De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Le progrès se manifeste de nouveau à Berlioux

IMG_2293-1 (Photo  Jean Mascolo) 

Mon Cheval  Rossiphale, parti à ma recherche , aperçut soudain Mr  LE-PROGRES-DE-BERLIOUX :

C’est un p’tit  bonhomme jovial, qui passe de temps à autres chez Suzie,  avec un habit Courège Vintèdge beige, brodé d’un billet de 500  au dos , plus vrai que nature (on a envie de l’arracher) … 🙂

2 courtes antennes (pour la Wifi), dépassent de son casque en os de tortue  reconstitué et fibre de carbone lunaire .  Une bande lumineuse défile en permanence sur son front, qui donne les dernières nouvelles ( le Président du Parlement Européen  ( qui serait en ménage à 3 avec  Johnny Depp et le gendre  du Roi de Thailande)  aurait  décidé de taxer tous les décès de l’Union,  officiellement pour enrayer le phénomène, officieusement parce que c’est un marché qui  ne connait pas la crise ) 

Mr  LE-PROGRES-DE-BERLIOUX  était, parait-il, en grande conversation privée près de la caisse, avec le  CHEF-DE-LA-CAMPAGNE-MUNICIPALE ( un Mr sérieux  avec un  costume fushia et une cravate  imprimée bleu lagon) : Mon Cheval s’étant approché  en faisant semblant de chercher son maillot dans sa gibecière, entendit des propos surprenants :

Il était tout simplement question  d’enlever  tout ce qui constitue la protection de la caisse, cet espèce de sarcophage (avec plafond intégré) qui entoure  la caissière, vitres transparentes + le volet qu’on abaisse lorsque la caisse est fermée …

« Vous comprenez », disait le CHEF-DE-LA-CAMPAGNE-MUNICIPALE, « nous nous devons de mettre tous les atouts de notre coté, il faut que les gens voient que nous ne reculons devant RIEN pour abolir les barrières … Mettre les caissières à portée  du public … Tout le monde doit être égo … pardon, EGAUX , On est socialisto, ou on ne l’est pas, spa ? »

Ces paroles,  (exactement comme les nageurs dans la 3 à 19h30),  grelottèrent un instant à l’orée des oreilles de mon Canasson,   puis  s’engouffrèrent en se bousculant dans le conduit auditif,  faisant plier les délicates soies qui le tapissent, avant de se ruer directement dans son cerveau primaire… 🙂

C’est alors que mon Cheval  Rossiphale se permit d’intervenir… « Mais », dit-il, « que se passera-t-il quand quelqu’un voudra braquer la caisse, ou même insulter les caissières, voire les frapper ? »

« Bah… », répondirent en coeur Mr LE-PROGRES-DE-BERLIOUX  et  Mr  LE-DIRECTEUR-DE-LA-CAMPAGNE-MUNICIPALE (ce dernier en essuyant ses lunette embrumées ),  » Ca pourra  se noter sur le cahier des incidents, et puis il sera toujours temps de reconstruire  un mur blindé  avec des meurtrières autour de la caisse, après les municipales… Le principal  étant  que les électeurs comprennent  qu’on est  tellement proches d’eux, si proches … Et puis ces constructions, après des destructions, puis des reconstructions obligatoires et forcées, ça va dans le sens du progrès  et ça donne du travail … Construire, déconstruire, reconstruire, circonvenir  et circoncire,  voila quels  sont les mots maitres ..; » 

Mr  LE-PROGRES-DE-BERLIOUX  approuva vigoureusement, tandis que 2 ronds de flanc se détachaient de mon Cheval pour s’élancer vers une vie autonome , et  qu’il hénissait   » Vous voulez dire circonstruire,  sans doute ? « … 🙂

– « C’est cela », convint Mr Le-Directeur-de-la-Campagne, tandis qu’un émoticône curateur de ratiches, particulièrement émotif,  se glissait de sa bouche à sa toison frisée, sous son col de chemise… 🙂

C’est à ce moment là que toute la piscine se mit à applaudir … Les tourniquets s’entrechoquèrent, mêlant  leurs barres chromées, vomirent leurs cartes blanches puis les réingurgitèrent, les séchoirs se mirent à souffler  en restituant leurs pièces de 20 centimes, la pendule remonta le temps, et revint à l’heure de Greenwich, l’écran  à l’entrée scintilla  de cascades  lumineuses comme la Tour Eiffel à minuit pile, les murs soupirèrent  en lachant de la vapeur d’eau, Mr Le-Progrès-de-Berlioux et Mr Le Directeur-de-la-Campagne-Municipale se donnèrent plusieurs accolades …

La directrice ( qui n’est pas encore tout-à-fait partie) passa entre 2 portes, brushing au vent, et tout s’arrêta … C’est alors que je revins du vestiaire et trouvai mon Cheval qui m’apprit cette terrible nouvelle (terrible pour le personnel et pour l’argent du contribuable …), me disant « Inutile d’épiloguer là-dessus, dans ton blog, it is just manifestation de la c… ordinaire … » … Et voila …

Pendant qu’il se passait toutes ces choses extraordinaires (n’en déplaise à mon Cheval), dans l’entrée de la piscine, rien ne permettait de le déceler dans le bassin et dans les vestiaires :… 🙂 🙂 🙂

Les cabinières vigoureuses passaient le lourd  balai brosse automatique  et traquaient le cheveu et le poil  épic sur les sols ,  les 2 jumelles prenaient leur douche, la MNS blonde était seule à surveiller, juchée sur sa chaise haute (et plus tard les 2 MNS la rejoignirent dans la surveillance),

l’excellente nageuse du Racing arrivait sur zone, mais ne faisait que des palmes dans la 2, pour une fois, pour cause de mal à l’épaule, la demoiselle au  visage silliconné faisait elle aussi des palmes tranquillement, (elle discute souvent avec l’un des MNS  qui vient lui faire la conversation  quand elle s’arrête au T),   le Mr au sourire gentil  terminait  sa session, et son sourire restait suspendu dans l’air chloré  après son départ, puis s’envolait par l’ex serre, jusque dans le jardin   des Halles, pour rejoindre in fine l’un des clochetons  de la Sainte Moustache … … 🙂 🙂   

La ouane était libre, était encore libre, et était encore libre, avec quand même un peu de monde dedans, personne ne nageait bien, et personne ne nageait mal non plus… Quant à moi, j’ai nagé assez bien, pendant quelques longueurs, mais j’étais un peu fatiguée, alors je me suis reposée en donnant quelques indications de nage à un Mr sympathique qui voulait se perfectionner …

En sortant, j’ai demandé à mon Cheval  s’il s’était fait repérer, en approchant  ses grandes oreilles,  et il m’a  répondu que non … « Tu sais, c’est facile, maintenant, avec ces histoires de genre… … 🙂 , lui  dis-je,  « Personne ne peut savoir qui tu es …  »  On annonce un Cheval, mais c’est une Chevalette avec un maillot 2 pièces qui arrive, ou le contraire … Ou bien un Canasson gai , ou un Cheval  transgenre avec les attributs du zèbre,  rien que pour tromper le monde … « Pourquoi pas », répondit-il ,  » … Tout dépend de la définition… » …  Just call me Rossiphale-Frégoli , » ajouta-t-il  en esquissant un pas-de-deux avec  entrechat  de sabots  .. 🙂

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation