De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Lundi

1 heure chez Suzie, ambiance moitié calme … Quelques spécialistes du lundi … Des gens qu’on connait … la demoiselle allemande qui trouve un exutoire dans la natation, et écrit des poèmes particuliers … Un habitué qui ne nage que 1500 à 2000 à chaque fois, bien qu’il nage plutôt pas trop mal … Il me dit que le moment où il nage est le seul où il s’oblige à « prendre son temps » …

le monsieur qui m’énerve (il nage avec un tuba et c’est à chaque fois la catastrophe quand il double …) en effet, il ne lève pas la tête à cause de l’engin planté dans ses machoires, et bien sur il embugne celui (celle …. ) qui vient en face … Ca m’est déjà arrivé 2 ou 3 fois avec lui … Là, je l’ai senti arriver sur moi, alors je lui ai donné une bourrade avec les mains … Non, mais , faut pas pousser mémé …

la bonne manière de doubler, c’est de ralentir, primo, et d’attendre (oui, j’ai bien dit attendre … Vous nagez plus lentement, voila …) que la personne en face soit passée, pour doubler … parce que, à moins que vous ne soyiez Phelps ou Alain Bernard, vous allez mettre un temps infini à doubler et vous allez rentrer dans le nageur d’en face …

Ce petit monsieur n’a pas encore compris ça, depuis l’temps  … Et puis après, je m’en suis beaucoup voulu … parce que je déteste être impolie comme ça, et je le suis trop souvent … je suis comme ces mal élevés que je déteste, en fait … Ce petit bonhomme est plutôt pas beau, il nage comme un sabot, ok, mais moi je manque de mansuétude et de gentillesse, parfois … C’est pas grave , après tout, s’il me rentre dedans une fois toutes les 3 semaines … (c’est le laps de temps) … Donc je m’excuse de loin … Bien qu’il n’y ait aucune chance pour qu’il me lise …

Par contre, je ne m’excuserai pas auprès du papillonneur au bonnêt bleu … Ah, ça non ! Là, nous avons un authentique « male chauvinist », comme on dit dans les Amériques … D’ailleurs, on ne le voit plus … tendinite ? … 🙂 🙂

Il y avait un monsieur dans le couloir, qui était pas mal (mais qui ne me plaisait pas) … Et mon Cheval, sur la berge (il s’est mis à faire des exercices à sec) qui me taraudait pour que je lui pose une question … Pourquoi ? je ne sais pas … Du coup, j’ai fini par la lui poser , alors qu’il soufflait, au T coté petit bain … « Que pensez-vous de la situation de la France ? Ah, ben, on aurait dit que d’un coup je le réveillais … Il était trés trés pessimiste …Plus que ça, même … Il m’a expliqué que ça allait mal, et que ça irait de plus en plus mal …Il était contre l’assistanat, et notamment pour les intermittents … Un peu surprise qu’il passe ainsi aux intermittents, comme ça, tout à trac, je lui demande pourquoi …

Eh bien, il est lui-même théâtreux, cinéma, etc … … Il vient de finir un téléfilm pour une chaine nationale , où il joue une personne aveugle … (un musicien … ? ) Il ne veut dépendre que de lui-même … Gagner l’argent avec lequel il vit …  je lui ai dit que c’était un peu dommage de jouer un aveugle, étant donné les yeux qu’il avait .  Non, non … Je n’étais pas en train de le draguer … Vous faites fausse route si vous pensez ça … Non, je suis juste absolument curieuse de savoir qui pense quoi …Qui croit quoi … Croa croa … … 😉 😉

D’un coup, ça semblait absolument indispensable de savoir exactement ce qu’il pensait … Lui et pas un autre, à ce moment donné … 🙂  Ce n’est pas tellement ce qu’il pense, mais quelles vont être ses premières paroles, sa première réaction … 🙂 😉

Dans cette ambiance, assez tonique au départ, j’ai plutôt bien nagé, mais sans enchainer …je m’arêtais de temps à autres au T, et j’attendais que la caravane passe (ça ressemblait à ça, Berlioux , aujourd’hui … 🙂 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation