eau … 🙂

« Mais, bon, tu vas y aller un jour ou pas ?  » me dit tout le temps mon Cheval … 🙂 Bâh …Bâh … (je mets un chapeau à Bah ..; 🙂 :

Bâh bâh bâh

Qui vivra verra

Ritournelle minimale

Pour un vieux Cheval 

Bâh bâh bâh

Qué sara sara

En rentrant, devant l’antique Samaritaine en rénovation (là où ils ont construit un grand trottoir cimenté tout vide), j’aperçois le gars itinérant Gabriel, avec son chien, qui me redit la même chose que tout le monde : il n’a pas d’abri parce qu’on n’accepte son chien nulle part ... Le chien : un animal à poil jaune avec une barbe blanche (il a 12 ans …), dont Gabriel dit que c’est son meilleur ami … Il me demande si j’aurais une brosse pour lui …Je lui dis que je repasserai là mercredi prochain … ou alors que j’emménerai la brosse avec moi au cas où je le rencontre ailleurs (je le rencontre de temps en temps autour des Halles) …Ce garçon me dit qu’il ne sera plus là, il va aller à la campagne …En Normandie … Où ça, je lui demande … vers le Cotentin, ou alors Lisieux …mais il n’aime pas trop Lisieux, c’est trop catholique ... 🙂

Si vous avez l’occasion de lacher quelques centimes ou quelques euros, (1 euro vous vaudra une reconnaissance éternelle) … Gabriel, environ 30 ou 35 ans, joues rebondies, avec un gros sac et un chien jaune avec une barbe blanche , de taille moyenne avec une bonne tête, (les 2, le chien et gabriel), auvent de la Samaritaine, la rue juste devant le Pont neuf (coté gauche) … toutes les nuits dans un sac de couchage à cet endroit, car protection contre la pluie … une petite sébille devant le campement ...

Justement, dans l’émission de Frédéric Taddéi, il y avait aussi Jean-Pierre Mocky (j’aime bien), et quelqu’un  lui demandait s’il trouvait ça bien, la candidature de Paris pour les Jeux Olympiques ... Apparemment, il n’en avait rien à f… , il se demandait simplement s’il ne fallait pas s’occuper d’abord des gens qui dormaient dans la rue ... 🙂

Voila, J.P. Mocky et moi on pense la même chose … 😉 🙂 Je lui fais confiance, il le pense vraiment … Il me fait marrer, aussi, quand on l’interviewe, il ne rate jamais une occasion de dire  » baise » ou « les mecs baisaient », etc … 🙂  … sympa,  sa façon de  dire les mots … le public rigole toujours quand il raconte des trucs

🙂

Jean-Pierre  Mocky s’exprime à sa manière, sans fioritures, d’une façon brute, il ne fait pas de phrases … Par contre, ça fait un bail que je ne suis pas allée voir un de ses films … 🙂

C’est comme avec Philippe Sollers, bien que pas le même genre …On adore les écouter parler, on les trouve sympas, c’est des gens bien,  mais pas question de se taper un bouquin de Sollers, ou un film de Mocky ...

Jean Pierre Mocky était super beau , dans sa jeunesse, vraiment … et même maintenant qu’il est vieux, il est l’un  des rares vieux à qui il reste du sex- appeal … oui, c’est trés rare …une sorte de plasticité animale qui est toujours là … peut-être le « devenir-animal » dont parlaient Guattari et Deleuze... 🙂

Mocky est sympathique … Ca fait du bien qu’il existe, devant la Grande Confrérie de Tous les Apathiques Réunis ... 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation