De Paris en piscine Le blog de Papillonista

28 novembre

J’étais à la porte de Versailles, pas trés loin de la piscine Didot, où je ne suis pas allée depuis des années, et j’avais vu qu’il y avait un nocturne, mais dans le tramway, bercée par les annonces musicales étranges (une grande réussite ! ), ayant réussi à trouver une place coincée entre un homme du peuple et une femme du monde, insoucieuse de la tapée de mômes qui se volaient dans les plumes en hurlant les slogans d’une langue secrète, j’ai dépassé la porte de Vanves et ai décidé de pousser jusqu’à la porte de Montempoivre,  où se trouve ROGER-LE-GALL et le CLUB DES NAGEURS DE PARIS … J’ai trouvé une page d’émoticônes que j’essaie d’incruster ici … 😉 … 😮 … 😛 … 🙁 …

Quelqu’un a oublié un morceau de journal  » ISLAY fait figure d’ultime rempart de la … » c’est un reportage sur ces iles d’Ecosse, au large de Glasgow , JURA et ISLAY, brumes matinales, fantômes de drakkars, landes ventées du souffle des vents du Groenland… Distilleries de whisky et 5000 cerfs sur la minuscule Jura … Il n’en faut pas plus pour que revienne la chanson du barde allumé DONOVAN :

« How high the gulls fly… Isle of Islay  » (ISLAY  se prononce  » ailiii »)

Il y a même une photo, au verso, mais je ne sais pas si ça se rapporte à ISLAY, ou à tout autre lieu : On voit un pêcheur installé sur un large pliant, sur une plage, avec un anorak , et il est complétement seul, avec la mer émeraude, une ligne de rochers noirs ( du coup ça me rappelle « L’ile noire », Tintin en Ecosse), une lande jaune bordée de pierres, et en lointain, une chaine de basses montagnes enneigées… C’est ou bien la Tasmanie, ou bien Islay… Ou peut-être Saint-Pierre-et-Miquelon ?

Aurai-je un jour la force de m’arracher au Centre de Paris, qui m’aspire comme un trou noir … A ce propos j’ai entendu  une histoire trés étrange à la radio…Quelqu’un a écrit un livre sur la mystérieuse disparition brutale d’un grand physicien italien, je ne veux pas dire de bêtises, mais je crois que c’était entre les 2 guerres … Ce gars-là était trés connu, dans le monde des physiciens, car il avait été le premier à « découvrir » l’existence des trous noirs, (façon de parler car personne n’a encore jamais réussi à en voir un, on a juste la preuve de leur existence)…  Et donc ses 2 dernières « communications »( non scientifiques )  furent ses paroles : Il dit un jour qu’il « allait bientôt disparaitre » , et peu après, il dit qu’il « ne disparaitrait pas » … Et il disparut, comme par extraordinaire, personne ne sut jamais où il était passé, on ne le retrouva jamais… 😮

Le gars que j’ai entendu à la radio, physicien lui-même je crois,  venait juste de sortir un livre dans lequel il raconte être parti sur les traces du physicien disparu … Je n’en sais pas plus … 😉  je n’ai même pas retenu les noms, je suis nulle … 🙁

La séance de natation, maintenant, ne mérite pas de commentaires, car je n’ai fait que nager, et je n’ ai pas compté les kms … Au début, c’était languissant, et puis, au bout de 45mns, comme d’hab je me suis réveillée, et je sentais des petits muscles qui me poussaient de partout … Je suis réellement en train de comprendre quelque chose à la natation, en ce moment, c’est l’aboutissement d’un long long trés long processus de maturation… Mon ambition étant d’arriver à remettre les compteurs à ZERO par rapport à *ceux* *qui*  *nagent*  *depuis* *l’enfance* …

RENTREE A PIEDS, croisé au large de la mélancolique BAKER, barge abandonnée jusqu’à sa réouverture …

Next week, ce sera BERLIOUX … En y allant tôt, ce sera peut-être tranquille les premiers temps … Ils ont l’air d’avoir gardé les mêmes horaires … J’espère qu’ils n’auront pas gardé les mêmes dispositions de lignes à la mord-moi-le-noeud… Dès que YOURI rouvre, j’y file, de toutes façons … 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation