De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Mardi 4 Novembre 2014

Nagé chez Suzie, mais j’ai raté l’heure creuse … Trop de monde pour moi, des leçons, un groupe de gosses , et ensuite une seule personne dans le couloir 1 , en leçon, et je ne comprendrai jamais comment une telle chose est possible … un couloir entier de 50m réservé pour 1 personne seule pendant plusieurs demi-heures de suite parfois, alors que c’est la grosse foule à coté … Il me semble que les MNS n’ont pas à se plaindre, à Berlioux, car ils perçoivent des rémunérations intéressantes avec les cours collectifs … Alors, en plus, les leçons individuelles, c’est un non-sens total … ca fait partie des habitudes qui ne changent jamais, malgré l’évidence …

A coté de ça, c’est le désert point de vue autres piscines ouvertes , à Paris … Des fermetures prolongées, Roger-Le-Gall (les 2 bassins … ), Baker … Massard … Et toutes celles qui sont fermées depuis longtemps …

Les grèves institutionnelles du dimanche …

Je me rends compte que j’ai intégré le fait qu’il est —pour moi—IMPOSSIBLE de nager dans une municipale … Je ne me pose même plus la question … Je file à Berlioux comme s’il y avait un métro direct qui me prenait de mon appartement à l’entrée de la piscine … et je ne suis pas la seule …Malgré le prix élevé (multipliez par le nombre de séances par semaine), Berlioux reste la seule où l’on peut nager, et encore, à condition d’y aller à des horaires choisis … Sinon c’est l’usine, et la natation à la chaine … On ne peut même pas parler de natation … On s’agite dans un bocal plein …la seule chose qu’on puisse pratiquer, c’est la parlote …

Hier cependant, je revois le M. qui m’avait donné un bonnêt siglé … Il nage bien, il a fait du polo, fut un temps … On sort en même temps, et du coup on marche ensemble jusu’aux Gobelins, il m’accompagne, bien qu’il n’habite pas du tout dans cette direction, mais il aime marcher comme moi .

Ca m’amuse, parce qu’en général, c’est moi qui raccompagne les gens en marchant dans leur direction ..;

On discute de pas mal de choses, et aussi de logement … Il me raconte l’histoire d’une amie à lui qui doit quitter son logement car il est mis en vente … L’amie s’adresse à une assistante sociale pour essayer de voir si elle ne peut pas avoir un logement social …L’assistante sociale lui conseille de ne pas partir , que de toutes façons c’est la trêve hivernale, et de « faire ch… son propriétaire », en quelque sorte … Mon accompagnateur trouve ça assez scandaleux, ce genre de conseil, bien qu’il soit lui-même locataire (ça se passe bien pour lui, sa propriétaire lui fait un loyer plus petit que les loyers en cours dans le quartier, parce qu’elle a d’autres logements et ne veut pas profiter, et lui il paie sans problèmes) … ca me rappelle une interview de Florence Aubenas, journaliste au Monde, et sympathique, s’il en est, qui vient de sortir un livre (celui d’avant, qui s’appelait « Quai de Ouistream, était remarquable), intitulé « En France »… D’après ce que j’ai compris, il s’agit de raconter des vies d’anonymes, qui vivent en France aujourd’hui, et que font-ils, qu’est-ce qui les préoccupe, et comment vivent-ils…Elle a discuté avec plein de gens … ce que j’ai entendu, entre autres, dans l’interview, et que je relate tout en marchant (nous passons par l’Odéon, et nous engageons dans la rue Monsieur-le-Prince) c’est que , à l’époque où Aubenas était jeune, ce qu’on lui répétait, ses parents, tout le monde, c’est que le loyer était vraiment la chose à payer en priorité, et après venait le reste, parce que c’était important d’avoir un toit …maintenant, le loyer est la dernière chose que les gens paient (la première étant le portable) … Parce qu’on est en France, et qu’on n’expulse pas les gens … Une sorte de déresponsabilisation générale, en somme …La société doit tout prendre en charge … le problème étant, d’après moi, que tout le monde n’est pas logé à la même enseigne …

Je raconte que personnellement, à propos du logement, je pense que ce serait bien effectivement de plafonner les loyers, de manière à ce qu’ils deviennent acceptables, mais qu’il devrait être possible de mettre les syndics en cause plus facilement, et d’arrêter  aussi l’augmentation exponentielle des charges des propriétaires… les travaux surfacturés , etc … (les copropriétaires sont en général tellement c… et tellement niais qu’on peut tout leur faire avaler …par contre, ils ne sont pas en reste pour répercuter les hausses de charges sur les locataires) …On a a ainsi un système vicieux qui prospère … Et je pense aussi qu’il devrait être possible , dans une configuration où les loyers seraient acceptables, de mettre les gens qui ne paient pas, à la porte plus facilement …

En fait, il y a des propriétaires qui sont des salauds intégraux, qui louent des chambres de bonnes à des prix démesurés (il y en a un comme ça dans mon immeuble, 750eu pour une chambre de 11M2, qu’il appelle « studio », et où il n’y a même pas d’étanchéité dans la minuscule salle d’eau, et le gars a plusieurs autres petites surfaces dans Paris, où les gens sont traités de la même manière), et il y a aussi des locataires qui sont des c…..rds intégraux, qui ne règlent pas leur loyer parce qu’ils considèrent que le propriétaire, même de bonne foi, est un pourri, et se servent des lois actuelles pour ne rien payer, durant des années, avant de partir et de se déclarer insolvable …Au cas où on les poursuivrait au tribunal …

Pendant ce temps, avec le gaspillage de l’argent public, et les retards de constructions de logements, la politique stupide du gouvernement met des gens dans la rue … En fait, pour faire baisser les loyers, il faut construire des logements là où il y a pénurie, ça se régulera tout seul …

la récente loi Duflot, dont on ne connait pas, pour l’essentiel, les décrets d’application, est une grosse stupidité, le résultat le plus visible, pour l’instant, étant que les syndics ont tous augmenté leurs honoraires de 30%, en racontant, la bouche enfarinée, qu’ils étaient obligés, maintenant, à cause, n’est-ce pas , de tout ce que la loi leur imposait de travail en plus … ce que les copropriétaires ont gobé comme le poisson gobe l’hameçon pointu … Et devinez qui est-ce qui trinque, au bout de la chaine ? le locataire … avec les augmentations de loyer …même si, en principe, elles ne sont pas légales (il y a des biais pour contourner la loi …) …Parce que tout ça se règle devant la Justice, et que la Justice manque de moyens, en France … des mois pour une audience en référé, par exemple , à Paris… (pardon, des mois quand vous êtes simple pékin, mais apparemment ça va plus vite pour les gens importants ou connus …) Ils pondent des textes encore plus compliqués que compliqués, qui s’ajoutent à d’autres textes parfois contradictoires, et après si ça ne va pas, c’est simple, on vous explique, vous allez en justice … ! ! ! en plus, c’est cher … on vous dit que vous pouvez avoir droit à l’aide juridictionnelle si vous n’avez pas de quoi payer, mais les plafonds sont si bas, qu’en fait tout le monde a de quoi payer, on se rend compte, sauf les personnes pour qui tout est gratuit , et ce ne sont pas forcément ceux qui ont réellement besoin .

Ceux qui auraient vraiment droit à  ces multiples aides sont en général si bas qu’ils ne comprennent rien à ce qui se passe (voir par exemple le RSA dont quasiment personne à la rue ne profite …)

Quand est-ce qu’ils mettront en place une justice claire, adaptée, simple et rapide ? et où l’on examine réellement les tenants et aboutissants d’une ‘affaire ? Là, les juges n’ont pas le temps … D’ailleurs ce que font les avocats, c’est COURT , parce qu’ils savent que les juges survoleront, et qu’il ne faut surtout pas leur exposer un cas compliqué, ou leur donner beaucoup de pages de ‘Dires » à lire

Il y a une juridiction de proximité, en principe, dans tous les arrondissements, le « conciliateur », c’est pas mal, sauf qu’il n’y en a pas assez …il faut des semaines pour un rendez-vous, et ses pouvoirs sont limités …de plus il ne peut pas faire grand chose si l’autre personne en cause ne se rend pas à la convocation …ne reste que le Tribunal …

On a compris que j’étais propriétaire de quelque chose, oui … En tant que propriétaire, je souhaiterais que soit mise en place une structure spéciale qui s’occuperait uniquement de régler les litiges avec les syndics … Qu’on puisse saisir cette structure, en cas de manquement d’un syndic, ou de demande d’examen de la manière dont sont passés les marchés de travaux par exemple … Il faudrait trouver un système qui soit rapide, qui évite les abus des copropriétaires, mais qui puisse taper efficacement sur les doigts des syndics …

 

La suite plus tard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation