De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Samedi 21 juin 2014

Pas de piscine des Halles aujourd’hui.

Je suis allée à Roger-le-gall , et j’ai pu voir le bassin de 50m  tout propre, mais encore vide. 2 petites casemates qui tombaient en ruine , sur les cotés, ont été reconstruites presqu’à l’identique : ce sont les endroits où l’on entrepose le matériel club , les planches, palmes, pull-buoys, etc …

Le gars qui entretient les machines s’affairait dans le bassin , il tendait une sorte de ruban, il était tout seul .

Il y avait la fête de fin d’année des enfants de l’Ecole de natation, le petit bassin était rempli de gosses qui faisaient une compétition devant les parents : des ballons de couleur avaient été accrochés le long des lignes.

Après,  ils ont bu et mangé dans le foyer du club. (moi je ne faisais que passer, en invitée) …

Je suis rentrée en partie à pieds, trop de monde et trop de bruit dans la rue, pas entendu grand chose de bouleversant… les gens chantaient plutôt faux, ça hurlait pas mal … je suis passée sur le quai Saint Bernard, le long de la Seine … Hier j’avais dit qu’il n’y avait pas de prairie verte comme en Normandie, sur les berges, malgré la photo flatteuse d’une affiche où la ville fait de la pub « Tous sur les berges » …

Eh bien j’avais tort … J’ai vu, au bout du quai saint Bernard, un endroit qui pourrait être celui sur la photo : Il y a effectivement un carré d’herbe, sur un talus, et des arbres derrière, et photographié d’une certaine façon, cadré d’une certaine façon, à ras du talus, ça pourrait être l’emplacement qui a été photographié … Sauf que c’est mensonger de dire que les berges, c’est ça, parce que ce coin-là est petit, bien qu’il soit réel …

les berges de la Seine, ce n’est certainement pas de l’herbe … C’est sympa parce que c’est le long du fleuve, et voila … le quai Saint Bernard, en plus, qui est certainement l’endroit le plus sympa de toutes les berges, parce qu’il est trés large, avec le musée de sculptures, et des arbres, des massifs, des talus, a été aménagé il y a fort longtemps, rien de nouveau, donc …

Pour les autres quais, ce qu’on peut voir d’en haut est beaucoup moins intéressant, ça aurait intérêt à rester comme c’est … même Paris Plage ne les rend pas plus sexy, les quais … Parce qu’il y a peu de place, et que de toutes façons on ne peut pas se baquer … La plage sans la mer … Tu peux te la garder … Et je sais qu’ILS ont aménagé un autre quai, rive gauche, plus vers le 7ème arrondissement, j’ai vu quelques photos, ça n’a pas l’air intéressant, c’est comme le reste, trop étroit … Pas d’intérêt … mettre l’argent dans autre chose serait , par contre, une bonne idée …

Il ne faudrait pas que le quai Saint Bernard (une réussite créée sans tambours ni trompettes bien avant leur avènement en tant que Décideurs les empêche (les Décideurs de la Ville), de voir les problèmes là où ils sont, c’est-à-dire dans le mauvais fonctionnement des équipements publics tels que les piscines, les crèches, les bibliothèques , etc … Laissez le quai Saint Bernard où il est, on le connait, on sait y aller, pas la peine de faire de la pub pour faire oublier ce qui ne va pas …

Ce soir , le quai était embouteillé, il y avait de la zique partout, et les seuls trucs écoutables étaient un orchestre de bag pipes (j’aime bien), et aussi un assemblage de drums et percussions, plus loin, avec 5 ou 6 gaillards qui tapaient vigoureusement et bien en rythme, et qui arrachaient pas mal… A part ça, les gens dansaient le tango dans les petits amphithéâtres faits pour ça, près de l’eau … Comme tous les vendredi /samedi de la belle saison …

😛 😛

Le tableau ne serait pas complet, si je ne vous disais pas que ça commençait, un peu partout dans Paris, et notamment sur ce quai, à être trés sale par terre, détritus divers, cannettes (1 ou 2 n ?), papiers volants, paquets de cigarettes écrasés, mégots , morceaux de sandwichs et de nourriture un peu partout, guignés par des rats à l’oeil luisant qui ne se cachent même plus …

A propos des paquets de cigarettes : Mon Cheval donne un petit coup léger du sabot droit pour voir si le paquet s’écrase … Une fois sur 10, la paquet est plein … Authentique … Véridique, bien que trés étonnant … Il ne reste plus qu’à le ramasser, et en faire cadeau après à un fumeur, ne serait-ce qu’un clochard, ou votre cousin … Voila qui fait des heureux, au prix où est le paquet de cigarettes … Mon Cheval a fait, comme ça, plusieurs fois des cadeaux qui ne lui coûtaient pas un rond, à la Ptite Sirène, qui est fumeuse .

Elle se demandait comment il faisait pour repérer les paquets pleins des paquets vides … Ahahah… 🙂 🙂 En fait il les tâtait du sabot presque tous … 😉 🙂 😛

Je me demande si les gens (les touristes extra-territoriaux)n’adorent pas Paris rien que pour cet aspect négligé … c’est assez sale, et il y a une grande liberté que vous ne trouverez ni à Tokyo, ni à Singapour, surtout pas, même pas à Londres ou New-York, ni Francfort, ni Zurich  … A Paris vous pouvez jeter votre papier de chewing gum, de sandwich, cracher par terre, pisser dans un coin de rue si vous avez une envie pressante, passer au feu bien rouge, rouler en vélo là où c’est interdit, personne ne vous fera la remarque … Quant à attraper une amende, n’y songez même pas … C’est la liberté, quoi …

Les bateaux-mouches passaient, remplis de gens qui hurlaient, j’ai remarqué ça depuis quelques jours, je ne sais pas à quoi c’est dû … 🙂 🙂

Un effet de la Coupe du Monde de foot, prétend mon copain le Cheval … D’après lui, les gens sur les bateaux-Mouches sont tous des extra-territoriaux (pas mal, ce mot, non ? ), et tous les soirs il y a des matchs avec d’autres extra-territoriaux … Voila … J’ai essayé de regarder voir si les gens sur les bateaux avaient un casque aux oreilles, pour les retransmissions des matchs, mais ce n’est pas ça … Ils ont la télé grand écran dans le Bateau-Mouche, dit mon Cheval, mais je crois qu’il se fiche de ma figure … … 😀 😀

Ou alors c’est la beauté de Paris , vu du fleuve, qui leur arrache ces hurlements … A Sienne et Florence, ce sont les larmes qui viennent aux yeux tellement c’est beau, à Paris, ce sont des hurlements …

« Paris, c’est beau à rugir »… conclut  le Canasson …

DEMAIN JE NAGE !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation