De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Dimanche, j’ai nagé un petit peu

13x18 &10X15= Archives-31_2Je ne voulais pas y aller, je le jure, je voulais faire autre chose… mais ayant appelé la piscine DUNOIS, j’ai appris qu’un bon copain était sur place, et c’est la même chose depuis 20 ans, quand je sais qu’il est quelque part, il faut que j’y aille … Sans que ce soit pesant … Je profite de l’énergie dispensée par ce copain … Il est comme un arbre sous lequel on peut se mettre, et on se sent bien… … 🙂 🙂 D’ailleurs,à propos d’arbres … En traversant le jardin de la Pitié-Salpétrière, une exposition de sculpture … A la fois ça ne m’intéresse pas, et aussi c’est trés intéressant : Plusieurs trés hautes sculptures taillées dans des troncs d’arbres, ce sont des corps d’hommes, un peu moins de femmes (on les reconnait aux seins), les jambes légèrement pliées ou écartées… Les impératifs sont que les membres ne peuvent pas être trop écartés, car tout est taillé dans un seul bloc, y compris le socle, qui est la base de l’arbre. C’est genre taillé à la serpe, brut, tailladé presque, et toutes les aspérités ou les accidents des troncs (noeuds, parties creuses, changements de matières) se laissent voir …ce n’est pas poli, ce n’est pas lisse, les visages sont à peine esquissés, les mains aussi, c’est pas mal …Exposition dans tout le parc de la Pitié jusque mai/juin … Je parle de « Parc », parce que ce jardin, qui est lugubre l’hiver est maintenant plutôt avenant, avec les arbres plus hauts que l’on ne se l’imaginait, et les frondaisons abondantes et vertes … oui, ça va … J’ai toujours une sorte de terreur, de finir à la Pitié dans un de ces pavillons pour opérés ou grabataires en fin de vie … Ouh … Je traverse toujours en courant, presque, de peur que la maladie ne me rattrape, mais ce qui contrebalance, c’est que si je suis là, c’est que je vais à Dunois (ou à Baker)… et Dunois est une oasis de plaisir … … 🙂 😛 La bonne vieille pistoche, avec sa caissière habituelle, son tourniquet sitôt installé, déjà en panne, ses W.C. avec le porte-rouleau hygiénique qui vous tombe sur les doigts, ses petites crottes laissées par les enfants qui oublient de tirer la chasse, ses casiers, une riche idée, puisqu’une petite pièce de 1eu oubliée est tombée direct dans mon escarcelle (J’adore trouver des sous par hasard, si peu que ce soit …) … Ses escaliers dont je me demande pourquoi maintenant ils ne mettent plus l’écriteau « attention ça glisse » au départ … Avant, il était toujours là … Ses bonnes vieilles douches qui sont plus chaudes qu’il y a 2 ans …Si, si …Je sais de quoi je parle …… … 🙂 🙂 « Tou ess lirik, oujourdoui », me dit mon Cheval qui a pris soudain l’accent italien … Non, je ne sais pas pourquoi ça lui est venu … … 🙂 🙂 Je le mets au paturage dans le jardin encaissé attenant,  que les MNS entretiennent avec amour (les MNS sont jardiniers , à Dunois), et me voici sur le bassin … Petite bavette avec la MNS que je connais depuis longtemps, et j’aperçois mon copain, et, Sacredieu, Crédié de Morbleu, eh bien ça faisait longtemps que je ne l’avais pas vu aussi en forme … C’est qu’il est trés beau, ce garçon, grand, (je suis obligée de me hisser sur la pointe des pieds pour atteindre son menton ), bien fait , et visage agréable … Et plein d’autres chosesplaisantes dont je ne vous dis rien …je ne dis rien non plus de ses défauts … Si, si, il en a … Mais comme j’ai choisi la voie de l’amitié, avec lui, ses défauts sont trés supportables … … 🙂 🙂 🙂 il a eu plusieurs médailles aux championnats de France des Maitres, et comme il n’a pas de place chez lui, il les a amenées à Dunois, elles sont suspendues là, par faveur spéciale des MNS … Or, pour sa distance de prédilection, le 200 brasse, et bronze pour une toute nouvelle distance pour lui, le 1500 M … Seulement 16 secondes de différence entre le 1er et le 3ème …Rien du tout, sur 1500M … J’adore voir nager le 1500 … Ca dure environ 1/4 d’heure … Un peu plus, un peu moins quand il s’agit du haut niveau international … Là, dans sa catégorie, ça se nageait en 18 minutes environ, ce qui est vraiment trés trés bien … Je regrette d’avoir raté ça … ces championnats de France étaient interminables, d’un certain point de vue …Imaginez plusieurs séries de 1500m, les unes à la suite des autres… de quoi y passer toute la matinée… mais c’est magnifique à regarder …Parce que ça ne se termine pas en 50 secondes, comme un 100m …On a le temps de voir les écarts se creuser …Déjà à mi course, il y en a qui ont des retards d’une longueur de bassin, de 2 longueurs, voire plus … C’est une course d’endurance …  Et pour les femmes, la course que je préfère , c’est le 800 … celle que je pourrais nager en compétition, si je n’étais pas si trouillarde …je déteste la compétition, contrairement à cet ami, qui adore ça … Vous ai-je dit aussi, qu’il était musicien ? ce sera pour une autre fois, alors … … 🙂 🙂 Donc ça me fait du bien de voir cet ami, à qui je raconte les derniers potins sur les sujets qui l’intéressent … Lui-même me raconte des trucs que je ne savais pas … je dis, oh, ah, et « eh bien »… tandis que mon Cheval se glisse discrètement dans notre dos pour écouter … seuls les petits enfants l’ont vu, et c’est l’occasion pour eux de glousser en se mettant la main devant la bouche, surtout les filles, tandis que d’autres petits restent bouche-bée … … 🙂 🙂 Les nageurs, eux, nagent, et je vais les rejoindre, mais pas pour longtemps, le dimanche étant plus ou moins mon jour de repos… 🙂 🙂 je nage une petite demi-heure, dans la foule, je slalome …Plusieurs piscines fermées, Baker en vidange, alors voila, à Dunois, c’est un peu le souk bon enfant … C’est la piscine du dimanche… avec les habitués, les gosses aux cheveux en brosse et les parents, les grosses dames, les jeunes filles qui s’exercent, l’étudiant qui ne savait pas quoi faire de son après-midi, celui qui passe bientôt le bac, ceux qui prennent des leçons, ceux qui regardent les leçons, ceux qui demandent un conseil au MNS (les MNS sont adorables, à DUNOIS, les vieux chinois qui sont là tous les dimanches, c’est leur petit plaisir comme c’est le mien, le dragueur institutionnel que tout le monde a repéré depuis longtemps – quels sont ses scores … ? … 🙂 … La jeune fille aux joues rosées, fleur timide, la vieille tarte avec un bonnêt flashy qui fait des ronds de jambe en croyant qu’elle va rajeunir, celle qui drague le MNS , celleS que le MNS drague … 🙂 … Voila, c’est fini … 🙂 …les clients sont priés de se hâter de partir, par les personnels aux yeux las, malgré quelques plaisanteries … Un homme d’entretien passe encore un petit peu avec un marteau et une pince, on ne sait pas ce qu’il va en faire … les motos des MNS attendent à l’extérieur … Voila … C’était Dunois, et c’était dimanche … 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation