De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Papillon vole vole

P1160290 (Photo jean mascolo)

Une séance de rêve chez Suzie … D’abord dire que, depuis quelques jours, on revoit l’ancienne flamme dla Ptite Sirène, celui dont elle était éperdument éprise voila de ça plusieurs longs mois … Des fois qu’elle lise ce blog (il lui arrive de le faire) … je parle du gars qui fait de la boxe thai  et des exercices à sec le long du bassin … Il fait partie des meubles lui aussi , chez Suzie … Quand il vient, certains MNS lui font la bise …des MNS messieurs … Des MNS qui par ailleurs courtisent les filles … C’est dire s’il est apprécié, au jardin de Berlioux …

Le décor était planté, les acteurs bien à leur place, des acteurs chevronnés dont je fais partie bien entendu … Et il n’y avait personne dans mon couloir : J’ai fait toute la séance soit seule – soit à deux, rarement à trois … je suis partie quand les gens ont commencé à arriver …

Que des nageurs apaisants , qu’on connait depuis longtemps, d’abord le Mr qui nage avec des palmes et des gants, tous les jours de la semaine sauf le dimanche … ensuite un nageur régulier que je salue toujours courtoisement … Là, il nous a dit quelques mots de sa maison de famille dans la région de Tarascon … Le nageur à gants a fait une plaisanterie à propos des vieilles façades, j’ai demandé de quoi il s’agissait, réponse : Non, ce n’est pas sa grand-mère, c’est sa maison de famille … 🙂 🙂

Et on a continué à nager … Finalement c’est trés bien, ce couloir palme, parce que ça absorbe une trés grande partie des nanas, la quasi totalité, en fait … et moi je nage dans des couloirs où les messieurs sont majoritaires … Le couloir après la ouane et la twoo … twoo…Tea for twoo … la la la LLL … est la 3 , je l’appelle comme ça, et c’est le couloir rien que crawl ou dos crawlé … C’est aussi le couloir de drague , main stream … Donc tout était rempli, sauf la ouane, où je papillonnais toute seule , exercice trés réussi , de plus en plus réussi, je me surprends moi-même … … 🙂 😛 😛 😀 😀

Le croirait-on ? J’ai même réussi un 35m pap … Oui, j’étais si bien après le 25 pap, que j’ai continué … Voila … Et puis, effrayée de mon audace, je me suis arrêtée après 35m … les 50m sont pour demain …

Petite leçon de pap : mais j’aurais du mal à expliquer pourquoi ça marche maintenant si bien … Je n’ai plus trop de problèmes de respiration, parce que, dès le mouvement suivant celui où je place la respiration, je replonge avec la tête sous les bras (c’est ça le secret), et l’ondulation suit, de la tête aux pieds (le secret, c’est ça aussi …)

J’ai le truc, j’ai le truc, je l’ai … Trop beau … » tant que tu pourras faire ça dans l’eau, tout ira bien », pronostique le Cheval dans mon oreillette (nous sommes en connexion perpétuelle … Il faut bien … )

Je nage donc tout mon soûl, en pleine forme, et c’est pleine d’endorphines que je sors de cet endroit magique , directement dans l’ascenseur qui me mène directement dans le jardin, et là Paris est à moi … petite marche à pieds jusqu’à Voltaire, par les rues du marais et la place des Vosges … 🙂

« As-tu vu M. l’ex-ministre de la Kultur , celui qui loge dans un palais place des Vosges, justement  ?  » me demande le Cheval à mon retour … Non, Canasson, je ne l’ai point vu … Par contre je l’ai entendu pérorer à la radio  à propos des intermittents … J’ai dit « pérorer  » ? je voulais dire jacter … Bon … émettre une opinion, si tu préfères … Non, je n’ai pas dit déblatérer non plus … 😀 😀

Voila un gars , en tous cas, qui cause bien, et ne fait pas de fautes d’orthographe, ce n’est pas comme nous, Canasson, qui sommes de l’espèce la moins diserte et la moins susceptible d’émettre une profession de foi  en public …

Mais j’aimerais bien avoir l’avis éclairé de quelque contributeur qui s’y connaitrait , à propos des intermittents, quelqu’un connaissant le problème … Un théâtreux, par exemple, qui consentirait à nous donner son opinion, sans parti-pris …

« Eh bien, je pense qu’il te faudra aller le lui demander directement », me confie mon Cheval en baillant… et c’est ce que je vais faire … je vous dirai ce qu’on m’aura confié … … 🙂 🙂 🙂

Là, je vais rejoindre mon livre, celui que j’ai acheté 20 centimes d’euros, avec des illustrations style moderne années 50/60 … WUTHERING HEIGHTS

(les hauts de Hurle-Vent) … passionnant , je ne l’avais pas lu depuis des années et des années … Ecrit au début du 19ème par une anglaise aussi tourmentée que la lande du pays où elle habitait (dans un presbytère, avec son père et ses soeurs)

Impossible de lacher le livre … je le finis ce soir … Non, il n’y a rien à raconter … C’est encore mieux qu’un film … La servante Ellen, que tout le monde appelle Nelly, semble être le personnage le plus sensé de l’histoire, et c’est par ses yeux que l’on voit, et aussi par ceux du premier narrateur qui recueille ses confidences  … (Un jeune homme qui cherche la solitude et loue un manoir au coeur d’une lande battue par les vents , et qui est avide d’apprendre l’histoire de son propriétaire, un certain Heathcliff, un homme mystérieux habitant dans un autre manoir, Wuthering heights, à quelques miles de là )… Tous les paragraphes, presque, il est question du paysage, et du temps,vent, pluie, neige, nuages, et quelques fois soleil ou air tiède, mais brièvement,  et on ne s’ennuie pas une minute … C’est l’Angleterre …

Lorsque je l’ai lu les premières fois, il y a longtemps, je ne me rappelle pas, mais je pense que je devais sauter certaines descriptions, avide d’aller d’abord aux caractères des personnages, et à leurs relations, car il s’agit d’histoires d’amour, et je voulais en connaitre plus long sur le sujet … mais maintenant, je ne rate aucune description des lieux , et je crois me rappeler que j’en ai rêvé cette nuit …Ca m’est revenu en faisant des cabrioles dans l’eau …

A bientôt.

Papillonista

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation