De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Mercredi at Suzie’s

2013-12-14-170936 20140917_194338( PHOTO N° 1 DE MME C. LEBRANCHU, pour illustrer ce que nous subissons, chaque jour, nous, piétons … et PHOTO  N° 2 DE PAPILLONISTA, vue du bassin intérieur de Roger-Le-Gall en réfection )

ai lu un article sur Eluard ce soir (en fait j’en avais lu un il y a quelques temps, dans un hebdomadaire, et puis de nouveau ce soir)… je ne sais pas pourquoi, mais quand je passe sur le bd Raspail, je pense à l’entre-deux guerres, les surréalistes, Roger Martin du Gard aussi … les immeubles sont les mêmes, à Paris, presque, que comme entre les 2 guerres, la base est là, sauf que maintenant il y a toutes sortes de choses rajoutées, du plastique partout, des couleurs aussi, et des trucs qui hérissent les toits, antennes, extracteurs, etc … Et les télévisions, les appareils mobiles, les enseignes lumineuses qui ont pénétré partout … Paris était le centre de l’Europe, entre les 2 guerres, on venait de partout pour être à Montparnasse …Il me semble que c’était une époque plus vraie que la notre, plus terrible aussi (entre 2 guerres) … Parfois j’imagine que je traverse tous les siècles depuis les origines, (je suis la seule personne qui ne meurt jamais, mais personne ne le sait) …Quand je suis prise dans un massacre, j’ai le pouvoir d’être sonnée (un mauvais moment à passer), mais je ressurgis juste à coté … Vivante … Evidemment je dois faire attention à ce que personne ne remarque ces métamorphoses … je me fais passer pour un membre de ma famille plus jeune …. j’hérite sans arrêt de moi-même … Ainsi j’observe tout ce qui se passe, et j’en connais plus que l’historien le plus distingué …Je sais restituer les atmosphères … De nos jours, je suis une historienne respectée et reconnue, bien que j’essaie d’en manifester juste suffisamment pour ne pas être suspecte … Durant ma longue errance (bien que j’aie résidé principalement à Paris, Lutèce autrefois, et encore avant, dans quelque village gaulois, et en Périgord il y a encore plus longtemps ), j’ai aimé d’autres personnes, et je les ai vus mourir, alors que je survivais, et puis je les ai oubliés, pour en aimer d’autres … 🙂

Voila ce que je m’imagine en marchant, le soir surtout, car je n’imagine pas les mêmes choses au soleil … En allant vers Berlioux, je pense juste à la manière dont je vais nager … Et j’ai bien nagé aujourd’hui … On peut dire que la reprise est là, bien que je n’aie pas fait d’étincelles techniques … Peu de monde dans le couloir, enfin 5 ou 6 en tout, ça allait, et que des gens qui bourraient … pas de pap ( le problème en bas du dos est en voie de résorbtion, mais pas tenter le diable …je l’ai tenté, justement, en faisant un virage …je n’en ai pas fait 2 … Non, juste du crawl et du dos, et de la planche

Et voila mon petit copain T, qui arrive, qui est japonais et papillonneur … Il y a un autre jeune homme, à Berlioux, japonais et papillonneur, qui est tout le temps là, mais T. ne le connait pas, alors que je voudrais tellement le lui présenter …Je l’ai vu hier, avant hier, et toute la semaine, mais pas aujourd’hui … Prochaine fois alors … Mais T. retourne au Japon …Il est prof de littérature comparée , me dit-il … Il rapproche la littérature japonaise de la littérature française ( est-ce que je connais le japonisme …? je connais, un peu, mais plutôt chez les peintres … Il me dit que Claudel fut ambassadeur de France au Japon , et s’est inspiré de la littérature japonaise … je le crois sur parole … jamais lu une ligne de Claudel …)

Je dis à T. que je tiens un blog …Il me répond qu’il n’en tient pas et n’en lit pas …Il essaie de se tenir aussi loin que possible de ce genre de choses, internet, les blogs, etc … Décidément, c’est un être étrange … Il est trés trés civilisé, poli et agréable, gentil, et on voit des lueurs de sauvage passer au fond de ses yeux, trés loin … Je l’aime bien, vraiment … Ca date de quand il était dans notre club commun, il y a des années … 

Comme d’hab cette piscine est bourrée jusqu’à la gueule de beaux garçons musclés …Au moins 50% du contingent garçon … Dont quelques prix de beauté … trés agréable, finalement, car, je l’ai dit, il y a souvent plus de garçons que de femmes dans les couloirs où je nage … Là, en l’occurrence , c’était 100% de garçons à part moi durant toute la séance … Et puis est arrivée une dame avec un bonnêt vert, qui nageait mal techniquement, mais n’arrêtait pas (on sentait le besoin de se défouler) …Elle tournait, en crawl, à environ 2 minutes aux 100, ce qui n’est pas terrible, mais pas trop mal non plus, dans une piscine avec du monde …Une ou deux fois, je l’ai vue arriver en face de moi, alors qu’elle doublait, et je m’arrêtais net de peur d’être percutée … Je n’arrive toujours pas à nager le crawl en continu quand il y a du monde, j’ai trop peur d’être percutée

Ensuite, je suis allée à Roger-Le-Gall, voir quelques copains, la toile n’est toujours pas remise, mais les entrainements des gosses ont commencé … Comme il faisait doux, c’était bourré bourré … 2 lignes d’entrainement, puis les 2 lignes du public — Impossible de remuer — puis 2 lignes portnawak — Autant de monde qu’en été … 🙂 🙂

Le petit bassin intérieur est en réfection jusque fin octobre … Je l’ai photographié, je vais essayer de le placer ici …

So long, folks … 🙂

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation