De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Et bien plus que demain

IMG_2743-1 (photo D. Le Rigoleur)

M’énerve cette machine …Elle est bien plus sophistiquée que le premier ordinateur, et pourtant elle est moins bonne pour capter le wifi … ce sont des manoeuvres épuisantes à chaque fois, alors que le vieil ordi blanc marche au quart de tour

Aujourd’hui, je ne voulais rien écrire, mais il y a eu un pic de fréquentation (bien modeste, mais un pic tout de même), alors voila … J’ai reçu des photos magnifiques de la part d’un ami, mais elles ne sont pas de lui …J’ai envoyé un mail à l’auteur de ces photos, pour demander l’autorisation de les publier…pas de réponse … Alors je les publie quand même …trop belles … Si problème, je les enlèverai … Il s’agit du merveilleux parc des Buttes-Chaumont … Un précurseur des paysages de l’avenir (si l’humanité prend la bonne direction … 😉

TROP BEAU !

Ca me fait penser à la piscine David D’Angers…J’ai oublié son vrai nom … Plus d’un an déjà, et toujours pas de rumeurs de réouverture … j’avais entendu dire que le sous-sol était traitre, là-bas … des bruits couraient, des légendes urbaines (oh, comme j’adore les légendes urbaines), que la pistoche s’enfonçait lentement dans le sol … Cette piscine est, avec Roger-le-Gall et Vallerey, le témoin vestiginaire (mot créé à partir de vestige et imaginaire) d’un monde passé …Un monde des années soixante, où le futur s’annonçait radieux … On bâtissait de grands bassins de 50m là où il y avait de la place, et aussi, audace suprême, en plein centre de Paris …Juste pour le fun pas rentable … cette euphorie a duré jusque dans les années 80, voire 85, peut-être même 90, et après quoi, ce fut le début de l’ère du riquiqui, en tous cas pour les piscines, à mesure que se gonflait l’Ego des Décideurs allié à un manque d’imagination regrettable … 🙂

Non, je ne pense pas que c’était mieux dans le passé …Mon mieux à moi, il est tout entier devant moi, en tous cas … je tends vers le mieux …A mesure que je prends des années, c’est ça qui est curieux … je vais sans doute devenir un pur esprit habité par un Mieux qui aura des allures de Cheval (cherchant une Chevalette et la pierre philosophale sans doute) …le fait est que je ne me suis jamais sentie aussi bien de toute ma vie … Mon Cheval trouve cela suspect, car je mets ça sur le compte de la natation … Aujourd’hui, je n’ai pas nagé , sauf sous la pluie , et ça me manque déjà …Demain … 🙂

Donc, la piscine David D’Angers (Hermant, en vérité), fut, comme tout le quartier et aussi une partie du 18ème, construite sur les carrières de gypse (c’est de la roche calcaire) qui ont permis d’édifier Paris …On ne croit pas que le sol soit creux comme un gruyère, dans les hauteurs du 19ème, parce que c’est haut, justement … mais peut-être que nos grands parents ont creusé, justement là où s’était un peu en hauteur, donc plus accessible

La pistoche s’enfonce, en dehors du fait qu’elle était aussi entièrement à refaire, du fond du bassin jusqu’au chrome des vieilles douches … des W.C. jusqu’aux casiers rouillés … des cabines jusqu’aux vasistas en hauteur … Peut-être, comme onn’entend pas parler de fin des travaux, sont-ils en train de se gratter la tête en se demandant comment annoncer sa fermeture prolongée aux usagers … 🙂 😉 …On parlait de 18 mois, à l’époque … On y est largement … Comme le temps passe ...

Papillon, tu es volage, tu ressembles à mon amant

L’amour est un badinage, l’amour est un passe-temps

Quand j’ai mon amant, j’ai le coeur content…

Croyez-vous ma demoiselle, que je viens ici pour vous,

J’en ai d’autres à ma demande, qui sont plus belles que vous

Croyez-moi, mamzelle, je me ris de vous … 🙂

Si l’amour avait des ailes, comme toi beau papillon,

Il irait de ville en ville, pour rejoindre mon amant,

Lui faire savoir tous mes compliments…

(Une vieille chanson, chantée par des baladins )…

……………………………………… A demain…………………

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation