De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Vendredi 24 janvier 2014, j’ai nagé 5000 aux Halles

P1190075 (Photo  Jean Mascolo) 

(Coucher de soleil en Normandie,  de là viennent les  merveilleux nuages parisiens, si vous cliquez sur l’image, elle peut remplir votre écran )

C’est le début du week-end. … 🙂  Les   jours  de la semaine se font entendre différement : Les samedis  sont fiévreux, tout le monde est dehors, tout le monde sort, fait des courses, la nuit les gens vomissent un peu partout dans Paris …Les  dimanche matins  sont assez  calmes, et l’après-midi  les gens sont avec les gosses et les chiens  et personne n’est pressé… Ca flâne … 🙂  Les lundis sont maintenant les jours les plus tranquilles car, à part certains commerces, personne ne va bosser , les voitures sortent moins, les gens digèrent le week-end, impossible de joindre qui que ce soit le lundi matin…et puis mardi ça reprend vigoureusement, on fait des affaires … 🙂 Le mercredi est un bon jour, sauf que personne ne bosse à cause des enfants à emmener quelque part … Métro encombré … Jeudi, comme un mardi, mais avec un ton de travail en moins (approche du w.e.), et voila, vendredi, CE vendredi, C’EST  LE  DEBUT  DU  WEEK-END, et je sais que je dois aller + tôt à Berlioux, mais je n’y arrive pas … 🙂 😮

Je m’en vais donc vers l’ouest, en regardant les nuages, notamment sur le Pont Neuf, d’où on les voit bien: De gros cumulus à étages, venant de Normandie, mais pas menaçants, les uns à coté des autres, comme un troupeau , et vers l’est, on voit qu’ils s’arrêtent tous d’un trait net qui barre l’horizon,   au dessus de la grande banlieue  , et juste après c’est ensoleillé , riant temps d’hiver…… 🙂

Avant cela, en passant le pont Saint-Michel, je note encore cette énorme publicité aux flancs  sud et est du Palais de Justice , qui occupe tout ce coté du bâtiment, pour les i quelque chose de la marque à la Pomme, et plus loin, c’est,  rive-gauche, un immense drap tendu pour la pub d’une montre … Il est inscrit que ces affichages aident à la rénovation des bâtiments … Mon Cheval me souffle à l’oreille que c’est pas tip top ces réclames en grand , sur les bâtiments publics parisiens, au centre de la Ville … Bon je vais pas recommencer avec les doléances, mais qu’est-ce que c’est que ces manières, hein ? … Pas d’argent pour financer les rénovations ? L’Etat obligés de vendre ses fesses en espaces publicitaires ?… 🙁 🙁

Après le pont, les vieilles rues , rue de l’Arbre sec,  et je regrette que ce dédale de passages anciens ne soit pas plus important,  c’est un petit dédale de rien du tout,… 🙂  on est tout de suite à la Rivoli bruyante, avec les feux verts qui durent des plombes…) , alors,  pour me faire plaisir, et rien que pour passer place du Louvre, devant la Mairie du 1er,   je prends la rue derrière l’église Saint-Germain-l’Auxerrois,(la nuit c’est un coupe-gorge)… (l’église est toute noire, ILS  n’ont probablement pas d’argent pour la ravaler, et impossible de lui mettre une pub sur la façade pour financer)… 🙂

Ces vieux bâtiments ouvragés, avec les pierres taillées , les statues au petit bonheur, sont des merveilles.Le Louvre en est une autre, et tout le quartier finalement, QU’ON LE LAISSE  TEL-QUEL         LAISSEZ-LE  VIEUX … 🙂  

Le Forum porte du Louvre, ses escalators en panne,  des gens écroulés  par terre près du cinéma, d’autres qui piochent dans les corbeilles à papiers,  La Suzanna Berlioux, son portillon chromé ( CLAC !), sa caissière qui me reconnait , ça fait plaisir, et les cabinières asiatiques qui rigolent entre elles, et voila, je suis dans l’eau, et ça commence assez mal … des leçons dans la ouane, des leçons, des leçons … 

J’aperçois quelqu’un que je n’ai pas vu depuis longtemps, au sourire gentil, et ça me fait plaisir … Il nage sur le dos, et je lui donne un conseil pour les jambes , car j’ai remarqué qu’il sortait les genoux (involontairement sans doute … 🙂 : Le battement des jambes, en dos, c’est avec roulis léger, alternativement d’un coté ou de l’autre ( en synergie avec le mouvement des bras), et les jambes sont tendues, flexibles, le mouvement part de la hanche, avec les pieds légèrement en dedans (il y avait un mec qui nageait today qui avait les pieds à 45°… 🙂

« Et nous ne voulons pas voir  l’ombre de l’ombre d’un genou pointant hors de l’eau, marque ça », pointe mon Cheval  qui s’imagine parfois qu’il a des compétences… (il est nageur en rêve, oui !) … 🙂 Non, j’ai pas dit « Nageur de rêve » !!! 

Ah, et puis : Ne pas oublier de serrer les fesses, en dos, TRES IMPORTANT ! ….

la MNS blonde termine TOUJOURS  ses cours avec 10mns de retard, mais ça y est, le premier couloir est libre, et voila qu’arrive le malencontreux brasseur à la pirouette zarbi … Et il arrive encore à me flanquer un coup par 2 fois en doublant un autre alors que j’arrive en face …C’est le nageur qui ne daigne jamais ralentir si quelqu’un arrive en face, avant de doubler, non, il faut qu’il passe, quitte à flanquer un coup … Mais la déesse de la natation veillait, ce vendredi, car il déménagea promptement, croyant que le cours d’aquagym allait avoir lieu … Et ce ne fut pas le cas …Pour la première fois , IL N’Y EUT PAS d’aquagym … ! DU TOUT !!! Je sais , c’est incroyable ! Il n’y avait qu’une seule participante ! Cours annulé ! TROP COOL !!! …. 🙂 🙂 😉 😉 😮 😮

One libre ! Nageurs, Nageuses, Je vous ai compris ! Ich bin eine berliouxer ! Ici la Natation parle aux Parisiens !!!… 🙂 Trop cool, parce que ça s’est enchainé, et j’ai fait 5000 m, parce que je n’avais pas nagé hier … 🙂

Ensuite DIRECTION  LA  LIBERTE, dans Paris livré aux  Vendredisauriens, pardon, aux Vendredisoiriens … passage éclair dans  le nouveau jardin, quelques petites pousses sortent de terre, mais il a vraiment une tête bizarre, ce jardin … Je ne peux m’empêcher de remarquer que déjà les cyclistes , qui en profitent pour faire du tout-terrain dans cet endroit nouvellement livré, ont détruit une partie des pelouses (les pneus  creusent des ravines et envoient les mottes sur le béton), pas mal de détritus aussi par terre, partout… Comme ailleurs dans Paris … 🙁

Rien pourtant ne détruit ma bonne humeur (c’est l’euphorie totale après 5000m), et je pense à ce rêve que j’ai fait la nuit dernière : quand on aime beaucoup quelqu’un et que quelque chose se met entre , (un malentendu, par exemple), s’intercale, s’installe, et on s’éloigne, on ne voudrait pas, mais c’est inexorable, ça s’éloigne, eh bien c’est exactement comme l’expansion décrite de l’univers, les planètes, les étoiles, les galaxies, s’éloignent les unes des autres à la vitesse de la lumière, et le mouvement est irréversible … Ne reste qu’à s’abandonner… Peu importe, au fond… 😉 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation