De Paris en piscine Le blog de Papillonista

jeudi

小⑤コピー ~ NE C_0703( photo Jean mascolo)

les jours ils coulent et la Seine passe. Tout est figé et mouvant. Si on passe trés vite comme en regardant un film accéléré, on voit le fleuve qui roule roule roule, ses berges se construisent,se défont, se construisent, l’eau monte et descend, et monte et descend, les nuages passent, il n’y en a pas, il y n a, il pleut, il fait soleil, il y a du vent, il n’y en a pas, le jour et la nuit, et le jour et la nuit, et le jour, c’est clic clic clic, les silhouettes se hâtent comme dans les films muets, apparaissent, disparaissent, les costumes changent, toutes les 3 minutes il y a des bataillons en uniforme, et puis ça s’en va et les silhouettes qui vont qui viennent, apparaissent, disparaissent, et de hautes forêts se dégagent, et tombent, et les maisons s’élèvent, et des maisons de plus en plus hautes et les maisons gagnent gagnent, gagnent, des immeubles, des maisons, des immeubles, des tours, des immeubles, des gratte-ciels, et voila, on est, mon Cheval et moi, juste au centre, juste , de cette pièce de théâtre, le temps avant nous est égal exactement au temps après nous, et voila nous sommes exactement au point d’instersection  entre le tout petit petit petit infinitésimal, et encore bien plus petit, et le grand grand immense infini de l’autre coté de par delà les étoiles, des milliards de milliards d’années lumière ... 🙂

C’est encore des trucs auxquels je pense en abordant le quai avant le pont Neuf, avec la statue d’Henri IV au loin qui m’inspire on ne sait pourquoi …Sans doute le cosmopolitisme du lieu … Suivant les gens croisés , je sais où je suis dans Paris … On dirait que certaines personnes ne quittent jamais leur quartier, alors qu’en réalité tout le monde ne cesse de bouger …peut-être les gens prennent-ils l’air et la couleur du quartier où ils sont ...

Je venais de rêver, la nuit dernière, que normalement j’atteignais l’age où — normalement — je devrais commencer à être malade, à attraper un truc funeste, un de ces trucs qui « n’arrivent pas qu’aux autres », ce que tout le monde te rappelle tout le temps dans les journaux, et aussi untel qui connait quelqu’un qui, etc … et dans mon rêve je me tâtais, en me disant que je n’avais rien, et que ce n’était pas normal du tout … On est perpétuellement en sursis, c’est d’un pénible ... 🙂 Parce que fatalement, un jour on aura un truc … La barbe …

Donc je vais nager pour oublier qu’un jour trés probablement j’attraperai quelque chose, sauf si je me fais, comme ça en prend bien le chemin, renverser avant par un ,:(&& »=+^^^<>>>) grumblll , comme ce grumblll qui vient de brûler le feu alors que je traverse … 🙂

A BERLIOUX, VITE ! ! !

J’étais bien inspirée, pour nager, comme toujours quand c’est presque vide … mallheureusement, après quelques minutes, voila une leçon avec 2 personnes vissées au T coté petit bain, des gens qui ne savaient pas nager du tout, avec des bouées, des frites, agrippés au bord, tendant leurs visages vers le MNS qui expliquait des trucs … J’ai demandé à un nageur qui marmonnait « la barbe » en lui-même, de demander au MNS si ce serait possible de nager dans les 25m libres de l’autre coté, car il était évident que les 2 en leçon n’allaient pas se déplacer beaucoup

Et le MNS accepta, ce qui fait que nous fûmes 2 à nager sur les 25m, j’en ai profité pour faire des exercices lentement. l’autre garçon faisait du pap, en sortant trop les pieds…Il était trés raide et m’a expliqué que c’était parce que récemment on lui avait fait des infiltrations dans la zone des lombaires …Il n’aurait pas dû faire du pap, moi j’dis ... 🙂

Et voila qu’arrive le nageur sérial pap, avec son slip de bain bleu, mais il était sur la berge, en train de contempler la ouane, en attendant que la leçon s’en aille …Je ne l’avais pas vu depuis plusieurs semaines, au point que j’ai mis un mot à ce propos sur mon blog…Et 48h après, il rapplique … comme si je lui avais fait signe ! la barbe !

Il regardait, il regardait, il attendait, et ce fut juste la demi, et normalement la leçon devait cesser, mais fut remplacée par une autre leçon avec 2 gosses … déception du sérial papillonneur …il ne savait que faire, parce qu’il ne nage le pap que dans la ouane … J’espère toujours arriver à l’expédier dans la 3, mais là-bas, on lui fait la g… facilement, il enquiquine tout le monde ... 🙂

J’avais fini mon temps, alors je suis partie, non sans avoir discuté un peu avec ce bel homme qui est un ancien plongeur, américain, qui nage avec le Paris aquatique …  Qui m’a demandé si je faisais les interclubs, il parait que c’est bientôt … Lui y va pour soutenir son club … je lui ai dit que je n’aimais pas les compètes …Ca me met dans tous mes états …J’ai peur, je lui dis …Il n’avait pas entendu, alors mon Cheval est arrivé derrière et lui a soufflé « She’s SCARED ! » …Il ne voulait pas le croire … 😀

En chemin pour je ne sais où, j’écoute la radio, pour ne pas changer … Hier il y avait une interview de Thierry le Paon, qui trouvait assez normal qu’on dépense plein de  sous pour lui refaire ses appartements et bureaux, et aujourd’hui, j’ai entendu le détail des travaux…J’ai noté que dans son bureau, il y avait l’air conditionné … Le truc le plus nul du monde, bien énergivore, bien bruyant, bien dégueu pour la santé,  et tellement bien le marqueur d’un certain luxe affiché, qu’on ne se rend même pas compte à quel point c’est pas nécessaire dans le sens où l’on peut trés bien s’en passer ……La CGT, non mais et puis quoi encore ? la CGT  au diapason, et voila …  Ils vont revendiquer l’air conditionné pour tous, surement … je peux imaginer que ce soit nécessaire dans certains endroits où des gens bossent sous terre, mais dans le bureau de Thierry le Paon, à Vincennes, quelle est la nécessité ? je note que le chef de la CGT ne s’installe pas à Boulogne, question d’image, mais à l’est de Paris, traditionnellement plus populaire … Juste une question d’image … Tu grattes un peu, et c’est le même cuir que les autres … En même temps, quand on s’appelle M. Le Paon ...

A part ça, c’est toujours le même discours formaté … 20% intéressant, 80% dont on peut se passer … la CGT est en perte de vitesse de toutes façons … Ils existaient un peu lorsqu’ils étaient adossés aux communistes … ce n’est plus le cas, les communistes se sont évaporés et sont devenus extrême quelque chose …Ils ne voient les choses que par le petit bout de leur lorgnette, les cégétistes, et les autres en face aussi ... désabusés, sommes-nous …

Il serait intéressant de comparer les points de vue des différents syndicats dans les conflits qui règnent actuellement dans les piscines et que personne ne semble avoir envie de résoudre, de toutes façons, pas plus la CGT que les autres ...

Désabusés sommes-nous … Plus d’invention, de créativité, de fantaisie, de détachement et de générosité, voila ce dont personnellement j’ai envie … Marre d’entendre les revendications sur les salaires et les primes… A ce stade il serait plus intelligent de proposer un projet de refonte de la société …Prenez ce qu’on vous donne , et mettez-vous au travail de votre coté, votre propre travail pour changer les choses …et renversez-les, les patrons, mettez vous à leur place, pensez une organisation du travail partagée et généreuse, sans oublier personne , voila un programme autrement plus intéressant que des revendications salariales … A ce stade, il faut vous rendre compte que vous vous battez en fait contre des mentalités …Mentalités qui sont aussi les votres, si on regarde bien … tant que vous ne changerez pas de mentalité, vous ne pourrez changer celle des patrons ..; 🙂

« Ouais … Papillonista président », hurle mon Cheval alors que nous revenons à la réalité en butant contre un de ces potelets sciés qu’on trouve un peu partout maintenant (ils ont créé la brigade des potelets sciés, à la Ville, juste pour dépenser un excédent de sous de nos impôts qu’ils ont découvert sur un « compte orphelin » … 🙂 😉 😀

Au fait, derrière la bibliothèque Forney, dans une rue qui longe un terrain de basket tout en longueur, adossé à l’arrière d’un beau bâtiment historique, vers le marché Saint Paul, se trouvent les SEULS potelets (non sciés) colorés de toute la ville …bleu, rose, rouge, violet … Un peu comme les paragraphes de ce blog …Une oeuvre d’art, dans la rue …

Allez, à demain …sans faute, n’est-ce pas …?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation