De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Jeudi, 2 piscines …

P1170361( un jardin dans les Yvelines, photo de J. Mascolo)

la radio a maintenant presque complètement abandonné les termes de « Etat machin », mais use de périphrases beaucoup plus radicales … j’ai entendu « Les barbares de D… », et juste après « Les égorgeurs de D… »

Oui, je sais c’est un blog autour de la natation, et ça devrait produire de la beauté, à un moment ou un autre … mais comment oublier le monde … ? On est en plein dedans

Voila plusieurs jours que je passe le soir devant Notre-Dame, et je peux vous dire que c’est bourré de rats … Non, je n’invente rien … Devant la grande cathédrale, il y a une sorte de parvis qui est trés étendu … des murets de pierre, sur lesquels on peut s’asseoir (ce dont ne se privent ni les touristes, ni les parisiens, ni les promeneurs) délimitent de grands rectangles de végétation, sortes de buissons d’environ 25cm de haut, pas plus …

Voila le repaire des rats … Il y en a par dizaines, peut-être par centaines … Ils ne se cachent même pas … Ils sortent de la végétation et viennent mettre leur nez dans la nourriture abandonnée ou jetée par les gens … Ils escaladent les corbeilles à papiers, où gisent les restes de sandwichs, etc … peut-être que si le nettoyage était fait plus régulièrement … ces carrés de végétation sont absolument idéals pour ces colonies de rats … Ca les cache complètement, ils sont tranquilles …

« Tu as gardé le meilleur pour la fin », dit mon Cheval, « as-tu remarqué à quel point ils sont gros, et grands, de la taille d’un chat  » … « Je ne suis pas certaine , hélas, que les chats gagneraient la bataille, si on en lachait un bataillon devant la cathédrale …, tellement ils ont l’air prospère, ces rongeurs  » …

Quand même, ça la fiche mal, cette invasion de rats au centre de Paris … Tiens, madame la Mère devrait mettre quelques biffetons pour éradiquer ces colonies … Oui, lachez des cohortes de greffiers, et que la ville vienne les nourrir , ça amuserait tout le monde … Après tout, ils ont bien installé des moutons, dans le 20ème, pour tondre l’herbe d’un jardin à peu de frais (au fait, qu’est devenue cette expérience ? Mystère …)

Aujourd’hui, juste que j’étais pressée, impossible de circuler en bus … Tout était bloqué … Il faudrait qu’on m’explique pourquoi dès qu’il fait beau, la circulation est ENCORE PLUS bloquée … Mon Cheval et moi nous engouffrons dans le métro, car pressés nous étions … Métro bloqué à cause d’une alerte à colis peut-être piégé à Réaumur … (Impossible de monter sur le Cheval, il avait un caillou dans le sabot, et depuis peu il développe une allergie à la foule … ) …. 🙂 😛 … Alors nous allons à pieds … Nous passons devant le magasin Aurouze, aux Halles, champion de la lutte contre les insectes et les rongeurs … De superbes rats naturalisés sont exposés dans la vitrine … Ainsi que des blattes grossies 10 fois … Oh lala, qu’est-ce que je déteste ça … 🙂 😉 … Je suis d’accord pour laisser les petits insectes exister, mais je ne veux absolument pas les voir, et encore moins les inviter chez moi … Sauf les araignées, qui ne sont pas des insectes, (ce sont des arachnidés, ce qui n’est ps la même chose), et qui sont le meilleur insecticide du monde … Fichez la paix aux araignées, laissez-les faire leur travail …

Je ne veux pas voir non plus l’ombre d’une souris, et encore moins d’un rat … Pour la dissuasion, nous avons le merveilleux chat … même s’il s’agit d’un gros matou qui dort toute la journée, sa seule présence dissuadera la souris … 🙂

LE CHAT   (CHARLES BAUDELAIRE, LES FLEURS DU MAL)

 

Viens mon beau chat sur mon coeur amoureux,

Retiens les griffes de ta patte,

Et laisse-moi plonger dans tes beaux yeux

Mêlés de métal et d’agate

————–

Lorsque mes doigts caressent à loisir

Ta tête et ton dos élastique,

Et que ma main s’enivre du plaisir

De palper ton corps électrique

—————

Je vois ma femme en esprit.Son regard,

Comme le tien aimable et bête,

Profond et froid, coupe et fend comme un dard,

—————–

Et, des pieds jusques à la tête,

Un air subtil, un dangereux parfum

Nagent autour de son corps brun

———————————————————————————–

 Retour à la piscine … A la caisse, un Monsieur , juste devant moi, tend un papier à la caissière …On voit le sigle de « Pôle-emploi » … (gratuit pour les chômeurs) … mais il n’y a même pas son nom sur le document …Un simple document qu’on peut télécharger sur Internet, rien de plus facile que de fabriquer un faux …

La caissière fait savoir au gars qu’il ne peut pas rentrer avec ça …Mais il insiste … Disant des trucs qui n’ont rien à voir … Qu’il arrive de la piscine « Cour des lions », et qu’elle est fermée, c’est pour ça qu’il est là … certes, elle est fermée, mais ça n’a rien d’étonnant, elle est fermée toute l’année à cette heure-là … La caissière est sympa, elle lui dit que ça va pour cette fois … Et voila le gars qui rentre, mais en pestant contre les gens qui ne comprennent rien , en l’insultant, presque , etc … « Ah, je regrette de l’avoir laissé rentrer », dit cette dame, qui me confie que c’est tout le temps comme ça , une partie des gens s’énerve et se fâche, quand on leur demande d’amener un titre d’entrée gratuite qui soit valable … Apparemment ça les énerve même de se donner la peine de bidouiller un truc potable … … 🙂 😉 😀 😀

A l’intérieur, c’est cool, sympa, propre, raffraichissant, l’eau est divine, rien de moins, pas d’enquiquineurs, quelques bogosses , les habituels dragueurs, les conditions sont parfaites pour une bonne séance … un peu de pap, peut-être, vous en reprendrez ?

Je me lance dans un délire de crawl avec du dos, et de la brasse sur les derniers mètres, histoire de bien saisir la situation … je me sens délicieusement engourdie, envahie par une vague de distanciation avec la réalité, mes extrêmités nerveuses se diluent dans l’air, trés agréable, c’est merveilleux … Malheureusement une leçon dispensée par la MNS blonde (j’ai l’impression qu’elle n’arrête pas avec les leçons … Plus que les autres …) vient tout remettre en question … Nous voila refoulés dans les autres couloirs, et du coup je vais faire de la brasse dans le portnawak, pas encore trop de monde …

Je ne sais pas quand exactement cette pistoche a été construite, mais c’était vraiment une idée grandiose, quelque chose de généreux dans sa conception … On les imagine, ceux de maintenant … Ils n’auraient pas cette idée …Ou alors un bassin rikiki, genre 4 ou 5 couloirs sur 25m, comme ce qu’ils ont fait à Beaujon …

Cette piscine des Halles est un défi à l’esprit petit bobo rase-motte de maintenant … Non seulement ils gaspillent nos sous, mais encore leurs projets sont sans intérêt, et toujours à visée petitement commerciale … En fait, les projets sont tous avec optique engranger des recettes, avec un petit habillage genre social de ci de là comme alibi, une crèche de 25 berceaux , alors qu’il en faudrait 250, une piscine genre boite à sardines, (trés rare, malgré tout, la piscine), … une salle de hip-hop qui n’intéresse personne (les gars qui font du hip-hop adorent le faire dans des lieux insolites et non dédiés …) … Ouais …Je sais, on n’est jamais contents …

Prenez  le fameux « Super Pentagone » à la française, dont pas grand monde parle, et qui est en train de se construire actuellement à Baltard … Avait-on vraiment besoin de ça …? de quoi asseoir la suprématie de la France en Europe, en matière de vente d’armes , et d’interventions militaires ? des milliards de milliards que ça coûte à l’Etat, de construire ce gros truc où seront centralisés tout ce qui auparavant touchait à l’armée et était logé ailleurs dans Paris … C’eût été moi, les états-majors et leurs chefs seraient restés logés là où ils étaient, dans Paris … J’aurais essayé de les oublier … je n’aurais pas remplacé ceux qui partaient à la retraite … 🙂

Et il y aura une (petite) piscine, à Baltard  … A part ça, ils essaient de faire croire qu’ils construisent ce gros machin uniquement pour que les parisiens puissent profiter d’une piscine supplémentaire … Grrrros malins … … 🙂 🙂

 

A propos : dans le forum des Halles today, une grosse animation sur la Place Carrée  … Retransmis sur des écrans géants en hauteur … quelques personnes dessinaient sur de grands tableaux recouverts d’une feuille de calepin géante … Thème l’absurdité de la guerre … Il fallait faire un dessin genre satirique ou humoristique … Et après la personne était interviewée à propos de son propos … Ils étaient 3 ou 4 à dessiner en même temps, mais apparemment ça changeait périodiquement …Et ensuite les dessins étaient affichés sur les cimaises, je suppose , car de la Place Carrée à la piscine, un accrochage en hauteur avec les dessins ... 🙂

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation