De Paris en piscine Le blog de Papillonista

Vendredi j’ai nagé en banlieue parisienne

Beaucoup de problèmes de connexions internet, et quand j’arrive à accéder à mon site, je me dépêche d’éliminer tous les commentaires en attente qui viennent d’on ne sait où, en anglais, en chinois, en langage codé… Comme un chien qui s’enlèverait les puces du pelage… Le temps que je fasse cela, avec un grand plaisir (et en même temps je me demande comment ça peut arriver sur la rubrique « indésirables  » de mon site, ma connexion a disparu, a sombré …

C’est pourquoi je vais enrégistrer petit à petit … Ne vous étonnez pas si ça s’interrompt au milieu d’une phrase…

Donc hier, sous la pluie (mais tout le monde a constaté qu’il ne faisait pas froid), je retourne à la piscine YOURI GAGARINE  à Villejuif… Il faut en profiter car c’est terminé en fin de semaine prochaine…Fermeture…Où vais-je aller (je préfère ne pas penser aux piscines parisiennes, les VALLEREY et autres LE GALL /KELLER  où il faut faire le coup de poing en plus d’essayer de nager …

Une exception cependant avec une ou deux piscines du nord de Paris, HEBERT, par exemple, et il faudrait que j’essaie Bernard Lafay, dont je garde un excellent souvenir (d’un MNS de Bernard Lafay, surtout…) (ce MNS était initialement en poste àEAN TARIS, il y a bien longtemps… Il me montrait des trucs pour nager mieux…  Il était assez gentil, un peu caustique, et ne me plaisait pas du tout, sauf comme ami, et lui passait son temps à se demander si je lui plaisais ou non, mais il n’a jamais pu trancher la question, d’autant plus qu’il était fiancé avec une nana qui ressemblait fortement à la copine d’un joueur de foot de l’époque aux yeux clairs, un genre de nana avec un petit visage pointu et maquillé, genre « joli », des sourcils bien faits, mince mais un peu molle, toujours coiffée impeccablement (elle devait travailler dans la coiffure), et  un peu inexistante, mais sans problèmes, la nana idéale pour faire sa vie avec,  une nana qui s’appelle toujours Michèle ou Gislaine, mais que les hommes amoureux débaptisent pour appeler  Cerise  ou  autre nom de fruit….

Donc ce copain MNS décida soudain de changer de métier et ouvrit un magasin de photo dans le 17ème, mais avant cela il demanda sa mutation à BERNARD LAFAY, où je vins le voir les premiers temps…

Donc j’étais hier à YOURI GAGARINE, toujours aussi chouette, et je fus d’abord SEULE dans le bassin (un 50m 8 couloirs, messieurs/Dames, je vous prie, avec 2 MNS emmitouflés pour me garder, oui… ) et ensuite seule dans mon couloir quand l’entrainement arriva… L’entrainement c’est-à-dire 5 ou 6  gosses de 16.17 ans, garçons et filles, dont l’une avec un bonnêt américain (qu’on peut acheter dans tous les bons magasins de sport), qui faisaient du pap, de la brasse et des sprints sous la pluie…

Tandis que je nageais sans désemparer dans mon couloir (j’ai fait 3500m)…A un moment l’entraineur a expliqué comment nager la brasse à un qui faisait ça en 2 temps (avec une césure) alors que c’est 1 temps…On ne doit pas sentir de rupture… J’ai écouté bien sur… Chaque entraineur a ses méthodes et c’est intéressant de se mettre à jour quand on peut, de glaner des petits trucs ici ou là…

Bonne séance, pas eu froid du tout, j’ai même fait plusieurs centaines de mètres de planche à la suite…Ouh, c’est long, les 50m… Mon copain entraineur dit qu’en 50m, ça compte plus… Donc considérez que j’ai fait 500m de plus… Vous vous en fichez ? Certes… Vous avez raison… Moi aussi, finalement je m’en fiche… Je ne fais ça que pour me sentir bien…Et après je suis rentrée à pieds jusqu’au métro Maisons-Blanches dans Paris…

En regardant comment on quitte le PLATEAU de Villejuif pour plonger vers Paris… Et comment le secteur pavillonaire se défait pour devenir de plus en plus dense (avant le métro Kremlin Bicêtre, vers Villejuif Paul Vaillant Couturier)…Ce n’est pas si lointain, après tout… J’imagine, dans 50 ans, comment la Ville dense aura gagné du terrain… Actuellement on voit des immeubles se construire à coté de petits pavillons et de grands pavillons se construire à coté de maisonnettes chétives…

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation