De Paris en piscine Le blog de Papillonista

jeudi

Ma voisine travaille à l’université de Toulon : Elle vient de l’Hay-les-Roses, et elle bossait à la Sorbonne, lorsque son compagnon a voulu prendre sa retraite au soleil … Ils ont donc atterri à Toulon, et elle a trouvé du travail en 3 semaines, c’était trés étonnant … Elle aide le personnel de l’université à s’y retrouver dans les programmes informatiques. Elle me raconte qu’elle est contente d’être ici, bien sur, mais qu’elle regrette quand même pas mal le travail qu’elle avait à la Sorbonne, et l’ambiance … 

Et sans que je lui demande rien, elle ajoute que c’est quand même bizarre, ici, les gens sont bizarres, il y a quelque chose … Je rigole , parce que je ressens exactement la même chose, et d’ailleurs j’en parle pas mal dans le blog  … Je vous vois d’ici, je suis certaine que vous pensez « elle exagère le trait, ça ne peut pas être à ce point..; » 🙂

Et voila que ma voisine se met à me raconter (ce n’est pas moi qui ai commencé) le même genre de trucs que je raconte tout le temps … Par exemple, ils ont construit plein de nouveaux bâtiments pour l’université en centre ville … Elle me dit « ils n’ont même pas pensé aux étudiants, on dirait … »

Il n’y a pas de parking prévu … Ni de restauration … Une des facs a déménagé du campus de La Garde jusqu’ à cet endroit, en plein Toulon, enfin à l’entrée du centre-ville (à 10kms de La Garde): Il parait que malgré ça, certains cours continueront à être donnés sur le campus de La Garde, une heure de temps à autres, insérée dans les autres cours sur le campus de Toulon … Mais, me dit-elle, il n’y a des bus que toutes les heures ou toutes les 1/2h au mieux … ILS n’ont pas pensé à ça …

Et tout est à l’avenant, me dit-elle, je ne sais pas qui concocte tout ça, mais … c’est en dépit du bon sens, il n’y a aucune coordination, aucun projet global …

A qui le dit-elle … je vous raconte l’histoire de la lettre qui veut arriver à Toulon … ? Ben, voila …

Mon mari me renvoie une grosse lettre dans laquelle il a mis tout mon courrier reçu depuis 15 jours … je lui dis de m’envoyer tout ça en RAR, car je me méfie de la poste de Toulon, oh combien !

Lettre envoyée un lundi, le jeudi toujours pas là … On regarde sur internet, avec le N°, et on lit « 2ème présentation à effectuer, lettre en instance à la Rode (centre de tri postal de Toulon)…

Or je n’ai pas eu d’avis de RAR dans ma boite …

J’appelle le bureau de La Rode, où on m’informe que le N° de la poste a changé, c’est maintenant un N° surtaxé qu’il faut faire … Je dois donc payer pour savoir où est ma lettre …

J’appelle le N° surtaxé, et on repère ma lettre, on me dit que le facteur est déjà passé ce matin, je dis que je n’ai trouvé aucun avis dans la boite, on me dit que c’est impossible, est-ce qu’il y a bien mon nom sur la boite, je dis qu’il y est 2 fois , de 2 couleurs différentes au cas où le facteur serait daltonien…

On me dit qu’on la représentera demain, je dis ce n’est pas la peine, je risque de ne pas être là, gardez-là au bureau de poste de Brunet… On me dit OK … Et on me donne un N° de dossier pour ma réclamation …

Le lendemain, je vais à la poste de Brunet tôt le matin (enfin, tôt … 🙂 et on me dit qu’on n’a rien du tout …je retourne chez moi, et voila un bel avis dans la boite à lettres … Sauf que la lettre ne sera disponible au bureau de poste que le lendemain…

Or le lendemain est un samedi, et je n’ai pas le temps d’y aller le matin … J’y retournerai donc le lundi, où la dame du bureau fouille dans les recommandés, mais ne retrouve pas le mien …

Elle ne le retrouve pas du tout, et qu’elle va le chercher, il a dû s’égarer, et que je revienne le lendemain … Finalement ils l’ont retrouvé, les notifications n’étaient pas exactes à cause du périple, et il ne se trouvait pas dans la bonne boite … Voila ... 🙂

Ouf, ça m’a épuisée de raconter ça … 🙂 🙂

Passé un long moment à la plage aujourd’hui, entre l’eau de mer et les journaux que je lisais , dont une interview de jean d’Ormesson avec un copain à lui , astrophysicien, qui a découvert la plus jeune galaxie connue à ce jour .. Trinh Xuan Thuan … Non, ce n’est pas le nom de la galaxie , mais du physicien … (tiens, je vais dire au Cheval d’appeler son moustique « galaxie », ce sera bien pour l’avenir de la race moustiquaire) .. 😉

Je n’ai encore rien lu de Jean d’Ormesson, mais je le trouve sympathique, dans sa galaxie gaie et bien élevée … Ca valait le coup de lire l’article car il cite Faulkner « Non seulement le passé n’est pas mort, mais il n’est même pas passé »

Je trouve cette phrase géante et éclairante … Pleine d’espoir en plus … Comment arriver à tordre un peu le passé … Pour détourner un peu sa « loi » …

Il a l’air tout autant que moi (et d’autres) obsédé par le temps qui passe , (depuis que l’univers existe », dit Jean d’Ormesson, » il n’a jamais été que dans le présent.Il y a un éternel présent. le seul ennui, c’est que le présent n’existe pas »…Il dit que son ami astrophysicien parle bien de la lumière (les astrophysiciens sont obsédés par la lumière, eux…)… 😛 😀

« Voila un phénomène extraordinaire, non seulement la lumière va à toute allure, mais elle transporte du passé. » …. dit Jean d’Ormesson . 🙂

On lit tout ça face à la mer , et on se sent heureux 1°) de pouvoir nager dans cette eau fraiche salée et  de constater 2°) que le mois de juin est l’enfance de l’été, l’été se cherche, se tâte, n’existe pas … 3°) Que le mois de juillet est la jeunesse de l’été, avec des variations en amplitude … Il peut grêler un jour, faire torride le lendemain … 4°) Que le mois d’août est déjà l’été mûr, immobile qui bouge pas trop … 5°) que le mois de septembre est l’été déjà vieux, qui disparait, tiède et non plus chaud

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation