De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Dimanche 3 novembre 2013, j’ai nagé à la piscine Dunois

Repartie pour Dunois en suivant les quais le long de la Seine, jusqu’à Austerlitz, un beau dimanche, avec des promeneurs et quelques toutous avenants sur le quai, ainsi que les belles statues, dont je me demande pourquoi personne ne les vole, oui, ça doit valoir cher et c’est en plein air…Curieux que ce soit encore là, puisque tout le monde, partout, vole tout…

« On ne peut pas mettre ça sur le compte d’une éthique en faveur de l’artistique », me sort mon Cheval, (mais qu’est-ce qui lui prend, à celui-là… :-), « il y a toujours et dans chaque communauté, un mouton noir qui fait mentir le discours orthodoxe », pérore-t-il,  « ou alors peut-être que c’est tout simplement trop lourd et difficile à déboulonner »… « Mais pas la statue d’Ipoustéguy »… (C’est sa préférée, elle est particulièrement salée, et tout-à-fait figurative, c’est intéressant pour un canasson qui manque d’imagination…)

Nous faisons une halte au MacDo d’Austerlitz et repartons vers Dunois par le jardin de l’Hopital, endroit lugubre s’il en est, non sans passer devant la congrégation des sans-abris qui campe devant la poste du Bd de l’hopital… Un petit toutou épagneul breton est attaché au milieu de 4 ou 5 gaillards qui boivent de la bière, et je regarde son air tristounet…Autrement dit, je suis comme la plupart des gens de ce pays, beaucoup plus attirée par un petit toutou misérable que par des misérables avec des airs de chiens battus… Quelle honte, Papillonista, me dis-je en moi-même, mais comment combattre cette inclination ?

J’arrive vite sur le Bd Vincent Auriol, qui a son air habituel de bd Vincent Auriol…Et la bonne vieille pistoche qui a retrouvé l’usage de la machine à tickets (toute l’informatique des caisses des piscines était en panne last week, voila qui n’arrange pas les phynances de la Ville, mais au point où ils en sont…)

Quelques copains sur le bassin, je nage, pas énormément, car un grand froid trés étonnant me saisit, et pas que moi…Il fait glacial…un courant d’air venu droit de l’arctique nous chatouille les épaules, le nez… Et pas qu’à moi… Un usager se plaint auprès de la Maitre-nageuse…Mais elle ne veut pas fermer les fenêtres et elle a raison…malheureusement les desiderata des usagers sont antagonistes avec les besoins des MNS…Il est vital pour eux d’arriver  à respirer, à cause du chlore, et cela veut dire ouvrir les fenêtres, à Dunois…

Donc je sors…On m’offre une tisane…Je discute, je plaisante…Auparavant j’aurai donné quelques conseils à un beau jeune homme black qui apprend à nager (il a pris une leçon, et il a une frite + une ceinture dans le couloir après la leçon)…Il fait un peu pitié quand il nage, ce grand gaillard musclé avec un beau visage… Ses jambes, en brasse semblent peser comme du plomb, elles descendent toutes seules au fond de l’eau…j’essaie de lui dire de faire un ciseau de brasse plus puissant et de bien rester horizontal dans la phase de glisse… C’est difficile…A un moment il manque se noyer malgré la ceinture, et la MNS lui tend de suite une perche qu’il attrape vivement…

Il a vraiment une belle gueule, ce jeune homme, ah, et…Oui, au début il avait une chaine en or autour du cou, et il l’a perdue au fond, donc tout le monde mobilisé pour aller chercher le bijou qui scintille à 3,50m…

La MNS me dit que la piscine du Kremlin-Bicêtre est bien…C’est ma prochaine aventure, maintenant que Youri Gagarine grand bassin est fermée…je projette d’y aller dans la semaine… 🙂 A cheval, bien sur !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation