De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Fin de semaine …

P1170370(photo Jean Mascolo)

Fleurs d’été en automne, et vasque

Vendredi, j’ai nagé chez Suzie, mais je n’ai pu samedi car il y eut un problème de chlore-dans-l-eau … Il n’y en avait pas assez et la piscine fut fermée …

Le beau soleil radieux m’a consolée … Ca donnait envie d’être à la mer et de se plonger dans les vagues … résisté à l’envie de prendre un TGV pour retourner à Toulon … Trop de travail, c’est pas humain … trop de batailles ... 🙂 😉

Donc aujourd’hui dimanche, même déclinaison, avec un soleil un peu moins présent … je prends la chemin qui est le plus AU SOLEIL pour aller à Berlioux … Il s’agit de longer les quais coté ile de la Cité, expo sud, mais malheureusement c’est l’endroit où la terre entière avait rendez-vous … D’abord je voudrais qu’on m’explique pourquoi plus il fait beau, plus il y a d’embouteillages … Pourquoi plus c’est un jour sans travailler — donc aucune obligation — Plus il y a d’embouteillages … 😛 😛

 » Tu vas te répéter, c’est forcé », me dit le Cheval qui manque écraser un gros rat beige, auquel personne ne faisait attention, et qui en profitait pour tester ses dons d’escaladeur de poubelle …

Nous avisons un balayeur , devant Notre-Dame, (avec un petit conteneur pour les feuilles mortes… A part ça, les poubelles débordent , devant le parvis ... 🙂

Mon Cheval lui parle des rats — Après un moment de flottement où nous crûmes qu’il allait s’évanouir au soleil (Un Cheval qui parle ! ! ! ), le monsieur nous dit « oh, mais il y a des rats partout  »

« Seriez-vous du coté des rats ? », hénnit le Cheval … « Noon, non, bien sur , mais les rats sont trés intelligents  » … « mais on est quand même plus intelligents qu’eux, non ? », je fais (et j’attends desespérément que le Monsieur approuve, mais il ne dit rien, « et puis ils sont énormes, et on en voit beaucoup », je lui montre la taille avec mes mains, comme un gros lapin, en fait  … »Oui, c’est ce qu’on m’ a dit, ils seraient énormes ..; » (il a l’air de s’en f…Le plus curieux, c’est qu’il est préposé aux feuilles dans ce coin là, où les rats pullulent, et il semble n’en avoir jamais vu ) « Il n’y en a pas qu’ici, nous confie-t-il, « à Beaubourg aussi « … (ca a l’air de lui faire plaisir )

Je dis :  » Ils ne se gênent plus du tout … Ils arrivent, vous regardent en face, Bonjour, voila, c’est moi, je suis le rat, et je t’emm … » … « Oh », fait le Mr qui enlève les feuilles mortes, « mais savez-vous que les rats sont trés utiles, ils bouffent le surplus des égouts » …  « Et de toutes façons, on ne peut rien faire, on ne peut pas s’en débarrasser, mais faites attention, (il répète ça 2 fois), surtout, ne les touchez pas, ils vous feront trés mal  « 

Le monsieur s’occupe des feuilles mortes, mais pas des poubelles, qui débordent … le nettoyage est sévèrement sectorisé, à Paris … 🙂 🙂

Sur ces bonnes nouvelles ,nous nous congratulons mutuellement , avec ce monsieur, et reprenons la route le long des quais, on peut à peine marcher …

En passant un peu au large de la Place Dauphine (ça me fait toujours cet effet là, de passer près de cette place, avec le pont neuf et la statue d’Henri IV au loin, le plus vieux pont de Paris, et un roi que voila, comme ça, et sans vraiment le connaitre, je trouve sympathique, pas c… , capable de changer de religion comme de chemise (je trouve ça bien, moi … Evidemment il ne pouvait pas se dire athée, à cette époque-là, c’eût été encore plus mal vu que protestant … 🙂  , une grande preuve d’intelligence … Selon moi il était bel et bien libre penseur, avec assez de jugeotte pour n’en souffler mot en rien … oui, sympathique, le bon roy Henri

Donc, dans ces parages du Paris ancien, je me mets toujours à élucubrer, et encore plus si d’aventure j’aperçois un étoile ou un coucher de soleil à cet endroit, et là, avec cet été bien chaud que nous vivons fin octobre, il me vient l’idée que, à cause des activités humaines, réchauffement climatique et patatras, les saisons sont vraiment décalées … rappelez-vous, je crois que c’était l’année dernière, on avait eu un mois de juillet/août assez pourri, tout comme cette année, et l’été en novembre … Là on est dans la chaleur, quand même Donc les saisons se sont décalées , elles sont tardives … mais par contre, tout le système des équinoxes, et des solstices, lui n’a pas bougé d’un iota … Le jour se couche immuablement à telle heure à telle date, et se lève pareil qu’il y a 1000 ans …Tout juste y a-t-il des variations de micronièmes de secondes d’un siècle ou d’un millénaire à un autre, et elles sont parfaitement quantifiées, attendues et connues … 🙂

j’en conclus donc que cela permettait  de voir à quel  degré de déréglement de la planète  nous sommes : Autrement dit, nous avons déréglé le climat mais pas plus … Nous n’avons pas déréglé les instruments du grand horloger céleste … la terre tourne toujours autour du soleil sans varier son orbe et la lune autour de la terre itou … C’est juste le bordel sur terre, mais ça n’influe pas sur le système solaire, et encore moins sur la ronde des galaxies … Va savoir si oui ou non on arrivera à mettre le souk dans les systèmes intergalactiques … ? A agir sur les trous noirs (même sans l’avoir voulu ..) … ? A dérégler Alpha du Centaure ? A reculer les limites du bang primordial … ?

Là, pour le coup, on serait HORS TEMPS … On pourrait tripoter tout ça, comme un bébé ses jouets, juste pour voir ce qui se passe (à noter que c’est ce qui est recommandé, me dit mon Cheval en passant, dans l’apprentissage des ordinateurs Mac …Oui, tout tripoter et voir ce qui se passe ) ..;

Même si simplement on arrive à déplacer un peu le Soleil, ou à déplacer un peu la Terre, à la rapprocher de la Lune, par exemple, là on aura vraiment réussi à mettre le souk … avec des tas de modifs génétiques de l’espèce humaine, intéressantes à observermais pour l’instant, on n’en est encore qu’au début … j’ai toujours pensé que la conquête spatiale rendait les garçons cinglés parce qu’ils percevaient que bientôt la terre deviendrait inhabitable, (ça excite beaucoup moins les dames qui se demandent quelle tête elles auront dans une combi spatiale , obligées de s’épiler en apesanteur ..;), eh bien il y a quelques jours, un article disait que je ne sais plus qui, une réunion de scientifiques je crois, recommandait de poursuivre les opérations pour coloniser Mars de manière à la rendre habitable, au motif qu’une catastrophe (météorite ou autre)pouvait se produire, et qu‘il faudrait savoir où se replier ... 🙂 … C’est des grands garçons , et tous pères de famille, qui disent ça … On parie que la catastrophe, si elle arrive, aura plutôt été concoctée par tous ces grands garçons … 🙂 🙂  … Il me paraitrait quand même plus simple, si une météorite devait un jour tomber sur terre et faire vaciller notre existence, de commencer à prévoir comment la détourner … Plus simple que d’aller vivre sur Mars … 🙂

Non, mais, attend, fait mon Cheval, tu déc.., ou quoi ? beaucoup plus marrant de prévoir le déplacement vers Mars, avec toutes les difficultés adaptatives …

Bon, ben, va sur mars si tu veux, et emmnène les autres avec toi, je garde la Terre, je me sens bien dessus … je n’ai pas envie de me voir pousser des oreilles de M. Spock à cause du voyage dans l’espace (quelques dizaines d’années quand même … A mon avis, il faudra développer la téléportation , quand il s’agira de sauter de planète en planète ..;)

Mais là, c’était dimanche, et j’avais vraiment envie d’aller nager, tant qu’on peut encore le faire, toutes les municipales étant fermées à Paris, et j’arrivai devant le jardin des Halles en pensant que c’était pitié que de s’enfermer ainsi en sous-sol … Mais trop envie de nager … Direct dans les entrailles , niveau – 3 , Vive la Pistoche !

Le tourniquet était H.S. , une fois encore, et un écriteau disait de passer par la caisse … Oui, il faudra qu’un jour je trouve le temps de mener l’enquête à propos de ces engins et de leur coût …Apparemment ce misérable blog ne change rien de ce coté là, tout le monde se fiche de ces tourniquets et de ce qu’ils peuvent coûter …ca semble si NORMAL, l’intrusion de ces trucs dans nos piscines … le gachis d’argent que ça représente, pour un gain réel de confort zéro

Ensuite, je passe devant les séchoirs où une batterie de nanas se chauffe les tifs, comme s’il y avait besoin, avec l’été chaleureux dehors …

les séchoirs payant : Une fois, il y a 2 ans environ, grand branle-bas de combat avec ggrrrande consultation (insultation des c…, me lance le Cheval pour faire un mot) des usagers … Toute une semaine , plusieurs personnes assises à une table dans l’entrée de berlioux, avec des formulaires à remplir soigneusement, et qu’est-ce que vous pensez de la piscine, et que faut-il améliorer, et bla bla ..; Et tout le monde qui se creuse le chou pour mettre ce qui n’allait pas (et moi j’en colle une à propos des tourniquets, évidemment, et des leçons d’une personne dans un couloir alors que c’est la foule à coté, mais passons ... 🙂

j’avais mené l’enquête à la fin et interrogé quelqu’un du staff pour savoir ce qu’il en était ressorti … Eh bien il parait que le truc majeur à changer, pour les gens, c’était que les séchoirs devaient être gratuits …Tout le monde trouvait immonde que ce soit payant, même 20 centimes … 🙂

Telle était la voix de la grande majorité … Et des dizaines (centaines ?) de milliers d’euros dépensés pour ça … Pour savoir ça … Et croyez-vous qu’ils ont mis les séchoirs gratuits pour autant ? noooon

« T’es vraiment tarte, toi, », me dit mon Cheval, « t’as pas compris ? l’essentiel, et peu importe ce que ça coûte, c’est que les gens soient persuadés que leur avis compte … De toutes façons ils sont trop nuls pour se rendre compte qu’on se f… d’eux, et puis leur cerveau reptilien approuve en douce , dans le tréfond, ces manières de faire, parce que eux mêmes, à leur échelle, font pareil …Alors …

Alors, ben , alors … On est allé nager … dans le portnawak, où l’on a fait de la brasse sans arrêter …

🙂 😉

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation