De Paris en piscine Le blog de Papillonista

dimanche – lundi

P1030445(photo Jean Mascolo)

 

Je me demande à quoi ça sert de prendre des antibios (là, c’était des gouttes dans l’oeil), car il semble qu’une bactérie, même si on commence à l’assommer au tout début, croîtra et embellira puis crévera exactement à la même allure que sans antibios …

La bactérie était en pleine forme hier et j’avais comme un grain de sable dans l’oeil, malgré les gouttes … Donc je suis restée à la maison, juste sortie en fin d’après-midi, avec de grosses lunettes de soleil, et pas question d’aller à la plage, surement pleine de miasmes et de bactéries (10 personnes au M2 sur le sable, et autant dans l’eau,pouahhh …

Today ça allait mieux , et j’ai donc quand même pris la direction de la plage, et — A quoi ça tient — j’ai raté le bus, que j’ai vu me filer sous le nez … Alors je suis allée à la piscine … Un petit supplice sur les retours, avec le soleil rasant dans les yeux … Comme à Hermant l’été … je revenais en dos, ne pouvant supporter le soleil … Pas trop de monde, au Port Marchand, pas de bons nageurs non plus …Ou alors peut-être , là, dans la ligne du milieu … Ce qui est bien, au Port marchand, c’est qu’ils prêtent tout le matos, et même des palmes … Contrairement à la pistoche de Hyères , où ils ne prêtent rien de rien …

J’ai discuté avec un Mr, dans la rue, qui aspirait les papiers avec un appareil spécial : un conteneur à moteur bruyant le suit, qu’il tire avec un gros tuyau en accordéon …Une partie est fixée à son bras au moyen d’un cerclage entourant le bras comme on voit dans les appareils pour handicapés :

Il m’a dit que c’était lourd, en fait c’est assez léger, mais à force ça devient lourd (il y passe 6 heures par jour, à parcourir les rues en aspirant toutes les saletés, mégots, papiers, tout … Il parait que dès qu’on nettoie, ça se remplit aussi sec … (je parle des rues) ça se remplit de saletés jetées par les gens …Là aussi, un réservoir de sous : verbalisez …

je lui ai indiqué comment ce système pourrait être amélioré, de manière à « aider » son bras : il suffirait de concevoir une sorte de perche qui soutiendrait le bras qui actionne le tuyau … mais bien sur ce n’est pas à lui qu’il faut dire ça (il prétend que ses patrons — la ville — ne veut rien entendre pour alléger sa tâche … ) non … je devrais inventer ce système dans ses moindres détails, le faire breveter et gagner de l’argent … Mais qui se soucie des pauvres hères employés à ramasser  les détritus …On a déjà pas mal perfectionné … Les poubelles, par exemple, c’est une merveille de voir comment est réalisée la collecte, ce système de mettre 2 poubelles ensemble dans un système qui les clique par les bords en un instant, et les renverse dans le camion qui nous broie tout ça … les boueuxn’ont qu’un geste à faire, à la fin, rabattre les couvercles … et sauter sur les marchepieds … Ils sont complètement synchrones, en, plus  (pressés d’en terminer …), celui qui conduit le camion, et le ballet bien rodé des 2 autres …

Et à la piscine du Port Marchand, j’ai vu un système de nettoyage inédit …Même à paris, on n’a pas ça !

Un gars sur une petite voiturette à moteur (il était assis sur l’engin qu’il pilotait comme une moto)avec un large balai à la base, qui parcourait tous les vestaires, enfilait le couloir jusqu’aux douches, et même passait sous les douches, motorisé (y avait pas bien la place pour passer), et ça m’a fait peur car il allait assez vite …ce qui passait sous les pieds de l’engin ressortait complètement nettoyé, essoré , même, propre, quoi …Et même pas besoin de pousser l’engin, comme on voit dans les piscines, non, juste s’asseoir dessus et le piloter ..; 🙂 😉 🙂 😛

Vu aussi de grands titres du magazine « Science(s )et avenir », dans les kiosques : Dieu et l’univers, Big Bang, (pourquoi on n’appelle pas ça « Grand Boum » … ? ) apparition de la vie, sont-ils dus au hasard ? le mot « dieu » étant écrit en plus gros et en blanc …

j’ai découvert que penser au mot « Dieu » me faisait sortir de moi, projeter un truc vers quelque chose finalement assez inconsistant et décevant … Alors que éliminer ce mot (l’oublier, ne pas en tenir compte), ramène à la réalité qui est infiniment merveilleuse … La petite réalité de tous les jours, trés complexe (mais je suis d’accord  qu’il faut avoir la santé …) … Et puis à voir comme ils s’étripent, avec toujours Dieu, yahvé ou Allah au dessus, ça ne donne pas envie … de la folie pure qui tourne en rond sans accoucher de quelque chose de plaisant … Du sang partout… Du mal … Qui fait mal … Ben, ça ne les empêche pas de continuer …  Trop beau d’être ici, en France, à l’abri …

La bactérie est en train de crever, et je vais dormir … Ouf …

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation