De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Dimanche, j’ai nagé 1200m à Dunois

D’abord un bain de soleil,( bain = se laisser dorer de tous les cotés par le grand réchauffeur ), même si c’est pollué, malgré une toute petite brise … Sur le chemin vers Dunois, en passant près de la piscine Pontoise, où je ne vais jamais …

Les quais pleins de gens du dimanche, la Seine est plus basse, il n’a fallu qu’une semaine de beau temps pour oublier la pluie, et tout est tellement  cool, avec une grosse lune dans le ciel vers l’est, que je commence à me sentir légèrement angoissée .

 Quand  j’ai des problèmes à résoudre, ou des ennuis, je ne me sens pas angoissée, car je mets mon énergie à  me sortir d’affaire… Je n’ai pas le temps  de m’ attarder sur mes interrogations  existentielles . Malheureusement, si l’on peut dire, je  résous assez vite les équations qui se présentent (j’ai une grosse habitude maintenant du saut d’obstacles),  et c’est quand tout va bien,  que moi je commence à aller mal … … 🙂 😛 Je me disais ça en marchant le long des quais rive gauche où flottait suffisamment de soleil pour profiter d’un bain de lumière, mais je sentais arriver quand même une petite ombre dépressionnaire, dont je savais qu’elle allait s’évanouir de toutes façons à Dunois … 

à Dunois, personne dans les vestiaires . les copains en bas sur le bassin : J’ai parlé du projet de GOOGLE  à un copain, (euthanasier la Mort … ), qui tout de suite m’a dit que ça l’intéressait vivement … (lui et moi on est souvent intéressés par les mêmes choses)…Donc je lui ai raconté, mais tout de suite il a mis le doigt sur ce à quoi personne n’avait fait allusion, dans l’émission que j’avais entendue, ou les articles que j’avais lus : 

Si on arrive à faire reculer la Mort, on va se retrouver beaucoup plus nombreux sur terre … Comment gérer ça ?

Je ne vois pas la solution, pour le coup… J’ai essayé d’imaginer : Déjà on ne va pas vaincre la Mort de suite, on va juste la faire reculer un peu … Ensuite, on peut imaginer que pas mal de personnes voudront s’en aller quand même : En effet c’est déjà coton d’arriver à survivre dans ce monde de brutes, quand on n’est pas trés riche, (et surtout avec les branquignols qui nous gouvernent…Grosse bande de bras cassés…), alors lutter pendant 200 ans … Il faudra vraiment s’accrocher , avoir envie (je suis tout de même candidate)… Ensuite, si on doit survivre et se multiplier, ça ne va pas être possible … Il y aura donc moins de naissances … Un monde sans petits enfants … Bof … Bien que les petits enfants n’en aient rien à faire de moi, j’ai un peu de peine quand même à m’imaginer ne plus en voir … Surtout quand ils sont trés mignons,  entre 3 et 6 ans … 

L’idée serait de naitre  (là encore, qui sait comment on va naitre dans 50 ans … Brrr… mais en même temps, pourquoi ne pas admettre qu’une autre façon de naitre serait un petit pan sur le bec  à la douleur inhérente à la condition humaine ), et puis d’arriver à l’age adulte, jusqu’aux limites du supportable (les rides partout, les maladies…Personnellement je ne regretterai pas les grosses maladies…), et de repartir en sens inverse, jeunesse, adolescence, enfance, etc…, et puis de repartir encore un coup vers l’age adulte … Ca ne vous dit rien … ?… 🙂 🙂

Ben, à moi non plus, de cette façon … 🙂 …  Il faudrait trouver un état intermédiaire … Bah… On trouvera une solution… Pour tuer la Mort, comme veut le faire Google, et qu’on continue à naitre quand même dans ce monde, avec la présence des petits enfants … Tous ceux qui brûlent de partir sur Mars ou une exoplanète pourraient quitter la Terre, pourquoi pas … ca ferait de la place …

N’importe quoi, en fait, pour échapper à la condition d’humain et à sa finitude… Ca rappelle la fable de La Fontaine, qui a tout dit… la Mort et le bucheron … pas envie de croire non plus à des métempsychoses, des résurrections, des paradis post mortem … C’est ici et maintenant …

J’ai donc nagé quelques centaines de mètres à Dunois, dans cette petite piscine où les MNS sont jardiniers, et font toutes sortes de trucs en plus qui ne sont pas dans leur contrat … l’un des MNS est musicien, et il y a souvent un peu de musique en fond, mais pas assourdissante comme à Baker, où, là, les MNS sont sourdingues …

Après ça, je suis allée à Roger-Le-Gall où il y avait une compétition, et j’en ai profité pour regarder un peu … Le bassin était séparé en 2, d’un coté la compète, et l’autre coté servait de bassin de récupération… C’est familial, comme ambiance, il y avait des gamins et des ados, avec toutes sortes de bonnêts d’ile de France, par exemple C.N.E.  c’est le Cercle (ou le Club) des Nageurs des Epinettes, un club du 17ème …

Après cela, un pot dans le grrrand café central de Saint Mandé, avec un copain, D…, dont j’adore écouter les histoires de coeur, car ça ne roule jamais pour lui … Là il est de nouveau avec la nana avec qui il était il y a déjà quelque temps, celle qui ne vivait pas avec lui, avec laquelle il ne faisait rien de licencieux, et avec qui il ne parvenait pas à communiquer …Déjà, là, c’est tout D… Donc il est de nouveau avec elle, elle habite dans le 11ème, mais là, me dit-il, elle est tellement déprimée qu’elle est venue habiter chez lui … Elle reste au lit, et elle a grossi de 15 kgs …J’éclate de rire quand elle me dit ça, bien  que ce ne soit absolument pas drôle … … 😛 😛

Ils sont tous les 2 inscrits au Club des nageurs de Paris, mais ils n’y vont jamais … Lui, D… de temps en temps, mais elle jamais …Il me dit qu’ils sont les clients idéals pour le Club des Nageurs de Paris, ils paient une cotise, et n’encombrent en rien …

Dans le grand café, un bel endroit avec des boiseries et des lumières supportables, des garçons à l’ancienne (D… les connait tous), il y a 3 nanas à une table à coté, 3 jolies blondes genre bourgeois, et D… me fait tout un speech à propos des blondes assises comme ça dans des cafés… je dis que je suis sure que c’est genre à voter pour la blonde à l’extrême du spectre du paysage politique français … Elles ont la même touche …Pas du tout, me dit D… Elles sont complètement apolitiques, d’après lui, elles ont des enfants, et du temps de libre quand les mômes sont à l’école, et devinez ce qui les intéresse pendant leur temps libre ? Oui, … elles ne pensent qu’à ça … Ca me fait rigoler …

Je lui demande des nouvelles de A…, une demoiselle sur qui il avait des vues, fut un temps, qui habite dans le 12ème, et après avoir essayé de l’inviter au théâtre, ce qu’elle a refusé (elle est trés spéciale et trés enfermée dans un cocon rigide où rien ne doit bouger), il me dit qu’elle est certainement complètement déprimée, car elle ne veut voir personne … 😀

Et puis après je marche dans les rues de Saint Mandé pour ramener D… devant son immeuble où l’attend sa fiancée déprimée sévère, et je lui demande des news de son ex d’il y a 14 ans, qu’il voit à peu près 2 fois par an, qui ne veut plus le voir, sauf par hasard, et devinez … Elle est trés déprimée … 🙂 … Et là, c’est carrément le fou rire … et ça le fait rire lui aussi …

En le quittant, je lui demande qui, de l’oeuf ou de la poule est arrivé en premier … est-ce que les nanas deviennent neurasthéniques à force de le fréquenter, ou bien si elles sont neurasthéniques au départ et que lui n’attire que ce genre de demoiselles ?

… 🙂 🙂 🙂 … 😛 😛 😛 … 😀 😀 😀 … 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation