De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Mercredi, journée harassante

P1180266(Photo Jean Mascolo)  

Il parait qu’à Londres, 4 enfants sur 10 vivent sous le seuil de pauvreté , mais que les « inégalités » ne posent de problèmes à personne … 🙂 … je sens que je vais finir par devenir comme ça moi aussi ... 🙂 Tout pour moi, et que les autres se débrouillent ...

« Bah… », me dit mon Cheval, « faut pas se leurrer, tu es déjà commack… »

sauf que, bien sur, on ne me donnera rien …tout ce que j’aurai, il faudra que je l’arrache …A-t-on du mal à partager ce qu’on a acquis avec peine ?

je pense que j’ai une bonne nature … Hormis ce qui m’est indispensable pour survivre, je ne tiens pas à grand chose …par exemple, chez moi, ce que je considère comme le plus important, à sauver en cas de sinistre, c’est une pile de documents, et basta … une collection que j’ai , qui ne peut rien représenter pour d’autres …

Quelques personnes du staff de Berlioux voudraient que la Direction mette un vigile à l’entrée, qui fouillerait les sacs …en effet, les zigouigouis, comme je l’évoquais hier, ont menacé de feux d’artifices  les centre commerciaux des 4 temps, à la défense, et les Halles … Ouais, chez nous … 🙂

J’avais lu Charlie hebdo dans le métro, avec mon Cheval Charlie penché par dessus mon épaule, et voila que j’arrive directement place Carrée dans le forum, et le premier truc qu’on aperçoit, c’est l’armée en plein milieu ..;

Ca se fait, maintenant, d’embrasser les policiers et les soldats, et ma foi, comme ils sont tous jeunes et beaux … 🙂 du coup mon Cheval a fait un bisou à la Chevalette trés burnée d’un soldat qui patrouillait près du métro … Quant à moi, pendant ce temps, j’étalais la couverture de mon journal aux yeux de tous, qu’on le voit bien, et c’est alors qu’est arrivé (était-il en repérage ?) un grand énergumène méchamment  broussailleux , avec une sorte de vêtement-robe qui lui tombait jusqu’aux genoux, et un  chapeautin en entonnoir cylindre sur l’occiput, façon ordre monothéiste

😉

Mon Cheval lui lança une oeillade bien Charlie, à l’aide du journal, et nous eûmes l’impression que ses dents grincèrent , ce dont nous fûmes désolés … 🙂

On croit voir des zigouigouis partout

( on devrait disséquer un zigouigoui …pardon…interviewer, faire passer au scanner … c’est vrai, ça pourrait être intéressant ...)

« Seule une extrême frivolité nous sauvera », hennit le Cheval … transformons-nous en Drag Queens, sur des talons mordorés, et je parie qu’on nous fichera la paix … 😉 😀

Bon, j’arrête …

En arrivant à Berlioux, voila que je me fais taxer mon Charlie ! non, pas mon Canasson, celui-là, je n’arriverai pas à m’en débarrasser, mais le journal …je l’ai prêté, et pour finir, je l’ai donné en cadeau … j’en achèterai un autre demain ... 😉

Journal précieux, puisque tout le monde en parle, today

Dans l’eau, encore une bonne surprise, j’arrive juste à la fin d’une leçon , et ensuite, la ouane toute à moi , ou presque …quelques personnes qui passent, dont la Ptite Sirène …on peut savoir si elle est là ou pas en regardant s’il y a un déballage ,plus abondant que nature, sur la berge :

Chaque fois qu’elle va nager quelque part, la Ptite Sirène déménage : elle amène ses planches (2 minimum), son pull, ses palmes,(au moins 2 paires ), et aussi tout le reste, des choses dont vous n’avez pas idée … Elle charrie tout ça dans le métro , jusqu’à Nanterre U, quand c’est ouvert , ou à Vallerey …ou Berlioux … 🙂

Son sac de sport est la version « natation » d’un sac à main de gonzesse … il s’y trouve les choses les plus surprenantes , par contre elle est capable d’oublier son shampoing chez elle … 🙂

Mais quand même, j’adore la voir … c’est une petite fleur du bitume, la version moderne de la parigote éternelle, et qu’est-ce qu’elle m’a sorti, déjà, l’autre jour ?

Ah oui, je lui demandais si elle ne voulait pas partir en vacances à Toulon, et elle me dit qu’elle n’aime pas les vacances ... 🙂 Eh bien, voyez-vous, moi non plus … non, c’est vrai … Quand je suis quelque part, je n’aime pas partir … j’aime bien rester sur place …j’ai l’impression d’avancer plus vite en restant au même endroit

C’est ce genre de trucs qui fait que j’aime bien la ptite Sirène et son ptit visage en forme de coeur ...

Ensuite est arrivée une vieille dame trés assidue en ce moment … qui se rue dans la ouane, et n’arrête pas de nager, en faisant un peu du sur-place … elle me rappelle cette autre dame qui nageait tout le temps à Hermant, et qui était ch… avec tout le monde sauf avec moi … 🙂

Il y avait aussi 2 ou 3 messieurs, dont un habitué qui nage vraiment trés fluide et sans bruit, + d’autres moins doués…

Bonne séance , avec un pic intéressant à la fin … hier, j’avais fait une pyramide de planche crawl (une petite, mais ça m’a fait du bien) pour terminer, là, j’ai fait plusieurs fois 100, avec 75 crawl + 25 autre nage souple (brasse ou dos). Un peu de pap aussi , mais rien de scintillant … 🙂 😉

Epuisée, à la fin …je nageais n’importe comment …je ramais … parce que je n’avais rien becqueté … idiot !

Ensuite j’ai marché jusqu’à Voltaire à travers le Marais, en passant par un certain itinéraire où je vais saluer une dame qui a une boutique de vêtements de créateurs, ainsi qu’un beau chien tout jaune avec des poils partout …

La dame me dit qu’elle commençait enfin à sortir la tête de l’eau … Son commerce (une belle boutique avec des pièces uniques, à l’angle d’une rue qui fait un décrochement) se remettait lentement, me dit-elle, après qu’elle avait pensé devoir mettre la clef sous la porte par manque de clients

La fermeture du musée Picasso avait été la cause de la fuite de sa clientèle…Le musée Picasso, tout près, vient de rouvrir, et voila la bouffée d’oxygène !

On a discuté comme ça un moment, tandis que je grattais la tête du chien, et je lui ai souhaité les meilleures recettes du monde … on a peine à croire que les gens puissent crever, comme ça, à cause de la crise et de la fermeture d’un musée, dans un quartier somme toute huppé … Le Marais … peut-être exagérait-elle un peu ? je ne sais pas, je ne suis pas commerçante … 🙂

Ecouté la nouvelle version de « Sound of silence », de Diana Krall …Céleste !

Et celle de « Scarborough fair », par Laurent Voulzy …Classique, mais ça enchante toujours !

Le Cheval me raconte qu’il se rappelle avoir traversé les Etats Unis en Boeing d’ouest en est, en écoutant ça en boucle… 😉 ce qui m’étonne, car il n’aime qu’être bien campé sur le plancher des vaches  … Vous lui attacheriez une paire d’ailes à l’encolure, comme …Comment il s’appelait, ce Cheval …ah oui, Pégase , qu’il refuserait de partir, même si l’envolée était gratuite ! Bah … ce fut l’un de mes rares voyages, me dit-il … C’était avant de te connaitre ! … 🙂

Byyye !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation