De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Jeudi, vendredi, samedi, hello Charlie …

(Blog bloqué pendant quelques heures, mais ça tombait bien … Complètement atterrée, désolée, et l’impression d’avoir été transportée dans un pays en guerre … Encore que je mesure à quel point c’est différent ici …

Il y a des pays où les écrivains, caricaturistes, journalistes, gens qui font une blague ou contestent sont beaucoup plus exposés encore que chez nous, car le pouvoir en place a toutes les complaisances avec les terrorisateurs … (j’invente un mot …) …Ou alors manque d’efficacité …

Ici, ça n’a pas trainé … Le RAID, le GIGN, l’armée … La démocratie se défend … J’ai pensé un moment aller nager à Roger le Gall, mais c’était le jour où la porte de Vincennes n’était pas dans son état normal, et les autorités avaient demandé, vers 15h, à la piscine, de fermer ses portes et évacuer les personnels , vu la proximité de l’un des collèges et lycées de la zone …

Alors je suis restée sur la rive gauche, où tout semblait normal, à part que les gens dans les rues se regardaient furtivement, n’avaient pas l’air tellement détendus, et avaient souvent des écouteurs vissés aux oreilles, tout comme moi , branchée sur la radio ..;

D’ailleurs ça tournait au Barnum, et les journalistes me portaient un peu sur le système, mais d’un autre coté, même immergés carrément dans ces horreurs,  au moins on était au courant, et voila, c’est comme ça, maintenant, c’est l’info en temps réel …

Qu’on fasse en sorte que les temps insouciants reviennent, marre de ces horreurs, déjà, pas envie que ça tourne à Beyrouth, que ça ressemble à la Syrie, pas envie du plus petit attentat en Europe, et même sur le sol français …

J’ai même pas envie d’entendre le mot « religion », sinon à propos d’une évocation historique, confortablement installée dans le temps passé … les religions, même modérées, même « pleines de tolérance » ne m’intéressent pas … Comment peut-on encore en être là … C’est déjà bien que chacun puisse pratiquer son culte librement ici (à ce qu’on m’a dit … 🙂

Alors, chûûût … Chûûût …

je pense qu’il y a une manière d’être qui est à inventer, une manière de regarder ce qui nous entoure, et se laisser cueillir par le mystère …

En collant une grosse étiquette dessus, on écrase le mystère … laissez-le planer en liberté … Oubliez-le… Planons … 😉 🙂

En arrivant à Baker, je ne sais plus quel jour, hier je crois , enfin le hier d’hier , voila que je croise cette fille que je vois tout le temps à Berlioux, et qui est une enragée de la natation, elle partait, et me prend à part …

« Dis-moi, qu’est-ce que tu en penses, de ce « je suis Charlie » partout … Moi ça commence à me chauffer la tête, me dit-elle … J’ai réagi assez vivement, je lui ai dit que je trouvais ça important … le « Je suis Charlie » a un coté dérisoire, et répétitif, certes, mais quand même, comment faire autrement ? c’est pas possible, ça, des gens qu’on aimait vraiment et depuis longtemps, et qui sont une partie de la chair de notre paysage rapproché, qui se font descendre comme ça … Non, c’est inacceptable …

Mais, me dit-elle, je suis plus touchée par des choses comme le tremblement de terre à Haiti, ou même ce qui s’est passé en Thailande … il y a eu plus de morts …

Certes, je lui dis, mais ce qui se passe à coté de chez nous et concerne des gens qui nous sont proches nous touche forcément plus …

Et puis je lui ai dit que personnellement j’essayais de vivre, au quotidien, en intégrant tous ces paramètres, le fait que par exemple, des catastrophes naturelles soient beaucoup plus meurtrières dans des pays qui n’ont pas de démocratie , de la corruption, donc des systèmes de secours déficients,  etc …

En faisant les gestes du quotidien, je ne perds jamais le monde de vue, si je peux dire … Avec mes petits moyens, j’essaie de faire les petits gestes, de dire les paroles qui sont « raccord » avec ce qui me semble inacceptable ici ou trés loin, c’est pareil  … Ce n’est pas du tout un effort, ou quelque chose qui me coûte, c’est tout le contraire … C’est ce qui me permet de vivre vivante … 🙂

Et je lui ai dit « toi aussi, d’ailleurs »… Elle le savait … C’est la nana dont j’avais parlé une fois, que je ne connais pas beaucoup, mais qui semble vivre des choses un peu différentes …elle m’avait passé une fois un recueil de poèmes qu’elle avait écrit … C’était pas mal … et c’est déjà énorme d’écrire des poèmes, de toutes façons, si peu de gens le font …

Donc je suis comment dire, trés fachée et en colère, et consternée … J’attends avec impatience que Charlie hebdo paraisse mercredi, et je vais m’abonner, évidemment, en envoyant un chèque avec la page à découper … car je n’ai pas de moyens de paiement sur internet … ce qui est cool, c’est que Charlie Hebdo (que je ne lisais pas trés souvent) , qui avait des problèmes financiers, va maintenant vivre avec de gros moyens …personnellement, je ne l’abandonnerai pas … sauf quand il sera devenu si gros et si fort qu’il n’aura plus besoin de moi … 🙂

Aujourd’hui je suis allée à Baker aussi … Et ai réussi à en partir dès que la foule est arrivée … Il y avait 2 bons nageurs, trés bons même …l’un avec un bonnêt noir, et l’autre avec un bonnêt blanc … Mignons tous les deux , avec des visages maigres et des nez busqués … (ils ne se connaissaient pas) … L’un était dossiste, visiblement, et moi je nageais en dos juste derrière lui, et juste un peu moins vite, mais ça va trés vite en 25m …

A propos de Berlioux : Un contact à moi me dit que ça n’ouvrira pas lundi, mais certainement dans la semaine …

En quittant la piscine, j’écoute une émission de radio à propos des évênements , et des profs de Seine Saint-Denis étaient interviewés… Ces profs sont magnifiques, aussi, et pour une fois il semblait que les problèmes soient vraiment abordés sans fard, problèmes auxquels je n’ai pas de réponse non plus, mais dont je sais qu’ils existent vraiment, quand je prends la peine de parler aux gens que je rencontre (je suis mon propre institut de sondage … ) :

Nous sommes presque tous d’accord à propos de ce qui s’est passé, et nous le manifestons, nous trouvons ça ignoble … … plus que ça … mais il faut savoir qu’il y a une partie de la population qui ne se sent pas concernée, ou qui trouve carrément  bien ce qui s’est passé, qui ne blâme rien du tout, et qui est du coté de l’assassinat …Une partie de la population dont la logique est beaucoup plus floue que la mienne, en tous cas sur ces sujets-là … Qui trouve que les gens de Charlie l’ont bien cherché, qu’un  policiers qui se fait buter, c’est un ennemi de moins …

Je m’en suis rendu compte en parlant aux gens … Oui, ça existe … Et ce n’est pas minoritaire du tout, même si tous ces gens ne prendraient pas les armes pour passer à l’acte …

Des gosses des collèges pour lesquels la notion de république ou de laicité ne veut strictement rien dire, disaient les profs  …malheureusement, ils sont aussi assez nombreux …

Les profs qui ont parlé à la radio ont dit aussi que quelque part ces enfants  cherchaient une sorte de reconnaissance , ou d’amour, de la part du reste de la population … Que personne ne leur donne …

J’aimerais savoir s’ils s’imaginent être les seuls dans ce cas … peut-être que si on leur montrait que tout le monde est logé à la même enseigne, même ceux qui ne sont pas beurs, que tout le monde est en quête de reconnaissance, et que personne ne donne grand chose, en fait, peut-être cela normaliserait-il la situation …le monde est impitoyable, il l’est pour tout le monde, et seul l’effort personnel peut éventuellement changer les choses …

Essayer de faire changer les choses pacifiquement peut être absolument revigorant … Une porte vers une vie enrichissante…

C’est difficile pour ces élèves, car ils n’ont parfois pas le background adéquat à la maison … Parfois oui, parfois non … des familles fraichement arrivées de pays n’ayant jamais pratiqué la démocratie, et dont le ciment,  est la religion … Comment arriver à penser par soi-même, dans ces conditions ? Ardu …

Moi j’ai eu la chance de naitre dans une famille qui laissait la pensée libre … Je pouvais lire ce que je voulais, par exemple, et à n’importe quel age  … mon père mettait la littérature plus haut que tout … Quelle liberté …

On a demandé à ces profs, aussi, quelle était la solution …

Leur réponse : la Loi, obeir à la Loi … La Loi des hommes, qui est la seule garante que les choses se passeront normalement ..;

Ca m’a rappelé un épisode de ma vie : A une époque, j’étais vraiment trés jeune , et j’étais littéralement persécutée par une sorte de maffia dans mon immeuble (qui trouvait que je vivais de façon immorale car je sortais beaucoup la nuit, etc …)

Mon immeuble était comme un village, et quelques personnes, minoritaires mais trés actives et faisant leur loi, fondée sur des ragots et une pensée tordue, avaient monté une sorte de cabale contre moi … Il y avait notamment une vieille femme mauvaise langue, qui me pourrissait la vie … C’était insupportable …

Je ne vais pas  m’étendre plus qu’il n’est nécessaire sur le sujet, mais un jour j’avais demandé à un ami ce qu’il convenait de faire …Après avoir un peu réfléchi, il m’a dit … »La Loi…Il faut leur mettre la Loi devant le nez ..; »

Et c’est ce que j’ai fait, j’ai étudié la législation qui pouvait s’appliquer aux différents points par lesquels on me cassait les pieds, (je me sentais persécutée, je n’en dormais pas, on m’insultait, même), et je leur ai fait savoir, par tous moyens … je suis même arrivée un jour avec un avocat à une assemblée de copropriétaires … 🙂

Je n’ai rien cédé … J’ai répondu avec « la Loi »à chaque fois … les textes …

Et les choses se sont calmées petit à petit … .. 🙂

(Le point le plus intéressant fut la disparition dans des circonstances relativement étranges, de la vieille personne … Qui de toutes façons avait fait son temps … je raconterai ça un jour peut-être … 😛

Alors que faire actuellement en   France ? faire respecter la Loi … Vraiment …

Et il ne me parait pas inadéquat de commencer à faire respecter la loi même dans les détails … La politique de la « vitre brisée », je crois que ça s’appelle comme ça … Employée à une époque par le Maire de New-York, et qui a spectaculairement fait baisser la délinquance …

C’est-à-dire sanctionner le plus petit débordement, le papier balancé par terre, le crachat aussi, la moto et le vélo sur le trottoir, les incivilités, les petits délits …

Les forces de l’ordre vont avoir du travail … peut-être serait-il intéressant de les dégager d’une partie de ce qu’ils font en pure perte, à savoir la répression de la « drogue », le cannabis, en premier … Plusieurs états s’y mettent… Rejoignons-les … Faisons de la vente du cannabis un monopole d’état … de toutes façons, comment peut-on se permettre d’interdire ce qui est le droit de chacun à s’administrer ce qu’il veut à soi-même ? et ensuite, tout le monde fume (sauf moi, j’ai déjà donné, il y a prescription … 😀

Le « Je suis Charlie », né spontanément, semble avoir une résonnance dans le monde élargi … Peut-être que si on met tout  ça, ces évênements et aussi ceux qui se passent par exemple au Moyen-Orient, et qui ont des parentés, peut-être que si l’on met tout ça en perspective, et qu’on se projette dans mettons 50 ans, on peut pressentir que ces configurations auront disparu …

Là on voit une grosse résurgence de la bondieuserie misogyne mâtinée de cruauté gratuite… , bondieuserie fille de la peur ancestrale de notre condition d’humains mortels (vrai, ça fout les j’tons), mais cette stupidité a toujours existé , même pas endémique ou à l’état larvaire, mais bien ancrée , et admise par tous … Ca ne se discutait même pas, c’était dans l’ordre des choses …

Personne par exemple n’aurait fait (n ferait ) la guerre pour exiger que les femmes, dans certaines parties du monde, soient tirées de  leur millénaire état d’esclaves … .. 🙂

Eh bien maintenant, ça se discute, justement …

La mondialisation, et les moyens de communication, l’internet, ont fait que ces manières d’un autre age de concevoir l’ordre des choses  se trouvent maintenant sous les feux de la rampe , exposées aux regards, (on n’est pas trés surs, on ne sait pas si c’est débile ou pas,c’est de la tradition, dit-on, c’est du religieux, qu’est-ce qui est admissible, qu’est-ce qui ne l’est pas…  mais le topo commence à se préciser, on trouve des repères objectifs  …)      et on a commencé à faire des comparaisons avec les endroits où il y avait plus de libertés, même si tout n’était pas parfait  … Au grand dam des petits (et gros) tyrans, à la tête des états ou de leur cercle de famille, et  dont la démocratie n’est pas la tasse de thé …

Ils ont juste peur de perdre leurs prérogatives, parce qu’ils ne savent par quoi les remplacer …

Le régne de la  c…lle  dure est mis en ballotage …

Les évênements que nous vivons actuellement, ne sont peut-être que les (derniers) soubresauts d’une maladie

… Elle va crever, la maladie, mais en attendant, comme elle  sait qu’elle va crever, elle attaque comme elle peut …

Qui peut raisonnablement penser que l’internationale des assassins, même réunis en un même lambeau de pays, a de l’avenir …?  c’est impossible …Ayons confiance … Nous vivons ici un épisode de la lutte des forces obscures (sang,opérations lourdes, éviscérations, mort, maladie, dessèchement, terreur , maman j’ai mal, j’étouffe, je crache) contre les forces plus lumineuses ( contrées paisibles, villes argentées en bord de mer, bien-être, nostalgie, amoureux, santé, beauté, rires, petits enfants heureux , paix de l’esprit,promesse de vie longue, brins de bonheur léger) … 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation